Sologn’Pony 2018 : Finale SHF 5 ans D

Dossier Sologn’Pony / finale SHF. Poneys gratifiés d’une mention Elite, pères, mères, statistiques, Poney As a décortiqué les finalistes du Cycle Classique Jeunes Poneys de CSO 5 ans D !

Doomy Star Porteron et Gladys Secchiutti - ph. Poney As
Championne – Doomy Star Porteron et Gladys Secchiutti – ph. Poney As

Dans la finale des 5 ans D, 13 sujets se sont octroyés la mention Elite sur les 120 finalistes, le titre revenant à la ravissante Pfs Doomy Star Porteron, en tête depuis le début de la compétition sous la selle de la fille de ses naisseurs, Gladys Secchiutti. Elle obtient une moyenne dressage / style de 16,25 (17 en dressage et 15,5 en style) en plus de ses 3 points de bonification pour un 100% de sans-faute (8/8). Excellent l’an passé (double sans-faute, mais avec une NEP difficile, IPO 121/17), cette ponette métronome, qui a répété ses sauts avec respect, est un produit 100% « Black Beauty » : Movie Star Tilia et Gosdamour Porteron, jument Selle Français par Rivage du Poncel sortie sur 1,40 m avec le frère de Gladys. La championne est donc la propre sœur d’Afinity Star, Elite à 5 ans (IPO 133/16) et de Beauty Star, Excellent à 4 et 6 ans et troisième des 5 ans D classée Elite (IPO 134/16).

Doomy Star Porteron et Gladys Secchiutti - ph. Poney As
Championne – Doomy Star Porteron et Gladys Secchiutti – ph. Poney As

Auréolée d’une moyenne de 16,5 (16 en dressage et 17 en style) et de 2,5 points de bonification pour 9 sans-faute sur 10, la vice-championne se nomme Duchesse de Lalande. Cette Pfs est née chez Séverine et Ludovic Burnouf (50), appartient à Elisabeth Baële et évolue sous la selle de son fils Nicolas depuis ses 4 ans. Grande alezane foncée élancée, déjà Elite à 4 ans, Duchesse a montré un fort potentiel alliant intelligence de la barre, agilité, trajectoire et respect. Son père est Taaron des Charmes et sa mère Jorane III, issue d’un vieux pedigree (le bon sauteur Caprice de Laselle). Elle est la sœur utérine de Tanaelle la Lande (IPO 129/16) et provient de la souche de Fleur du Moulin II et Farouk du Moulin indicés respectivement à 144 et 148.

Duchesse de Lalande et Nicolas Baele - ph. Poney As
2e – Duchesse de Lalande et Nicolas Baele – ph. Poney As

Prennent la 3e place ex aequo : D’Angelo der Lenn (Pfs, par Usandro Tilia Derlenn et Un Ange Passe au Péna, Co par Dexter Leam Pondi), né à la EARL Der Lenn (56) et monté par Lisa Vizor, et Delight de Meroise (Pfs, par Glenn SL et Alouette des Buis par Kantje’s Admiraal) pilotée par son naisseur Julien Roussel (62).
D’Angelo a obtenu les excellentes notes de 18 en dressage et de 17 en style et partait avant cette finale avec 1,5 point de bonification pour avoir réalisé 7 SF/9. Il continue sur sa lancé après sa 4e place dans la finale des 4 ans D et sa mention Elite (IPO 133/17). Fils du Welsh Part-Bred de Miléna Le Guen Usandro Tilia Derlenn, sa mère est une petite fille de Gamble de Garenne (souche de la célèbre Ganty Della via Antilope du Ruère). Saluons son élevage dont l’autre produit, le prometteur étalon Dandy Der Lenn (autre fils d’Usandro Tilia Derlenn), est également Elite.

D'Angelo der Lenn et Lisa Vizor - ph. Poney As
3e ex – D’Angelo der Lenn et Lisa Vizor – ph. Poney As

Le régulier Poney Français de Selle Delight de Meroise, Excellent à 4 ans (IPO 122/17), s’est vu recevoir une moyenne de 14,5 (14 en dressage et 15 en style), score qui s’est ajouté à ses 3 points de bonification grâce à 9 parcours sans-faute sur 9. Fils de l’européen Glenn SL, sa mère Alouette des Buis (Delight est son unique produit) s’était classée Excellent à 4 ans. Celle-ci est une fille d’Harmonie Derouet, la mère de Twist des Buis (IPD 138/14, IPO 125/16).

Delight de Meroise et Julien Roussel - ph. Poney As
3e ex – Delight de Meroise et Julien Roussel – ph. Poney As

Mentions Elite – 13 poneys / 120 (11%)
(Nom du poney / naisseur / cavalier)
1 – Doomy Star Porteron (Pfs, par Movie Star Tilia et Gosdamour Porteron, Sf par Rivage du Poncel) / Sylvie Secchiutti (02) / Gladys Secchiutti
2 – Duchesse de Lalande (Pfs, par Taaron des Charmes et Jorane III par Caprice de Laselle) / Ludovic Burnouf (50) / Nicolas Baële
3 – D’Angelo der Lenn (Pfs, par Usandro Tilia Derlenn et Un Ange Passe au Péna, Co par Dexter Leam Pondi) / EARL Der Lenn (56) / Lisa Vizor
3 – Delight de Meroise (Pfs, par Glenn SL, Poet et Alouette des Buis par Kantje’s Admiraal, Poet) / Julien Roussel (62) / Julien Roussel
5 – Diabolo Meniljean (Pfs, par Ulk d’Eté et Venus du Parc par Quabar des Monceaux) / SCEA Equidis (59) / Valérie Rohmer
6 – Daho du Paradis (étalon Pfs, par Ulk d’Eté et Eryne du Paradis Z, Z par Erco van’t Roosakker, Bwp) / Haras Du Paradis (59) / Maelyss Trehou
7 – Diese du Tenu (Oc, par Dexter Leam Pondi, Co et Quenotte du Tenu, Dsa par Saphir El Padraoui, Ar) / Patrick Douet (44) / Laura Lagadec
8 – Dolce Cyclamen (Pfs, par Ulk d’Eté et Lune de Molnaz, Po par Flower de Grange) / EARL Les Cyclamens (74) / Victor Brunier
9 – Dior d’As de Pic (Pfs, par Linaro SL, Poet et Plus Une de Lamoni par Kantje’s Ronaldo SL, Poet) / Astrid Van Damme Courtecuisse (78) / Jennifer Pardanaud
10 – Dandy Der Lenn (étalon Pfs, par Usandro Tilia Derlenn, Wpb et Lyttle Girl, Sfa par Type d’Elle) / EARL Der Lenn (56) / Mathéo Clausen
11 – Dancing Girl (Pfs, par Anydale Ron SL, Nf et Opale de l’Aumont par Linaro SL, Poet) / Denis Richard (94) / Emilie Doche
12 – Donna Regina de Twin (Pfs, par Meeping Cha de Florys SL et Petite Moïse par Lancer, Drp) / Savina Blot Dollfus (61) / Mathieu Laisney
13 – Diamant de la Pierre (Pfs, par Tricky Choice du Péna et Camelia d’Avril par Quédor du Coteau) / Bruno Gourbe (61) /Pierre Legout

Diabolo Meniljean et Valérie Rohmer - ph. Poney As
5e – Diabolo Meniljean et Valérie Rohmer – ph. Poney As
Diese du Tenu et Laura Lagadec - ph. Poney As
7e – Diese du Tenu et Laura Lagadec – ph. Poney As
Dolce Cyclamen et Victor Brunier - ph. Poney As
8e – Dolce Cyclamen et Victor Brunier – ph. Poney As
Dior d'As de Pic et Jennifer Pardanaud - ph. Poney As
9e – Dior d’As de Pic et Jennifer Pardanaud – ph. Poney As
Dandy Der Lenn et Mathéo Clausen - ph. Poney As
10e – Dandy Der Lenn et Mathéo Clausen – ph. Poney As
Dancing Girl et Emilie Doche
11e – Dancing Girl et Emilie Doche
Donna Regina de Twin et Mathieu Laisney - ph. Poney As
12e – Donna Regina de Twin et Mathieu Laisney – ph. Poney As
Diamant de la Pierre et Pierre Legout - ph. Poney As
13e – Diamant de la Pierre et Pierre Legout – ph. Poney As
Duchesse de Lalande et Nicolas Baele - ph. Poney As
La vice-championne des 5 ans D – Duchesse de Lalande et Nicolas Baele – ph. Poney As

Clin d’œil

Donna Regina de Twin (Pfs, par Meeping Cha de Florys SL et Petite Moïse par Lancer, Drp) montée par Mathieu Laisney a montré de très bons moyens caractérisés par un superbe passage de dos à l’instar de son père. Elite à 4 ans, il s’agit d’une ponette à suivre.

Deuxième au classement provisoire après la première manche, Dream Team du Bosquet – née chez Véronique Margrin et achetée par Claude Castex (c’est une fille de Quabar des Monceaux, ndlr) – faute sur le second round et est la première gratifiée d’une mention Excellent sous la selle de la fille de son propriétaire, Ninon. Pas sortie à 4 ans, mais auteure de 6 parcours sans-faute sur 6 cette saisson, elle fut remarquée.

Amplitude, trajectoire, gros moyens, l’étalon vice-champion des 4 ans Dark’Angelo Dream (Pfs, par Qrack de Pleville, Cs et Tactic des Merles, Wb par Kador du Tilia) a de nouveau attisé les regards. Il loupe la mention Elite pour une faute sur la seconde manche sous la selle de Jennifer Pardanaud.

Saluons enfin les bonnes prestations de Djune du Chapelan (Pfs, par Quabar des Monceaux et Madelia, Co par Naughty Van Graaf Janshof SL) associée à Ludo Fournier, 3e à 4 ans et classée cette année Excellent et de Da’Ronn Normande (Pfs, Aron N SL, Drp x Linaro SL, Poet), la protégée de Paul Leroyer, montée par Manon Gendry. Excellent sur cette finale, elle avait été sacrée il y a 5 ans championne des foals femelles Pfs et championne Suprême.

Les jeunes étalons mentionnés

Donot Disturb of Lays (Pfs, Ninio de Rox, Sfa x Oscar des Chouans, Wb) est Excellent sous la selle de sa naisseuse Sophie Mavrocordato, tout comme Diadème du Pinson (Pfs, Mexico de Caudard x Karisto de l’Aumont) associé à Mathieu Laisney. Pour une incompréhension en deuxième manche avec sa cavalière et éleveuse Jennifer Pardanaud, le très prometteur Djungle Speed (Pfs, frère utérin du performer international Tricky Choice du Péna, Upso d’Aunou, Sfa x Thunder du Blin, Co) est Très Bon. Il aura montré beaucoup de qualité notamment de la force et beaucoup de respect. Très Bon est aussi la mention de Daddy Rose des Vents (Pfs, Paddy de France x Un Prince du Ruère, Co) monté par Elie Terrier, Dimsoum du Montceau (Pfs, Un Caprice Dechalusse, Sfa x Bolino Ravignan, Wb) sous la selle d’Alissa Blanchard et de Delizio Ice (Pfs, Syriac x Willoway Good As Gold, Nf) avec Gladys Secchiutti.

Côté mères

Angel (par Decoration, Oes), la géniale ponette de championnats d’Europe de CSO, comptait un produit dans cette finale : Double Angel de Florys (8+4) par le Connemara Idefix du Villon SL, conçue en Suède avant son arrivée en Bretagne.
L’autre géniale européenne Vicky (par Olvic, Aa), double championne de France Grand Prix Elite, récemment disparue, avait sa petite fille dans la finale : Divine Meniljean (Pfs, Ulk d’Eté et Ulotte Meniljean par Linaro SL, Poet), 4+12

Comme l’an passé, mais avec moins de réussite, Dolie (Pfs, par Ors Tulira Sparrow, Co) – fille de Nickie II, mère notamment des étalons Jimmerdor de Florys SL et Ialoubet de Florys SL – pouvait compter sur son fils étalon Dolie’s Son de Florys (Pfs, Carlon SL, Drp).

Egalement alignés :
– Diabolo de Fougnard (Pfs, par Aron N SL), Très Bon, est un fils de Valma de Fougnard, finaliste du dernier championnat de France As Excellence de CSO ;
– Darween Hillière (Pfs, par Machno Carwyn), fille d’Ira de l’Aulne, sortie sur quelques Grands Prix de CSO ;
– Ditanny du Patton (Pfs, par Machno Carwyn, Wd), fille de la Connemara Itanny de Kerglenn, sortie jusqu’en Grand Prix de CSO ;
– Dadora des Islots (Pfs, Ugobak des Baleines, Sfa), 4+4, fille d’Adora Bruère, elle même mère de plusieurs poneys de Grand Prix tels que Mobis, Quenotte, l’étalon Star, Venise… tous de l’affixe des Islots ;
– Daisyrade du Costilg (Pfs, par Leadership), Très Bon, fille de Ludvina du Costil, elle même mère de la ponette d’As Elite Regate du Costil, également par Leadership ;
– Dalida d’Argan (Co, par Upper Ice Granit), fille de Monaghan Aluinn, elle même mère de l’européen sélectionné pour l’échéance de Bishop Burton, Enzovoort Dew-Drop ;
– Darkdance Kerveyer (Pfs, par L’Arc de Triomphe, Old), fille de River Dance Derlenn, elle même mère de l’excellent petit étalon Very Star Kerveyer (IPO 149/15).

Statistiques des pères (5 ans C & D)

Notons que 3 produits d’Ulk d’Eté apparaissent dans le tableau des Elites de la finale des 5 ans D : le très chic et appliqué Diabolo Meniljean (Pfs, Venus du Parc par Quabar des Monceaux) associé à Valérie Rohmer, le double champion des 2 et 3 ans mâles Pfs Daho du Paradis (issu de l’incroyable souche de Narcotique de Muze / Querly Chin via Eryne du Paradis Z, Z par Erco van’t Roosakker, Bwp) monté par une jeune fille, Maelyss Trehou – qui a fait quelques petites fautes de pilotage sauvées par le jeune étalon au bon mental -, ainsi que Dolce Cyclamen (Pfs, Lune de Molnaz, Po par Flower de Grange), poney avec de la prestance évoluant sous la selle de Victor Brunier.

Daho du Paradis et Maelyss Trehou - ph. Poney As
Daho du Paradis et Maelyss Trehou – ph. Poney As

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest