National Poney Français de Selle 2016, l’Est impose sa marque !

Deux éleveurs de l’Est et amis, Christian Morel (Bourgogne Franche-Comté) et Pascal Sauvage (Grand Est), ont respectivement fait naître et présenté les champions Suprêmes femelle et mâle du dernier National Pfs, sacrés lors du Sologn’Pony. Diva de Blonde (par Verdi 144) et Etadam d’Odival (par… Vito de Blonde, la boucle est bouclée !), se sont imposés au sein d’un championnat organisé par l’ANPFS, comptant près de 180 partants et ayant mis en avant, comme d’accoutumée, d’excellents sujets.

Les écharpes suprêmes pour Etadam d’Odival et Diva de Blonde

Etadam d’Odival, qui n’est autre que le champion des 2 ans, s’est imposé au sein d’une classe fournie de 28 partants, où 7 mâles ont finalement obtenu leur approbation. A la différence des années précédentes, le classement final entre ces 7 entiers n’a été donné que le samedi soir, au cours de la Soirée de l’Avenir : un suspense qui a été très apprécié. C’est donc le protégé de Pascal Sauvage qui remporte finalement cette catégorie, avec la très bonne moyenne de 16,15 /20 et notamment grâce à la meilleure note aux allures (16/20). Issu du croisement entre Vito de Blonde (vice-champion de France des mâles de 2 puis 3 ans) et Barby de Blonde (par Welcome Sympatico SL et la championne de France C2P CSO Daisy de la Forge), Etadam obtient par ailleurs les scores suivants : 16,5 / 20 au modèle et 15,5 / 20 sur les barres.

Etadam d'Odival - ph. Anaïs Barbier
Etadam d’Odival – ph. Anaïs Barbier

Etadam d'Odival - ph. Anaïs Barbier
Etadam d’Odival – ph. Anaïs Barbier

Etadam d'Odival - ph. Anaïs Barbier
Etadam d’Odival – ph. Anaïs Barbier

Sur le podium, il est rejoint par le très beau Eye Catcher de l’Ourcq à Audrey Poezevara, qui atteint d’ailleurs la meilleure note de modèle de 16,65 (pour une moyenne de 16,05). Ce fils d’Aron N SL né chez Aurélie Bigot et Romain Labarre a pour mère Kadira de Tyv (Envol d’Angrie), qui a déjà produit les étalons Shutterfly et Un Instant de l’Ourcq, ainsi que les championnes de France des femelles de 2 ans Tsinaé et Balalaïka de l’Ourcq ou encore la jeune Chelsea de l’Ourcq, Elite sur la finale des 4 ans D le même week-end. Troisième Exodus Angies Rose met à l’honneur le BWP Quintus D’09 (également père de l’approuvé Ewoks du Fief) et la petite Jolly Rose (Quimper III), indicée à 145 en 2006 après une bonne saison en C2P. Sophie Gervais et François van Hemelryck sont les naisseurs d’Exodus, qui obtint la meilleure note sur les barres de sa catégorie (16,25), pour une moyenne générale de 15,51. Quatre autres entiers passent donc la barre nécessaire des 15 / 20 et se voient approuvés : Espresso Graviere (Kantje’s Ronaldo SL x Ben Kebir, à Lynda Jourdain, 15,2), Envoye Special du Luy (Quoutsou x Thunder du Blin, frère utérin de la championne des 3 ans et du vice-champion des 2 et 3 ans Cas d’Ecole du Luy, né chez Marie-Noëlle et Bérengère Mouroux et engagé par Amélie Saussey, 15,09), Everest du Verdon (par Under Cover Fast, en lice sur les championnats d’Europe Dressage le même week-end x Cyrano Pondi, à Isabelle Vincenot, 15,05) et Ewoks du Fief (Quintus D’09 x Dyffrynaled Gari Tryfan, à Caroline Favret, 15,03).

Eye Catcher de Lourcq - ph. Anaïs Barbier
Eye Catcher de Lourcq – ph. Anaïs Barbier

Espresso Graviere - ph. Anaïs Barbier
Espresso Graviere – ph. Anaïs Barbier

Envoye Special du Luy - ph. Anaïs Barbier
Envoye Special du Luy – ph. Anaïs Barbier

Everest du Verdon - ph. Anaïs Barbier
Everest du Verdon – ph. Anaïs Barbier

Ewoks du Fief - ph. Anaïs Barbier
Ewoks du Fief – ph. Anaïs Barbier

Chez les femelles, la championne Suprême 2016 est donc Diva de Blonde, moderne jument déjà championne des 2 ans l’an passé et gagnante cette année de la catégorie des poulinières suitées. La protégée de Christian Morel est une fille de l’européen de Dressage Verdi 144 et d’une mère par Machno Carwyn, dont la souche est notamment à l’origine d’Olywood de Blonde (étalon, CDIP). Meilleure note au modèle (16,7), meilleure note ex aequo aux allures (17) et meilleure note de foal (16,67, pour Gatsby de Blonde par Vito de Blonde, 4e de sa classe), Diva obtient une excellente moyenne générale de 16,75, qui la place loin devant ses poursuivantes.

Diva de Blonde - ph. Camille Kirmann
Diva de Blonde – ph. Camille Kirmann

Diva de Blonde - ph. Camille Kirmann
Diva de Blonde – ph. Camille Kirmann

Ses dauphines ont tout de même obtenu les très bonnes moyennes de 15,93 et 15,58. Il s’agissait respectivement de Molène des Verrouis et Diva de Chambord. Molène (Titan du Mougard x Cyrano Pondi), à la famille Burnouf, a notamment déjà produit l’étalon Coutsou de Lalande (3e des mâles de 3 ans en 2015, avec la meilleure note à l’obstacle), son frère Voltair de Lalande (As Poney 1 CCE, IPC 156/15) et les jeunes Etoile et Divine de Lalande, dont nous reparlerons plus loin ; elle était suitée de Gemini de Lalande (par Salam du Roc, 5e des foals mâles). La solide Diva de Chambord (Aron N SL x Linaro SL) décroche la meilleure note ex aequo aux allures (17). Née chez Anne Noiraudeau et engagée par Lynda Jourdain, elle était accompagnée d’une pouliche de Movie Star Tilia, Guiness Gravière, 5e de sa classe. Diva est une fille de Sirène de Chambord, elle aussi gagnante de ce championnat des poulinières. Trois autres juments bien connues du stud-book passent la barre des 15 / 20 : Rapsodie de la Lande (Leopard de Mahoud x Caprice de Laselle), Harmonie Derouet (Vazy du Viertot) et Nariska Landaise (Farenheit Herquetot x Pompei).

Molene des Verrouis - ph. Camille Kirmann
Molene des Verrouis – ph. Camille Kirmann

Diva de Chambord - ph. Camille Kirmann
Diva de Chambord – ph. Camille Kirmann

Rapsodie de la Lande - ph. Camille Kirmann
Rapsodie de la Lande – ph. Camille Kirmann

Harmonie Derouet - ph. Camille Kirmann
Harmonie Derouet – ph. Camille Kirmann

Nariska Landaise - ph. Anaïs Barbier
Nariska Landaise – ph. Anaïs Barbier

Onze approuvés chez les 3 ans et le doublé de Daho du Paradis !

Il était l’un des favoris de cette catégorie et tenant du titre des 2 ans, Daho du Paradis, champion Suprême mâle l’an passé, s’est imposé parmi 40 concurrents avec la très bonne moyenne de 15,85. S’il a réalisé une prestation sous la selle un peu commune (notée à 14), le fils d’Ulk d’Eté a obtenu tous les suffrages sur les barres (18), montrant force, style, intelligence et un vrai don pour la discipline. Sa très bonne note de modèle (16,3), la meilleure, lui permet de conclure ce championnat en tête. Le protégé de la famille Roger (néanmoins co-détenu par le Haras du Paradis) confirme ainsi les bonnes impressions laissées à 2 ans, les éleveurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : son potentiel et sa superbe souche basse (celle de Querly Chin) notamment, lui ont permis de saillir plus de 50 juments cette année (dont la championne Suprême Diva de Blonde).

Daho du Paradis - ph. Anaïs Barbier
Daho du Paradis – ph. Anaïs Barbier

Il s’en est pourtant fallu de peu que l’excellent Daho ne soit détrôné au profit de son dauphin, Diwan Montvert. Le fils de Ninio de Rox (x Najisco d’Haryns), 8e l’an passé, a réalisé un très joli championnat cette année, atteignant notamment la meilleure note sous la selle (17), pour une moyenne de 15,83. Fait en père, pétri de force, il ne s’est pas pleinement exprimé sur les barres (15), où il montre toutefois d’évidents moyens. Son naisseur, Jean-Louis Laurent, était toutefois ravi de cette deuxième place qui mettait à l’honneur le Midi-Pyrénées. Moins fini au modèle mais assurément à suivre en sport, Darry Cowl prend la troisième place de ce championnat avec une moyenne de 15,68. Présenté par ses naisseurs, le Haras de la Gisloterie et issu de Kantje’s Ronaldo SL, Darry a pour mère Tea Spoon, elle-même sœur utérine de Syriac, Quoutsou, Rastaquère… via Jimmerdor de Florys SL. Une génétique de sauteur qui n’a pas été démentie par la prometteuse prestation réalisée par l’alezan sur les barres.

Diwan Montvert - ph. Camille Kirmann
Diwan Montvert – ph. Camille Kirmann

Darry Cowl - ph. Anaïs Barbier
Darry Cowl – ph. Anaïs Barbier

Huit autres jeunes mâles de 3 ans sont approuvés : Djungle Speed (Upso d’Aunou x Thunder du Blin à l’Ecurie de la Frénée, 15,68 de moyenne avec un excellent 17,5 sur les barres), Dark’Angelo Dream (Qrack de Pléville x Kador du Tilia à Aurélie de Vlieger, 15,6), Delizio Ice (Syriac x Willoway Good as Gold à Lauren Lecour 15,48), Dream On der Lenn (Verdi x Welcome Sympatico SL à Frederic Blanchard, 15,48 dont la meilleure note ex aequo aux allures, de 17), Dagster du Roquet (Uhland d’Aven x Selim de Siam à Charlie Garreau, 15,35), Donot Disturb of Lays (Ninio de Rox x Oscar des Chouans à Sophie Mavrocordato, 15,28), Doowup de Grisien (Ulk d’Eté x Heff à Dominique Calvier, 15,05) et Dollar FD (FS Champion de Luxe x Vazy du Viertot à François Defraumont, 15,05).

Djungle Speed - ph. Anaïs Barbier
Djungle Speed – ph. Anaïs Barbier

Dark Angelo Dream - ph. Anaïs Barbier
Dark Angelo Dream – ph. Anaïs Barbier

Delizio Ice - ph. Anaïs Barbier
Delizio Ice – ph. Anaïs Barbier

Dream On Der Lenn - ph. Anaïs Barbier
Dream On Der Lenn – ph. Anaïs Barbier

Dagster du Roquet - ph. Anaïs Barbier
Dagster du Roquet – ph. Anaïs Barbier

Donot Distrub of Lays - ph. Anaïs Barbier
Donot Distrub of Lays – ph. Anaïs Barbier

Doowup de Grisien - ph. Camille Kirmann
Doowup de Grisien – ph. Camille Kirmann

Dollard FD - ph. Camille Kirmann
Dollard FD – ph. Camille Kirmann

Demie Lune du Luy, East River Alias et les autres

Sept autres titres de champion(ne)s de France restaient encore à décerner. Chez les foals mâles où s’élançaient 16 poulains, Gout du Risk au Péna (issu d’un transfert d’embryon entre Cobold Starr et la championne de France Carte à Jouer au Péna) s’impose pour le compte de ses naisseurs Sébastien et Christelle Maillet. Sa très bonne note de modèle de 16,75 notamment, la meilleure, lui permet d’atteindre la moyenne générale de 16,25. A la deuxième place, Gemini de Brenus est un fils de Welcome Sympatico SL (x Kantje’s Ronaldo SL) présenté par la famille Delajarraud et noté à 15,75. La troisième marche du podium est occupée par Génie des Buis (Actif d’Argent x Vazy du Viertot) à Marie-Amélie Bellegy, noté à 15,46. Notez que la meilleure note aux allures (16,5) revient à Gatsby de Blonde, cité précédemment. Chez leurs camarades femelles, au nombre de 18, Gotan Project Neottia (Cordo H x Dyffrynaled Gari Tryfan) à Mikael Launay atteint la moyenne de 16,1 pour s’imposer, via le meilleur score au modèle (16,1). Good Girl Lyafar (President x Cosmos de l’Aumont) est 2e pour le compte de Catherine Chapelle-Lutz en 15,6, devant Gospelblues des Anges, fille de Sir Raspoetin Tilia x Volchebnik présentée par Sophie Couton Fournier et notée à 15,4. Gospelblues et Galante de la Tour (Bamby de la Tour), classée 6e, sont toutes deux ex aequo sur l’atelier des allures avec la meilleure note, un sérieux 16,25.

Gout du Risk au Pena - ph. Camille Kirmann
Gout du Risk au Pena – ph. Camille Kirmann

Gotan Project Neotia - ph. Camille Kirmann
Gotan Project Neotia – ph. Camille Kirmann

Les yearlings, qui concourent aux côtés de leurs homologues depuis plusieurs années, ont sacré Flirt Jump chez les mâles et Feline de l’Aumont chez les femelles. Le premier, noté à 15,68 avec la meilleure note de modèle de 16,15, était présenté par Aurélie Routier. C’est un fils d’Aron N SL sur une fille de Silver of Laps dont le premier produit (Bingo Jump, par Mac Geyver SL) avait été 2e de cette même épreuve en 2012. Flirt devance Fievel de Rimatou (Atchoum des Licheres x Machno Carwyn) à Sebastien Charon, qui obtient la moyenne de 15,21 en partie grâce au top score aux allures, 16,5. Fuerby de Bernières est classé 3e (14,96) : Gentle Dancer x Top Natajo pour le pedigree du protégé de Caroline Favret, né chez Stéphane Deteix. Chez les femelles, Feline de l’Aumont, née chez Marc Bernardin et présentée par Laetitia Durel, obtient le meilleur score au modèle (16,05) pour une moyenne générale de 15,61. La jolie baie est une fille d’Avenir de l’Aumont sur Paola de l’Aumont (Karisto de l’Aumont) et compte donc dans son pedigree, outre un inbreeding sur la grande Silverlea Martine, la présence de la non moins intéressante Soon des Etangs, un joli papier très imprégné de sang New-Forest. Sophie Couton Fournier place un second produit sur un podium, il s’agit cette fois-ci de Fall’In Love des Anges (15,36), sœur utérine de Golspelblues citée précédemment, mais par Tynymor Grand Slam cette fois-ci. Une moyenne de 15,21 et l’excellente (meilleure) note aux allures de 17 sont revenues à Folie de l’Aurore (Batman d’Eté x Azziz), 3e de ce championnat pour Remi Barat.

Feline de l'Aumont - ph. Anaïs Barbier
Feline de l’Aumont – ph. Anaïs Barbier

Flirt Jump - ph. Juidth Collon
Flirt Jump – ph. Juidth Collon

Avec un score général de 16,135, East River Alias décroche le titre de championne des 2 ans parmi 17 partantes. Une catégorie où sa naisseuse (Milena Le Guen) et ses propriétaires (Sébastien et Christelle Maillet) s’étaient déjà respectivement illustrés avec Addiction Alias et Carte à Jouer au Péna… L’élevage du Péna remporte un titre de plus dans un week-end leur ayant particulièrement souri (Walnut Grove du Pena étant par ailleurs 2e de la finale des 7 ans CSO et Tricky Choice du Pena gagnant de l’As Elite !), East River obtenant les meilleurs scores aux 3 ateliers : 15,95 au modèle, 16 (meilleure note ex aequo, partagée par 5 concurrentes) et 16,25 à l’obstacle. La grande baie est une fille de Balou du Rouet sur la désormais très populaire Queen Sympatico Tilia (Welcome Sympatico SL), mère de l’étalon Usandro Tilia Derlenn, d’Addiction Alias citée précédemment, de Dream On der Lenn approuvé le même week-end ou encore de Fortune Teller Alias, vice-championne des foals femelles en 2015. Très intéressante sur les barres, East River a mis en avant son excellent galop et un modèle séduisant, encore dominé par son arrière-main, mais qui promet une très sérieuse jument à l’avenir. Sa dauphine est Etoile de Lalande à Ludovic Burnouf, toujours très compétitif sur ce championnat, issue d’Opplala St Hymer et de Molène des Verrouis, vice-championne des poulinières suitées. Etoile obtient la moyenne de 15,78, elle aussi était notée à 16 aux allures. Enfin Edelweiss Vici prend la troisième place pour Maylis Bescond, elle qui remportait le week-end dernier le titre de championne des femelles de 2 ans France Dressage à Saumur avant d’être sacrée championne Suprême. La petite alezane est une fille de Quoutsou x Machno Carwyn issue de la souche « du Roc » de Régis Reveillé, elle aussi notée à 16 aux allures.

East River Alias - ph. Anaïs Barbier
East River Alias – ph. Anaïs Barbier

East River Alias - ph. Camille Kirmann
East River Alias – ph. Camille Kirmann

Etoile de Lalande - ph. Camille Kirmann
Etoile de Lalande – ph. Camille Kirmann

Edelweiss Vici - ph. Camille Kirmann
Edelweiss Vici – ph. Camille Kirmann

Elixire de Blonde - ph. Camille Kirmann
Elixire de Blonde – ph. Camille Kirmann

Emilie Jolie de Twin - ph. Anaïs Barbier
Emilie Jolie de Twin – ph. Anaïs Barbier

Autre souche à l’honneur, Sitgess du Luy (Thunder du Blin), déjà mère d’Envoyé Special du Luy (approuvé le même week-end) et de Cas d’Ecole du Luy (vice-champion des mâles à 2 et 3 ans), a produit Demie Lune du Luy, propre sœur de Cas d’Ecole (via Salam du Roc), pour le compte de Bérengère Mouroux. La petite noire au sérieux modèle (15,45, la meilleure note) s’est très bien présentée dans le rond sur les barres (15,25), pour finir avec une moyenne de 15,28 et remporter la classe des femelles de 3 ans, sponsorisée par Poney As. Outre sa mère, Demie-Lune met en avant la très prometteuse production de Salam du Roc… à suivre à n’en pas douter. Trois juments se partagent le meilleur score aux allures, de 16, dont Delisse de l’Aumont, classée 2e pour Laetitia Durel avec la moyenne de 15,15. Si son père est Syriac, sa mère fait d’elle la sœur utérine de Féline de l’Aumont, championne des femelles d’1 an et bien entendu issue de l’élevage manchois de Marc Bernardin. On retrouve Ludovic Burnouf et la production de Molène des Verrouis en 3e position grâce à Divine de Lalande (Ustensile des Charmes), notée à 15,5. Le top score sur les barres (15,5) est revenu à Dire Candy Girl (Melvin Candy) à Sandra Hivert Varnier.

Demi Lune du Luy - ph. Anaïs Barbier
Demi Lune du Luy – ph. Anaïs Barbier

Demie Lune du Luy - ph. Camille Kirmann
Demie Lune du Luy – ph. Camille Kirmann
Demie Lune du Luy - ph. Camille Kirmann
Demie Lune du Luy – ph. Camille Kirmann

Delisse de l'Aumont - ph. Camille Kirmann
Delisse de l’Aumont – ph. Camille Kirmann

Divine de la Lande - ph. Anaïs Barbier
Divine de la Lande – ph. Anaïs Barbier

Da'Ronn Normande - ph. Anaïs Barbier
Da’Ronn Normande – ph. Anaïs Barbier

Duchesse de Lalande - ph. Anaïs Barbier
Duchesse de Lalande – ph. Anaïs Barbier

Notons enfin la nouvelle classe des poulinières suitées « facteurs de Pfs », qui a sacré la New-Forest Orkidee de Civry (Kantje’s Ronaldo SL x Knightwood Dragonfly) à la famille Delajarraud.

Orkidee de Civry - ph. Camille Kirmann
Orkidee de Civry – ph. Camille Kirmann

Retrouvez les résultats complets du National Pfs sur le site du Sologn’Pony et les portraits des champions Suprêmes 2016 au sein du prochain Memento Elevage Poney As !

Texte : Camille Kirmann
Photos : Judith’s Art, Anaïs Barbier et Camille Kirmann

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest