Girly Cha d’Ore, Freebox Bélébat et Eagle des Félines décrochent un titre en finale SHF de Hunter

Pour la première fois, des finales SHF de Hunter étaient proposées aux poneys. Celles-ci se sont tenues à Fontainebleau le week-end dernier pendant l’habituelle Grande Semaine de CSO. Huit poneys de 4 ans, sept de 5 ans et six de 6 ans ont pu se livrer à ce type d’exercice de style. 

Le champion des 4 ans est Girly Cha d’Ore, une femelle Poney Français de Selle montée par Mélina Savary qui classe du reste à la 2e place sa seconde monture Geep Ing Boy’s d’Ore, un autre produit de Meeping Cha de Florys SL né lui aussi en Bretagne chez Aurélie Chery (29). Girly Cha, fille de la poulinière Connemara Si Dorée du Ponthouar (par Quarteron Agile), issue de la souche de la multimédaillée en Show Carrabaun Cracker, a obtenu une moyenne finale de 15,78/20 (15,50 et 16,06 sur ses deux tours) soit une mention Excellent. Son dauphin Geep Ing Boy’s obtient une note finale de 15,25 et la même mention. Sa mère est Noreen de l’Aubier (IPO 139), soit la lignée de Milady de Ravary, une jument qui a bien produit pour le compte de l’élevage de l’Aubier d’Isabelle Bouyssi (notamment l’étalon Jamaï performer jusqu’en Grand Prix de CCE).
L’étalon Connemara Gentleman d’Argan (par Blue Ice des Bretis et Allo View Butterfly par Sinndar du Luot, soit la lignée de Ganty Jane 2nd, à l’origine de la matrone White Granite), née chez Lorjanie Lapeyre et évoluant sous la selle de Juliette Guevel, complète le podium. Il se voit attribuer une moyenne de 14,66 et la mention Très Bon.

Freebox Bélébat est sacré champion des 5 ans sous la selle de Gaelle Jonchery – ph. Poney As
Freebox Bélébat est sacré champion des 5 ans sous la selle de Gaelle Jonchery – ph. Poney As

Le champion des 5 ans, gratifié de la mention Elite, est le mâle Poney Français de Selle Freebox Bélébat. Monté par Gaelle Jonchery, ce bon et styliste sauteur est née en Seine-et-Marne chez Angélique Prin. Il obtient dès son premier tour une première prime grâce à une note de 17,188, puis 16,06 lors de sa seconde prestation, soit une moyenne globale de 16,63/20. Il provient du croisement entre le jeune Box Office du Péna, classé en As Elite de CSO et Twiggy My Dear, elle-même par le Selle Français Opium de Talma et la petite Forever Love de Cé (IPO 146), soit la mère du gagnant en Grand Prix As Excellence et CSIP Vertige de Bélébat.
Fearless de Jolb est lui aussi sorti Elite de cette finale associé à Manon Reveillere (16,19/20). Né chez Elodie Alaj (62), il est issu de deux sires Connemara, Dexter Leam Pondi et Nauthy van Graaf Janshof SL via sa mère Lucinda des Etisses (IPO 136 , IPC 134), une fille de Darling du Beuvron (sœur utérine de la bonne ponette B Ussie du Beuvron et de Cyrano du Beuvron, gagnant en D1 Elite de CSO, IPO 144).
Le hongre Pfs Faust du Gévaudan est 3e sous la selle de Morgane Bonnan Daquin, la fille de son éleveuse Sylvie Bonnan (44). Ce fils du Holsteiner Contendro et de la New Forest Olympie du Gévaudan (une poulinière par Ivoire de Civry et Silverlea Martina ayant obtenu une mention Elite et Excellent à 6 et 5 ans), se place dans les rangs des « Excellent » avec sa note de 15,19.

Du côté des 6 ans, Eagle des Félines, une femelle Oc née au sein de l’EARL des Félines en Seine-et-Marne, par l’international Old Chap Tame et la Welsh B Quick Love d’Elgi (par Jery Lee de Lachem, Wd), est sacrée championne de France. Associée à Manon Réveillere, elle décroche la seule mention Elite de sa génération et un score de 16,06 (15,83 et 16,31). Cette jument est indicée 137 en CSO et compte déjà une mention Excellent à 5 ans dans cette discipline. Sa souche, celle de Glanymor Nirvana, a notamment donné de bons compétiteurs nés pour le compte de l’élevage du Logis de Jean Bocquillon ou encore le bon petit étalon Icare de Chaudry.
Le New Forest Easy Boy de St Prix (par les britanniques East End Breezer et Kilncopse Playgirl par Farriers Playboy), né chez Agnès Petit (21), est deuxième. Présenté par Pauline Henry, il ressort de cette finale avec la mention Excellent et une note de 15,75/20. Ces deux poneys sont les seuls à être gratifiés d’une mention. Ebellanum de Grangues montée par Céline Fournial et née chez Marie-Agnès Clemencet est 3e à 12,31/20, mais n’obtient pas de mention.  Il s’agit d’une Pfs par Anydale Ron SL et Odanum de Grangues (par Viersen K), soit une petite-fille de la connue Edanum de Grangues, mère de l’européen en CSO Milford de Grangues, de l’étalon Audanum de Grangues gagnant en Grand Prix As Excellence ou encore de Beledanum de Grangues classée elle aussi en As Elite.

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook