CSIOP de Lamprechtshausen : duel Suède / Pays-Bas !

Le CSIOP de Lamprechtshausen était placé une semaine après le CSIO de Fontainebleau. De quoi faire une halte à l’écurie et reprendre la route pour une bonne partie des cavaliers engagés sur le site bellifontain.
La compétition, côté poney, a particulièrement été disputée contrairement à certaines éditions (le CSIOP autrichien était plutôt à considérer comme la division 2 à l’instar du CSIOP de Gorla Minore). Néanmoins, samedi, sept équipes ont pris le départ de la Coupe des nations, une épreuve palpitante où les suédoises ont enchainé les bonnes prestations ! Déjà présente à Fontainebleau, Mathilda Hansson (interview à retrouver ici) a mené son équipe sur la plus haute marche du podium, cette fois-ci associée à sa fine alezane Electra. Le couple boucle un double sans-faute à l’instar d’Ellen Hammarström en selle sur le champion d’Europe Océan des As, toujours bon pied bon œil du haut de ses 20 ans, et l’ouvreuse Loviza Ardenmark associée à Killegar Cloonisle Hope. 12+4 fut le score d’Ophelia Jenderholt et Pat’s Choice, mais il n’a pas compté. Les petites suédoises ont remporté la Coupe, mais les Néerlandais ont failli faire déjouer leur plan. Eux aussi se sont montrés très convaincants avec deux double 0 recensé, signés Bethany Vos (Still Got Me) et Siebe Leemans, en selle sur la fille de Kanshebber, Orchid’s Lonette, avec qui il s’est adjugé les deux derniers Grands Prix des CSIP d’Opglabbeek. Au final, sans la barre renversée en première manche par Milan Morssinkhof et sa star Carrick 13, les cavaliers à la veste orange auraient barré pour la victoire…
L’écart se creuse dès la troisième place, occupée par l’Allemagne à 16 points. Le quatuor était soutenu par Hanna Bräuer, impériale avec sa bonne Miss Mc Fly D NRW (par Mc Fly High D – fils du champion d’Europe de CCE MR. Hale Bob – et Larielle D par Leuns Veld’s Lord). Elle aussi est double sans-faute.
La Grande-Bretagne est 4e (27 points !), moins en réussite comme l’atteste le résultat en première manche du coupe vainqueur du Grand Prix du CSIOP de Fontainebleau, Tabitha Kyle / Gangnam Style II, pénalisé de 12 points (clear round dans la seconde) ou encore l’élimination de Madison Seedhouse et Quaprice d’Astrée… Izabella Annie Rogers et sa bonne Queen Star ont fait une faute sur chaque tour (5+6) et Sophie Evans – membre de l’équipe Britannique lors des derniers championnats d’Europe – s’est montrée sous un très bon jour avec son très bel étalon Oscar van de Beekerheide (0+4).
L’Italie suit derrière à 31 points. Deux poneys français figuraient dans l’équipe : Beauty Curl du Marais, arrivé dans sa nouvelle écurie il y a quelques mois, boucle un clear round en première manche avec Lorenzo Privitera avant de mettre trois à barre à terre dans le second round, et Rexter d’Or, éliminé dans la première et sans-faute dans la deuxième sous la selle d’Audrey Venturi. La Suisse – team composée également de deux poneys français, Clémentine et Urlevent d’Hurl’Vent – et la Belgique (équipe complètement renouvelée par rapport à la Coupe de Fontainebleau) ferment la marche.

Milan Morssinkhof et l’étalon Carrick 13 remportent le Grand Prix du CSIOP de Lamprechtshausen – ph. Poney As
Milan Morssinkhof et l’étalon Carrick 13 remportent le Grand Prix du CSIOP de Lamprechtshausen – ph. Poney As

Trente-huit couples étaient engagés dans le Grand Prix du CSIOP, couru dimanche. Neuf réussiront à se qualifier pour le barrage et un seul le bouclera sans pénalité ! L’œuvre de l’étalon Allemand Carrick 13 (par Calato et Sabina par Grand Amour) et son pilote Néerlandais Milan Morssinkhof (couple vice-champion d’Europe par équipe en titre, classé 6e de la finale individuelle).
Cinq bousculent une barre : Tabitha Kyle et Gangnam Style II ont bien sûr signé le temps de référence, ils prennent la 2e place (l’amazone a encore décroché trois victoires sur les épreuves intermédiaires avec Atomic du Bary !) devant Mathilda Hansson et Electra. Laura André et l’ex ponette de Lola Brionne, Clémentine, sont 4e devant deux britanniques, Izabella Annie Rogers (Queen Star) et Ruby Barrs (Faith). L’Italien Enrico Santoni occupe la 7e place (0+8) avec Maddalena. Pour la Belgique, Marthe-Louize Dieu (Swarovski) et Brent de Schrijver aux rênes de l’étalon de 7 ans Ti Amo van Prinseveld, champion de l’inspection des étalons BRP en 2018, sont respectivement 8 et 9e.

Les poneys nés en France bien représentés

En plus de Clémentine, sept autres poneys français disputaient ce Grand Prix : Urlevent d’Hurl’Vent et Océan des As (4 points avec la Suissesse Victoria Scherbakov et la Suédoise Ellen Hammarström), Vaughann de Vuzit (8 points sous la selle de la Britannique Madison Seedhouse) tout comme le représentant de la Suisse, Dimmerdor Merveilles, associé à Lou Puch, Vedouz de Nestin (12 points avec la Britannique Sophie Evans), Beauty Curl du Marais (19 points, associé à l’Italien Lorenzo Privitera, qui monte aussi Calix de Vuzit) et Rexter d’Or, le poney de l’Italienne Audrey Venturi.

 

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook