Etude de souche : Westside Little Madam

Nous n’avions jamais publié sur Poney As notre étude de souche sur la jument Connemara Westside Little Madam écrite pour une revue spécialisée en 2016. La voici, avec quelques indices mis à jour toutefois.
 
Quelques signes distinctifs : une poulinière qui a fait la réputation de l’élevage of Laps, une production lauréate au National de race, une ascendance femelle marquante, six produits mâles tous approuvés dont un champion de France Grand Prix. Elle fait partie des juments phares du stud-book Connemara : retour sur l’histoire de Westside Little Madam, la charismatique jument irlandaise d’Alain Bozzo.
Westside Little Madam - ph. Alain Bozzo
Westside Little Madam – ph. Alain Bozzo
Westside Little Madam est née en 1980 en Irlande chez J. Murphy, décédé tragiquement quelques années plus tard. Son père est Sticky, un propre frère des étalons The Admiral et Ballydonagh Rob (dont le nom revient dans le pedigree de bon nombre de poneys de Grand Prix). Sa mère, Lady Grey, de la lignée de Mac Dara, est une fille de Shane Grey. Jument de petit gabarit (1,42 / 43 m), gagnante en Shows à 2 ans avant son importation (Wesport, Claremorris, Castelbar, Ballinrobe…), elle fut, lors du National Connemara de Tours en 1991 , lauréate de la classe des femelles non suitées de 11 ans et plus et sacrée Réserve championne Senior femelle. Westside Little Madam se consacrera à la reproduction et deviendra LA poulinière fétiche de son propriétaire Alain Bozzo, instigateur de l’élevage « of Laps », situé à Ceilloux (63) dans le Puy-de-Dôme. Revenons sur sa production…
 
Westside Little Madam fut saillie à 3 ans et donna en 1984 son premier fils étalon, Silver of Laps. L’une des premières caractéristiques de la dame est d’avoir produit en effet six mâles… tous approuvés étalon ! Mais nous y reviendrons. Silver of Laps est né d’une première union avec l’irlandais Checkpoint Charlie (Camlin Cicada x Carna Dun x Little Heaven), grand-père maternel notamment des étalons If You Please Lady et Neruda Darling ou encore de Jolicoco de Ravary (3 médailles par équipes aux championnats d’Europe de CSO, ISO 132/84). « En achetant Westside Little Madam et Ballymadun Belle, j’avais demandé à Monsieur Murphy de les garder jusqu’à leurs 3 ans et de les faire saillir par Checkpoint Charlie. Il était petit, avec un joli modèle et sautait merveilleusement bien. Silver fut le premier poulain. Assez grand, je me suis vite rendu compte que Westside apportait de la taille », confie Alain Bozzo. Silver of Laps fut gagnant du concours d’achat des étalons à Blois en 1987 et fut stationné au Haras National de Lamballe (un peu plus de 300 juments saillies). « Lors du concours d’achat des HN, le directeur de Lamballe a remarqué Silver. S’il ne jugeait pas, son préféré était Silver, il le voulait ! Il avait du bec ! ». Certains d’entre vous se rappellerons peut-être de sa présentation attelée avec ses trois autres acolytes étalons Connemara lors du Salon du Cheval des éditions 90 et 91… Sur l’ensemble de la production de Silver, sept seront indicés à plus de 130.
 
Ice and Fire d'Albran (Co, 19 ans, Dexter Leam Pondi x Fort Doolin) - ph. Pauline Bernuchon
Ice and Fire d’Albran – ph. Poney As

Elle donna ensuite naissance à Underline of Laps en 1986, une fille de Fort Doolin. « Cet étalon avait de l’os, était chaud, c’était une force de la nature ! S’il n’avait pas trop de chic en tête, j’adorai ses tissus de Pur-Sang. Il était stationné en Haute-Loire chez les Philibert. Je n’ai pas hésité à emmener ma jument », se remémore Monsieur Bozzo, qui confiera sa belle à des étalons faisant la monte en liberté ou en main ; c’était l’époque, et « c’était bien mieux, les juments remplissaient bien ! ».  Underline fut Réserve championne Suprême au National Connemara à l’âge de 2 ans et se consacrera à sa carrière de reproductrice. Dotée de 3 points PACE, elle laissera 4 produits : Daffodil Tilleul (f, par I Des Cartes, d’où descendent Thana du Moulin, As Poney 1, IPO 130/14 et Manitas d’Egree, D Elite, IPO 117/10), née chez Emmanuel Chardonnet (14), ainsi que trois poulains à l’élevage d’Albran chez Emmanuelle et Jehan de Monléon (72), Killala (m, par Garryhinch Millrace), Maccallan  (m, par Garry) et bien sûr l’étalon performer en CSIOP, Ice and Fire d’Albran (par Dexter Leam Pondi), classé notamment sous selle étrangère 3e du GP du CSIP de Zwolle, 5e du GP du CSIP de Vilhelmsborg, 7e du GP du CSIOP de Wierden (présélection pour les Championnats d’Europe 2010)…

 
En 1987, nait Vador of Laps, un fils approuvé étalon de Quick of Laps (Mac Duff). Croisement maison ! Ce dernier fut entre autres 3e des mâles de 3 ans au National Connemara en 1990 et 2e du concours d’achat de Blois l’année suivante. Vador of Laps sera proposé dans la circonscription de la Roche-sur-Yon. Entré au Haras en 1993, il saillira une centaine de juments.
 
Vient ensuite, deux ans plus tard, l’étalon Batsman of Laps, le propre frère d’Underline, par Fort Doolin donc, qui lui avait été champion Suprême à Clifden en 1981 avant son importation en France. Vainqueur de la classe des mâles de 3 ans, puis Réserve champion Junior au National Connemara de 1992, lui aussi sera agréé étalon. Compétiteur en saut d’obstacles, mais blessé jeune, il fera toute sa carrière de reproducteur dans le privé dès 1994 et saillira lui aussi une centaine de juments. Ce même croisement est réalisé une troisième fois, d’où l’étalon Cliff of Laps, né en 1990. Bai comme son propre frère, Cliff of Laps se fera un nom sur les terrains de compétition grâce à sa victoire dans le championnat de France Petit Grand Prix de CSO en 1998 (IPO 140/97, ISO 125/98) sous la selle de Florent Giroud, le fils de ses propriétaires. Classé Excellent à 5 ans en aptitude à la selle lors du concours de Cluny, il est engagé en D1P et petites classes B chevaux à 6 ans avant de s’imposer l’année suivante en D1 Spéciale et de s’offrir des accessits en B2 (2e de celle de Roanne) et A3 chevaux. Pour l’anecdote, alors que Batsman remportait sa classe des 3 ans au National de Tours, Cliff, lui, remportait celle des 2 ans ! Il débuta la monte en 1994 d’abord dans le privé, puis sera proposé de 2003 à 2010 par le biais des Haras Nationaux. A son carnet de bal : un peu plus de 300 juments pour 202 produits immatriculés dont Hydromel de Villon (ICC 134/08) et quinze produits indicés à plus de 120 en épreuves Poneys tels les protégés de Jean-Louis Legut, Irkoutsk (IPO 135/13), Jumbo (IPO 141/12) et Kerouan (IPO 147/12), tous portant l’affixe « de Joeuvre » ou encore Organza (IPO 136/11) et Qalin des Gamines (IPO 150/15).

 

L'étalon Cliff of Laps, champion de France Petit Grand Prix - ph. coll. privée
L’étalon Cliff of Laps, champion de France Petit Grand Prix – ph. coll. privée
Le sixième produit de Westside Little Madam est la poulinière Finola of Laps, née en 1993, par Garryhinch Millrace, issu du croisement Abbeyleix Fionn x Rory Ruadh. La belle sera du reste mariée jusqu’à la fin de sa carrière par cet étalon appartenant aussi à la famille Philibert, sacré champion Suprême du National Connemara français en 1995. Finola fut (évidemment !) lauréate en concours de modèle et allures : gagnante de sa classe au National Connemara à 1 an et 2e à 2 ans. Elle possède 4,5 points PACE et 10 produits dont 4 fils étalons : Jason of Laps (par Silver Storm), Mexico (par Quimper III, D Elite CSO, IPO 140/07), Qualou des Muses (par Thunder du Blin, CSIP, IPO 153/17) et Barbizon des Muses (par Granit’Boy Pondi). Son autre fils, Arezzo des Muses (par Dexter Leam Pondi), fut champion des mâles de 3 ans montés Connemara puis champion Suprême du concours. Trois de ses filles nées à l’élevage des Muses sont poulinières.
Floriane Joly et Qualou des Muses - ph. Camille Kirmann
Qualou des Muses, sous la selle de Floriane Joly – ph. Poney As

En 1995, né Hurricane of Laps, vainqueur de la classe des mâles de 2 ans du National de 1997. Lui aussi sera approuvé… ! Le défunt Alain Posté (élevage de la Belle, 79) avait réservé auprès de Monsieur Bozzo un poulain mâle de Westside Little Madam et l’a acheté sans même l’avoir vu. Après avoir été sacré champion des 5 ans D lors de la finale du Cycle classique de CSO de Fontainebleau (IPO 146/00) et tourné en D1 Ponam, il commença la monte à 7 ans, puis sera distribué via notamment le Haras National d’Hennebont. Près de 200 juments lui ont été adressé et ses produits les plus marquants actuellement sont Pacotille (IPO 148, ISO 120/11), Rabane Lapseac (IPO 131/12), Remember de Lisy (IPO 133/15) et Avril du Comtat (3e de la finale CCJP CCE à 5 ans, IPC 135/15).

Ilford of Laps nait l’année suivante. Lui aussi sera lauréat de la classe des 2 ans mâles, puis dans celle des étalons et dans l’épreuve d’aptitudes à l’obstacle. Performer en D1P CSO et qualifié aux championnats de France D1 Elite en 2006, il compte à son palmarès quelques sorties en Grand Prix et épreuves chevaux à 1,20 m. Ilford se participera également au Master des étalons du Sologn’Pony.
 
Le cru 1997 se nomme Jewel. Jewel of Laps (toujours par Garryhinch Millrace, rappelons-le) a elle été  utilisée  par l’élevage des Dauges (87) de Jean-Michel Dessagnes et compte 6 produits parmi lesquels Replay des Dauges (par Fricotin, IPO 129/15) et l’étalon Sir Leam des Dauges (par Dexter Leam Pondi), gagnant de plusieurs Grand Prix As Poney Elite Excellence (IPO 154/16).
Vitam'Roc des Dauges, championne des femelles et vice-championne suprême Connemaras (Rococo du Thuit et Reality des Dauges par Ilford of Laps)
Vitam’Roc des Dauges, championne des femelles et vice-championne Suprême Connemara, est une petite-fille d’Ilford of Laps – ph. Poney As
Kiss Curl of Laps pointe le bout de son nez en 1998. Gratifiée de 5,5 points PACE, elle est la mère de 6 produits (9 aujourd’hui) : deux nés chez Emmanuelle et Jehan de Monléon (qui avaient eu aussi dans leurs prairies une certaine Underline) et quatre nés chez Philippe Fournier (élevage du Marais). Parmi ses produits en âge de concourir, Upper Crust d’Albran (m, par Dexter Leam Pondi) est indicé 136 en CSO, Vip Curl d’Albran (m, par Kingstown Rory), 131 et Beauty Curl du Marais (m, par Idefix du Villon SL), 146.
11e - Chloé Feybesse et Beauty Curl du Marais - ph. Poney As
Beauty Curl du Marais sur la finale des 7 ans sous la selle de Chloé Feybesse – ph. Poney As
Le dernier produit de Westside Little Madam est une femelle. Maureen of Laps est née en 2000 et est poulinière, jugée « très bonne », par son naisseur. Avec Un Prince du Ruère, elle lui donna Underline of Laps (poulinière) qui a rejoint depuis l’élevage des Muses et Finola. Anne-Lise Groisne (élevage des Muses – 63) lui choisira son étalon maison Granit’Boy Pondi (3 fois), Idefix du Villon SL et After Eight des Muses et dit d’elle qu’elle « transmet beaucoup de sang et un vrai sens de l’obstacle et du concours ».
 

Alain Bozzo et sa jument, une sacrée belle aventure

Des compétiteurs, toutes générations confondues, mais surtout 7 produits vainqueurs au National Connemara (sur les 7 qui y ont participé), la matrone irlandaise aura marqué l’élevage français et son propriétaire, Alain Bozzo. Il nous raconte…
« J’ai fait de l’élevage de poneys Connemara pendant une quarantaine d’années. Vous savez, j’ai plus de 70 ans, j’ai arrêté l’élevage et vendu mes derniers poneys il y a 6 ou 7 ans. L’élevage of Laps était petit, c’était un hobby, je n’avais que 4 poulinières et vendais mes poulains jeunes. Mes grands-parents étaient agriculteurs et nous avons avec mon père récupéré des terres. Le cheval m’a toujours intéressé, c’était l’occasion. Je souhaitais produire un poney de qualité, polyvalent et rustique. J’ai véritablement eu le coup de foudre pour le poney Connemara dans le Morvan chez Monsieur d’Eté. Je suis devenu un passionné de ces poneys de famille absolument formidables et ai fait pleins de recherches sur les pedigrees. Je recevais d’Irlande tous les résultats de concours et me faisais des tableaux avec les origines qui revenaient le plus souvent. Je suis parti en Irlande en 1979 et y suis retourné en 1982 en ayant acheté Westside Little Madam et Ballymadun Belle, importées un an plus tard pleines de Checkpoint Charlie. Westside était adorable, volontaire, attachante, vive mais douce, c’était une perle. J’avais un certain feeling avec elle, elle n’était pas ordinaire. Mon épouse qui n’est pas du milieu du cheval était très attachée à elle. Elle était près du sang, chic, avait des canons très courts et s’il lui fallait trouver un défaut, je dirais qu’elle manquait peut être d’un peu d’os. Il était rare de voir un Connemara avec autant de bec et d’allures. Sur un ring, elle ne passait pas inaperçue ! Elle a transmis ces qualités à ses produits. Westside aura vécu au pré toute sa vie. Elle s’en est allée le 30 août 2013 à 9h00, à l’âge de 33 ans. Depuis quelques semaines, ça n’allait plus et ce matin là, elle était couchée et ne pouvait plus se relever. Lorsque le vétérinaire est venu, pour abréger ses souffrances, je lui ai pris la tête, lui ai donné deux sucres, son dernier plaisir ; elle est partie dans mes bras. Le hasard a fait que nous tenons des chambres d’hôtes (Domaine de Gaudon à Ceilloux – 63) et que le soir, avec les clients, nous avons parlé de notre ponette et de notre tristesse. L’un d’eux qui avait un violoncelle, l’a sorti et a joué en son honneur. Un bel hommage. Nous avons mis pendant un mois une petite lampe solaire qui s’éclairait dès la tombée du jour, nous pensions à elle chaque soir, et il n’y a pas une seule journée du reste où on ne pense pas à elle ». La jument d’une vie. Celle d’Alain Bozzo, de l’élevage of Laps.
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook