Strzegom 2022 – Les bleuets reprennent à l’Allemagne la tête provisoire

Suite et fin du dressage du Concours Complet ce matin, sur la grande carrière de Strzegom, de bonne heure et de bonne humeur. Les belles prestations se sont succédées sur le carré, et à ce jeu-là, nos bleuets ont été les plus forts !

Clément Tonon et Vidock de Berder - ph. Marine Delie
Clément Tonon et Vidock de Berder – ph. Marine Delie

Premier français à s’élancer, Clément Tonon a très bien lancé la journée des bleuets. Courant en individuel aux rênes de l’expérimenté Vidock de Berder, le jeune cavalier a présenté un joli test. La paire a notamment récolté de précieux points lors de son travail au galop réussi. Il reste quelques imprécisions au trot, mais c’est un très bon test pour le couple, qui leur permet de sortir avec -35.1 de pénalités.

Zoé Ballot et Voltair de Lalande - ph. Marine Delie
Zoé Ballot et Voltair de Lalande – ph. Marine Delie

Venait ensuite le tour de Zoé Ballot et Voltair de Lalande, déjà membres de l’équipe sur ce même terrain l’année passée. On savait le couple performant sur ce rectangle, étant déjà sorti en -28.1 l’année dernière, et l’on pouvait espérer le meilleur au vu des progrès constants sur le test tout au long de l’année. Toutes ces bonnes ondes se sont alignées au moment de leur passage, le couple déroulant tout simplement sa meilleure reprise de l’année. Une fois le salut final réalisé, c’est l’explosion de joie face au tableau : -26.1, et alors la première place du classement provisoire !

Maé Rinaldi et Boston du Verdon - ph. Marine Delie
Maé Rinaldi et Boston du Verdon – ph. Marine Delie

Restait alors à envoyer la dernière cartouche tricolore, et non des moindres : tout simplement nos doubles champions d’Europe 2021, Maé Rinaldi et Boston du Verdon. Les calculs sont vite faits : si le couple sort une de ses superbes reprises dont il a le secret, ce sera la tête individuelle et par équipe à l’issue du test. Le couple démarre sur les chapeaux de roue avec un excellent travail au trot ; Boston se désuni légèrement au départ du travail au galop, avant de repartir sur les mêmes bases que leur début de reprise : excellentes. Tous les yeux français se tournent vers le tableau : -25.6… c’est fait ! Chapeau bas à nos bleuets qui se sont surpassés sur ce premier test !

Merle Hoffmann et Penny Lane WE – ph. Marine Delie
Merle Hoffmann et Penny Lane WE – ph. Marine Delie

Derrière Maé et Zoé, l’allemande Merle Hoffmann signe également une très belle entame de compétition aux rênes de Penny Lane WE. Malgré une imprécision sur la serpentine au trot, le travail de ce couple expérimenté est une nouvelle fois de très bonne qualité. Il sort de piste avec -27 de pénalités.

Josh Williamson et Ardeo Fireman – ph. Marine Delie
Josh Williamson et Ardeo Fireman – ph. Marine Delie

Français, allemands … et anglo-saxons ! Comme souvent, irlandais et britanniques placent des cartouches aux avant-postes. Josh Williamson (Ardeo Fireman, IRL) et Charlotte Cooke (Liscannor Tulira, GBR) signent deux très belles reprises et sortent tous les deux en -28.2. Ben Connors a fait quasiment aussi bien que son compatriote Josh, puisqu’il obtient -28.9 de pénalité avec son Cornafest Fred, juste devant la britannique Ella Howard en selle sur Midnight Mist (-29.9).

Charlotte Cooke et Liscannor Tulira – ph. Marine Delie
Charlotte Cooke et Liscannor Tulira – ph. Marine Delie

Une fois ces scores additionnés, la France pointe en tête du classement provisoire donc, devant l’Allemagne et la Grande Bretagne. Mais comme souvent, les scores sont extrêmement serrés (l’équipe d’Allemagne n’est par exemple qu’à un point de nos bleuets). Tout reste encore à faire donc.
Demain, les complétistes auront à affronter l’épreuve de cross et ses nombreuses combinaisons. Heureusement la chaleur sera moindre pour cette édition, mais nul doute que le spectacle s’annonce une nouvelle fois passionnant !
Marine Delie

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook