Lola et Clémentine, un couple qui restera dans les mémoires

Lola Brionne a annoncé hier le départ de sa ponette de tête Clémentine. Comme la plupart des poneys français de très haut niveau, la sanguine grise a attisé la convoitise des cavaliers étrangers (qui peuvent investir plus facilement). Elle représentera désormais les couleurs de la Suisse, sous la selle de Laura André.

Lola Brionne et Clémentine - ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine lors des championnats de France As Excellence au Mans. Le couple est médaillé de bronze – ph. Poney As

Tout comme Armene du Costilg, Sligo de Mormal, Venise des Islots (trois des cinq poneys de l’équipe de France alignés aux championnats d’Europe de 2019) et plus récemment Vaughann de Vuzit (médaillé d’or par équipe à Strzegom, cet été), Clémentine représentera désormais les couleurs d’une autre nation. La ponette de Lola Brionne a en effet pris la direction de la Suisse où elle continuera d’évoluer sous la selle de Laura André, licenciée au Manège de La Pallanterie en périphérie de Genève et cavalière de Calmar des Islots et Rubis d’Epuisay, entre autres.

Lola Brionne et Clémentine médaillées d'or par équipe aux championnats d'Europe de Strzegom cet été - ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine médaillées d’or par équipe aux championnats d’Europe de Strzegom cet été – ph. Poney As

Clémentine appartenait au grand-père de Lola et a été vendue à la jeune cavalière suisse. Les deux familles se connaissent puisque Laura avait précédemment loué Toute Belle Cibaudes avec laquelle Lola avait été sacrée vice-championne de France en As Poney 2 C. « Clémentine a été essayée par Laura début septembre et a été réservée tout le mois afin que Lola puisse représenter la France lors de la finale des Coupe des nations à Kronenberg. Du début de l’été jusqu’à son retour de Kronenberg, Clémentine a aussi été très convoitée par les anglais et les irlandais », précise Céline Brionne, la maman de Lola.

Lola Brionne et Clémentine - ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine au CSIOP de Fontainebleau en 2020. Elles remportent le Grand Prix… le début d’une série impressionnante de victoires – ph. Poney As

Lola poursuivra sa dernière saison sur le circuit Poneys aux rênes de l’étalon Valiant des Charmes. Le couple s’est classé 4e des derniers championnats de France As Poney Elite (même place en 2019, cette fois en Grand Prix As Excellence).

Lola et Clémentine, un couple qui restera dans les mémoires

Lola et Clémentine (Oc, par Mozart de Beny, Sf et Salie, Pfs par Jocker des Nouettes) se sont rencontrées au début de l’année 2019. « Une amie a contacté mon papa pour lui dire qu’elle avait une ponette de 7 ans et qu’elle pourrait me la confier. Elle est ainsi venue à l’essai pendant un mois. Elle est vraiment adorable et super câline. Valiant, lui, a quand même un sacré caractère. On a l’impression qu’il est toujours de mauvaise humeur et n’aime pas les bisous, ce qui n’est pas du tout le cas de Clémentine ! Elle veut toujours m’emmener au bout et ça j’adore ! On est sûr et certain qu’elle a les moyens de faire les Grands Prix ! », expliquait Lola à cette période (édition estivale 2019 du Magazine Poney As). Sur les moyens de « Clém », la famille Brionne ne s’était pas trompée…

Lola Brionne et Clémentine - ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine – ph. Poney As

Le couple s’est bien trouvé. Pourtant, lorsque la cavalière a commencé à sautiller quelques barres avec sa future complice, rien n’était gagné : « Je me suis dit « oulala », c’est quoi cette ponette ! Je ne la comprenais pas très bien, mais il faut dire que je n’avais pas l’habitude de monter des poneys aussi chauds et… fous ! », confiait-elle, petit rire à moitié caché. Conquise par les qualités de la sanguine grisette, la famille Brionne en fait l’acquisition quelques mois après. Avant de sauter dans le grand bain, toutes deux se sont formées et rodées sur plusieurs compétitions à l’instar du Bonneau International Poney (sans-faute dans le Grand Prix des 7 ans, 4 points le plus rapide du barrage), du championnat de France As Poney 1 Excellence (12e/106) et de la finale Future Elite 7 ans. Au fil des Grands Prix, le couple apprend à créer une vraie osmose. Il se façonne, se durcit et devient… une machine à gagner ! Les CSIP du Mans et de Sainte-Cécile, l’As Excellence de Lherm, la Super As du Jumping de Bordeaux : aucun de ces Grands Prix ne leur a résisté ! Si bien qu’en août 2020, la Toulousaine est appelée dans la sélection tricolore du CSIOP de Fontainebleau : « mon rêve de courir une Coupe des nations, surtout à Fontainebleau, se réalisait. J’étais très fière… ». Cette première sélection s’est soldée par une victoire aux côtés de ses trois co-équipières, Ilona Mezzadri (Callas Rezidal Z), Jeanne Hirel (Armene du Costilg) et Anna Szarzewski (Vaughann de Vuzit). Pas de répit puisque le Grand Prix se tenait le lendemain. Sur ce parcours, Lola et Clémentine ont montré une efficacité redoutable, celle qui ne laisse que peu de chance à ses adversaires. « Là encore, j’étais stressée, mais je ne me suis pas démontée ! J’ai réussi à transformer mon stress en énergie positive ». Partie tambour battant au barrage, personne n’a pu l’arrêter. « Et pourtant, ça s’est joué de très près avec Anna, les temps étaient vraiment très serrés ! ». Un centième d’écart !
Le Grand Prix de Fontainebleau est une victoire importante pour Lola « car c’était mon premier CSIO avec mes poneys ». Un Grand Prix technique, mais pas très gros » : « plus l’épreuve est technique, mieux je monte. C’était le gros concours de rentrée après le confinement, il nous a permis de nous retrouver, d’avoir un objectif et de nous remettre dans le bain du haut niveau. Je suis hyper contente, mais la victoire dont je suis sans doute la plus fière est celle de la TDA de Bordeaux en février 2020 ». 

Lola Brionne et Clémentine - ph. Poney As
Lola Brionne et Clémentine dans la finale individuelle de Strzegom – ph. Poney As

A l’instar des couples de l’équipe de France, tous les feux étaient au vert pour briguer les plus belles échéances sportives du circuit Poneys, mais l’arrêt des compétitions s’est malheureusement poursuivi l’hiver dernier jusqu’à la fin mai. « Je n’avais pas trop d’objectifs l’an passé, c’était compliqué, mais nous n’avons pas lâché le travail. J’avais vraiment hâte de reprendre le plus tôt possible le chemin des concours ! ». Lola a mis tout en œuvre pour réaliser ses rêves cette année : les CSIOP et les championnats d’Europe.
Deuxième de la Super As de Tours Pernay, présent au CSIP de Cabourg, le couple a logiquement été sélectionné pour le CSIOP d’Hagen. Cet international, le plus prisé d’Europe, a tout simplement été extraordinaire… Lola et Clémentine se sont en effet offert un formidable doublé Coupe des nations / Grand Prix !
Médaillé de bronze aux championnats de France, le précieux tandem de l’équipe de France a ensuite pris la route des championnats d’Europe. Strzegom en Pologne… une échéance soldée par une magnifique médaille d’or par équipe. « Mon rêve depuis toute petite ».

Remise des prix des championnats d'Europe de Strzegom. Lola (Clémentine) et Nohlan Vallat (Daenerys d'Hurl'Vent) - ph. Poney As
Remise des prix des championnats d’Europe de Strzegom. Lola (Clémentine) et Nohlan Vallat (Daenerys d’Hurl’Vent) – ph. Poney As

« Clémentine va rester gravé dans ma mémoire, c’est celle qui m’a permis de m’élancer sur ma première Coupe des nations et aux championnats d’Europe. Entre nous, il y avait une complicité extraordinaire ! ».

Clémentine et Sara Brionne - ph. Poney As
Clémentine et Sara Brionne – ph. Poney As
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook