CSIOP de Fontainebleau : L’équipe de France sur les deux premières marches du podium !

« Attendue ! » cette première Coupe des nations des français. « On a hâte, on est motivé comme jamais ! ». Voilà les quelques mots des jeunes tricolores, qui n’avaient qu’une idée en tête chez eux, bien faire et gagner ! Le quatuor officialisé par Olivier Bost il y a quelques semaines est le numéro 1 du moment. Il réuni deux couples médaillés de bronze l’an passé aux championnats d’Europe, Ilona Mezzadri (Callas Rezidal Z) et Jeanne Hirel (Armene du Costilg) et deux autres des plus prometteurs, avec déjà plusieurs victoires à haut niveau à leur actif, Lola Brionne (Clémentine) et Anna Szarzewski (Vaughann de Vuzit). L’alchimie a opéré. L’équipe est forte.
Sur le Grand Parquet en cette fin d’après-midi, les bonnes prestations se sont enchainées et les filles ont pris la tête à l’issue du premier round : 0, pas une pénalité. Haut la main ! Ilona, Anna et Jeanne ont réussi à sortir le clear round, de quoi soulager Lola à 10 points. Son score a compté dans la deuxième manche, 4 points, venant s’additionner au sans-faute d’Ilona et Anna encore (pour une première !). Avec une telle avance, Jeanne n’a même pas eu besoin de repartir ! L’équipe de France a triomphé chez elle, et c’était chouette à voir ! 

Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z - ph. Poney As
Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z – ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine - ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine – ph. Poney As
Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit - ph. Poney As
Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit – ph. Poney As
Jeanne Hirel et Armene du Costilg - ph. Poney As
Jeanne Hirel et Armene du Costilg – ph. Poney As

Exceptionnellement, les sélectionneurs ont eu le droit de faire partir une seconde équipe, seul Olivier le pouvait et il ne s’est pas gêné. Voilà une bonne expérience à prendre et un sacré bel exercice pour Léo Nerzic (Ken van Orchid), Agathe Masquelier (Alia des Cosses), Junie Buisson (Vertige de Bélébat) et Nohlan Vallat (Urlevent d’Urlevent) ! 16 points est le score final de cette formation (12 + 4). Les bonnes prestations sont à souligner, surtout celles de Léo et Ken, double 0 ! L’étalon, on le connait. Doublure de Callas Rezidal Z et notamment champion de France Petit Grand Prix lorsqu’il évoluait sous la selle d’Ilona, c’est une excellente cartouche. Et il a trouvé un cavalier appliqué, avec du sentiment et du talent. Couple à suivre de près ! Agathe et Alia, elles, se connaissent par cœur. En très grande forme l’an passé dans le CSIP du BIP, la paire a livré ici un « 0+4 » remarqué ! Junie et Vertige, auteurs d’une contre perf’ inhabituelle en première manche, se sont vite ressaisis et réalisent un parcours fluide et sans pénalité dans la seconde, très joli même, comme à leur habitude. Idem pour Nohlan et Urlevent, 12 points, puis un tour à 4 points, Bien mieux.

Il y a une réserve de jeunes talents en équipe de France Poneys et il est bon de le rappeler. De bon augure pour les prochaines saisons…

Léo Nerzic et Ken van Orchid - ph. Poney As
Léo Nerzic et Ken van Orchid – ph. Poney As
Agathe Masquelier et Alia des Cosses - ph. Poney As
Agathe Masquelier et Alia des Cosses – ph. Poney As
Junie Buisson et Vertige de Bélébat - ph. Poney As
Junie Buisson et Vertige de Bélébat – ph. Poney As
Nohlan Vallat et Urlevent d’Urlevent - ph. Poney As
Nohlan Vallat et Urlevent d’Urlevent – ph. Poney As

A la troisième place du podium, une équipe d’Allemagne, plutôt « numéro 2 », pas tout à fait à l’aise sur ces parcours : 36 points. La Belgique est 4e et dernière à 40 points, pas dans le coup. Pourtant, des individualités émergent et pourraient venir se greffer dans le haut du tableau du Grand Prix de demain.

Anna, Lola, Ilona, Olivier et Jeanne sur le chemin du podium... et de la première marche ! - ph. Poney As
Anna, Lola, Ilona, Olivier et Jeanne sur le chemin du podium… et de la première marche ! – ph. Poney As
L'équipe numéro 1 est sort gagnante. L'équipe 2 est deuxième ! - ph. Poney As
L’équipe numéro 1 sort gagnante. L’équipe 2 est deuxième ! Les organisateurs du BIP, Mélanie et André Bonneau, étaient même là pour remettre les prix – ph. Poney As

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook