Publi-rédactionnel – National New Forest 2020

Quarante-et-un poney New Forest et New Forest de Croisement se sont présentés devant le jury du National de la race organisé dans le cadre de l’incontournable Sologn’Pony. La manifestation, disputée toute la journée du samedi, a été une réussite et l’ambiance qui s’y est dégagée très agréable, entre passionnés.

La protégée de Mathilde Doutressoulles, Idyll Ron des Etoiles, est sacrée championne Suprême du National 2020 - ph. Poney As
La protégée de Mathilde Doutressoulles, Idyll Ron des Etoiles, est sacrée championne Suprême du National 2020 – ph. Poney As

Patricia Cerina, la présidente de l’Association Française du Poney New Forest (AFPNF) le confirme : « les sujets présentés sont de qualité comme l’attestent les deux champions Suprêmes : la femelle Idyll Ron des Etoiles, déjà 3e d’une classe très fournie du Régional de Saint-Lô et le mâle Helios du Braou. Cela est très encourageant. Nous avons pu observer également des poneys importés de Grande-Bretagne d’élevages réputés, ce qui est très positif pour notre race. Ce National s’est extrêmement bien déroulé et le nouveau mode de jugement a démontré son efficacité. Je tiens à remercier l’ensemble des propriétaires, les juges, les bénévoles et nos partenaires ». Le fait d’organiser le National sur une manifestation réputée comme le Sologn’Pony parait primordial aux yeux de la présidente : « c’est la vitrine du poney, l’endroit et le lieu où notre race est la plus visible. C’est indispensable de s’ouvrir, de faire connaitre la race et de la représenter lors du Sologn’Pony. Je me suis toujours dis que se confronter aux autres était nécessaire. Cette année est particulière avec le Covid et le programme a été allégé, mais nos poneys ont pu à la fois fouler les pistes de notre National, des finales SHF (le Criterium cette année donc), de la finale des poneys de sport de 3 ans de la FPPCF et participer au circuit PRATIC (Polyvalence, Respect, Aptitude, Tempérament, Intelligence et Comportement) de la SHF. Cette facette « sport » est très importante et j’encourage tous les propriétaires de poneys New Forest à prendre cette direction, ce débouché, surtout pour leurs mâles ».

Idyll Ron des Etoiles - ph. Judith’Art
Idyll Ron des Etoiles – ph. Judith’Art

Débutons la revue de résultats par le championnat Suprême. La grande gagnante de cette édition 2020 est Idyll Ron des Etoiles, née chez Mathilde Doutressoulles et Aurélien Bernardin dans la Manche. La championne Suprême, typée sport, est une fille d’Anydale Ron SL, classé 6e de la finale individuelle des championnats d’Europe de saut d’obstacles en 2008, dont le sang est régulièrement présent dans les pedigrees des poneys New Forest présentés au National. Sa mère, Merrie du Bust (par Willoway Good As Gold), sacrée championne de France des poulinières suitées, a engendré 15 produits dont Roméo des Roches (champion des foals mâles) et Path des Roches (championne Junior du National New Forest 2005 et mère de la championne des foals France Dressage Inestimable B). Sa souche maternelle provient de l’élevage Britannique « Merrie ». Sa deuxième mère Merrie Milltonia (importée en France par Georges Duchemin et dont elle constituera la base de son élevage), mère de Uran de Junon (performant en As Poney 1 de CSO, IPO 136), est d’ailleurs la propre sœur de l’étalon Merrie Milton.

Idyll Ron des Etoiles - ph. Judith’Art
Idyll Ron des Etoiles – ph. Judith’Art

Le Réserve champion est Helios du Braou, né chez Marie-Claire Daugey et appartenant à Pierre Huberty. Premier des mâles toutes classes confondues, le bai est issu de l’étalon Marnehoeve’s Everest (Anydale Nico x Monday’s Moscan) et de la poulinière Vérone du Braou (par Hulan du Vasset). Là aussi sa souche est britannique est fait référence au célèbre élevage « Silverlea ».

Helios du Braou - ph. Poney As
Helios du Braou, le réserve champion Suprême – ph. Poney As

Idyll Ron des Etoiles avait au préalable remporté la classe des femelles de 2 ans avec l’excellente note de 86,34/100 (dont 17/20 pour le type), une classe qui a réussi à son éleveuse Mathilde Doutressoulles puisque son autre protégée, Ibelia des Etoiles, est 2e (74,67) ! Ibelia est une autre fille d’Anydale Ron SL et une sœur utérine de Saga de l’Arbalou (Excellent en CCJP de CSO à 6 ans dans la catégorie de taille C). Sa mère est Lady de l’Aumont (par Glen de l’Aumont), une petite-fille de Soon des Etangs, digne représentante de l’élevage de Madame de Bonnafos, qui a notamment donné naissance parmi ses 17 produits au poney de Grand Prix Queyras de l’Aumont (IPO 150) ou encore à Leader de l’Aumont (IPO 147). La 3e est Imany Dance (par le champion des 6 ans D Furzley Fox Trot et Quelly Pearl, une fille de Willowway Piper’s Bay), à Florine Tissier (73,33).

Helios du Braou - ph. Poney As
Helios du Braou – ph. Poney As

Helios du Braou a quant à lui glané la classe des mâles de 3 ans en s’octroyant une note de 86/100 (dont 18/20 pour le type). Helios de la Mare (par Naxos Domain et Ortensia de la Mare par Silverlea Spring Fever), le poulain de Gilbert Lehideux est 2e (73,66/20).

La finale des femelles de 3 ans revient à Hoity Toity, 2e à 2 ans et réserve championne Junior en 2018. Cette pouliche née chez Nicola Dibden appartient à Charlotte Soulayres. Elle a obtenu un score de 78.67/100. Son papier est Britannique : Burley Gold Blend et Longmead Strawberry Fayre (par Crown of Berry).

Hoity Toity à gauche et Rodlease Major Tom à droite - ph. Poney As
Hoity Toity à gauche et Rodlease Major Tom à droite – ph. Poney As

Celle des 1 an est mise à l’actif de Nutschullyng Natural Beau, une pouliche Britannique fille de Brookshill Mustang et Nutschullyng Beatrix (par Hollybrooke Huckleberry) appartenant à Laetitia Strasser. Elle est gratifiée d’un score de 75/100.

Nutschullyng Natural Beau - ph. Poney As
Nutschullyng Natural Beau – ph. Poney As

Très bien noté (82,17/100), Inouit Love de Cé à Amélie Berthault remporte la finale des mâles de 2 ans. Né à l’élevage d’Emmanuelle Rabillon, il provient du croisement « maison » suivant : Helios Love de Cé et Inuit Love de Cé (par Udou des Etangs). Sa souche maternelle est donc celle de Nuit d’Eté dont sont issus plusieurs performers à l’instar de la poulinière Forever Love de Cé (IPO 146), mère du gagnant en Grand Prix As Excellence et CSIP Vertige de Bélébat (IPO 167). Imprévu Lagesse, le fils de l’européen Emmickhoven’s Diego SL et protégé de Jérôme Brunaud est 2e (79.83). Comme la championne Suprême de l’an passé Gaga Lagesse, Imprévu provient de la souche de Quenelle V via la poulinière Jellyfish Lagesse (par Uhlan des Etangs). Cette dernière est la troisième mère de Gaga et la mère d’Imprévu ! Iridium d’Oasis (par Berlioz de Gascogne et Rodene Pearl par Halto Pearl) à Claire Edmonds est 3e (76,84).

Inouit Love de Cé - ph. Poney As
Inouit Love de Cé – ph. Judith’Art

La classe des hongres de 3 ans est remportée par Hermes de Bedou (par Canterton Joe et Jordane de Bedou par Vault du Galion), né chez Guillaume Beaupere et engagé pour le compte de Sophie Kozak.

Hermes de Bedou - ph. Poney As
Hermes de Bedou – ph. Poney As

Du côté des 1 an, les poneys nés en Grande-Bretagne sont à l’honneur. Rodlease Major Tom (par Bullhill Major et Rodlease Celebration par Wayland Cranberry), engagé par Isabelle Cabelguen arrive premier de sa classe avec la moyenne de 78,17/100. Son challenger est Merrie Malachie (par Merrie Madhatter et Priory Petruschka par Priory Prankster) engagé par Cassandra Ledrux (77,17).

Haywards Klassique, championne des poulinières suitées et son foal Kingdom de Karat par l’européen en CSO Emmickhoven's Diego SL, le coup de cœur du jury - ph. Poney As
Haywards Klassique, championne des poulinières suitées et son foal Kingdom de Karat par l’européen en CSO Emmickhoven’s Diego SL, le coup de cœur du jury – ph. Poney As

La classe des poulinières suitées, la plus fournie (8 finalistes), est remportée avec la note de 82,50 par Haywards Klassique. Cette fille de l’étalon noir Long Copse Elton (lui-même par Furzey Lodge Samson) et de Maggie May V (par Limekiln Survivor), née en Grande-Bretagne chez Mandy Pidge, appartient à Julie et Sara Lalanne du Haras d’Elbe. Cerise sur le gâteau pour cet élevage, le foal de la gagnante, Kingdom de Karat par l’européen en CSO Emmickhoven’s Diego SL, se voit gratifier d’une victoire dans la classe des mâles et remporte par la même le coup de cœur du jury ! Reggae Night du Poët (par Polsbury Pinoccio et Saba par Hungerford Sandpiper), sœur utérine de Lhassa (IPC 160), Kali (IPC 138) et Impala (IPC 136), tous nés sous l’affixe du Poët de Nathalie Gravier est vice-championne (80/100). Elle appartient à Charlotte Soulayres et est suitée de Khloé du Midi (par Oke Dene President). Ginie Love de Kerser (par le performer international en CSO Wayland Red Pepper et Silverlea Lovelight par Willoway Double Gold), issue de la même famille que la bonne 7 ans Divine Pop de Kerser remarquée dans la finale Future Elite, complète le podium (78,50). Elle est suitée de Kaoline d’Oasis (par Feeling Lagesse), représente l’élevage de Kerstin Drevet et était engagée par Claire Edmonds.

Haywards Klassique, championne des poulinières suitées et son foal Kingdom de Karat par l’européen en CSO Emmickhoven's Diego SL - ph. Poney As
Haywards Klassique, championne des poulinières suitées et son foal Kingdom de Karat – ph. Poney As

L’ancienne compétitrice en Concours Complet Palm Beach du Poët (par Polsbury Pinoccio et Grenele des Mauvis par Maytree Sultan), engagée par Florine Tissier et née chez Nathalie Gravier, reçoit la meilleure note (85,5) dans la catégorie des poulinières non suitées. Il s’agit de la propre sœur de Tilbury du Poët (IPO 135). Sa souche est celle de Priory Rosalind : cette dernière n’est autre que la mère de Reverie du Breuil, elle-même mère du pilier de l’équipe de France de CSO des années 90 Via Veneto ! Daysie Pearl (par Halto Pearl et Kerria du Vent par Willoway Good As Gold), née chez son propriétaire Bernard Vaucher, toujours aussi fidèle et passionné de la race, est 2e (72/100). Elle est la mère de Jamour Pearl sacré champion des foals mâles l’an passé.

Palm Beach du Poët - ph. Poney As
Palm Beach du Poët – ph. Judith’Art

Du côté des foals, le coup de cœur du jury Kingdom de Karat, fils de la championne des poulinières suitées Haywards Klassique et de l’international en CSO Emmickhoven’s Diego SL remporte donc la classe des mâles gratifié de la très bonne note de 83,50. Le représentant de Bernard Vaucher, Kemour Pearl (par Wayland Cranberry et Prim’ Pearl par Kantje’s Ronaldo SL), est 2e (76). La classe des femelles est mise à l’actif de Kaoline d’Oasis, la protégée de Claire Edmonds. La fille de Feeling Lagesse et Ginie Love de Kerser (par l’international en saut d’obstacles Wayland Red Pepper) a convaincu les juges, ces derniers lui attribuant une note de 87/100. Sa dauphine est K’Andy du Vasset (par Fetiche de Fegrol et Royane du Vasset par Mineptah d’Orion) à Laurie Cahierc (75.50). Karnival Girl du Ker (par Rodlease Carnival Boy et Silverlea Claudie par Ashley Sensation), appartenant à la Breizh Equitation, est 3e (69,50).

Kaoline d'Oasis - ph. Poney As
Kaoline d’Oasis – ph. Poney As

Soulignons également les 5 candidats étalons de 4 ans et plus, tous approuvés : Marvin (par Spoekedammetje’s Nick et Rosa par Kantje’s Ronaldo SL), à Olivier Dortet, noté (83) ; Leao (par Ashdene Cock Robin et Golden Virginia par Monkshorn Minstrel), à Stéphane Decoret (80,33) ; Euchorthipus Arquetan (par Gedeon des Mauvis et Onyx d’Arquetan par Gribouille Villaud), à Anne Rerolle (79,50) ; Guerlayn de Bedou (par Canterton Joe et Bianka de Bedou par Maytree Sultan), à Constance Chateauneuf (78,50) et Fidelius du Braou (par Marnehoeve’s Everest et Lou du Braou par Howdy), à Aurèlie Schulz (77,50).

La classe des femelles de 2 ans. En arrière plan, la New Forest de croisement Ixia d'Ha - ph. Poney As
La classe des femelles de 2 ans. En arrière plan, la New Forest de croisement Ixia d’Ha – ph. Poney As

Enfin, les New Forest de croisement Kidior d’Irance (par le poney de selle allemand Dein Prinz SL et Ganzepol’s First Lady, elle-même fille d’Oosterbroek Francois qui a fait la monte à l’élevage néerlandais Kantje’s), engagée par Jasmine Gallian s’octroie la catégorie des foals mâles (76) et Ixia d’Ha (par Rockenrol Gevaudan et Queens d’Ha par Silver Rainbow) à Hubert Doublet celle des femelles de 2 ans (81.5). Hermione de Vikento (par Vikento Villeno et Likely de Liberty (Exotic d’Avancon), appartenant à Amandine Renauld remporte la catégorie des femelles New Forest de croisement de 3 ans (75,50).

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook