Sologn’Pony – Finales d’élevage, du 19 au 22 août 2010

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES PONEYS FRANÇAIS-DE-SELLE

Le championnat de France des Français-de-Selle se déroulait comme traditionnellement lors du Sologn’Pony. Avec près de 140 engagés, il aura offert aux connaisseurs de la race un spectacle de qualité.

Mâles de 2 ans
La première place et le titre de champion de France 2010 reviennent à UDAIPUR NORDMANN, appartenant à M. Houivet. Sur les 32 partants, ce fils du champion de France de Grand-Prix dressage Mad du Bosc s’est imposé avec la moyenne de 16,15/20, obtenant les meilleures notes au modèle et à l’obstacle. Udaipur est le premier produit de sa mère, fils du regretté Jocker des Nouettes. Deux fils de Peps Domain se classent ensuite respectivement 2e et 3e : il s’agit d’Ustensile des Charmes à Jean Lebreton et d’Ups du Haut Pont à Gérard Hodbert. Le premier est un fils de Pépite des Charmes (Linaro SL) qui, après s’être elle-même classée 5e des femelles de 2 ans en 2005, a effectué une brillante saison de CSO à 4 ans ; elle se consacre désormais à la reproduction. Ustensile s’impose à l’atelier des allures et obtient la moyenne de 15,75/20. Ups du Haut Pont possède quant à lui une mère Connemara : Holy Pondi, sœur de l’étalon Pumkins Pondi qui tourne actuellement en D Elite sous la selle de Camille Condé Ferreira. Holy a également produit Luneder du Haut Pont, champion de France de CSO D3P Excellence en 2009. Ups termine avec la moyenne de 15,70/20. Ces trois mâles, ainsi que leurs poursuivants Ulk d’Eté (Heartbreaker), Upsy du Haut Pont (Peps Domain), Ungaro Le Briard (Linaro SL) et Uélème du Lin (Aron N SL) sont approuvés étalons. Mention spéciale donc pour Peps Domain (Teake it Easy SL) qui voit 3 de ses jeunes fils approuvés.

Le champion des 2 ans mâles Pfs Udaipur Nordmann, photo Pauline Bernuchon
Le champion des 2 ans mâles Pfs Udaipur Nordmann, photo Pauline Bernuchon

Udaipur Nordmann, photo Pauline Bernuchon
Udaipur Nordmann, photo Pauline Bernuchon

Ustensile des Charmes, photo Pauline Bernuchon
Ustensile des Charmes, photo Pauline Bernuchon

Ups du Haut Pont, photo Pauline Bernuchon
Ups du Haut Pont, photo Pauline Bernuchon

Ulk d'Eté, photo Pauline Bernuchon
Ulk d'Eté, photo Pauline Bernuchon

Ulk d'Eté, photo Pauline Bernuchon
Ulk d'Eté, photo Pauline Bernuchon

Upsy du Haut Pont, photo Pauline Bernuchon
Upsy du Haut Pont, photo Pauline Bernuchon

Ueleme du Lin, photo Pauline Bernuchon
Ueleme du Lin, photo Pauline Bernuchon

Mâles de 3 ans
Neuf mâles sur les 31 présentés ont obtenu une moyenne supérieure à 15 et, par la même occasion pour ceux qui ne l’étaient pas encore, ont donc été approuvés étalons.
Le champion 2010 est TOLKIEN DER LENN, qui se classait 2e lors du national 2009, remportant la même année l’épreuve réservée aux 2 ans à Saumur. Né chez Nicolas Congratel, Tolkien appartient aujourd’hui à la SARL Epona. C’est un fils de la première génération de l’étalon hollandais Zodiak SL. Il obtient la meilleure note au modèle et termine son championnat avec l’excellente moyenne de 16. A la deuxième place, on trouve Tricky Choice du Péna. Issu du Selle-Français Quick Star et d’une exceptionnelle souche sportive Connemara, celle d’Orchid Aluinn, Tricky a notamment convaincu par sa prestation à l’obstacle et aux allures, ateliers où il termine 2e ex aequo. Sa moyenne générale est de 15,8, il appartient toujours à ses naisseurs, la famille Maillet. Enfin le troisième poney présente également un papier extrêmement intéressant pour le sport : son père est Machno Carwyn, double champion d’Europe de CSO, tandis que sa mère est aussi celle de Milford de Grangues, membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe 2008. Tanam de Grangues, à Laurent Liard, obtient une moyenne de 15,75, grâce à la meilleure note aux allures et à l’obstacle. Les six autres mâles approuvés sont Taxi Driver du Lin (Teake it Easy SL), Tinotauros de Florys (Minotauros SL), Taaron des Charmes (Aron N SL), Tzar de Linkey (Opium de Talma), Tarmac des Abbayes (Melvin Candy), et Toutatis Lacour (Linaro SL).

Tolkien der Lenn, photo Pauline Bernuchon
Tolkien der Lenn, photo Pauline Bernuchon

Tolkien der Lenn, photo Pauline Bernuchon
Tolkien der Lenn, photo Pauline Bernuchon

Tricky Choice du Pena, photo Pauline Bernuchon
Tricky Choice du Pena, photo Pauline Bernuchon

Tanam de Grangues, photo Pauline Bernuchon
Tanam de Grangues, photo Pauline Bernuchon

Tinotauros de Florys, photo Pauline Bernuchon
Tinotauros de Florys, photo Pauline Bernuchon

Taaron des Charmes, photo Pauline Bernuchon
Taaron des Charmes, photo Pauline Bernuchon

Tzar de Linkey, photo Pauline Bernuchon
Tzar de Linkey, photo Pauline Bernuchon

Tarmac des Abbayes, photo Pauline Bernuchon
Tarmac des Abbayes, photo Pauline Bernuchon

Toutatis Lacour, photo Pauline Bernuchon
Toutatis Lacour, photo Pauline Bernuchon

11e Thales Saint Roch, photo Pauline Bernuchon
11e Thales Saint Roch, photo Pauline Bernuchon

15e Tresor de Bellefond, photo Pauline Bernuchon
15e Tresor de Bellefond, photo Pauline Bernuchon

Le petit et malin The Blues Man a montré de la qualité à l'obstacle. Il se classera au final 16e, photo Pauline Bernuchon
Le petit et malin The Blues Man a montré de la qualité à l'obstacle. Il se classera au final 16e, photo Pauline Bernuchon

Tolede de Bellefond (Kantje's Ronaldo) est le frère utérin du champion de France GP CSO Achille Melusin, de la bonne gagnante en GP Géraldine Mélusine et jeune étalon Rosco de
Tolede de Bellefond (Kantje's Ronaldo) est le frère utérin du champion de France GP CSO Achille Melusin, de la bonne gagnante en GP Géraldine Mélusine et jeune étalon Rosco de Bellefond

Pouliches de 2 ans
La championne de France des femelles de 2 ans est une fille de Rasmus SL, jusqu’ici peu représenté en modèles et allures. Il s’agit d’ULAHUP LA BRIARDE à Samuel Ardouin, pouliche possédant une mère issue d’un Pur-Sang. Ulahup obtient la moyenne de 15,25/20, grâce à ses notes homogènes aux trois ateliers. Une Diva de Cogane, fille de Peps Domain appartenant à Pascal Binet, se classe 2e. Elle termine avec 15,15/20, s’adjugeant la meilleure note aux allures. C’est une fille de Musique Mahoud, elle-même née du génial croisement entre les performers internationaux Linaro SL et Rapsodie III (2 participations aux championnats d’Europe). Enfin la troisième jument classée est Une Histoire du Bief, issue du croisement Melvin Candy x Thunder du Blin. Une Histoire appartient à Marie-Amelie Bellegy ; elle obtient une moyenne de 15,10 et la meilleure note à l’obstacle. Le top score au modèle revient à Uly de Blonde (Olywood de Blonde), classée 5e.

Ulahup la Briarde, photo Pauline Bernuchon
Ulahup la Briarde, photo Pauline Bernuchon

Une Histoire du Bief, photo Pauline Bernuchon
Une Histoire du Bief, photo Pauline Bernuchon

Pouliches de 3 ans
TANISKA LANDAISE s’impose dans cette catégorie avec la moyenne de 15,40/20, remportant la meilleure note au modèle et aux allures. Appartenant à André Eudoxie, Taniska est issue du jeune étalon Mitchou Domain et d’une mère par Pompéi, Iriska Landaise, qui a également produit l’étalon Obelix Landai. C’est ensuite Tip Top Sand à Hervé Vanhersecke qui prend la deuxième place avec une moyenne de 15,05/20. Tip Top est une fille de l’étalon Holsteiner Cardero et de la poulinière Welsh Exquise Delamotte, qui a produit les bons Querly, Rodéo et Sweety Sand, mais également Lidol du Donjon (CSIP). Enfin, Tsinaé de l’Ourcq cède son titre de championne de France des 2 ans pour se classer 3e en 2010. Fille du performer Connemara Leadership et de la poulinière Kadira de Tyv, Tsinaé appartient toujours à ses naisseurs Romain Labarre et Aurélie Bigot, elle conclue ce championnat par la note de 14,85/20. Obtenant de loin la meilleure note de 17 à l’obstacle, Teakila des Herbages (Osiris de St Barth) est 4e.

Taniska Landaise, photo Pauline Bernuchon
Taniska Landaise, photo Pauline Bernuchon

Tip Top Sand, photo Pauline Bernuchon
Tip Top Sand, photo Pauline Bernuchon

Teakila des Herbages, photo Pauline Bernuchon
Teakila des Herbages, photo Pauline Bernuchon

5e Tendance de l'Aumont, photo Pauline Bernuchon
5e Tendance de l'Aumont, photo Pauline Bernuchon

Poulinières suitées et foals

MADO DES CHARMES, championne 2010 avec la moyenne de 14,70/20, est une fille de Cricket, poulinière phare de l’élevage de Jean Lebreton. Cricket a produit bon nombre de produits tournant en compétition dont Reality des Charmes, IPO 121 (09). Le père de Mado est Gold d’Hardy, étalon NF champion des 5 ans CSO en son temps. Son foal 2010, Artaban des Charmes (Aron N SL), se classe 2e de son épreuve. La dauphine de Mado est la jeune Tatch Me du Serein (14,65/20). Son père est l’étalon BWP Watch Me Aquarelle et sa mère est Manon du Serein, sœur utérine de Nath Carwyn et Play Carwyn du Serein (CCJP CSO), mais qui a également produit d’autres gagnants en épreuves d’élevage. Tatch Me appartient à ses naisseurs la famille Stroh. Elle était suitée d’un fils de Pidji du Tilia SL, le très chic APPY DJI DU SEREIN, qui remporte la classe des mâles Pfs et le titre de champion des foals mâles toutes races lors de ce Sologn’Pony. Klara Love de Cé se classe 3e (14,50/20) ; issue du croisement Sélim de Siam x Gavroche de la Noue, elle est détentrice d’un IPO 123 (04). Désormais consacrée à la reproduction, elle appartient à son compagnon de concours Charlie Garreau.

La championne des poulinières Mado des Charmes, photo Pauline Bernuchon
La championne des poulinières Mado des Charmes, photo Pauline Bernuchon

Vice-championne des poulinières Tatch Me du Serein, photo Pauline Bernuchon
Vice-championne des poulinières Tatch Me du Serein, photo Pauline Bernuchon

6e des poulinières Olala de l'Ozanne, photo Pauline Bernuchon
6e des poulinières Olala de l'Ozanne, photo Pauline Bernuchon

Chez les foals, Appy Dji du Serein (15,30/20) et Artaban des Charmes (15,10/20) se classent donc 1er et 2e de leur catégorie des mâles ; ils sont rejoints sur le podium par Akam de l’Ozanne (issu de la première année de monte du jeune Selliany Candy), 3e avec la moyenne de 14,60/20. Chez les foals femelles, la très remarquée ARTISTE DU HAMEL à Louis Robin obtient l’excellente moyenne de 16,55/20. C’est une fille du jeune Quoutsou, sa mère étant Quality de la Lande, 3e des 3 ans en 2007. Artiste est suivie d’All Belle du Beuvron à Olivier Menard qui termine avec 15,20/20. All Belle est une fille de l’étalon de dressage Viersen K, sa mère, Praline des Etisses par Linaro SL, ayant elle-même plusieurs fois figuré aux places d’honneur du championnat Pfs. Enfin At Hilda Victis clôt le trio de tête des pouliches 2010 (14,70/20). Son père est Teake it Easy SL, sa mère est la jeune Ose Phine Victis, indicée à 123 en CSO et 135 en dressage, et elle-même issue d’Ae Victis, la très bonne poulinière de Guy Hardy, à qui appartient At Hilda.

Appy Dji du Serein, photo Pauline Bernuchon
Appy Dji du Serein, photo Pauline Bernuchon

Artiste du Hamel, photo Pauline Bernuchon
Artiste du Hamel, photo Pauline Bernuchon

4e des foals mâles Absalon Graviere, photo Pauline Bernuchon
4e des foals mâles Absalon Graviere, photo Pauline Bernuchon

Aucune place n’est désormais laissée au hasard chez les Pfs, dont l’évolution de la race a sans doute connu un formidable bond en avant ces dix dernières années grâce à l’arrivée en France d’étalons étrangers, possédant performances, modèle et locomotion. De la même manière, les poulinières sont souvent issues de performers, ou anciennes compétitrices elles-mêmes. Du bon croisé à du bon, cela ne peut donner que de belles promesses d’avenir pour la race !

NATIONAL NEW-FOREST

Quarante-et-un poneys se sont affrontés lors du National 2010, couronnant 10 champions.

Pouliches d’1 an
Seule partante de sa catégorie, VENUS PEARL s’impose tout naturellement (14,6/20). Fille de l’étalon de CSO Halto Pearl (IPO 136 (03)), sa mère est Kerria du Vent, dont plusieurs produits se sont distingués en modèles et allures. Son naisseur et propriétaire est Bernard Vaucher.

Pouliches de 2 ans
Deux produits de l’élevage du Vent à la famille Muller se sont imposés dans cette épreuve : victoire d’UPSY DU VENT (Sulaatik’s Peter Pan x Calin de la Lande, 15,8/20), et deuxième place pour Unaluna du Vent (Little Boy du Vent x Jolly des Ifs, 15 ,7/20). Si la première est issue d’un étalon néerlandais n’ayant que deux produits enregistrés en France car tournant actuellement en dressage dans son pays, le père d’Unaluna est donc Little Boy du Vent, étalon indicé en France dans la même discipline à 134. La troisième place de l’épreuve (14,7/20) est à mettre à l’actif d’Ursula de la Mare à Gilbert Lehideux, dont le père Marnehoeve’s Everest fut champion des étalons aux Pays-Bas à deux reprises et dont la mère, Rodlease Moonflower, a également produit l’étalon Léo du Canoë.
Upsy du Vent est ensuite sacrée championne Junior 2010.

Mâles de 2 ans
Dans cette catégorie, c’est UCCELLO DE LA BLANCHE qui s’impose (15,1/20), remportant par la même occasion le prix Nocibé Toilettage. Né chez Isabelle Bettschart à qui il appartient toujours, Uccello est un fils d’Etoile d’Hardy qui a tourné en Grand-Prix de dressage, sa mère étant une fille de l’illustre Merrie Milton, que l’on retrouve dans le papier de nombreux compétiteurs. Son dauphin (14/20) est Uccelo à Auguste Neveu, demi-frère par le père et dont la mère, Karoly, fut championne suprême de la race en 2008. Uriel de Frevent prend enfin la troisième place (13,7/20) ; ce fils du poney de Grand-Prix CSO Wayland Red Pepper était présenté par sa naisseuse Guylène Hibon.

Hongres de 3 ans
TEMPO PEARL
à Bernard Vaucher, fils d’Haladin du Fay (gagnant en C1P CSO), possède une mère ayant engendré un champion suprême : Delicious Pearl, mère de Quoktail Pearl, champion de la race en 2007. Il était le seul partant de sa catégorie qu’il remporte logiquement (13,6/20).

Pouliches de 3 ans
L’Anglaise FARRIERS FOXY LADY (14,5/20) appartient aujourd’hui à Céline Baussart. Son père, Farriers Fair Chance, n’a jamais été exploité en sport à cause d’une blessure, mais a produit plusieurs compétiteurs de qualité. L’alezane, qui remporte également le prix Nocibé monté, devance Tamara du Fay, 2e (13,6) pour le compte de Chantal Duflot. Celle-ci est, comme Tempo Pearl, une fille d’Haladin du Fay, mais possède également un propre frère, Numéro du Fay, qui fut champion à 4 ans et Elite à 5 et 6 ans en CCJP CSO.

Mâles de 3 ans
TIDJAL DE MONS
commence bien sa journée avec le titre de champion des mâles de 3 ans (15,7/20). Son père Lidjal du Garon possède un IPO de 145 qu’il a acquis en tournant correctement en D2 et D1, ses premiers produits découvrent les terrains de concours, comme c’est le cas de Rob Roy du Garon, IPO 135 (10). Sa mère, Julie des Sources, est à la base de l’orientation New-Forest voulue par l’éleveur de Tidjal, Paul Pelissier. Tooby Pearl se classe 2e (15,5/20) et, comme son camarade Tidjal, obtient son approbation provisoire au sein de la race. Appartenant à Isabelle Blanc, c’est un produit issu du croisement Halto Pearl x Silverlea Satellite. Troisième mais non approuvé, son demi-frère Typtop Pearl (Halto Pearl x Willoway Good as Gold) termine avec 15,4/20.
La moisson de récompenses n’est pas finie pour Tidjal de Mons qui, en plus du sacre de champion mâle Junior 2010, repartira également du Sologn’Pony avec le titre de CHAMPION SUPREME 2010.

Foals
Les produits attendus de nouveaux étalons n’ont pas déçus : chez les femelles, AWENN PENN AR BED s’impose avec la moyenne de 15,5/20 pour le compte d’Yvon Roudaut. On peut dire que la petite isabelle est ne dans la pourpre, puisqu’elle est une fille de deux champions du cru 2006 : Sulaatik’s Versage (champion suprême) et Ashley Morgane (championne des poulinières suitées). Elle est d’ailleurs également vice-championne Junior du concours. Chez les mâles, c’est un fils issu de la première année de monte française de l’européen Anydale Ron SL, ALTER EGO D’EMERY, qui s’impose avec la note de 15 pour Rachel Triqueneaux.

Poulinières suitées
ASHLEY MORGANE
reconquiert son titre de 2006 en s’imposant dans la catégorie des poulinières suitées, manquant de peu le titre de championne suprême et devant se « contenter » de celui de réserve. La protégée anglaise d’Yvon Roudaut est une fille du célèbre Ashley Aristocrat, qui a des produits anglais, belges, français et néerlandais… rien que ça ! Avec la moyenne de 15,3, Morgane devance la jeune Rakuène d’Emery (14,4/20) présentée par Rachel Triqueneaux, fille d’Hulan du Vasset qui fut champion des 4 ans en CCJP CSO et dont la mère, Bénie Ru Flavien, fut également indicée à 127 en CSO. Enfin Claudine Porcheron est la naisseuse et propriétaire de la ponette classée 3e (14), Star ru Flavien, fille d’Etoile d’Hardy et d’une mère par Mario, comme Rakuène, Star qui remporte également le prix attribué par le stud-book belge.

Poulinières non suitées
Une seule partante et donc la victoire pour l’Anglaise BURLEY VISION à Bernard Vaucher de l’élevage Pearl. Son père est l’étalon Polsbury Pinocio, importé lui aussi et peu exploité en sport malgré sa qualité (finaliste en CCJP CSO et dressage à 5 et 6 ans).

Candidats étalons de 4 ans et plus
Sept approbations pour 10 candidats, c’est un très bon ratio ! Numérus Clausus (Glen de l’Aumont), Quemaldo la Mercerie (Kantje’s Ronaldo SL, meilleure note à l’obstacle), Rockenrol Gevaudan (Ivoire de Civry), Radja Meranière (Kantje’s Ronaldo SL), Requiem de Pyrène (Léo du Canoé, meilleur note au modèle et aux allures), Song de Bel Air (Etoile d’Hardy) et Shutterfly Caorrun (Willoway Montmain Gold Charm) sont les mâles approuvés lors de cette session.

Les résultats complets ici !

3 ANS MONTES CONNEMARA

Pour la seconde année consécutive, le championnat de France des 3 ans montés Connemara prenait place au milieu des carrières du Sologn’Pony, et non lors du national de la race, qui déménageait d’ailleurs à Pompadour pour l’édition 2010.

Quatre femelles étaient engagées, et la victoire revient à TIKRIT DE L’AULNE. Avec la meilleure note au modèle et aux allures, Tikrit s’impose avec la moyenne de 13,13/20. Issue du formidable compétiteur et reproducteur Apollon Pondi, Tikrit est une fille d’Histoire d’Aulne, dont le plus vieux produit, Nuance d’Aulne, fut championne régionale des 3 ans montés en son temps également.
Chez les mâles où il y avait 8 partants, c’est TREMA DES BRIMBELLES qui s’impose avec la meilleure note à l’obstacle et, de loin, la meilleure note aux allures. Le père de Tréma est le performer international Ice and Fire d’Albran, courant désormais pour la Suède, et présentant également de réels atouts en tant que père. La mère de Tréma Voyelle du Ruère a également produit Sédille de Brimbelles, championne femelles toutes races lors du Sologn’Pony 2009.

Les résultats complets ici !

Texte : Camille Kirmann
Photos : Pauline Bernuchon

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest