Six jeunes poneys « des Islots » pour les cavaliers internationaux Morgan Kent et Richard Howley

Juste après la vente de Baluche de la Bauche (par Jimmerdor de Florys SL) à une jeune cavalière britannique (Baluche avait été acheté par Romain Barussaud, le père de Paul, puis revendu), plusieurs jeunes poneys de l’élevage des Islots ont également rejoint l’Angleterre vers la mi-octobre.

Le mâle de 3 ans Janagro des Islots (par Mylord Carthago) dans son box en Angleterre – ph. HK Sporthorses
Le mâle de 3 ans Janagro des Islots (par Mylord Carthago) dans son box en Angleterre – ph. HK Sporthorses

« L’effet Gilton, très certainement, après ses très bons résultats en Irlande, il me fait une belle pub ! », confie Jean-Luc Leboucher, fondateur de l’élevage des Islots situé à Ducey dans la Manche. L’étalon Gilton des Islots (par le Selle Français Diamant de Semilly), acheté par Olga Doyle et Greg Broderick il y a un an, s’est en effet illustré sur les épreuves jeunes poneys sous la selle du talentueux Coen Williams, sacré champion d’Europe par équipe et 3e de la finale individuelle des derniers championnats d’Europe, associé à Saxton Freedam. Ainsi, la Britannique Morgan Kent (cavalière internationale de CSO et CCE jusqu’en 4*) et l’Irlandais Richard Howley (cavalier de 4 et 5* en CSO), de la structure HK Horses à Wetherby, ont acquis six jeunes poneys en Normandie pour leurs enfants et le commerce.
En plus de Lamo (Pfs, par Qredo des Islots) et Lornese (Pfs, par Lavenir des Islots), nés en 2021, quatre autres Poneys Français de Selle les ont accompagnés :
Idole des Islots (par Eden des Islots et Babylone des Islots par Rexter d’Or), née en 2018. Eden est un fils de Melyrio d’Haryns et de Kadima Statina (Welcome Sympatico SL) classée en Grand Prix As Excellence et CSIP il y a quelques années
Janagro des Islots (par Mylord Carthago, Sf et Quanagra des Islots par Cajoleur V Sfa), né en 2019
Lahko des Islots (par Untouchable M, Kwpn et Lahka de Garenne, Co par Kid de Garenne), né en 2021. Lahka est une fille d’Antilope du Ruere (la souche maternelle du champion d’Europe de CCE Mon Nantano de Florys, mais aussi d’autres étalons performers en GP As Excellence / CSIP à l’instar de Vvalnut Grove du Péna, D’Angelo der Lenn, Box Office du Péna…), elle-même fille de Ganty Della
Ltabeau des Islots (par Untouchable M, Kwpn et Tabelle des Islots par Zandor Z, Rhdl) né en 2021, frère utérin de l’étalon Gilton des Islots

Le cavalier international Richard Howley - ph. coll. privée
Le cavalier international Richard Howley sort en CSI 4 et 5*. Il avait aussi été membre de l’équipe d’Irlande aux championnats d’Europe Poneys en 2007 et 2008 – ph. coll. privée

Morgan Kent les a vu au modèle, dans le pré, et les a achetés sauvages. « Elle a surtout aimé les poneys qui avaient une morphologie de cheval. Elle n’a pas spécialement apprécié les poneys un peu trop gras, très typé poneys », détaille l’éleveur français. « Dans le lot, il y a un Untouchable M x Lahka de Garenne, qui va être taille poney, je crois beaucoup en lui. Il y a aussi un Mylord Carthago avec un coup de cheval du côté maternel (Cajoleur V, par l’Anglo-Arabe Hadj A) qui fait 1,45/1,46 m. Il devrait rester dans la taille poney et a beaucoup de force. C’est une belle opération. Ils sont très professionnels, ont l’œil et devraient en sortir des bons ! », précise-t-il. Quelques jours plus tard, les jeunes poneys étaient débourrés en longues rênes dans les chemins de forêt.

Baluche de la Bauche a évolué un peu moins de 3 mois sous la selle de Paul Barussaud. Il est le dernier poney de Grand Prix, à cette date, à avoir été acquis par une famille britannique. Pour l'anecdote, sa mère, Ehiva des Leus, a eu deux poulains pour le compte de Jean-Luc Leboucher, éleveurs qui vient de vendre un lot de 6 poneys en Angleterre lui aussi - ph. coll. P. Barussaud
Baluche de la Bauche a évolué un peu moins de 3 mois sous la selle de Paul Barussaud. A cette date, il est le dernier poney français de Grand Prix ayant rejoint l’Angleterre. Pour l’anecdote, sa mère, Ehiva des Leus, a eu deux poulains pour le compte de Jean-Luc Leboucher, éleveur qui vient de vendre un lot de six poneys en Angleterre lui aussi – ph. coll. coll. privée

S’il n’y a pas de lien entre ses deux transactions, il y en a un entre la mère de Baluche et l’élevage de Jean-Luc Leboucher. Pour la petite anecdote, la PFS Ehiva des Leus, propre sœur de la ponette de Grand Prix et CSIP Tzigane du Marais, a en effet rejoint la structure normande il y a 20 ans car c’était une fille de l’Anglo-Arabe Hadj A (stationné dans le haut de la Manche et qui a produit d’excellents poneys de CSO) que l’éleveur Normand affectionnait tout particulièrement. Ehiva, plutôt petite, « souris » avec une raie de mulet, était alors pleine d’Ondine des Islots (IPO 136), fille du Connemara Canal Misty Fionn, et venait d’être acquise par Jean-Luc Leboucher après le décès accidentel de son éleveur Monsieur Lejeune (affixe des Leus). Ehiva fut revendue l’année suivante, en 2003, avec son poulain Papillon des Islots (par Machno Carwyn), performer en Ponam D Elite CCE (IPO 145, IPC 139, ICC 129). Papillon appartient à Xavier Leger chez qui il fait la monte (lire l’article Georges Pegon et la famille Léger : une passion réunie). Ehiva a produit pour le compte de l’élevage « du Riaujoncs », puis dès 2010, pour celui de l’élevage « de la Bauche », d’où Attila (IPO 143), César (IPO 142) et Baluche donc (CSIOP, IPO 171)… !

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook