Championnats de France As Poney 1 et As Poney 1 Excellence CSO – Lamotte-Beuvron, 2 au 4 juillet 2016

Cette année, et pour la première fois, les cavaliers engagés en As Poney 1 CSO ont été répartis dans deux épreuves distinctes selon leurs résultats de la saison : en As Poney 1, mais également en As Poney 1 Excellence. L’édition 2016 du Generali Open de France a donc sacré deux championnes de France dans cette catégorie : Axelle Borelle en As 1, mais également l’ancienne championne As Poney Elite Excellence Charlotte Lebas, en Excellence, associée non pas à sa monture de tête Quabar des Monceaux… mais à un de ses fils !

As Poney 1

Dix-sept couples, à moins de 5 points de pénalités, ont franchi le barrage des deux premières manches, se qualifiant pour la finale du lundi matin. Parmi eux, six avaient encore un compteur à 0…

La première à s’élancer, Leila Logette, associée à l’européenne Lillou (couple à 5 points donc), a fait une superbe remontée dans le classement. Ses deux clear rounds en finale lui ont en effet permis d’accrocher le huitième rang ! Quatre autres binômes réussiront cette même performance : Camille Lucas, cavalière de l’équipe de France médaillée d’argent aux derniers championnats d’Europe de Concours Complet, en selle cette fois sur Nouvelle Rose ; Victoire Reumaux / Rolls d’Angrie ; Agathe Martin / Nuance du Halage et Axelle Borel / Ptichouan Delphinière. Ce dernier couple sera le seul à rendre une copie sans faute… Quatre parcours à 0, dont la finale montée intelligemment, en assurance, sans sursis et de belle manière. Il faut dire que le couple se connait maintenant par cœur ! Une victoire méritée, le tout, devant l’œil attentif de Maurice Poiron, l’éleveur de la mère de Ptichouan, qui avait noté la liste de ses poneys Vendéens « des Chouans » engagés dans ce Generali Open de France (et ils étaient une fois encore nombreux !). « J’ai vendu sa mère, Holden des Chouans, une fille de Dyffrynaled Gari Tryfan, à Christophe Bonnin, pleine d’Oscar des Chouans ; d’où Ptichouan », confiera t’il. Oscar, célèbre Welsh Pony, est indéniablement son étalon de cœur : « c’est avec lui que nous avons fait nos premiers championnats de France Poneys, mais ils n’étaient pas à l’époque à Lamotte-Beuvron ! C’était il y a bien longtemps !».Monsieur Poiron est un exemple type d’éleveur qui vibre toujours lors du passage de l’un de ses protégés, ou d’un produit de sa souche, et en Sologne, ils étaient nombreux au bord des pistes ! « J’y vais, je pars féliciter Axelle ! ». Entre temps, nous avons pu observer le barrage de six cavaliers et de leurs montures, tous à 4 points. La plus rapide des sans faute sera Salomé Poisson en selle sur Ultra de Grandry, sacrée vice-championne de France, devant Agathe Martin avec Nuance du Halage, médaillée de bronze. Victoire, 4 points, est 4e et Camille Lucas, 8 points, est 5e. Méline Boute / Venetienne, 11 points et Pablo Garcia / Utrillo de Marie, malheureux barragiste, sont respectivement 6e et 7e.

Axelle Borel et Ptichouan Delphinière - ph. Pauline Bernuchon
Axelle Borel et Ptichouan Delphinière – ph. Pauline Bernuchon

Salomé Poisson et Ultra de Grandry - ph. Pauline Bernuchon
Salomé Poisson et Ultra de Grandry – ph. Pauline Bernuchon

Agathe Martin et Nuance du Halage - ph. Pauline Bernuchon
Agathe Martin et Nuance du Halage – ph. Pauline Bernuchon

Victoire Reumaux et Rolls d'Angrie - ph. Pauline Bernuchon
Victoire Reumaux et Rolls d’Angrie – ph. Pauline Bernuchon

Camille Lucas et Nouvelle Rose - ph. Pauline Bernuchon
Camille Lucas et Nouvelle Rose – ph. Pauline Bernuchon

Méline Boute et Venetienne - ph. Pauline Bernuchon
Méline Boute et Venetienne – ph. Pauline Bernuchon

Pablo Garcia et Utrillo de Marie - ph. Pauline Bernuchon
Pablo Garcia et Utrillo de Marie – ph. Pauline Bernuchon

 

As Poney 1 Excellence

Soixante-quatorze couples en lice et 15 qualifiés pour la finale. Pour espérer y participer, il fallait soit afficher un double zéro (le cas de 12 couples), soit avoir concédé une faute, tout en restant très rapide (2 couples à 0+4). Rebecca Lenoir et le jeune étalon Voici Tilia Derlenn pointaient enfin en treizième position avec 1 point de temps.

Lundi, ils sont encore 7 cavaliers à mener leur monture au sans-faute sur la première manche de la finale : Manon Terrat / Sorente, Alice Lainé / Oxford de Garenne, Antoinette Fenelon / Costello’s Boy, Claire Rembault / Oriane de Joux, Noemie Leroy / Romeo Berenger, Fiona Tissier / Ellen et Charlotte Lebas / Valiant des Charmes… un fils de l’étalon de la cavalière de l’équipe de France, le champion d’Europe Quabar des Monceaux ! Leurs camarades des Ecuries de Beauclerc, Rebecca et Voici, ajoutent un nouveau point de temps à leur compteur, tout comme Marine Vivancos et Quolibri de l’Etivant.
En seconde manche, 11 parcours sans pénalité sont signés : Thibaud Pont Nourat et Osiris Meranière notamment, concluent de belle manière leur championnat, finissant à la 14e place. Sans-faute également pour Ilona Tristan et l’étalon Valmont de Fougnard, 5 points au total et une douzième place. Si Manon Terrat (11e) et Alice Lainé (9e) concèdent 4 points en dernière manche, Lucie Bouilloux Lafont / Ubaye Pondi et Morgane Ferchaud / Valmy de Treille arrêtent leur compteur sur 4 avec un sans-faute final, prenant respectivement les rangs 10 et 8. Clear-round également pour Rebecca Lenoir (7e) et Marine Vivancos (6e), qui terminent leurs championnat de manière plus qu’honorable avec 2 et 1 point(s)… petites pénalités de temps qui les privent tout de même de barrage puisque, vous l’aurez compris, 5 couples sont quadruples sans-faute !

Charlotte Lebas et Valiant des Charmes - ph. Pauline Bernuchon
Charlotte Lebas et Valiant des Charmes – ph. Pauline Bernuchon

Fiona Tissier et Ellen - ph. Pauline Bernuchon
Fiona Tissier et Ellen – ph. Pauline Bernuchon

Noémie Leroy et Roméo Bérenger - ph. Pauline Bernuchon
Noémie Leroy et Roméo Bérenger – ph. Pauline Bernuchon

Cinq barragistes pour 3 médailles, qui vont être distribuées assez facilement. Avec 8 et 12 points, Claire et Antoinette sont rapidement écartées du podium et terminent 4e et 5e. Il y a une barre à terre pour Noémie et une pour Fiona, mais celle-ci est plus rapide : le bronze et l’argent sont attribués. Car, impériale, Charlotte Lebas sera à nouveau sans pénalité ! Avec le jeune Valiant des Charmes, la cavalière décroche un second titre de championne de France consécutif sur la carrière n°1, quelques heures à peine avant sa finale en Excellence… c’est ce qu’on appelle une championne !

Charlotte Lebas et Valiant des Charmes - ph. Camille Kirmann
Charlotte Lebas et Valiant des Charmes – ph. Camille Kirmann

Charlotte Lebas et son coach, Claude Castex - ph. Camille Kirmann
Charlotte Lebas et son coach, Claude Castex – ph. Camille Kirmann

Fiona Tissier et Ellen - ph. Camille Kirmann
Fiona Tissier et Ellen – ph. Camille Kirmann

Noemie Leroy et Romeo Berenger - ph. Camille Kirmann
Noemie Leroy et Romeo Berenger – ph. Camille Kirmann

Texte et photos : Pauline Bernuchon et Camille Kirmann

Reportage complet sur l’Open de France 2016 :
Volet 1 : As Poney Elite Excellence CSO
Volet 2 : As Poney Elite CCE
Volet 3 : As Poney Elite Dressage
Volet 4 : As Poney 1 CCE
Volet 5 : As Poney 1 et As Poney 1 Excellence CSO
Volet 6 :  As Poney Elite CSO

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook