Gaétane Orhant et Champagne d’Ar Cus, haut la main à Pernay !

L’étape de Tours Pernay est bien un évènement à part entière du circuit Poney. L’équipe du Haras de Bel Air de Marie-Laure Deuquet accueillait en effet ce week-end la neuvième Super As de CSO de la saison, une compétition qui n’a pas déçue bien au contraire. Car outre la qualité de l’organisation – notamment des boxes en dur qui font l’unanimité – et des pistes, un concours n’est vraiment une réussite que lorsque le sport l’est aussi !

Nohlan Vallat et Cadix de Verduizant – ph. Poney As
Nohlan Vallat et Cadix de Verduizant sortent victorieux de la vitesse As Poney Elite samedi – ph. Poney As

Vitesse de l’As Elite : Nohlan Vallat se détache

Deux semaines après le CSIOP de Fontainebleau, poneys et cavaliers de l’équipe de France de saut d’obstacles renouaient avec la grande compétition face à un plateau de cinquante-huit couples.
En bon pilier, Nohlan Vallat a encore imposé sa marque de fabrique : la gagne ! Le cavalier d’Auvergne-Rhône-Alpes a misé sur trois cartouches samedi : parti en ouvreur avec Cogito d’Hurl’Vent avec lequel il bouscule une barre, il s’est vite rattrapé en bouclant un clear round « de travail » avec Daenerys d’Hurl’Vent et un clear round « gagnant » avec sa rapide Cadix de Verduizant (Pfs, par Tinka’s Boy, Kwpn et Souricette d’Audes, Wb par Quiz Game du Logis). Gratifié d’un chronomètre de 58’87, il passe allègrement devant Claire de Douville et son étalon Connemara Classic Rocq (61’78). Ces derniers avaient eux-mêmes battu Arwen Le Saux et sa fidèle All Best du Rond Pré, détentrices d’un temps de 62’41 et leaders du classement à mi épreuve. Elles reculent au final de deux rangs et prennent la 3e place devant Anaïs Lecourtois et Gaétane Orhant associées aux étalons Celtik des Mioko et Champagne d’Ar Cus.

« Le parcours ne semblait pas évident en le marchant, mais finalement il s’est très bien déroulé puisque 22 couples sortent sans pénalité » indiquait Alexandre Gruson, venu de Normandie, éleveur et propriétaire de Chipie et Diabolo Meniljean que monte sa nièce et élève Héloïse Gruson (sans-faute et 4 points). Vingt-deux parcours sans-faute recensés, soit l’équivalent de 38% des couples du listing de départ.

Un Grand Prix As Poney Elite placé sous le signe de la jeunesse

Jean-Claude Quque, chef de piste de cette Super As – après avoir tracé celle de Jardy – a concocté un Grand Prix très intéressant dimanche. Sans être très gros, il nécessitait néanmoins l’habileté des pilotes. Sept couples se qualifieront pour le barrage du Grand Prix As Poney Elite, sept autres dans l’Excellence.

Nohlan Vallat et Dramairino de Florys – ph. Poney As
Nohlan Vallat et Dramairino de Florys – ph. Poney As

Le « Petit » a démarré à 8 heures, sous l’œil du sélectionneur national Olivier Bost.
Nohlan Vallat entame de la meilleure des manières sa journée. Aux rênes, cette fois de Dramairino de Florys, sans pénalité dans l’As Poney 1 la veille et engagé terrain, il trouve facilement la solution. L’excellent petit étalon courrait ici son deuxième Grand Prix. Il est rejoint par Antoine Renoult associé lui aussi à un étalon Pfs, Freebox Bélébat, vainqueur de cinq Grands Prix des 7 ans cette saison et engagé terrain lui aussi. Pour un coup d’essai, ce fut réussi !

Antoine Renoult et Freebox Belebat – ph. Poney As
Antoine Renoult et Freebox Bélébat – ph. Poney As

Plus expérimentés (qualifiés pour le championnat de France As Excellence en 2021), Candice Moulliere et l’étalon Augenblick Ysandre en font de même. Ils sont suivis par Elouan Le Saux (Come Girl du Rond Pré), Faustine Grebert (Diese de Montigny) et Cosme Rivière Brunet (Tamise de Thebergeais). Partie en toute fin d’épreuve, Gabrielle Richard parvient elle aussi à décrocher une place au barrage avec Beauty Rocq.

Candice Moulliere et Augenblick Ysandre – ph. Poney As
Candice Moulliere et Augenblick Ysandre – ph. Poney As

Antoine et Freebox, les ouvreurs du barrage, sont allés très vite (39’62), mais n’ont pu éviter une faute sur le dernier ! Même score pour Nohlan et Dramairino (42’45), qui fautent, eux, sur le 2 et pour Candice et Augenblick sur l’entrée du double (une combinaison qui a mis fin aux espoirs de quelques couples sur le tour initial dont Héloïse / Chipie et Camille Estrade / Daho du Paradis, sans-faute la veille).
Elouan Le Saux et Come Girl du Rond Pré (Pfs, par Welcome Sympatico SL, Han et Romance du Rond Pré, Co par Naughty van Graaf Janshof SL) – couple sorti vainqueur du Grand Prix des 6 ans du CSIP du BIP en 2018 – se connaissent par cœur. Leur complicité se voit : ils passent la ligne d’arrivée sans encombre et affichent surtout un chrono extrêmement rapide : 37’38 !

Elouan Le Saux et Come Girl du Rond Pré – ph. Poney As
Elouan Le Saux et Come Girl du Rond Pré s’offrent le Grand Prix As Poney Elite de Pernay – ph. Poney As

La suite ? La petite Faustine se fait piéger en fin de tour avec Diese tandis que Cosme (Tamise) et Gabrielle (Beauty) rééditent le score idéal. Leurs temps ? 44’59 et 41’69 ! Elouan et Come Girl du Rond Pré conservent donc leur leadership et s’offrent une bien jolie victoire à Tours. Un joli cadeau d’anniversaire pour le cavalier qui a fêté cinq jours plus tôt ses 18 ans !

Gabrielle Richard et Beauty Rocq – ph. Poney As
Gabrielle Richard et Beauty Rocq – ph. Poney As
Cosme Rivière Brunet et Tamise de Thebergeais – ph. Poney As
Cosme Rivière Brunet et Tamise de Thebergeais – ph. Poney As

Derrière, la relève arrive : Gabrielle, 13 ans et Cosme, 12 ans, respectivement 2e et 3e avec des poneys d’expérience, rodés sur le circuit, font des débuts remarqués à ce niveau, tout comme Faustine Grebert, 13 ans elle aussi, classée 6e derrière Antoine et Nohlan. Cosme loue Tamise de Thebergeais depuis le mois de septembre à son entraîneur Samuel Gourmaux. Lui, connaît par cœur la toute bonne ponette tachetée montée jusqu’alors par ses fils.

Faustine Grebert et Diese de Montigny – ph. Poney As
Faustine Grebert et Diese de Montigny – ph. Poney As

Faustine ne monte pas non plus depuis très longtemps la belle Diese qu’elle loue à son ancienne cavalière Agathe Masquelier, mais son association avec la fille d’Ulk d’Eté est déjà plein de promesse. C’est un couple à suivre. Son petit frère, Clovis Grebert, 11 ans seulement, faisait quant à lui partie du groupe des vingt-et-un cavaliers à prendre le départ du Grand Prix As Excellence après un tour sérieux dans la vitesse accompagné de son maître d’école Bad Boy du Lanet, un mâle Connemara fils d’Irish Dew Drop SL, sorti jusqu’alors en Poney Elite avant que la famille Grebert n’en fasse l’acquisition. Tous deux s’entraînent avec Romain David dont l’écurie est située dans le Nord.

Clovis Grebert et Bad Boy du Lanet – ph. Poney As
Clovis Grebert et Bad Boy du Lanet – ph. Poney As

Sept autres couples sortent à 4 points du tour initial dont Flavie Lefevre (Bengale de l’Ambre), Nohlan avec Cadix et Chloé Lévy en selle sur Darry Cowl, classés de la 8e à la 10e place.


Grand Prix As Excellence : victoire sans conteste de Gaétane Orhant et Champagne d’Ar Cus

Le premier couple à s’élancer sur la piste du Grand Prix As Excellence réalise un sans-faute, l’œuvre de Nohlan Vallat (encore !) et Cogito d’Hurl’Vent. Le cavalier (qui avait gagné cette épreuve en 2019) loupa d’ailleurs de très peu sa qualification pour le jump-off avec sa monture européenne Daenerys pour une faute bête sur l’avant dernier obstacle…

Nohlan Vallat et Cogito d'Hurl'Vent – ph. Poney As
Nohlan Vallat et Cogito d’Hurl’Vent – ph. Poney As

Jack Conlon Gateau, son coéquipier de la Coupe des nations de Fontainebleau, 4 points la veille, se démarque lui aussi et le rejoint quasi dans la foulée aux rênes de sa ponette de 8 ans, Samba van de Groenheuvel.

Jack Conlon Gateau et Samba van de Groenheuvel – ph. Poney As
Jack Conlon Gateau et Samba van de Groenheuvel – ph. Poney As

Le dossard 13 est également en grande forme, et là encore, il s’agit d’un couple de la team France : Emma Gay Le Breton et Bad Boy du Beau Mont décrochent facilement leur billet.
Léna Dreydemy, gagnante de cette étape l’an passé avec Boudchou de Bettegney (4 points dans le Petit Grand Prix), réussi aussi à trouver la clé de ce parcours. Elle sera présente au barrage avec son jeune Eros Vip d’Embets tout comme Léa Frisch, régulière aux commandes de sa petite balle blanche Boréale de Linkey.

Emma Gay Le Breton et Bad Boy du Beau Mont – ph. Poney As
Emma Gay Le Breton et Bad Boy du Beau Mont – ph. Poney As
Léna Dreydemy et Eros Vip d'Embets – ph. Poney As
Léna Dreydemy et Eros Vip d’Embets – ph. Poney As
Léa Frisch et Boréale de Linkey – ph. Poney As
Léa Frisch et Boréale de Linkey – ph. Poney As

Gaétane Orhant et Champagne d’Ar Cus (étalon Pfs, par Machno Carwyn, Wd et Utopie de Kerglenn, Sf par Quidam de Revel) effectuent une prestation bien maîtrisée sur ce tour initial. Pas d’accros, c’est limpide et c’est sans-faute ! Claire de Douville et Classic Rocq (par Dexter Leam Pondi) ont un peu de chance : après un sursis sur le vertical n°6 et la rivière, le tandem en vient à bout et signe de nouveau un score vierge ! Sept couples sont là encore qualifiés pour le barrage (33% dans l’As Excellence, 19% dans l’As Elite).

Claire de Douville et Classic Rocq – ph. Poney As
Claire de Douville et Classic Rocq – ph. Poney As

Nohlan et Cogito rééditent un parcours vierge de toute pénalité. Leur score, référence du barrage, est placé à 40 secondes 80. Moins de réussite pour Jack et Samba : ils fautent d’emblée sur le 1, puis le 2… Emma accélère, même si son très respectueux Bad Boy ne semble pas être très rapide au sol. Une faute est répertoriée sur l’entrée du double, là où Léa et Boréale font également tomber la barre. Léna ne peut faire mieux que 8 points. Nohlan est toujours en tête…

Gaétane Orhant et Champagne d'Ar Cus – ph. Poney As
Gaétane Orhant et Champagne d’Ar Cus – ph. Poney As

Gaétane et Champagne jouent véritablement leur carte au jump-off. Le tour est bouclé de très belle manière là encore. Ils passent en tête ! Claire et Classic, connus pour ne pas trainer en route, arriveront-ils à être en dessous des 39 secondes 23 ? Ils sont sans faute et rapides, mais pas suffisamment (40’07) pour damer le pion aux élèves de Claude Castex ! Comme la veille, le tandem se hisse à la 2e place (et comme par deux fois au CSIOP de Fontainebleau) devant Nohlan et Cogito.
Léa, Emma, Léna et Jack complètent, dans l’ordre, le classement.

Gaétane Orhant et Champagne d'Ar Cus – ph. Poney As
Gaétane Orhant et Champagne d’Ar Cus remportent le Grand Prix As Excellence. Ils n’ont pas touché la moindre barre du week-end – ph. Poney As

Gaétane et Champagne n’auront pas fait une faute sur les trois tours ; de bon augure pour le CSIOP d’Hagen qui se disputera dans quelques semaines (sélection d’Olivier Bost à venir sous peu). Après sa mésaventure dans la Coupe des nations du BIP, Gaétane s’était immédiatement ressaisie en affichant un double clear round dans le Grand Prix le lendemain (interview vidéo à retrouver ici). Voilà l’amazone normande à nouveau rassurée, elle qui, depuis le début de la saison, affiche une très belle régularité. « Champagne n’était pas beaucoup sorti avant le CSIOP de Fontainebleau. Il s’est montré très chaud et débordait d’énergie ! », expliquait Sylvain Orhant, son papa. Gaétane a redoublé de travail depuis : « il sort encore plus souvent, ce matin encore, nous le marchions à 6h30. Il a besoin de ça. Je crois que nous avons trouvé son mode de fonctionnement. Le couple partira sur le Grand Prix de Bonneval début juin, puis il y aura Hagen. Il faudra sans doute trouver une autre date de concours avant les championnats de France », poursuivait-il, tout sourire.

Marien Montil et Texto Fox – ph. Poney As
Marien Montil et Texto Fox – ph. Poney As

Marien Montil doit sans doute s’en vouloir d’avoir essuyé quelques secondes de temps dépassé aux rênes de Texto Fox. Il est 8e (1 point de pénalité). Trois autres binômes, acteurs de la saison 2022, sortent à 4 points : Lou Ezguerra (Cupidon d’Hurl’Vent), Lou-Ann Beraud (Ungaro of Qofanny) et Nohlan (Daenerys). Emma Douillet (Cabott Cove du Péna) affiche 5 points : elle est 12e.
Moins de réussite en revanche pour trois autres cavaliers de l’équipe de France : Olympe Rameau Glodieu (Up Le Ti’Wan), Lana Messina (Atila de Talforest) et Lola Brionne (Valiant des Charmes) commettent trois fautes.

Lou Morali et Top Magic vd Groenheuvel SL – ph. Poney As
Lou Morali et Top Magic vd Groenheuvel SL se distinguent dans le Grand Prix des 7 ans – ph. Poney As

Trente-huit couples se sont ensuite élancés dans le Grand Prix As Poney 1. Celui-ci s’est avéré être très sélectif puisque trois seulement le bouclent sans pénalité. Arthur Desevedavy remporte la mise aux rênes d’Azur de la Hague (Pfs, par Quabar des Monceaux et Poesie de la Hague par Glen de l’Aumont, Nf), Roméo Tahar est 2e avec Boomerang Rislois et Héloïse Richard est 3e en selle sur son poney de Grand Prix Tibus des Lecheres. Idem pour le Grand Prix Futur Elite 7 ans ! Deux couples, sur les vingt-quatre en lice, affichent un score vierge : l’étalon belge Top Magic vd Groenheuvel SL (par Magic Cornflakes et Oukje van de Groenheuvel par Kadans Vd Groenheuvel) monté par Lou Morali et For Happy de Glain, sous la selle de Nora Bennoui. Trois autres montures sortent à 4 points : Floogie Finland (Emma Douillet), Fenix des Félines (Adrien Bonneau) et Frilanka de Viconte (Margot Lamaty).


A noter que Gaétane Orhant, Claire de Douville, Candice Moullière, Chloé Levy et Lola Brionne font partie du programme Espoirs Normandie 2022.

Espoirs Normandie
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook