Une photo, un souvenir : Chartres Poneys Masters

Poney As dédie aujourd’hui sa rubrique « Une photo, un souvenir » au formidable Chartres Poneys Masters. Cette compétition internationale indoor organisée par la famille Doublier se tenait à la mi-janvier dans le vaste hall de Chartrexpo. Lors des trois éditions proposées, les cavaliers Belges se sont toujours imposés dans le Grand Prix. L’occasion ainsi de rappeler cette génération de pilotes au grand talent !
Année 2000 : la première affiche des Chartes Poneys Masters
Année 2000 : la première affiche des Chartes Poneys Masters
Le CSIP de Chartres débuta en 2000. Une magnifique première édition qui en appela deux autres, avec sur chacune d’entre elle, la présence de 7 nations : Belgique, Pays-Bas, Suisse, Danemark et France étant les plus représentées.
Côtés résultats, le Grand Prix du CSIP a toujours été l’affaire d’un cavalier Belge. Julie-Pascale Ruant (4e en 2002, grande sœur de Guillaume qui fut lui aussi membre de l’équipe de Belgique aux championnats d’Europe Poneys et fille du grand éleveur Luc Ruant à la tête de l’élevage portant l’affixe Picobello) s’adjugea la première édition en selle sur Picobello Ballybin, Christelle Heymans avec My Mystic Lad (devant la Suissesse Faye Schoch et Machno Carwyn !), la deuxième et Pieter Devos associé à Cote d’Or, la troisième. Le niveau technique des cavaliers de Belgique et la qualité de leurs poneys était d’un excellent niveau.
2002, troisième et dernière édition du CSIP de Chartres. La Belgique remporte l'épreuve par équipe devant 10 autres ! De gauche à droite : Pieter Devos (Cote d’Or), Jan Vlemmix (Sharon) et Julie-Pascale Ruant (Picobello Ballybin) - ph. Poney As
2002, troisième et dernière édition du CSIP de Chartres. La Belgique remporte l’épreuve par équipe devant 10 autres quatuors ! De gauche à droite : Pieter Devos (Cote d’Or), Jan Vlemmix (Sharon) et Julie-Pascale Ruant (Picobello Ballybin) – ph. Poney As
Ces trois cavaliers bien sûr, incroyables d’adresse – Pieter Devos n’est-il pas aujourd’hui l’un des meilleurs cavaliers du monde ? – pouvaient compter également sur le talent de Judy-Ann Melchior (dirigeante du Haras de Zangersheide fondé par son père Leon, cavalière de plusieurs très bons poneys tels que l’étalon Aron N ou sa ponette de tête, la française Wilhelmina Z que vous connaissez peut-être sous le nom de Top Chiaro Di Luna, 4e ex-aequo des championnats d’Europe de 2007 sous la selle de Nicola Philippaerts) ou encore du très doué Jan Vlemmix aux rênes de sa fine Sharon.
Toujours les gagnants de l'épreuve par équipe. Jan Vlemmix (Sharon), Julie-Pascale Ruant (Picobello Ballybin) et Christelle Heymans (My Mystic Lad) - ph. Poney As
Toujours les gagnants de l’épreuve par équipe. Jan Vlemmix (Sharon), Julie-Pascale Ruant (Picobello Ballybin) et Christelle Heymans (My Mystic Lad) – ph. Poney As
Judy Ann Melchior et Wilhelmina Z (de son vrai nom Eclipse d'Avril, nommée ensuite Top Chiaro Di Luna) – ph. Poney As
Judy-Ann Melchior et Wilhelmina Z (de son vrai nom Eclipse d’Avril, nommée ensuite Top Chiaro Di Luna). La toute bonne grise est issue d’un croisement très original et assez inédit pour le grand sport : un père Connemara (Jarnicoton) et une mère Camarguaise ! – ph. Poney As
Cette génération de pilotes sont les successeurs des frères Vanderhasselt (Yves et Christophe sont cavaliers de 5*), cavaliers de la génialissime Identity, ou encore d’Elisabeth Miny et Anatole Boute, et ont sans doute été les exemples, sur le circuit Poney, des frères Philippaerts, Jeroen Appelen, Jos Verlooy…
 
Soutenu par de nombreux partenaires dont la mairie, le Conseil Général d’Eure-et-Loire, le Conseil Régional, l’office municipal des sports ou encore le Poney-Club de France, le projet fut porté par la famille Doublier dont les enfants avaient connu une belle réussite à poney : Mélanie (gagnante en Grand Prix de CSO et épreuves internationales associée à Virgule de Lozanne) et Clément (champion de France D2 Elite et D1 Elite en selle sur Boogie du Parc). L’équipe de Georges Doublier, directeur du concours et gérant du Poney-Club Chartrain, a mis sur pied cette manifestation ; un vrai bel événement marquant les années 2000 à 2002.
 
La première édition fut couplée à des épreuves nationales dont une D1 spéciale (aujourd’hui As Poney 1), puis un Grand Prix en 2001 et 2002. D’ailleurs, en 2001, un peu plus de 30 couples avaient répondu présent et une cinquantaine l’année suivante ! Il y a 20 ans, le nombre de cavaliers et poneys de Grand Prix étaient moins conséquent qu’aujourd’hui : une bonne partie se donnait donc rendez-vous ici, dans le parc des expositions de Chartres.
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest