Maé Rinaldi : « j’ai encore envie de mieux faire, d’aller encore plus loin ! »

Championne d’Europe par équipe et en individuelle, qu’est-ce qui résiste encore à Maé Rinaldi ? Pas le Grand Prix de Fontainebleau en tout cas ! Avec son fidèle Boston du Verdon, la jeune cavalière n’a pas laissé grand-chose au hasard ce week-end, étant l’une des seules à avoir conservé uniquement ses pénalités du dressage et distançant ses concurrents. La jeune fille a accepté de répondre à nos questions après ce nouveau succès.

Maé Rinaldi et Boston du Verdon - ph. Marine Delie
Maé Rinaldi et Boston du Verdon sur le cross du Grand Prix de Fontainebleau – ph. Marine Delie

Si le dimanche 15 août 2021 restera dans les annales du sport poney français pour tous les passionnés, il a une saveur encore plus particulière pour Maé Rinaldi, empochant sur cette piste de Strzegom les deux plus belles breloques de sa carrière. Mais alors, comment rester motivée après avoir atteint le Graal du monde poney ? « Comme j’ai déjà bien fait, j’ai encore envie de mieux faire, d’aller encore plus loin ! » répond-elle… un exemple de rigueur et de motivation !

En effet, le couple ne s’est pas reposé sur ses lauriers depuis le mois d’août. La préparation pour cette étape de Fontainebleau s’est inscrite dans la continuité des mois précédents. « On a eu le stage fédéral pour nous préparer à cette Tournée des As. On a également remis en place des entraînements de cardio. Pour le reste, on a suivi le programme habituel, avec notamment deux séances de dressage par semaine. Boston n’a pas beaucoup sauté avant Fontainebleau, on a dû faire une séance par semaine ».

Maé Rinaldi et Boston du Verdon - ph. Marine Delie
L’étalon Boston du Verdon – ph. Marine Delie

C’est visiblement une recette qui marche ! En effet, le couple entame très bien son concours, se plaçant à la deuxième place du dressage avec plus de 75%. Et pourtant … « Boston était très chaud ! Sur le dressage notamment, je n’ai pas pu demander les figures du galop, alors que c’est là normalement où je prends le plus de points. Là je n’ai pas pu trop demander parce qu’il était très tendu, même si ça reste une bonne reprise ».
Cette tension s’est ensuite transformée en avantage : « sur le cross il était aussi chaud, mais dans le bon sens, du bon stress ! Il fait un super tour, très droit ». Grâce à ce cross rondement mené, le couple s’installe en tête du classement provisoire… et ne lâchera plus jamais cette pole position ! L’excellent Boston a de nouveau montré toutes ses aptitudes sur les barres, malgré une petite georgette en début de parcours de la part de sa cavalière : « sur le CSO je n’ai pas très bien monté, mais lui il a très bien sauté ».

Maé Rinaldi et Boston du Verdon - ph. Marine Delie
Maé Rinaldi et Boston du Verdon – ph. Marine Delie

Ayant toujours envie de progresser, Maé se tourne désormais vers le travail de fond permis par la pause hivernale. « Désormais, on attaque la pause hivernale. Je veux encore aller chercher des points au dressage, surtout au niveau des arrêts. On va aussi essayer de prendre quelques points par ci par là sur la reprise. On aimerait aussi qu’il puisse changer de pied, puisque pour l’instant à chaque fois il le fait en ruant. Enfin on aimerait aussi faire un Grand Prix de CSO, pour montrer qu’il peut faire Grand Prix dans les trois disciplines ». Beau programme donc !

Une chose est sûre : le couple que forme Maé et Boston n’a sûrement pas fini d’ajouter des lignes à son palmarès déjà très étoffé !

Marine Delie

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook