CDIOP-CDIP de Saumur, du 3 au 5 mai 2013

Reprise équipe : 69.51 % pour les Français

Menée par l’excellent couple Phoebe Peters / SL Lucci, l’équipe britannique s’est montrée ultra-performante dans le CDIOP de Saumur. En l’absence des insatiables Germaniques, Danois et Néerlandais (l’équipe première n’avait pas fait le déplacement jusqu’à l’ENE), les petites Anglaises ont tout bonnement remporté l’épreuve par équipe le vendredi avec deux scores à plus de 70 % : Phoebe notée à 72.948 % et Bethany Horobin en selle sur le génial Gigolo (bien trop en état à Saumur, le joli alezan en était même « boulot ») qui bouclait sa reprise avec 70,307%. La moyenne de 67,641% attribuée à Rebecca Bell associée à Valido’s Sunshine fut comptabilisée et celle de Rose Hugh Smith sur Holsteins Derwisch, 67,589%, effacée. L’équipe de Suisse prenait la deuxième place : une équipe qui se montre compétitive malgré le départ en Junior de leur porte flambeau Estelle Wettstein. La meilleure performance des helvétiques revenait à Anastasia Huet sur sa palomino Equestricons Day of Diva : 71.974 %, soit la deuxième place du classement individuel derrière Phoebe Peters. Naomi Winnewisser et Diamant NW se sont bien battus également avec 70.846 %. Bien plus loin derrière, Elena Krattiger et Brouwershaven Joost à 67.230 %. A observer les couples belges dans le CDIP, la relève semble assurée avec de très jeunes cavaliers prometteurs. Dans le CDIOP, menée par « Monsieur » Epiascer, le crack de Lavinia Arl (70.974 %), la Belgique est médaillée de bronze. Le 69.308 % de Laura de Graeve en selle sur Rasputin aura été bénéfique pour l’équipe, tout comme celui de  Kayleigh Beulens avec l’expérimenté Berlioz (68.410 %).

Phoebe Peters et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon
Phoebe Peters et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon

Phoebe Peters et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon
Phoebe Peters et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon

Phoebe Peters et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon
Phoebe Peters et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon

Bethany Horobin (Gbr) et Gigolo - ph. Pauline Bernuchon
Bethany Horobin (Gbr) et Gigolo - ph. Pauline Bernuchon

Rebecca Bell et Valido’s Sunshine - ph. Pauline Bernuchon
Rebecca Bell et Valido’s Sunshine - ph. Pauline Bernuchon

Anastasia Huet (Sui) et Equestricons Day of Diva - ph. Pauline Bernuchon
Anastasia Huet (Sui) et Equestricons Day of Diva - ph. Pauline Bernuchon

Anastasia Huet (Sui) et Equestricons Day of Diva - ph. Pauline Bernuchon
Anastasia Huet (Sui) et Equestricons Day of Diva - ph. Pauline Bernuchon

Naomi Winnewisser (Sui) et Diamant NW - ph. Pauline Bernuchon
Naomi Winnewisser (Sui) et Diamant NW - ph. Pauline Bernuchon

Naomi Winnewisser (Sui) et Diamant NW - ph. Pauline Bernuchon
Naomi Winnewisser (Sui) et Diamant NW - ph. Pauline Bernuchon

Lavinia Arl (Bel) et Equestricons Epiascer - ph. Pauline Bernuchon
Lavinia Arl (Bel) et Equestricons Epiascer - ph. Pauline Bernuchon

Lavinia Arl (Bel) et Equestricons Epiascer - ph. Pauline Bernuchon
Lavinia Arl (Bel) et Equestricons Epiascer - ph. Pauline Bernuchon

Laura de Graeve (Bel) et Rasputin - ph. Pauline Bernuchon
Laura de Graeve (Bel) et Rasputin - ph. Pauline Bernuchon

Kayleigh Buelens (Bel) et Berlioz - ph. Pauline Bernuchon
Kayleigh Buelens (Bel) et Berlioz - ph. Pauline Bernuchon

Avec 70.298 %, les jeunes britanniques s’imposaient dans la reprise Equipe devant les Suisses (70.016 %) et les Belges (69.564 %). Autant dire qu’avec 69.51 %, l’équipe de France a raté de peu le podium ! Si quelques moyennes attribuées à nos amazones tricolores par les juges français ont surpris et déçu (par exemple, les écarts conséquents entre les deux juges français sur la prestation de Capucine Molliex où l’un attribue un 66.41 % et l’autre un 70.769 %), jamais l’équipe de France n’avait récolté un score aussi élevé.
Camille Boireau et Hesselteich’s Desert Rose assurent un 71,512 %, Clarissa Stickland associée à sa Diana un 69.025 % et Capucine Molliex en selle sur PSW Desperado un 68 %. Au final, c’est le score de Charlotte Charrier et Mad du Bosc, 67.256 %, qui fut retiré.
De plus, « la réserve de l’équipe de France que l’on a pu voir en CDIP tient la route avec une cavalière à 68 % et deux à 67 % », lançait la chef d’équipe des Bleues Alizée Froment. Le réservoir, il faut y penser : trois des amazones de l’équipe du CDIOP ont 16 ans cette année et seule Clarissa aura encore l’âge de concourir l’année prochaine.
Vendredi, si le classement était une déception, les scores des Françaises étaient un joli motif de satisfaction ; notes qu’elles allaient rééditer, voir améliorer, le samedi dans la reprise Individuelle.

Camille Boireau (Fra) et Hesselteich's Desert Rose  - ph. Pauline Bernuchon
Camille Boireau (Fra) et Hesselteich's Desert Rose - ph. Pauline Bernuchon

Clarissa Stickland (Fra) et Diana - ph. Pauline Bernuchon
Clarissa Stickland (Fra) et Diana - ph. Pauline Bernuchon

Capuccine Molliex (Fra) et Desperado - ph. Pauline Bernuchon
Capuccine Molliex (Fra) et Desperado - ph. Pauline Bernuchon

Charlotte Charrier et Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon
Charlotte Charrier et Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon

CDIOP – Team Championship
1er : Grande-Bretagne – 210.896
2e : Suisse – 210.05
3e : Belgique – 207.692
4e : France – 208.537
5e : Pays-Bas – 207.306

1er : Phoebe Peters (Gbr) / SL Lucci – 72.948 %
2e : Anastasia Huet (Sui) / Equestricons Day of Diva – 71.974 %
3e : Camille Boireau (Fra) / Hesselteich’s Desert Rose – 71.512 %
4e : Lavinia Arl (Bel) / Equestricons Epiascer – 70.974 %
5e : Naomi Winnewisser (Sui) / Diamant NW – 70.846 %
6e : Bethany Horobin (Gbr) / Gigolo – 70.307 %
7e : Michelle van Berkum (Ned) / Orchid’s Latyssa – 69.564 %
8e : Laura de Graeve (Bel) / Rasputin – 69.308 %
9e : Clarissa Stickland (Fra) / Diana – 69.025 %
10e : Zoe de Booij (Ned) / Voltage – 68.717 %
12e : Capuccine Molliex (Fra) / Desperado – 68.000 %
15e : Charlotte Charrier (Fra) / Mad du Bosc – 67.256 %

CDIP – Team Championship
1e : Rebecca Bell (Gbr) / Valido’s Starlight – 68.795 %
2e : Amber Barton (Gbr) / Doctor Little – 68.538 %
3e : Guusje van Heeswijk (Ned) / Klaverty Character – 68.179 %
4e : Ellen Karina Horn (Nor) / Truly Yours – 68.153 %
5e : Numa Verberne (Bel) / Dollar Boy – 68.077 %
6e : Caroline Faujour (Fra) / Tim – 68.025 %
7e : Anne Richard (Fra) / Peter Pan – 67.615  %
8e : Lana Portejoie (Fra) / Neervelds Blamoer – 67.307 %
9e : Elena Krattiger (Sui) / Tiesto – 66.564 %
10e : Patricia Arroya Baudet (Esp) / Casanova Cartiers Urban – 65.949 %
16e : Clarissa Stickland (Fra) / Capuccino Tyme – 60.461 %

71.2 %, 69.3 % et 69.2 % : trois tricolores à la remise des prix

Capucine Molliex (PSW Desperado) a ouvert le bal côté français dans l’Individuelle prenant un bon moment la tête du classement provisoire avec un 69.268 % pour une reprise plus énergique que la veille, propre et sans faute majeure. Ensuite, Charlotte Charrier et Mad du Bosc se sont vu attribuer une moyenne de 67.097 % (14e). Un début de reprise plutôt tendu, Charlotte n’a pas osé prendre de risques. Et l’étalon, plutôt brillant au paddock, n’a pas reproduit son trot sur la piste. Pour Alizée Froment, il s’agit de la monture qui possède la plus importante marge de progression : « il faut désormais arriver à garder le même fonctionnement, la même rondeur qu’à l’entraînement et les notes grimperont ». Clarissa Stickland et Diana, coachées par Marrigje van Baalen, ont de nouveau déroulé une belle reprise (69.341 %), encore plus fluide que celle de la veille. La ponette allemande peut se montrer explosive et à Saumur, Clarissa a réussi à la canaliser et a montré une certaine stabilité.

Capuccine Molliex (Fra) / Desperado - ph. Pauline Bernuchon
Capuccine Molliex (Fra) / Desperado - ph. Pauline Bernuchon

Capuccine Molliex (Fra) et Desperado - ph. Pauline Bernuchon
Capuccine Molliex (Fra) et Desperado - ph. Pauline Bernuchon

Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon
Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon

Charlotte Charrier (Fra) et Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon
Charlotte Charrier (Fra) et Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon

Clarissa Stickland (Fra) et Diana - ph. Pauline Bernuchon
Clarissa Stickland (Fra) et Diana - ph. Pauline Bernuchon

Marrigje van Baalen et le papa de Clarrisa - ph. Pauline Bernuchon
Marrigje van Baalen et le papa de Clarrisa - ph. Pauline Bernuchon

Tout comme dans l’Equipe, Camille Boireau a « scoré » au-delà de 70 %, soit la meilleure perf’ française. Malgré une faute après son premier arrêt, le couple est parvenu à décrocher un 71.244 %. Les scores sont bons et le couple possède encore une marge de progression : « il perd cependant encore 30 % entre le travail produit au paddock et celui réalisé sur la piste », analysait Alizée Froment.

Camille Boireau (Fra) et Hesselteich's Desert Rose - ph. Pauline Bernuchon
Camille Boireau (Fra) et Hesselteich's Desert Rose - ph. Pauline Bernuchon

Camille Boireau (Fra) et Hesselteich's Desert Rose - ph. Pauline Bernuchon
Camille Boireau (Fra) et Hesselteich's Desert Rose - ph. Pauline Bernuchon

Camille s’est classée 4e derrière la britannique Phoebe Peters en selle sur SL Lucci (76.536 %) – qui ne cesse d’aligner les victoires (la veille dans l’équipe, mais aussi à Vidauban etc…) -, la Belge Lavinia Arl (Equestricons Epiascer), 75.561 % et la suissesse Anastasia Huet (Equestricons Day Of Diva), 73.073 %. Clarissa raflait la sixième place et Capucine la huitième. Trois Françaises dans les huit premiers de l’Individuelle avec plus de 69 %, encore un point positif de cette édition Saumuroise.

Les cavaliers du CDIP ont quant à eux pris les troisièmes, sixièmes et neuvièmes places, respectivement attribuées à Anne Richard (Peter Pan), 69.105 % ; Caroline Faujour (Tim), 68.414 % et la jeune Lana Portejoie, 13 ans, sur l’expérimenté Neervelds Blamoer, 67.154 %. L’anglaise Amber Barton signait la meilleure performance avec Doctor Little, soit 69.471 %.

Anne Richard (Fra) et Peter Pan - ph. Pauline Bernuchon
Anne Richard (Fra) et Peter Pan - ph. Pauline Bernuchon

Caroline Faujour (Fra) et Tim - ph. Pauline Bernuchon
Caroline Faujour (Fra) et Tim - ph. Pauline Bernuchon

Caroline Faujour (Fra) et Tim - ph. Pauline Bernuchon
Caroline Faujour (Fra) et Tim - ph. Pauline Bernuchon

Lana Portejoie (Fra) et Neervelds Blamoer - ph. Pauline Bernuchon
Lana Portejoie (Fra) et Neervelds Blamoer - ph. Pauline Bernuchon

Amber Barton (Gbr) et Doctor Little - ph. Pauline Bernuchon
Amber Barton (Gbr) et Doctor Little - ph. Pauline Bernuchon

Numa Verberne (Bel) et Dollarboy - ph. Pauline Bernuchon
Numa Verberne (Bel) et Dollarboy - ph. Pauline Bernuchon

Louise Mourlon Beernaert (Bel) et Don’t Dream - ph. Pauline Bernuchon
Louise Mourlon Beernaert (Bel) et Don’t Dream - ph. Pauline Bernuchon

CDIOP – Individual Test
1er : Phoebe Peters (Gbr) / SL Lucci – 76.536 %
2e : Lavinia Arl (Bel) / Equestricons Epiascer – 75.561 %
3e : Anastasia Huet (Sui) / Equestricons Day of Diva – 73.073 %
4e : Camille Boireau (Fra) / Hesselteich’s Desert Rose – 71.244 %
5e : Kayleigh Buelens (Bel) / Berlioz – 69.756 %
6e : Clarissa Stickland (Fra) / Diana – 69.341 %
7e : Bethany Horobin (Gbr) / Gigolo – 69.317 %
8e : Capuccine Molliex (Fra) / Desperado – 69.268 %
9e : Naomi Winnewisser (Sui) / Diamant NW – 69.170 %
10e : Laura de Graeve (Bel) / Rasputin – 68.878 %
14e : Charlotte Charrier (Fra) / Mad du Bosc – 67.097 %

CDIP – Individual Test
1. Amber Barton (Gbr) / Doctor Little – 69.471 %
2. Guusje van Heeswijk (Ned) / Klavertje Character – 69.431 %
3. Anne Richard (Fra) / Peter Pan – 69.105 %
4. Numa Verberne (Bel) / Dollarboy – 68.780 %
5. Louise Mourlon Beernaert (Bel) / Don’t Dream – 68.577 %
6. Caroline Faujour (Fra) / Tim – 68.414 %
7. Ellen Karina Horn (Nor) / Truly Yours – 68.374 %
8. Patricia Arroyo Baudet (Esp) / Casanova Cartiers Urban – 67.845 %
9. Lana Portejoie (Fra) / Neervelds Blamoer – 67.154 %
10. Elena Krattiger (Sui) / Tiesto – 66.219 %
18e : Clarissa Stickland (Fra) / Capuccino Tyme – 56.219 %

Kür : quatrième, cinquième et huitième places

La dernière journée de compétition fut marquée par le carton plein de l’anglaise Phoebe Peters et SL Lucci (100 % de victoires et une Kür à 78.050 %) et par, de nouveau, la présence à la remise des prix de nos trois Françaises : Clarissa s’offre la meilleure performance française avec une quatrième place pour une reprise notée à 73.675 %, juste devant Camille 5e, avec 72.875 %. Capucine, 8e, obtenait quant à elle une moyenne de 69.725 %.

Rose Smith Hugh (Gbr) et Holsteins Derwisch - ph. Pauline Bernuchon
Rose Smith Hugh (Gbr) et Holsteins Derwisch - ph. Pauline Bernuchon

Michelle Van Berkum (Ned) et Orchid's Latyssa - ph. Pauline Bernuchon
Michelle Van Berkum (Ned) et Orchid's Latyssa - ph. Pauline Bernuchon

Dans la Kür du CDIP, en revanche, les Françaises n’ont pas atteint le 68 %. La meilleure perf’ tricolore est signée Caroline Faujour avec Tim, 67.875 %, classée 8e. Lana Portejoie et Neervelds Blamoer terminaient à la douzième place (67.125 %) devant Anne Richard et Peter Pan, 14e (65.292 %).

Rebecca Bell (Gbr) et Valido's Starlight - ph. Pauline Bernuchon
Rebecca Bell (Gbr) et Valido's Starlight - ph. Pauline Bernuchon

Rebecca Bell (Gbr) et Valido's Starlight - ph. Pauline Bernuchon
Rebecca Bell (Gbr) et Valido's Starlight - ph. Pauline Bernuchon

69 % : le score de référence

« 69 et plus ! Mais pas moins !!! », doit-on se dire désormais.
Le travail porte ses fruits et les notes augmentent petit à petit. Bilan positif donc pour la petite troupe d’Alizée Froment qui s’est bien battue. Mais pas question de « s’endormir sur ses lauriers », désormais, les tricolores doivent rééditer ces scores de manière systématique.

- ph. Pauline Bernuchon
- ph. Pauline Bernuchon

Prochains grands rendez-vous, les internationaux de Moorsele et de Compiègne. En Belgique, Capucine, Clarissa et Charlotte feront le déplacement et Camille Boireau sera remplacée par Anne Richard, la cavalière de Peter Pan qui signait une belle troisième place dans l’Individuelle du CDIP samedi (69.105 %).
L’équipe de France ne devrait pas prendre part au CDIOP de Hagen. « Les 15 et 16 juin, nous organiserons un stage obligatoire à Lamotte-Beuvron pour les couples de la long-list ». Un stage avait aussi précédé l’international de France, mardi et mercredi, où il était à noter l’absence de deux couples du CDIOP. Petite gymnastique et décontraction le premier jour pour un travail, la seconde journée, plus approfondi axé sur les flexions et la précision du tracé. Le but était d’affiner le travail de chacun pour aller chercher les points.

« Prendre des risques », une consigne souvent prononcée du reste par les coachs des petites françaises durant ces trois jours.

CDIOP – Kur to Music
1er : Phoebe Peters (Gbr) / SL Lucci – 78.050 %
2e : Anastasia Huet (Sui) / Equestricons Day of Diva – 76.025 %
3e : Lavinia Arl (Bel) / Equestricons Epiascer – 76.025 %
4e : Clarissa Stickland (Fra) / Diana – 73.675 %
5e : Camille Boireau (Fra) / Hesselteich’s Desert Rose – 72.875 %
6e : Bethany Horobin (Gbr) / Gigolo – 71.200 %
7e : Naomi Winnewisser (Sui) / Diamant NW – 70.075 %
8e : Capuccine Molliex (Fra) / Desperado – 69.725 %
9e : Kayleigh Buelens (Bel) / Berlioz – 68.500 %
10e : Laura de Graeve (Bel) / Rasputin – 68.075 %

CDIP – Kur to Music
1er : Numa Verberne (Bel) / Dollarboy – 72.417 %
2e : Rebecca Bell (Gbr) / Valido’s Starlight – 70.833 %
3e : Patricia Arroyo Baudet (Esp) / Casanoiva Cartier Urban – 70.167 %
4e : Ellen Karina Horn (Nor) / Truly Yours – 70.000 %
5e : Guusje van Heeswijk (Ned) / Klavertje Character – 69.667 %
6e : Amber Barton (Gbr) / Doctor Little – 69.375 %
7e : Fabienne  Claeys (Lux) / Domino – 68.875 %
8e : Caroline Faujour (Fra) / Tim – 67.875 %
9e : Elena Krattiger (Sui) / Tiesto – 67.667 %
10e : Laura de Graeve (Bel) / Kwibbel – 67.542 %
12e : Lana Portejoie (Fra) / Neervelds Blamoer – 67.125 %
14e : Anne Richard (Fra) / Peter Pan – 65.292 %

Texte et photos : Pauline Bernuchon

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook