Hans-Georg Bönniger : la plus grande réussite du siècle dernier (2/4)

Hans-Georg Bönniger. Derrière cet homme se cache un empire en matière d’élevage de poneys de dressage. Un cheptel de petits joyaux, de pépites ayant brillé aux championnats d’Europe : Dornik B, Golden Dancer, Deinhard B, Dornik Double, Going East, Domino Dancing, Flamenco Star, Derano Gold, Der Harlekin B, Power and Paint, Danny Boy B, Pan Tau B, White Gold B, Dujardin B ou encore le triple champion d’Europe de l’été dernier Adriano B. L’allemand les a tous fait naitre (ou son neveu, pour les plus jeunes). Rien que ça… ! Une réussite absolument phénoménale, fruit d’un travail assidu d’un éleveur visionnaire. Décédé en 1997, son neveu, Ludwig Stassen a pris le relais et gère depuis les quatre-vingt poneys hébergés dans la ferme familiale de Tönisvorst, située près de Düsseldorf, une belle campagne non loin de la frontière des Pays-Bas. Il y a quelques années, l’équipe de Poney As a eu le privilège de faire la visite des lieux accompagnée de Ludwig Stassen.
Nous vous proposons ici le deuxième des quatre volets de ce reportage consacré à cet élevage allemand : la plus grande réussite du siècle dernier.

Un lot de poulinières et pouliches Gestüt Bönniger géré aujourd'hui par Ludwig Stassen - ph. Poney As
Un lot de poulinières et pouliches du Gestüt Bönniger géré aujourd’hui par Ludwig Stassen – ph. Poney As

Golden Dancer et Derano Gold, deux légendes parmi d’autres…

Les poneys de Hans-Georg Bönniger vont tenir la vedette dès leur entrée sur les finales allemandes consacrées aux jeunes poneys (« Bundeschampionat »). Le bâtiment construit en face de la carrière et qui accueille les visiteurs est bondé de cadres de poneys ayant triomphé aux championnats d’Europe et lors de ces dites finales. 

L'un des nombreux cadres exposés dans le petit bâtiment accueillant les visiteurs. Au centre de celui-ci, Derano Gold et Golden Dancer - ph. Poney As
L’un des nombreux cadres exposés dans le petit bâtiment accueillant les visiteurs. Au centre de celui-ci, Derano Gold et Golden Dancer – ph. Poney As

En sport, il est impossible de passer sous silence la collaboration, entamée au début des années 90, entre Hans-Georg Bönniger et Stefanie Meyer-Biss, cavalière et entraîneur de jeunes talents, ultra réputée outre-Rhin. L’homme propose à la dresseuse de travailler deux jeunes étalons prometteurs de 3 ans. Elle accepte. Il s’agit de Golden Dancer et Derano Gold, deux futures légendes. Avec l’amazone, Golden Dancer devient champion des 4 ans et Derano Gold, vice-champion. Golden Dancer a lancé par la suite sur la scène internationale l’une des élèves de Madame Meyer-Biss, Jana Kun, sa partenaire des plus grandes victoires. Ensemble, ils furent double médaillés d’or aux championnats d’Europe en 1996. Une saison émaillée aussi d’un titre de champions d’Allemagne et de plusieurs succès nationaux en St Georges ! En 1999, Golden Dancer fit partie de l’équipe de la Mannschaft médaillée d’or à Stromshölm sous la selle de Marie Jaeger, puis, loué par la famille Bechtolsheimer, il représenta les couleurs britanniques où il fut l’un des acteurs majeurs de la médaille d’argent glanée sur l’échéance européenne d’Hagen. Rare, très rare que les cracks allemands de Dressage quittent l’équipe nationale ; ils sont plus souvent reloués à de jeunes et prometteurs allemands.

L'entente entre Golden Dancer et la jeune Jana Kun était parfaite. Avec cette talentueuse cavalière, l'étalon a connu ses plus belles victoires dont la double médaille d'or aux championnats d'Europe en 1996 - ph. Poney As
L’entente entre Golden Dancer et la jeune Jana Kun était parfaite. Avec cette talentueuse cavalière, l’étalon a connu ses plus belles victoires dont la double médaille d’or aux championnats d’Europe de Barthahus (Danemark) en 1996 – ph. Poney As

Monstre de la discipline, il l’a aussi été à l’élevage transmettant une remarquable aptitude au dressage. Dans sa production, l’européen White Gold B et les étalons performers Flying Dream (père des européens Flamenco Star et Danny Boy B), Golden Dream, Going East (frère utérin de Dornik, médaillé d’or par équipe en 2008), le multimédaillé Der Harlekin B, membre de l’équipe danoise sur plusieurs championnats d’Europe et dont il était le pilier (trois classements à Aarhus Vilhelmsborg et Bishop Burton, vice-champion d’Europe et 3e de la Kür à Kaposvàr) ou encore les internationaux Genesis B, Geronimo B et Goldino. Au total, 22 de ses fils ont été approuvés étalon. 

Sara Aagaard Hyrm (Den) et Der Harlekin B - ph. Pauline Bernuchon
Sara Aagaard Hyrm (Den) et Der Harlekin B lors des championnats d’Europe d’Aarhus Vilhelmsborg – ph. Poney As

Doté d’un caractère fort, Golden Dancer était un seigneur au charisme incroyable, au pedigree gage de qualité pour le grand sport. On ne compte pas ses innombrables filles qui devinrent des poulinières hors du commun. En tant que père de mère, sa production trustant les classements des CDIP est importante tout comme ses petits-fils étalons… Le phénomène (pas toujours facile lui aussi !) FS Champion de Luxe en est l’exemple parfait. L’étalon star est né chez Joseph Wilber, l’autre très grand éleveur d’Allemagne qui a longtemps côtoyé Hans-Georg Bönniger et récupéré ses reproducteurs qui ont fait la réussite de son célèbre élevage « FS ». Outre Valentino que l’on retrouve dans le pedigree de son père FS Cocky Dundee, sa mère FS Golden Fleur n’est autre qu’une fille de Golden Dancer et une petite-fille de Power Boy…

Un foal de l'étalon phare du Gestüt Bönniger Dornik B - ph. Poney As
Un foal de l’étalon phare du Gestüt Bönniger Dornik B – ph. Poney As

Derano Gold, lui, remporte le titre suprême européen en 1994 et sera sacré vice-champion l’année suivante. Compétiteur hors pair, il est à l’origine de Diddi Keeps Cool, Golden Derano C, Domino Dancing (le poney de Grand Prix des sœurs Barbançon Mestre !) ou encore FS Dacapo Doro (le père de FS Don’t Worry) et bien sûr Dornik B, un étalon qui marquera tout autant les mémoires… et dont on parlera dans le troisième volet de ce reportage consacré à l’élevage de Hans-Georg Bönniger.

Deux poulinières importantes du Gestüt Bönniger à l'époque de notre visite, mères des étalons Der Harlekin B (l'alezane) et Flamenco Star (la bai brune) - ph. Poney As
Deux poulinières importantes du Gestüt Bönniger à l’époque de notre visite, mères des étalons Der Harlekin B (l’alezane) et Flamenco Star (la bai brune) – ph. Poney As
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest