Le doublé de Léa Laurencin et For Next Génération à Magnanville !

Annulée pour cause d’épidémie en mars, la traditionnelle TDA de Magnanville a pu être reprogrammée ce week-end. Autour d’Olivier Dupille, l’équipe organisatrice s’est remobilisée pour que l’édition 2020 puisse avoir lieu. Pari réussi ! Sous un beau soleil, l’événement a attiré quelques têtes d’affiche du circuit Poney de saut d’obstacles, à l’instar d’Ilona Mezzadri, Romane Orhant, Emma Koltz ou encore des jeunes talents prometteurs, tels qu’Anna Szarzewski ou Junie Buisson. Retour sur deux jours de beau sport.

Samedi, Léa Laurencin et For Next Génération avaient remporté l’épreuve de Vitesse – ph. Marine Delie
Samedi, Léa Laurencin et For Next Generation avaient remporté l’épreuve de Vitesse – ph. Marine Delie

Sept couples, parmi les 22 engagés, avaient choisi de repartir dans le Grand Prix As Excellence. Sur un parcours assez abordable, 5 paires ont réussi à déjouer tous les pièges du tracé. Nos championnes de France en titre (et oui toujours !), Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z, ont été les premières en réalisant un parcours sans-faute avec la manière. Elles ont ensuite été imitées par Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit, toujours très démonstratif. Junie Buisson (Vertige de Bélébat) et Emma Koltz (Baluche de la Bauche) en ont fait de même, en signant deux parcours propres logiquement conclus sans une barre à terre. Enfin, la gagnante de la vitesse du samedi, Léa Laurencin, en selle sur le très réactif For Next Generation (Drp, par For Kids Only, Han et El Magna par Magnum), a continué sur sa lancée en signant un parcours sans-faute déjà dans le rythme.

Deuxième place du Grand Prix As Excellence pour Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z - ph. Marine Delie
Deuxième place du Grand Prix As Excellence pour Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z – ph. Marine Delie

Tout cela annonçait du beau sport au barrage… Promesse tenue ! Léa, dernière à s’élancer, confirme sa bonne forme du week-end en signant un sans-faute extrêmement rapide (36.46s). La jeune cavalière et For Next semblent s’être très bien trouvés, enchaînant les obstacles dans un galop assez soutenu. Pour une seconde de plus, Ilona Mezzadri et sa géniale Callas doivent cette fois se contenter de la deuxième place (37.68s) ! Leur barrage, avec de bonnes courbes serrées et un très bon rythme, est également à saluer. Emma et Baluche concèdent une seconde à Ilona, pour signer une nouvelle belle performance en terminant sur la troisième place du podium. La talentueuse Junie et Vertige signent un barrage sans-faute mais moins rapide (41.51s), synonyme de quatrième place. Anna occupe la cinquième à cause d’une faute sur un obstacle isolé : trop gourmande dans son virage, la barre est à terre.

Quel beau week-end pour Léa Laurencin et For Next Génération ! La paire s’offre un doublé Vitesse / Grand Prix As Excellence à Magnanville – ph. Marine Delie
Quel beau week-end pour Léa Laurencin et For Next Generation ! La paire s’offre un doublé Vitesse / Grand Prix As Excellence à Magnanville – ph. Marine Delie
Emma Koltz et Baluche de la Bauche sont 3e du Grand Prix As Excellence - ph. Marine Delie
Emma Koltz et Baluche de la Bauche sont 3e du Grand Prix As Excellence – ph. Marine Delie

Du côté de l’As Poney Elite, 5 couples également ont réussi le parcours parfait sur le tour initial, parmi les 15 au départ. Perrine Pottier s’impose à l’issu du barrage, en selle sur un Ultralinaro de Lahaye (étalon Pfs, par Linaro SL, Drp et Flavine d’Agora par Ultra de Ruille) très en forme et répondant parfaitement à ses demandes. Elle devance Léo Nerzic, ici avec Boutade Ste Hermelle, plus lent d’une seconde, mais qui néanmoins réalise une très belle performance à l’issue d’un tour monté avec la « niaque ». Lise Guarato et Irina del Ara sont troisièmes ; bien que plus rapides, la jeune cavalière n’a pu empêcher une faute … sur le dernier obstacle du barrage ! Rosalie Schmitt (Vagalam Merveilles) est quatrième, pour une faute sur un vertical isolé. Enfin Ester Pottier et Panic at the Disco VD Buc terminent cinquièmes, après une fin de barrage un peu plus compliquée.

Perrine Pottier et Ultralinaro de Lahaye mettent à leur actif le Petit Grand Prix – ph. Marine Delie
Perrine Pottier et Ultralinaro de Lahaye mettent à leur actif le Petit Grand Prix – ph. Marine Delie

Les jeunes poneys de 7 ans ont également été mis à l’honneur quelques minutes auparavant. Rappelons qu’ils auront finalement bien leur championnat lors du Sologn’Pony, prévu le troisième week-end d’août à Lamotte-Beuvron ; la plupart des cavaliers recherchait donc à les préparer sur des tours quasi semblables. La victoire est revenue à Divine Meniljean (Pfs, par Ulk d’Eté et Ulotte Meniljean par Linaro SL, Drp), présentée par Valérie Rohmer, tout simplement aérienne et rapide au sol pour s’adjuger la première place. Cette ponette est, comme nous l’avions observé lors de la finale des 6 ans, à suivre de très près ! Elle devance Duchesse de Lalande, qui montre également d’excellentes capacités sportives sous la selle d’Anna Szarewski. Le podium est complété par Margot Jean Laurent et Diwan de Milin Avel.

Divine Meniljean, petite-fille de la célèbre Vicky, déjà 3e de la finale des 6 ans l’an passé, remporte de très belle manière le Grand Prix Future Elite 7 ans sous la selle de Valérie Rohmer – ph. Marine Delie
Divine Meniljean, petite-fille de la célèbre Vicky, déjà 3e de la finale des 6 ans l’an passé, remporte de très belle manière le Grand Prix Future Elite 7 ans sous la selle de Valérie Rohmer – ph. Marine Delie

Enfin, notons que la difficile As poney 1, courue sur le même parcours que le Grand Prix, est à mettre à l’actif du jeune Achille Chaintron, efficace avec son Coquin du Cocapi (Pfs, par Machno Carwyn, Wd et Queen de la Vastine, Co par Cyrano Pondi), auteurs du seul sans-faute de l’épreuve. Ils devancent Pierre Cillier (Dynamic Star, 5 points) et Leah Larue (Alidada du Bourg, 2 barres).

Achille Chaintron et Coquin du Cocapi s'adjugent le Grand Prix As Poney 1 - ph. Marine Delie
Achille Chaintron et Coquin du Cocapi s’adjugent le Grand Prix As Poney 1 – ph. Marine Delie

Sur place, Marine Delie

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook