Finales SHF de CCE : G Revée d’Azy et Fabiatrix d’Odival rééditent !

Cinquante-six finalistes contre 37 l’an passé (Critérium), 46 en 2019, 38 en 2018… Cette Grande Semaine de Pompadour a en effet répertorié vingt-trois poneys de 4 ans, vingt-quatre âgés de 5 ans et douze de 6 ans. Les finales du Cycle Classique de Concours Complet ont donc passé un vrai cap cette année en termes de fréquentation et du côté des résultats, les champions de l’an passé ont confirmé leur potentiel pour la discipline. G Revée d’Azy, gagnante du Critérium des 4 ans se voit remettre le titre de championne des 5 ans et Fabiatrix d’Odival, gagnante des 5 ans en 2020, truste cette fois la tête de la finale des 6 ans ! Les femelles ont d’ailleurs décroché toutes les victoires de cette édition puisque Habbypop des Martels s’est montrée la plus régulière du lot de poneys âgés de 4 ans.

Finale des 4 ans : Habbypop des Martels devant Horus Folaine et Heaven des Allées

Sous la selle de sa propriétaire Constance Léger (Centre Equestre de Cours-les-Barres), Habbypop des Martels a réalisé un très bon championnat. Elle s’impose dès le test de dressage (-23,8), obtient 14,5 au modèle et 16 en style, et effectue ensuite un double sans-faute cross / hippique ce qui lui vaut une mention Elite (-33,3).
Habbypop est née en Haute-Loire chez Isabelle Pegon et est issue du stud-book du Poney Français de Selle. Son pedigree est le suivant : Galibot d’Enfer, étalon Connemara performer ayant concouru jusqu’aux championnats d’Europe de CSO pour la Belgique et Edenpop Saint’E (par Up Market de Mons). Sa souche maternelle est bien connue des passionnés de Concours Complet puisque sa deuxième mère, Lollipop de Jax (par Pompom de Jax, Co), avait défendu les couleurs de la France lors des championnats d’Europe de Moorsele en 2009 sous la selle de Marie Geiger et s’était classée 6e du championnat de France Grand Prix (ICC et IPC 134).

Habbypop des Martels et Constance Léger – ph. PSV
Habbypop des Martels et Constance Léger – ph. PSV

Horus Folaine, hongre Pfs par Usandro Tilia Derlenn et une jument sans origines connues nommée Fwenda, repart de Pompadour avec un titre de vice-champion de France des 4 ans associé à Sarah Sainson.
Ce poney né à Cordemais (44) chez Alexia Rousseau est gratifié lui aussi d’une mention Elite. Il cumule sur cette finale -35,9 points (-29,4 au dressage, double 0 sur les deux autres tests, noté à 16,5 au modèle et 17 au style).

Le Welsh Cob Heaven des Allées (par Cathael Caradog et Coednewydd Fame par Coednewydd Black Magic) décroche la troisième et dernière mention Elite (-36). Monté par Alyssia Vernin, ce poney né chez Jean et Clare Vernin sort du rectangle avec -27,5 points, sort indemne du cross et du parcours d’obstacles et reçoit de très bonnes notes également (16 au modèle et 15,5 au style)

Finale des 5 ans : G Revée d’Azy réédite sous la selle de Loan Picone !

G Revée d’Azy avait remporté l’an dernier le Critérium des 4 ans sous la selle de Loan Picone. Le couple réédite la performance et termine en tête de la finale des 5 ans (-34,3) en réalisant un bon test de dressage (-27,8) et deux sérieux parcours de cross et de saut d’obstacles. La grisette est très bien notée également puisqu’elle empoche une note de 17 au modèle et 16,5 pour le style. Comme évoqué l’an passé, la jument Connemara réunit dans son pedigree plusieurs performers dont un certain nombre en CCE : son père est Adagio Ponthouar (Pumkins Pondi x Dexter Leam Pondi) sorti en Grand Prix (IPC 152) et sa mère Ragtime d’Azy (une fille de Cracker Boy Melody et de la poulinière Jackson III, elle-même par le gagnant en Grand Prix de Concours Complet Vizir du Ruère), indicée 146 en CCE et issue de la souche de Moonlight Martray qui est à l’origine du poney de Grand Prix de CSO des années 90 Quick Light, mais aussi de Klockeen de Rhonon, membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe de CCE à Malmö en 2015.
Ce tandem défend les couleurs du centre équestre des Chimères, situé à Collorgues dans le Gard. Sébastien et Roméo Thilvert, les dirigeants, affectionnent tout particulièrement les poneys Connemara pour leur polyvalence et leur franchise. Cette structure, spécialisée dans le CCE, tourne sur le circuit de la Tournée des As et de la SHF. Leurs jeunes poneys sont d’ailleurs souvent montés par leurs anciennes élèves d’As Elite. G Revée est l’un des rares produits nés chez eux. Les frères Thilvert travaillent en effet en partenariat avec une petite équipe d’éleveurs à l’instar d’Audrey Dauge (élevage des Graves) et Stéphane Jault (élevage de Séguret).

G Revée d’Azy et Loan Picone – ph. PSV
G Revée d’Azy et Loan Picone – ph. PSV

Galahad des Allées est un autre représentant du Haras des Allées de Clare et Jean Vernin situé à Saint-Just-en-Chevalet dans le département de la Loire. Sous la selle lui aussi d’Alyssia Vernin (la fille de ses éleveurs), ce poney termine à la deuxième place et empoche une mention Elite (-35,1). Il avait pris la tête du classement provisoire après le dressage et l’a cédée pour quelques points (double 0, 16,5 au modèle et 14 au style). L’étalon Welsh Cob est le propre frère d’Heaven des Allées, 3e des 4 ans (cité ci-dessus) et de Druide d’Heolan, Elite à 4 ans en Dressage et classé Excellent à 5 et 6 ans (IPD 136). Il s’agit aussi d’un frère utérin de Cadarn d’Heolan (IPC 140). Situé au cœur des Monts de la Madeleine sur un domaine de 20 hectares, le Haras des Allées fait naitre depuis presque 10 ans des poneys Welsh de section Cob et Part-Bred issus principalement du croisement de leurs juments Welsh D importées de Grande-Bretagne et leur étalon Espagnol Efusivo X (et l’étalon Welsh Cob Cathael Caradog jusqu’à sa vente).

Gaelique des Ternes prend la troisième position associée à Audrey Rosier. Elle boucle sa finale avec un score de -39 (-30,5 au dressage, sans pénalité sur les deux autres tests, 17,5 au modèle et 14 au style). Cette ponette Connemara met en exergue l’élevage de Katia Berthelemot-Plasson (36). Il s’agit d’une fille d’Alto de la Sabre (Royal du Bourray x Joueur de Ravary) et Sianna des Ternes (par Cracker Boy Melody) dont les origines font référence à l’élevage du Martray de Gonzague d’Eté.

Notons également la 4e place (mention Excellent) de l’étalon Pfs Goldwyn d’Embets (par Blue Tinka Tilia et Quarwyn de Grangues par Machno Carwyn, Wd). Déjà vainqueur du Criterium SHF de CSO des 4 ans C sous la selle de Sophie Mavrocordato et vice-champion en CCE, il confirme sa régularité cette saison (3e et Elite en CSO il y a quelques semaines). Ce poney de taille C, né chez Salomé Schmitt, fait honneur à sa grand-mère Edanum de Grangues (par Laudanum, Ps), une poulinière à l’origine de l’européen en CSO Milford de Grangues et de l’étalon Audanum de Grangues également gagnant en Grand Prix.

Finale des 6 ans : Et de deux pour Fabiatrix d’Odival !

La protégée de Gwenaelle Chirie s’était elle aussi imposée en 2020… Aux commandes de Morgane Euriat, ancienne cavalière de l’équipe de France Poneys de Dressage (avec Italic des Landes, en 2011), aujourd’hui alignée en internationaux de CCE (vice-championne d’Europe par équipe lors des championnats d’Europe Jeunes Cavaliers de Maarsbergen), Fabiatrix d’Odival réédite à Pompadour et empoche sa deuxième écharpe de championne de France. Pour ses éleveurs Monique et Pascal Sauvage, basés en Haute-Marne, la saison 2021 est excellente  : outre les très bons résultats en épreuves d’élevage (notamment au National Pfs), ils peuvent s’enorgueillir d’avoir fait naitre deux champions des 6 ans, l’étalon Frenchcornet sacré en CSO et Fabiatrix, en CCE ! Fabiatrix, fille de l’Allemand Nutrix (par Nemax) et de l’Italienne Ginevra Elite Maycalvados (par Mad Max), a tenu la tête de bout en bout en conservant ses points de dressage (-25,4).

Fabiatrix d'Odival et Morgane Euriat – ph. PSV
Fabiatrix d’Odival et Morgane Euriat – ph. PSV

Les deux autres poneys classés Elite sont Flhigh Fever Dundee (-30,9) monté par Léa Dardillac et Funky Lad de Vieve (-34,8, pénalisé de 4 points au CSO) sous la selle de Pauline Perrin Boisliveau. Flhigh Fever Dundee est un hongre Oc (en réalité Connemara) né chez Benoit Lecuyer. Il provient du croisement entre l’étalon Grange Surf Sparrow et Margotte Dundee (par O’Brien du Chesnay). C’est le propre frère de Pitch Higt Dundee, champion de France D1 Excellence sous la selle de Pauline Leduc et gagnant en Grand Prix (IPC 153). Funky Lad de Vieve est un autre représentant du stud-book Connemara. Cet étalon est né chez Julie Baudart Aubert et est issu du mariage entre Lake Lad et Haltia d’Agora (par Apollon Pondy). Sa souche maternelle remonte à White Wine, poulinière irlandaise ayant laissé une trace dans plusieurs élevages comme celui de René-Louis Chagnaud (l’affixe Ravary). Elle est aussi la mère d’un ancien poney du circuit Grand Prix des années 90 : Another White (IPC 142, IPO 146).

Horion d'Areines et Maé Rinaldi – ph. PSV
Horion d’Areines et Maé Rinaldi – ph. PSV

Saluons enfin la victoire d’Horion d’Areines (Pfs, par Vertige de Bélébat et Volcane d’Areines, Wd par Milord des Chouans) dans la finale du Cycle Libre première année sous la selle de la double championne d’Europe Maé Rinaldi. Ce poney, né chez Lucie Pironneau, appartient à Anaïs Thibot, l’éleveuse et cavalière préparatrice du crack Virtuose Teakitina. Anaïs a également formé l’étalon de Maé, Boston du Verdon. Un sacré travail d’équipe ! Le tandem remporte la mise avec 7 points d’avance : il a déroulé une reprise jugée à 78,5%, puis un double sans-faute.

 

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook