CDIOP / CDIP de Saumur (France), du 29 avril au 1er mai 2011

CDIOP

Vendredi, première journée du CDIOP, était surtout synonyme d’épreuve par équipe. Quatre couples sont sortis à plus de 70 % : trois allemands, bon… et Joy Albeck qui présentait son excellent Tim pour la première fois en France. La jeune franco-allemande est 4e (70.50 %). Comme dans le CDIP, c’est Jessica Krieg qui est repartie avec la victoire, aux commandes de son champion d’Europe, Danilo 80, le fils de Dornik B. Lisa Cez et son Opale des Vents, récentes gagnantes du Grand Prix du Mans, ont décroché une 13e place avec l’honorable moyenne de 66.25 %, Florian Aubin avec Glacy du Halage, la 15e (65.806 %) et Morgane Euriat sur Italic des Landes, la 17e (64.861 %). Mais par équipe ? L’équipe des Bleus est 3e, sur six nations engagées. Pour l’Allemagne, même si l’équipe n’était composé que d’un couple de très grande expérience – voir deux – ce  fut une balade de santé (3906 points). En Argent, la nouvelle génération danoise (3659). Les danois n’avaient pas de marge de manœuvre, pas de « joker », n’étant que trois. A seulement quelques points derrière, la France, qui a enregistré 3646 points. Un premier podium qui a manifestement produit quelques effets de… sourire aux lèvres ! « Les enfants et les parents était tous très solidaires, se réjouissant des bons résultats des autres. Cela faisait plaisir. Il y a vraiment une cohésion d’équipe », lançait la Chef d’Equipe Alizée Froment. Les Pays-Bas, quatrième (3622.50), ne présentaient évidemment pas leur équipe première de  « maestros » de la discipline… Sans doute pouvait-il s’agir de la troisième… Petite déception du côté des belges, qui présentaient certes une équipe plutôt inédite (deux couples sur quatre avec une expérience au plus haut niveau)  mais qui se seraient très certainement vu sur le podium. Estelle Wettstein, malgré une très honnête reprise (68.6 %), n’a pu faire remonter son équipe de Suisse qui termine 6e (3468.50).

Samedi, bis repetita…
La victoire pour la rodée Jessica Krieg avec son crack Danilo : le couple frôle le 78 % !  Un Dornik B en cache un autre. Quand ce n’est pas l’étalon palomino, c’est le gris, Dein Freund en compagnie de Luca Michels, superbe : 72.29 %. La danoise Maya Jorgensen avec Modderbeek’s Flo a montré qu’il fallait compter sur elle (71.763 %) : elle s’intercale au milieu des allemands, à la 3e place, devant Ruben Schmitz-Heinen et sa fille de Constantin, Carrie We et Pauline Johanne Danwitz, en selle sur le fils de Golden Dancer, White Gold B.  L’unique représentante des Bleues récompensée : Joy Albeck a en effet pointé le bout de son nez à la 6e place (70.237 %), la seconde remise des prix de la journée pour la fille de Jacques.
Les 15 meilleurs cavaliers de la veille se sont qualifiés pour la Kür. Côté tricolores, Joy et Florian Aubin – ce dernier obtenant une 13e place à 67.132 % – défendront les couleurs tricolores.

La mise sur Joy et Florian
Florian Aubin, qui a montré beaucoup d’application sur un Glacy du Halage – qui, force de travail, à évolué dans son physique – et qui connaissait parfaitement sa reprise libre pour l’avoir travaillée pendant 3 ans, n’a malheureusement pu décrocher qu’une quatorzième place (63.625 %). « Saumur était mon deuxième concours international, mais mon premier de ce niveau. C’était très impressionnant. Nous avons baigné dans le haut niveau durant trois jours. J’étais surpris de ce résultat par équipe. Monter sur le podium, c’était génial ! Il y avait vraiment une bonne ambiance : les drapeaux étaient levés après chaque passage d’un cavaliers français. Samedi, Glacy était vraiment bien : sur les 20 minutes, il a commencé à sortir des allures correctes …pour un poney de Concours Complet…J’étais détendu et cela s’est ressenti sur le rectangle. Etre qualifié pour la Kür était déjà une belle performance. Je ne pensais vraiment pas y être », expliquait le jeune homme.

Joy Albeck, qui déroulait pour la première fois sa nouvelle Kür, a confirmé et se classe à une bonne cinquième place avec son partenaire Tim : 71 %, de bon augure pour la suite.
Devant elle, les Allemands Pauline Danwitz Johanne avec White Gold B (72.40 %) et Luca Michels sur Dein Freund (72.60 %). Et ce fut serré ! La Danoise Maya Jorgensen a présenté une reprise très sérieuse en selle sur Modderbeek’s Flo. Résultat : une deuxième place à la clé avec… 72.625 % !
Vous vous en doutez, si elle n’apparaissait pas à la troisième ou à la deuxième place, c’est qu’elle a gagné ! Jessica Krieg a remporté sa troisième épreuve, sur trois courues dans ce CDIOP, en selle sur Danilo. Vous avez dit Mesdames, Messieurs les juges : 78,925% ?

Jessica Krieg (Ger) et Danilo 80 - ph. Anaïs Barbier Jessica Krieg (Ger) et Danilo 80 - ph. Anaïs Barbier Jessica Krieg (Ger) et Danilo 80 - ph. Anaïs Barbier
Gagnante de la Kür : Jessica Krieg (Ger) en selle sur Danilo 80 (Dornik B), 78.925 % – ph. Anaïs Barbier
Maya Jorgensen et Modderbeek's Flo - ph. Anaïs Barbier Maya Jorgensen et Modderbeek's Flo - ph. Anaïs Barbier Maya Jorgensen (Den) et Modderbeek's Flo - ph. Pauline Bernuchon
2e : Maya Jorgensen (Den) et Modderbeek’s Flo (Vita Nova’s Golden), 72.625 % – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon
Luca Michels (Ger) et Dein Freund - ph. Pauline Bernuchon Luca Michels (Ger) et Dein Freund - ph. Pauline Bernuchon

Luca Michels (Ger) et Dein Freund - ph. Anaïs Barbier

3e : Luca Michels (Ger) et Dein Freund (Dornik B), 72.60 % – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon
Pauline Johanne Danwitz (Ger) et White Golb B - ph. Anaïs Barbier Pauline Johanne Danwitz (Ger) et White Golb B - ph. Anaïs Barbier Pauline Johanne Danwitz (Ger) et White Golb B - ph. Anaïs Barbier
4e : Pauline Johanne Danwitz (Ger) et White Gold B (Golden Dancer), 72.40 % – ph. Anaïs Barbier
Joy Albeck (Fra) et Tim - ph. Anaïs Barbier Joy Albeck (Fra) et Tim - ph. Anaïs Barbier Joy Albeck (Fra) et Tim - ph. Anaïs Barbier
5e : Joy Albeck (Fra) et Tim (Hellekis Timjan), 71 % – ph. Anaïs Barbier
Nanette Boeree (Ned) et Beukenhof's Ricardo - ph. Anaïs Barbier Nanette Boeree (Ned) et Beukenhof's Ricardo - ph. Anaïs Barbier Nanette Boeree (Ned) et Beukenhof's Ricardo - ph. Anaïs Barbier
6e : Nanette Boeree (Ned) et Beukenhof’s Ricardo (Morgenland’s Fabia), 70.925 % – ph. Anaïs Barbier
Estelle Wettstein et Nice Blue Eyes - ph. Anaïs Barbier Estelle Wettstein (Sui) et Nice Blue Eyes - ph. Pauline Bernuchon Estelle Wettstein (Sui) et Nice Blue Eyes - ph. Pauline Bernuchon
7e : Estelle Wettstein (Sui) et Nice Blue Eyes (Notre Beau), 69.475 % – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon
Caroline Aarosin et SL Lucci - ph. Anaïs Barbier Caroline Aarosin (Den) et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon Caroline Aarosin (Den) et SL Lucci - ph. Pauline Bernuchon
8e : Caroline Aarosin (Den) et SL Lucci (Lukas), 68.80 % – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon
Geoffrey de Roy et Ivano - ph. Anaïs Barbier Geoffrey de Roy et Ivano - ph. Anaïs Barbier Geoffrey de Roy et Ivano - ph. Anaïs Barbier
9e : Geoffrey de Roy (Bel) et Ivano (Idzard), 68.10 % – ph. Anaïs Barbier
Leyla Larsson (Ger) et Berlioz - ph. Anaïs Barbier Leyla Larsson (Ger) et Berlioz - ph. Anaïs Barbier Leyla Larsson (Ger) et Berlioz - ph. Anaïs Barbier
10e : Leyla Larsson (Ger) et Berlioz (Benetton S), 67.80 % – ph. Anaïs Barbier
Nastassja Roussel et Surprice - ph. Anaïs Barbier Nastassja Roussel (Bel) et Surprice – ph. Anaïs Barbier Nastassja Roussel et Surprice - ph. Anaïs Barbier
11e : Nastassja Roussel (Bel) et Surprice, 66.225 % – ph. Anaïs Barbier

Olivia Lysgaard et Dhi Peppino - ph. Anaïs Barbier

Olivia Lysgaard (Den) et DHI Peppino – ph. Pauline Bernuchon Olivia Lysgaard (Den) et DHI Peppino – ph. Pauline Bernuchon
12e : Olivia Lysgaard (Den) et DHI Peppino (Powerman), 65.45 % – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon
Laura Frijters (Bel) et Perle Fine - ph. Pauline Bernuchon Laura Frijters (Bel) et Perle Fine - ph. Pauline Bernuchon Laura Frijters (Bel) et Perle Fine - ph. Pauline Bernuchon
13e : Laura Frijters (Bel) et Perle Fine, 64.65 % – ph. Pauline Bernuchon
Florian Aubin (Fra) et Glacy du Halage - ph. Anaïs Barbier Florian Aubin (Fra) et Glacy du Halage - ph. Anaïs Barbier Florian Aubin (Fra) et Glacy du Halage - ph. Frederic Borée
14e : Florian Aubin (Fra) et Glacy du Halage (Bois Mineau), 63.625 % – ph. Frederic Borée et Anaïs Barbier
Ruben Schmitz-Heinen (Ger) et Carrie We - ph. Pauline Bernuchon Ruben Schmitz-Heinen (Ger) et Carrie We - ph. Pauline Bernuchon Ruben Schmitz-Heinen (Ger) et Carrie We - ph. Pauline Bernuchon
15e : Ruben Schmitz-Heinen (Ger) et Carrie We (Constantin), 59.175 % – ph. Pauline Bernuchon

Le petit mot du sélectionneur Alizée Froment :
« Dans l’épreuve par équipe, Joy a fait une très bonne rentrée avec son poney de tête, Tim. C’est une petite cavalière qui s’intègre très bien à l’équipe (Joy réside en Allemagne et ne tourne à l’année que 2 ou 3 fois en France – ndlr). Opale des Vents, la ponette de Lisa, a semblé être un peu fatiguée. Il reste encore des points à grappiller, mais Lisa a bien monté. C’est positif pour l’avenir. Florian et Glacy sont bien rentrés sur leur concours. Florian est devenu combatif. Belles performances pour lui. Quant à Morgane, elle est allée au bout de ses reprises avec application et a montré de la volonté bien qu’Italic n’a de cesse secoué la tête sur ses deux reprises.
Sur la Kür du CDIOP, Joy a déroulé une très jolie reprise. Quatre juges lui ont attribué une note au dessus de 70 % (74.875 %, soit la seconde place pour Monsieur Roudier – ndlr). Elle confirme.
Florian loupe son ferme à ferme et sa demi-pirouette, deux fautes qui lui coûte cher
».

Lisa Cez et Opale des Vents - ph. Anaïs Barbier Lisa Cez et Opale des Vents - ph. Anaïs Barbier Lisa Cez et Opale des Vents - ph. Anaïs Barbier
Lisa Cez (Fra) et Opale des Vents (Kooihuster Teake) – ph. Anaïs Barbier
Morgane Euriat (Fra) et Italic des Landes - ph. Anaïs Barbier Morgane Euriat (Fra) et Italic des Landes - ph. Anaïs Barbier Morgane Euriat (Fra) et Italic des Landes - ph. Anaïs Barbier
Morgane Euriat (Fra) et Italic des Landes (River des Landes) – ph. Anaïs Barbier
Anastasia Huet (Sui) et Bovey Good Life - ph. Pauline Bernuchon Anastasia Huet (Sui) et Bovey Good Life - ph. Pauline Bernuchon Anastasia Huet (Sui) et Bovey Good Life - ph. Pauline Bernuchon
Anastasia Huet (Sui) et Bovey Good Life (Going East) – ph. Pauline Bernuchon
Reece Fokker (Ned) et Hogewald's Naziri - ph. Anaïs Barbier Reece Fokker (Ned) et Hogewald's Naziri - ph. Anaïs Barbier Reece Fokker (Ned) et Hogewald’s Naziri – ph. Anaïs Barbier
Reece Fokker (Ned) et Hogewald’s Naziri (Vita Nova’s Celest) – ph. Anaïs Barbier
Lotte Meulendijks (Ned) et Boticelli 4 - ph. Pauline Bernuchon Lotte Meulendijks (Ned) et Boticelli 4 - ph. Pauline Bernuchon Lotte Meulendijks (Ned) et Boticelli 4 - ph. Pauline Bernuchon
Lotte Meulendijks (Ned) et Boticelli 4 (Brillant) – ph. Pauline Bernuchon
Vesna Ratkovic (Srb) et Doppelspiel - ph. Anaïs Barbier Vesna Ratkovic (Srb) et Doppelspiel - ph. Anaïs Barbier Vesna Ratkovic (Srb) et Doppelspiel - ph. Pauline Bernuchon
Vesna Ratkovic (Srb) et Doppelspiel (Dornik B) – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon
Rachell Fokker (Ned) et Majos Cannon - ph. Anaïs Barbier Rachell Fokker (Ned) et Majos Cannon - ph. Pauline Bernuchon Rachell Fokker (Ned) et Majos Cannon - ph. Anaïs Barbier
Rachell Fokker (Ned) et Majos Cannon (Marchi) – ph. Anaïs Barbier et Pauline Bernuchon

CDIP

Vendredi, dans l’épreuve Equipe du CDIP, remportée haut la main par l’allemande Jessica Krieg, en selle sur son étalon Ghost 41, la France pointait en 4e position grâce au 66.023 % de Caroline Dufil et d’Ivry de Montoux. A leurs côtés, occupant les 5e et 6e places : Joy Albeck avec Day of Whisper et Gabrielle Flament sur Mad du Bosc. A 62 %, Céline Merglen s’est classée 8e avec Bajazzo, devant la jeune Clarissa Rufin et sa nouvelle ponette néerlandaise, Diana, 11e à 61.44 %.

L’élève de Stefanie Meyer-Biss, n’a rien laissé passer dans la reprise individuelle : 74.763 % avec son étalon noir Ghost. Derrière l’une des meilleures coéquipières de la Mannschaft, notre petite franco-allemande, Joy Albeck avec un Day of Whisper bien plus au point que le premier jour : 69.053 %.   A 64 % : Gabrielle Flament (5e) et Caroline Dufil (7e). Céline Merglen et Clarissa Rufin ont tourné à 62 %.

Et tout le monde repart dans la Kür !
Au regard du faible nombre de partants dans le CDIP, chaque couple est disposé à dérouler sa Reprise Libre en Musique.
Deux tricolores se sont maintenues à 66 % : Caroline Dufil qui arrache une sixième place avec Ivry et Gabrielle Flament, tout en progrès avec Mad.
L’Espagne est 5e grâce à son couple Idoia de las Heras Madariaga / Casanova Cartiers Urban (66.80 %). La Belgique est 4e : Celine Brauns et « notre » Neervelds Blamoer, toujours fringant du haut de ses 19 printemps (68.40 %).
For the Nederlands, Lotte Meulendijks, en selle sur Eventz Armani, est 3e (69.925 %).
Puis 2e, Pauline Danwitz Johanne avec sa seconde cartouche, Genesis B (71.35 %).
A la première place ? Quelle question : Jessica et Ghost gewinnen das CDI-Kürfinale (75.15 %) !

Joy termine sa Kür avec l’excellente moyenne de 73.80 % et aurait du par là décrocher une 2e place… La jeune franco-allemande a déroulé sa reprise, « ni vue ni connue », avec une guêtre qui avait été oubliée. Les juges l’ont notée et les résultats sont sortis. Les belges ne s’y sont pas trompés et ont porté réclamation : élimination du couple. Joy et Day of Whisper n’ont cependant cessé de progresser tout au long de ces trois jours.

Jessica Kreig (Ger) et Ghost 41 - ph. Pauline Bernuchon
Les vainqueurs de la Kür :  Jessica Kreig (Ger) et Ghost 41 (Going Top), 75.15 % – ph. Pauline Bernuchon
Johanne Pauline Danwitz (Ger) et Genesis B - ph. Anaïs Barbier
2e : Johanne Pauline Danwitz (Ger) et Genesis B (Golden Dancer), 71.35 % – ph. Anaïs Barbier
Lotte Meulendijks (Ned) et Eventz Armani - ph. Anaïs Barbier
3e : Lotte Meulendijks (Ned) et Eventz Armani (Aester el Nino), 69.92 % – ph. Anaïs Barbier
Madariaga Idoia de Las Heras (Esp) et Casanova Cartiers Urban - ph. Pauline Bernuchon
5e : Madariaga Idoia de Las Heras (Esp) et Casanova Cartiers Urban (Cartier van Hiet), 66.80 % – ph. Pauline Bernuchon
Caroline Dufil et Ivry du Montoux - ph. Anaïs Barbier
6e : Caroline Dufil (Fra) et Ivry du Montoux (Ceulan Nathan), 66.65 % – ph. Anaïs Barbier
Gabrielle Flament (Fra) et Mad du Bosc - ph. Pauline Bernuchon
7e : Gabrielle Flament (Fra) et Mad du Bosc (Nabor), 66.52 % – ph. Pauline Bernuchon
Celine Merglen et Bajazzo - ph. Anaïs Barbier
8e : Celine Merglen (Fra) et Bajazzo (Bazooka), 65.92 % – ph. Anaïs Barbier
Clarissa Rufin (Fra) et Diana - ph. Anaïs Barbier
9e : Clarissa Rufin (Fra) et Diana (FS Don’t Worry), 63.375 % – ph. Anaïs Barbier
Caroline Faujour (Fra) et Vinkenhove Lester - ph. Pauline Bernuchon
10e : Caroline Faujour (Fra) et Vinkenhove Lester (Pionier’s Baltazar), 63.025 % – ph. Pauline Bernuchon
Anna Haelena (Ven) et Rythm and Blues - ph. Pauline Bernuchon
Anna Haelena (Ven) et Rythm and Blues – ph. Pauline Bernuchon
Rachell Fokker (Ned) et Orchard Boginov - ph. Pauline Bernuchon
Rachell Fokker (Ned) et Orchard Boginov (Verona’s Bo) – ph. Pauline Bernuchon

Du côté des coulisses …

CDIOP de Saumur - ph. Pauline Bernuchon
Les coulisses de l’international de France  – ph. Pauline Bernuchon
Alizée Froment - ph. Pauline Bernuchon
Alizée Froment, chef d’équipe – ph. Pauline Bernuchon
Florian - ph. Pauline Bernuchon Joy - ph. Pauline Bernuchon
Florian – ph. Pauline Bernuchon Joy – ph. Pauline Bernuchon
Lisa - ph. Pauline Bernuchon Morgane - ph. Pauline Bernuchon
Lisa – ph. Pauline Bernuchon Morgane – ph. Pauline Bernuchon
Caroline Dufil et Ivry de Montoux - ph. Pauline Bernuchon coulisses, côté boxes ! - ph. Pauline Bernuchon
Caroline et Ivry  – ph. Pauline Bernuchon Côté boxes ! – ph. Pauline Bernuchon
Clarissa - ph. Pauline Bernuchon Caroline - ph. Pauline Bernuchon
Clarissa – ph. Pauline Bernuchon Caroline – ph. Pauline Bernuchon
Lisa et Opale au contrôle - ph. Pauline Bernuchon Marina Van den Berghe observe son élève Lisa Cez - ph. Pauline Bernuchon
Lisa et Opale au contrôle – ph. Pauline Bernuchon Marina Van den Berghe observe son élève Lisa Cez – ph. Pauline Bernuchon
Joy et Tim - ph. Pauline Bernuchon Le passage du bois puis la grande scène pour Joy et Tim - ph. Pauline Bernuchon
Joy et Tim – ph. Pauline Bernuchon Le passage du bois puis la grande scène pour Joy et Tim – ph. Pauline Bernuchon
Tim, for France ! - ph. Pauline Bernuchon Jacques, le papa de Joy - ph. Pauline Bernuchon
Tim, for France ! – ph. Pauline Bernuchon Jacques, le papa de Joy – ph. Pauline Bernuchon
Chef d'équipe belge - ph. Pauline Bernuchon Un petit remontant avant d'entrée en scène pour la suissesse Anastasia Huet - ph. Pauline Bernuchon Doppelspiel, sous les couleurs de la Serbie. Sa cavalière Vesna Ratkovic et son entraineur de toujours Julia Leborgne - ph. Pauline Bernuchon

Laurence van Doorslaer

Chef d’équipe belge – ph. Pauline Bernuchon

Un petit remontant avant d’entrée en scène pour la suissesse Anastasia Huet – ph. Pauline Bernuchon Doppelspiel, sous les couleurs de la Serbie. Sa cavalière Vesna Ratkovic et son entraineur de toujours Julia Leborgne – ph. Pauline Bernuchon
Jessica Krieg a de quoi avoir le sourire, 6 victoires sur 6 - ph. Pauline Bernuchon Team Krieg - ph. Pauline Bernuchon Danilo...après l'effort - ph. Pauline Bernuchon
Jessica Krieg a de quoi avoir le sourire :
6 victoires sur 6 !! – ph. Pauline Bernuchon
Team Krieg – ph. Pauline Bernuchon Danilo… après l’effort – ph. Pauline Bernuchon
Jessica Kreig (Ger) & Ghost - ph. Pauline Bernuchon
Jessica Kreig  & Ghost – ph. Pauline Bernuchon
Au paddock, faisant leurs gammes, Luca Michels et Dein Freund - ph. Pauline Bernuchon La team Michels entoure l'étalon Dein Freund - ph. Pauline Bernuchon
Au paddock, faisant leurs gammes :
Luca Michels et Dein Freund – ph. Pauline Bernuchon
La team Michels entoure l’étalon Dein Freund – ph. Pauline Bernuchon
Parents, frères et soeurs, ils tenaient tous le drapeau français - ph. Pauline Bernuchon L'équipe tricolore - ph. Pauline Bernuchon
Parents, frères et soeurs, ils tenaient tous le drapeau français – ph. Pauline Bernuchon
L’équipe tricolore à  la remise des prix – ph. Pauline Bernuchon
Album photo de Saumur. Cavaliers, poney (Tim), parents, selectionneur national, coachs, l'équipe de France Poneys de dressage est au complet !
La photo de groupe de l’international de Saumur. Cavaliers, poney (Tim), parents, selectionneur national,
coachs, l’équipe de France Poneys de dressage est au complet ! Ph. Pauline Bernuchon

Alizée Froment, à propos du CDIOP et du CDIP de Moorsele : « pour le CDIOP Caroline Dufil (Ivry de Montoux) remplacera Morgane Euriat (Italic des Landes), qui elle disputera le CDIP. Je souhaite voir évoluer sur ce type de compétition un maximum de couples. J’ai hésité à sélectionner Gabrielle Flament : Mad reste encore un peu trop fermé, je préfère attendre encore un peu, bien que le couple évolue dans le bon sens. Joy Albeck (Tim), Florian Aubin (Glacy du Halage) et Lisa Cez (Opale des Vents) complèteront l’équipe. Pour le CDIP, outre Gabrielle et Morgane, j’ai retenu Joy Albeck (Wimbledon) et Clarissa Rufin (Diana) ».

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook