La finale montée des poneys Welsh : l’analyse de la juge Emmanuelle de Monléon

Après le juge Britannique Rob Jones, interrogé dimanche à propos de ce qui est recherché à travers cette finale montée des poney Welsh, Emmanuelle de Monléon également membre du jury, nous livre un petit topo et détaille les poneys récompensés.

Swyn Barrade entouré de Rob Jones et Emmanuelle de Monléon - ph. Poney As
Swyn Barrade entouré des deux juges, Rob Jones et Emmanuelle de Monléon – ph. Poney As

« C’est dans le temple du Poney Français de Selle, lors du Sologn’Pony, que l’Association Française du Poney et Cob Welsh a souhaité mettre en lumière les qualités du Welsh en tant que poney de sport. Ces qualités sont déjà si bien reconnues chez chacune des 4 sections du poney et cob Welsh, qu’elles sont largement exploitées en croisement, notamment au sein du stud-book du PFS.
Trois sections ont été vues sous la selle, dont une petite classe de deux Welsh Mountain, remportée par la femelle de 4 ans Du Granit Tinkerbell, (Colne Turbo GB et Sunwillow Mudgee GB par Sunwillow Galong GB) née chez Aurélie Tuduri et appartenant à Julie Xardel. Il est à noter que le manque de dressage concernant ces poneys, n’a pas réellement permis de juger la valeur des poneys sous la selle. Habituelle en Grande Bretagne mais inédite en France, ce type d’épreuve doit encore faire son chemin chez nous, afin de révéler de bons poneys bien dressés et montés par de jeunes enfants.
Une belle classe de Welsh cobs a pu démontrer tout l’influx, le désir de se porter en avant, l’équilibre et la force de ces grands poneys très prisés par les adultes au Pays de Galles. Comme cela se fait dans le berceau de race pour ces épreuves montées, les juges se sont attachés à récompenser pour moitié ces qualités universelles de « cheval de selle » en privilégiant un bon emploi de la force du dos et de l’arrière-main, tout en cherchant également l’élévation des allures propre à cette race. L’autre moitié de la note correspondait au type dans la race.
Le champion Suprême de cette Finale Montée des poneys et Cob Welsh, est issu de cette belle classe de Welsh Cobs, le magnifique étalon Swyn Barrade (Ceulan Nathan GB et Usk Barrade par Hwylog Sensation GB) né chez Cécile Rouffaud, et appartenant à Rose Harang. Il était monté par Enora de Vienne.
Membre de l’Equipe de France de dressage, il va sans dire que Swyn Barrade a été un splendide ambassadeur du potentiel sportif de la race, en affichant notamment une très belle locomotion.

L'étalon Welsh Cob Swyn Barrade est sacré champion Suprême - ph. Judith's Art
L’étalon Welsh Cob Swyn Barrade est sacré champion Suprême – ph. Judith’s Art

La vice-championne Suprême, est également issue de cette classe. Il s’agit de la jument Up Town Girl Cherry (Brynithon the Invisible GB et Pennal Diana GB par Tireinon Step On, GB) née chez Sabine Richer et lui appartenant. Elle était montée par sa fille Manon Richer. Up Town Girl Cherry, déjà récompensée en show, « Très Bon » à la Finale de CSO à 5 ans, et auteur d’un sans-faute le jour même en E Elite, a également su montrer que sport et show se rejoignaient harmonieusement.

Up Town Girl Cherry, la vice-championne Suprême - ph. Poney As
Up Town Girl Cherry, la vice-championne Suprême – ph. Poney As

Classée 3e de ce championnat, la jument part-bred de 20 ans Oberland Excelsis, née en Grande Bretagne (par Strinesdale Matador et Oberland Lady Requista par Dyfnog Monarch GB) était montée par sa propriétaire Karen Robinson. Elle a convaincu les juges par sa remarquable stabilité sous la selle et son allant, servis par un dressage impeccable.

Oberland Excelsis est 3e - ph. Poney As
Oberland Excelsis est 3e – ph. Poney As

Ingrid Delaître, Présidente de l’AFPCW, à l’initiative de ce championnat qui a permis de valoriser le Welsh et ses qualités de poney de sport, réfléchit à une suite à donner à ce qui a été, pour une première, une belle démonstration ».

Poney As a sponsorisé la finale montée des poneys Welsh et a récompensé les meilleurs - ph. Poney As
Poney As a sponsorisé la finale montée des poneys Welsh et a récompensé les meilleurs – ph. Poney As
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook