Championnat de France des As Excellence de CSO – Lamotte Beuvron, 2 au 4 juillet 2011

Comme les autres années, les deux épreuves ayant attiré le plus de monde autour de leur carrière furent les Grands Prix des As et des As Excellence, conclusion palpitante d’une saison de Tournée des As… Si le championnat des As s’est gagné à 20 pts et ne présentait donc que peu d’intérêt, celui des Excellence fut le théâtre d’un spectacle de grande qualité avec, cerise sur le gâteau, des outsiders sur la première marche du podium.

QUALIFICATIVES – Samedi et dimanche

Dix-sept cavaliers s’attaquent à l’épreuve la plus attendue de tous ces championnats : le Grand Prix des As Excellence de CSO. Si la plupart des favoris (pour un podium mais également une sélection pour les championnats d’Europe) ont réussi leur pari lors de cette première manche, il y eu quelques déconvenues. Tout d’abord Mathilde Soulier, partie en ouvreuse sur Moonlight Shadow et écopant de 2 refus malgré leurs récents succès sur le circuit… suivie quelques cavaliers plus tard par celui qui fut deux fois champion de France sur cette même piste, à savoir Baptiste Lecomte, malheureusement éliminé aux rênes d’Anydale Ron SL (Nf, Kantje’s Ronaldo SL x Mermaids Jeroen).

Baptiste Lecomte et Anydale Ron SL, plutôt malchanceux sur leur championnat - ph. Camille Kirmann
Baptiste Lecomte et Anydale Ron SL, plutôt malchanceux sur leur championnat - ph. Camille Kirmann

Victoria Head et Inorzenn Breizh, le meilleur couple en ce samedi ! - ph. Camille Kirmann
Victoria Head et Inorzenn Breizh, le meilleur couple en ce samedi ! - ph. Camille Kirmann
Il faut dire que le parcours présentait quelques pièges dans lesquels certains se sont précipités… un contrat de foulées à respecter entre la Spa et le double, mais également entre la rivière et le vertical suivant. Bref, quelques scores lourds, mais également bien sûr de jolies prestations. La meilleure performance revient à Victoria Head, la sans-faute la plus rapide associée à Inorzenn Breizh (Pfs, Benhur Fforest x Nudeno du Hardrais).
Trois autres couples réussissent le clear-round : Bastien Theotime et Océan de Bourdons (Pfs, Nénuphare du Logis x Jaeken),

Bastien Theotime et Ocean de Bourdons sont sans-faute - ph. Camille Kirmann
Bastien Theotime et Ocean de Bourdons sont sans-faute - ph. Camille Kirmann

Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
les Sudistes Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mièges (Po, Glenree Bobby x Bleu Diable I),
et enfin Inès Joly et Jamaïque (Onc).

Ines Joly et Jamaique - ph. Camille Kirmann
Ines Joly et Jamaique - ph. Camille Kirmann

Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
Notons sinon les parcours à 4 pts de Camille Condé Ferreira / Juke Box du Buhot (Pfs, Don Juan V x Oi) qui écopent d’un stop,
et de Florine Roussel / Politica de Florys (Pfs, Welcome Sympatico SL x Ors Tulira Sparrow), pénalisées d’une bête barre sur le dernier.

Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann
Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann

Tressy Muhr et Milford de Grangues - ph. Camille Kirmann
Tressy Muhr et Milford de Grangues - ph. Camille Kirmann
Le lendemain, le parcours se complique : le mur en n°1, la rivière cette fois non barrée, la délicate ligne finale oxer / triple… Il n’y eut d’ailleurs que trois sans-faute : la technique Tressy Muhr et Milford de Grangues (Pfs, Shining Starr Aristo x Laudanum) qui étaient à 8 pts la veille,
la clairvoyante Florine Roussel sur Politica de Florys,

Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann
Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann

Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges, 0+0 ! - ph. Camille Kirmann
Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges, 0+0 ! - ph. Camille Kirmann
et enfin Eva Gazagnaire, seule double sans-faute de ces qualificatives, et qui aborde donc la finale en tête !
Ce sont cette fois-ci 5 couples à 4 pts que nous avons : Mathilde Soulier et Moonlight Shadow (Sfa, Nashville III x Jasmin de Gruchy) qui poussent la barre du n°8,

Mathilde Soulier et Moonlight Shadow - ph. Camille Kirmann
Mathilde Soulier et Moonlight Shadow - ph. Camille Kirmann

Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
tout comme Camille Condé Ferreira et Juke Box du Buhot ;
Eloïse Morice et Oxford de Beausse (Pfs, par Kantje’s Ronaldo SL x Un Atout d’Angrie) réalisent un très joli tour juste entaché d’une barre sur le n°3,

Eloise Morice et Oxford de Beausse - ph. Camille Kirmann
Eloise Morice et Oxford de Beausse - ph. Camille Kirmann

Emilie Carradot et Kauline de la Bauche - ph. Camille Kirmann
Emilie Carradot et Kauline de la Bauche - ph. Camille Kirmann
Emilie Carradot et Kauline de la Bauche (Pfs, Shining Starr Aristo x Moyglare Bruff) ont un peu de mal à s’extraire du double et fautent sur la sortie,
obstacle que mettront également à terre Bastien Theotime et Océan de Bourdons.

Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Camille Kirmann
Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Camille Kirmann

A ce stade de la compétition et après les moins bons scores de Victoria Head et Inès Joly, le tiercé de tête est composé d’Eva Gazagnaire (0), de Florine Roussel (4 pts) et de Bastien Theotime (4 pts). Tressy Muhr et Camille Conde Ferreira suivent avec 8 pts.

FINALE – Lundi

Clelie Verney Carron et Malika Saulieres - ph. Camille Kirmann
Clelie Verney Carron et Malika Saulieres - ph. Camille Kirmann
Nous sommes lundi, il fait très, très chaud, et c’est l’heure de la finale du Championnat des As Excellence. Le chef de piste Serge Ivanoff avait monté les barres et corsé les lignes pour les deux parcours à venir : sur un tour plein de pièges (double de verticaux vers le paddock juste après la rivière non barrée, palanque après un court virage, triple un peu court, énorme oxer n°12…), les sans-faute furent rares, et le suspense dura jusqu’au bout !
« Et c’est parti pour le show », Clélie Verney Carron et Malika Saulières (Co, Look at Me x Gulf Stream) entrent en piste, elles seront malheureusement éliminées sur la première manche et donc non partante sur la seconde.
Valentine Porte Belouis et Nioui Ninon Tartifume (Co, Naughty van Graaf Janshof x Quickly of Ravary) les succèdent, mais ce n’est que la première saison du couple à ce niveau, et cela se ressent. Si les débuts de tour sont corrects, Valentine perd ensuite un peu le contrôle de sa bouillonnante grise, qui, sautant alors à plat, renverse quantité de barres. Il y a deux scores très lourds, dommage pour le dernier parcours du couple, dont on se souviendra longtemps de la belle démonstration du Derby lors du BIP.

Valentine Porte Belouis et Nioui Ninon Tartifume - ph. Camille Kirmann
Valentine Porte Belouis et Nioui Ninon Tartifume - ph. Camille Kirmann

Marine Quattrina et Valentina - ph. Camille Kirmann
Marine Quattrina et Valentina - ph. Camille Kirmann
Déception pour le couple suivant également, la styliste Valentina (Drp, Van Gogh x Brillant) dépose sa cavalière Marine Quattrina sur le troisième élément du triple, elles seront non partantes en seconde manche.
Maxime Couderc et Onaro (Pfs, Linaro SL x Bullit de Coiselet) étaient pour l’instant complètement passés à côté de leur championnat… Le palomino semble plus en forme sur sa finale, mais renverse encore quelques barres.

Maxime Couderc et Onaro - ph. Camille Kirmann
Maxime Couderc et Onaro - ph. Camille Kirmann

Ianis Perard et Lapsus Bougonniere - ph. Camille Kirmann
Ianis Perard et Lapsus Bougonniere - ph. Camille Kirmann
Dur dur pour Ianis Perard et Lapsus Bougonnières (Co, Clifden de l’Aulne x Lord Diamond’s), peut être encore un peu verts à ce niveau, des petites fautes d’abord et de justesse leur coûtent cher.
Bien décidée à se remettre, Victoria Head signe un sans-faute magistral en première manche, bravo ! Sur la seconde, il y a un pied dans la rivière dont découle un refus sur l’entrée du double, Victoria monte fort son triple… il y a 12 pts au final et une neuvième place. Victoria et Inorzenn Breizh, qui forment vraiment un couple intéressant, feront partie de l’équipe de France dans 10 jours.

Victoria Head et Inorzenn Breizh - ph. Camille Kirmann
Victoria Head et Inorzenn Breizh - ph. Camille Kirmann

Lea Verdier et Pyrite du Loir - ph. Camille Kirmann
Lea Verdier et Pyrite du Loir - ph. Camille Kirmann
Léa Verdier et Pyrite du Loir (Pfs, Kantje’s Ronaldo x Alricho) signent une très jolie finale, avec 4 pts seulement sur chaque manche. Dans le triple lors de la première, et sur la rivière sur la seconde. Cela les fait remonter à la huitième place.
L’étalon Connemara Magic Leam Pondi aborde sa finale avec Manon Ravenel avec 20 pts ; le début de tour se passe très bien, mais le fils de Dexter (x Abbeyleix Apollo) s’arrête sur le bidet n°10 et c’est la chute.

Manon Ravenel et Magic Leam Pondi - ph. Camille Kirmann
Manon Ravenel et Magic Leam Pondi - ph. Camille Kirmann

Mathilde Soulier et Moonlight Shadow - ph. Camille Kirmann
Mathilde Soulier et Moonlight Shadow - ph. Camille Kirmann
4+4, c’est également le score de Mathilde Soulier et Moonlight Shadow, quel dommage ces 12 pts sur la première qualificative ! Le couple se classe cependant 5e, mais on en n’attendait pas moins étant donnés leurs bons résultats de fin de saison.
Eloïse Morice et Oxford de Beausse s’élancent, il y a un pied dans la rivière et une barre sur le milieu du triple en première manche… et un peu plus en seconde. Le couple redescend à la dixième place au final.

Eloise Morice et Oxford de Beausse - ph. Camille Kirmann
Eloise Morice et Oxford de Beausse - ph. Camille Kirmann
Inès Joly et Jamaïque ont connu une belle saison, rappelons-nous notamment leur magnifique deuxième place dans le Grand Prix du CSIP du BIP… Elles arrivent avec 16 pts en finale, en ajoutent 8 sur chaque manche et atteignent la septième place au classement général.

Ines Joly et Jamaique - ph. Camille Kirmann
Ines Joly et Jamaique - ph. Camille Kirmann
Kauline de la Bauche s’arrête sur le n°2 en première manche, puis faute à plusieurs reprises. Malgré la très belle monte d’Emilie Carradot, la bonne grise stoppe à nouveau en seconde manche, envoyant au sol sa cavalière. C’est dommage !

Emilie Carradot et Kauline de la Bauche - ph. Camille Kirmann
Emilie Carradot et Kauline de la Bauche - ph. Camille Kirmann

Camille Condé Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
Camille Condé Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
Un peu de bricolage avant le n°3 vaut un refus au couple Camille Condé Ferreira / Juke Box du Buhot. Il y a ensuite un refus à l’entrée du triple… Juke est ce qu’on appeler un poney lunatique ! Camille l’empoigne en seconde manche et ne renverse que la sortie du double, le couple remonte et termine 6e, empochant au passage une sélection pour la Pologne.
Petit retour en arrière : Lamotte 2010, Tressy Muhr est sacrée championne de France avec Kalifa de la Barre. Celui-ci étant arrêté, elle a récupéré l’européen Milford de Grangues, qu’elle monte avec le talent qu’on lui connait. Le couple est à 8 pts, et ajoute une faute sur chaque manche… cela suffira-t-il pour l’emporter cette année encore ?

Tressy Muhr et Milford de Grangues - ph. Camille Kirmann
Tressy Muhr et Milford de Grangues - ph. Camille Kirmann

Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Camille Kirmann
Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Camille Kirmann
Peut-être, car si Bastien Theotime et Océan de Bourdons ne mettent que le milieu du triple au sol en première manche (pointant ainsi en deuxième position), ce sont 3 barres qui tombent sur la seconde manche. Avec 20 pts au total, le couple passe derrière Tressy de toute manière.
Florine Roussel s’élance sur sa finale avec une médaille d’or toute fraîche autour du coup… nous prépare-t-elle un doublé ? Elle en serait bien capable. Ses espoirs diminuent avec 8 pts sur la première manche, mais la formidable cavalière redresse la barre sur le second tour et sort un sans-faute de son chapeau ! 4+0+8+0… cela fait 12 et c’est la tête du provisoire.

Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann
Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann

Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
Oui mais… c’était sans compter sur le flegme impérial d’Eva Gazagnaire ! Car en réussissant un formidable sans-faute en première manche, elle aborde son dernier parcours avec 12 pts d’avance, soient 3 barres… autant dire un peu de marge ! Le public retient son souffle quand Jazz Band de Mièges pose un pied dans l’eau mais le gris, qu’on n’avait pas vu aussi en forme depuis un moment, ne commettra pas d’autre faute… avec Eva, il est champion de France 2011 !!

Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
C’est l’heure des comptes, certes Eva a la victoire indiscutable, mais qui complète le podium ? Et bien ce sont Florine Roussel et Tressy Muhr qui, au même titre que Bastien, gagnent leur billet pour la Pologne.
La toute fraîche championne de France nous avouera quelques dizaines de minutes après son tour « ne pas encore réaliser. J’étais stressée avant mes épreuves, mais plus du tout une fois à cheval. Mon poney a été magique, mon entourage m’a donné confiance en moi, et j’étais très motivée, alors que je manque de niaque quand il n’y a pas d’enjeu ! » Encore bravo à la cavalière des Ecuries de Grasse Cheval Compagnie, qui aura mis à mal les favoris et assuré un championnat de premier ordre.

Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann
Eva Gazagnaire et Jazz Band de Mieges - ph. Camille Kirmann

Les résultats
1er : Eva Gazagnaire / Jazz Band de Mièges (Po, par Glenree Bobby, Co et Qualypso, Cs par Bleu Diable I, Aa) – 0+0+0+4
2e : Florine Roussel / Politica de Florys (Pfs, par Welcome Sympatico SL, Han et Dolie par Ors Tulira Sparrow, Co) – 4+0+8+0
3e : Tressy Muhr / Milford de Grangues (Pfs, par Shining Starr Aristo, Poet et Edanum de Grangues par Laudanum, Ps ) – 8+0+4+4
4e : Bastien Theotime / Ocean de Bourdons (Pfs, par Nenuphare du Logis, Wb et Jaeken St Hymer, Sfa par Laeken) – 0+4+4+12
5e : Mathilde Soulier / Moonlight Shadow (Sfa, f, par Nashville III et Tornade de Ravalet par Jasmin de Gruchy) – 12+4+4+4
6e : Camille Condé Ferreira / Juke Box du Buhot (Pfs, par Don Juan V, Co et Tiva) – 4+4+15,75+8
7e : Ines Joly / Jamaique (Onc) – 0+16+8+8
8e : Léa Verdier / Pyrite du Loir (Pfs, par Kantje’s Ronaldo SL et Helena de Tyv par Alricho, Ar) – 8+16+4+4
9e : Victoria Head / Inorzenn Breizh (Pfs, par Benhur Fforest et Tiphaine des Prés par Nudéno du Hardrais) – 0+24,75+0+8

Textes et photos : Camille Kirmann

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest