Super As CCE Mettray : Zoé Ballot et Voltair de Lalande au bout du suspense !

Du beau temps, de beaux terrains, un bon plateau, une ambiance conviviale, … tous les ingrédients étaient réunis pour avoir une belle édition 2022 de la Super As de CCE de Tours Mettray ! Le mélange a bien pris et nous a donné un beau week-end de sport ; retour sur les moments forts.

Océane Villeton et Babylon Night Graves – ph. Poney As
Océane Villeton et Babylon Night Graves – ph. Marine Delie

Comme à l’accoutumée, nos complétistes ont commencé par leur test de dressage, sous une grosse chaleur mais avec des terrains parfaitement préparés pour ce week-end intense. En l’absence de la championne d’Europe en titre et ultra-dominatrice sur les précédents concours, Maé Rinaldi, la bataille pour la victoire s’annonçait encore plus disputée que d’habitude. Sur le rectangle, beaucoup de bonnes prestations sont à saluer, 7 couples ne dépassant pas la barre des 30 points de pénalités et beaucoup les talonnant de très près. La meilleure reprise de la journée est à mettre à l’actif d’Océane Villeton, associée à l’excellent Babylon Night Graves. Globalement tous les éléments sont bien réalisés et c’est logiquement que les juges la gratifient d’un bon 73.86%, soit -26.1 de pénalités. Elle devance Pia Roda, en selle sur Cyrano de Tassine, elle aussi auteure d’une reprise très propre et harmonieuse (72.61%, -27.4).

Pia Roda et Cyrano de Tassine – ph. Marine Delie
Pia Roda et Cyrano de Tassine – ph. Marine Delie

Aristide Hamot, avec l’expérimentée Vanoise de Visyje, complète alors ce podium très provisoire ; le couple confirme ses progrès sur le carré avec cette jolie reprise, récompensée par la belle moyenne de 72.38% (-27.6). 72.38% et -27.6, c’est également le score de Zoé Ballot, toujours associée à Voltair de Lalande (Pfs, par Quoutsou et Molene des Verrouis par Titan du Mougard). Annelise Pillot, avec De Mensinghe’s Alex, s’installent aussi aux avant-postes en talonnant les couples précédemment cités (-27.8, 72.16% et la cinquième place). Le couple vainqueur de l’étape de Pompadour, Juliette Benoit et T’Ok de Nath, conserve également ses chances en sortant du carré en -29.7, tandis que Rose Calvot et Ulior de Bélébat présentent de bonnes choses pour s’installer au septième rang provisoire avec -30.

Aristide Hamot et Vanoise de Visyje – ph. Poney As
Aristide Hamot et Vanoise de Visyje – ph. Poney As

Ce week-end était aussi marqué par un petit changement de format ; cette fois-ci, direction le cross dans la foulée, en fin d’après-midi ! Au programme : pas loin d’une trentaine d’efforts, répartis sur 3275m, à courir en 6min24 idéalement, et avec de quoi travailler en chemin ; un vrai parcours de dernière TDA avant les championnats de France en somme ! Là aussi les couples se sont globalement montrés au rendez-vous, beaucoup terminant leur tour, la moitié environ rentrant sans encombre, si ce n’est quelques points de temps.

Océane Villeton et Babylon Night Graves – ph. Poney As
Océane Villeton et Babylon Night Graves – ph. Poney As

Océane et Babylon s’en sortent sans soucis, ne rentrant qu’avec deux secondes de trop, soit 0.8 points de pénalités (-26.9). Mais derrière, Pia et Cyrano connaissent une mésaventure sur la combinaison 17, après un bon début de tour, puis sur le contre-bas du gué en numéro 19… Scénario similaire pour Aristide et Vanoise, qui connaissent un stop de plus et ne voient malheureusement pas la ligne d’arrivée… dommage pour ces deux binômes qui avaient montré de jolies choses sur le fond lors du rendez-vous précédent à Jardy.

Annelise Pillot et De Mensinghe’s Alex – ph. Marine Delie
Annelise Pillot et De Mensinghe’s Alex – ph. Marine Delie

Comme souvent en complet, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Car derrière, Zoé et Voltair, ainsi qu’Annelise et Alex, ne se font pas piégées : elles rentrent toutes les deux « maxi » et s’installent sur le podium provisoire. Arthur Lepetit, qui courrait ce week-end son premier Grand Prix, se sort également de toutes les difficultés aux rênes de Django du Gevaudan, franchissant la ligne d’arrivée avec seulement une seconde de trop (-30.5) pour remonter au quatrième rang. Même scénario pour Margaux Aunac et Uriel de Tassine*du Pic, qui n’ajoutent également que 0.4 points de pénalité à leur score du dressage (-31.4) et la cinquième place provisoire, tandis que Juliette et T’Ok terminent leur journée à la sixième place (-32.1).

Zoé Ballot et Voltair de Lalande – ph. Marine Delie
Zoé Ballot et Voltair de Lalande – ph. Marine Delie

Après une nuit de sommeil, l’étape de la visite vétérinaire a été franchie par tous les poneys avec succès. Restait alors à en découdre sur l’hippique, dans l’après-midi, qui comme souvent a été sélectif. Grâce à un très joli sans-faute, Ninon Sigaud et Adagio Ponthouar remontent dans le classement, jusqu’à atteindre le quatrième rang final, pour conclure un bon concours général. Bonne opération devant également pour Margaux et Uriel (-31.4), n’ajoutant aucune pénalité à leur compteur, tout comme Arthur et Django (-30.9), décidément à leur place à ce niveau d’épreuve.

Margaux Aunac et Uriel de Tassine*du Pic – ph. Marine Delie
Margaux Aunac et Uriel de Tassine*du Pic – ph. Marine Delie
Arthur Lepetit et Django du Gevaudan – ph. Marine Delie
Arthur Lepetit et Django du Gevaudan – ph. Marine Delie

Restait alors à déterminer le tiercé gagnant. Annelise et Alex s’élancent, mais c’est l’incompréhension dans le triple, et un troisième refus par la suite les empêche de terminer leur parcours. Zoé et Voltair s’élancent, maitrisant comme souvent leur sujet sur ce test. Le dernier tremble un peu, mais ne tombe pas : c’est sans-faute ! La pression est alors forte pour Océane, qui n’a pas le droit à l’erreur pour conserver sa première place. Malheureusement, un mauvais saut sur l’entrée du triple les prive du succès, avant d’ajouter une deuxième faute sur l’avant-dernier. Dure loi du sport … Ce sera la cinquième place finale. Zoé et Voltair, parmi les plus expérimentés du plateau, remportent donc ce Grand Prix ; Arthur et Margaux complètent le podium, respectivement deuxième et troisième.

Zoé Ballot et Voltair de Lalande – ph. Marine Delie
Zoé Ballot et Voltair de Lalande – ph. Marine Delie

A l’issue de l’épreuve, Zoé est bien évidemment satisfaite : « Il faisait très chaud pour le dressage. Je suis passée à 14 heures, mais Voltair était vraiment frais et trottait très bien. Il y a un petit manque de tonicité sur le dressage mais qui ne se voit pas tellement. Je sors de ma reprise très contente car toujours en progression. Ensuite c’était le cross en fin d’après-midi ; j’avais une petite appréhension après Jardy forcément [la jeune cavalière avait essuyé un dérobé dans un gué, ndlr]. Voltair est parti sur le cross vraiment gaillard, il saute très bien les trois premiers obstacles, je me suis vraiment amusée sur mon cross. On rentre sans-faute dans le temps. Le soir on a fait les soins, il a très bien récupéré. On a fait la reconnaissance du CSO, je n’étais pas très rassurée et j’avais un peu de pression pour la dernière épreuve. Je rentre en piste avec un poney encore frais, qui saute très bien son numéro 1. Je suis un peu près du numéro 2, mais ensuite tout le tour il a été génial, il arrivait encore à bien pousser et à bien frapper le sol. On sort sans-faute. Je suis un peu triste pour Océane qui méritait de gagner car elle a très bien monté, mais vraiment contente, c’était incroyable ! »

Remise des prix du Grand Prix - ph. Marine Delie
Remise des prix du Grand Prix, sous les couleurs de Poney As – ph. Marine Delie

Du côté de la Super As Poney 1, anti-chambre du haut niveau, on retrouve des montures expérimentées. Le podium constituera une belle photo de famille, puisque Margot Ribes-Meyer l’emporte avec Virtuose Teakitina (Wpb, par Teake It Easy SL et Ratina de la Folie, Sf par Isgard, Trak) en conservant ses points du dressage (-31.2). Elle devance sa sœur, Louise, en tête avant l’hippique mais coupable d’une faute sur l’hippique avec Urgence de Bel’Air (-32.8). Le podium est complété par Baptiste Morel, très régulier aux rênes d’Ut Majeur de Janière (-33.8). Tiffanie Villeton (Ucellow des Graves, -34.7) et Léane Viaud (Bali du Boisdelanoue, -35.2) repartent également avec un joli classement grâce à leurs doubles sans-fautes.

Margot Ribes-Meyer et Virtuose Teakitina - ph. Marine Delie
Margot Ribes-Meyer et Virtuose Teakitina – ph. Marine Delie

Clap de fin donc de cette belle édition aux écuries de la Choisille, dont l’organisation et la qualité des sols sont à saluer. Vivement l’année prochaine ! Quant aux jeunes cavaliers de complet, le prochain objectif est déjà en ligne de mire : les championnats de France à Lamotte-Beuvron !

Sur place, Marine Delie

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook