L’étalon Silverlea Simply Red s’est éteint

L’étalon New Forest Silverlea Simply Red s’en est allé. Il avait 27 ans. Celui que l’on peut surnommer le porte-drapeaux, en France, du célèbre élevage britannique de la famille Stainer, a fait partie des acteurs majeurs du circuit Grand Prix de CSO des années 2000, avec à son actif une sélection pour les championnats d’Europe de Freudenberg en 2007. Un aboutissement pour la famille Jussiaux qui a construit l’étalon de A à Z.

L'étalon Silverlea Simply Red aux championnats d'Europe de Freudenberg en 2007 - ph. Poney As
L’étalon Silverlea Simply Red aux championnats d’Europe de Freudenberg en 2007 – ph. Poney As

Qui dit Silverlea Simply Red dit la famille Jussiaux. Ils sont indissociables.
Toute petite, Camille fait ses gammes avec lui et progresse jusqu’à atteindre le niveau Grand Prix en saut d’obstacles. Ensemble, ils s’offrent deux médailles aux championnats de France Petit Grand Prix, l’argent en 2002 et l’or en 2004, et remportent les Grands Prix de Barbizon, Saint-Lô, Bois-Guillaume, celui du Touquet… La suite était écrite : Thomas, le petit frère de Camille, devait prendre le relais. C’est ce qu’il a fait en 2005.

Thomas Jussiaux et Silverlea Simply Red, photo Pauline Bernuchon
Thomas Jussiaux et Silverlea Simply Red lors des championnats de France Grand Prix Elite en 2006 – ph. Poney As

Thomas et Simply Red passent rapidement en Petits Grand Prix et mettent à leur actif ceux de Bois-Guillaume, Jablines et Auvers. Au cours de l’été 2006, ils célèbrent leur meilleure performance : la médaille de bronze décrochée au championnat de France Grand Prix Elite remporté alors par le pilier de l’équipe de France Julia Dallamano en selle sur Black Devil. Un palier est franchi : le couple fait partie des pressentis pour la prochaine échéance européenne.
Malgré une victoire à Saint-Lô, le début de saison 2006/2007 n’est pas aussi régulier, mais le couple reprend ses marques au moment où il faut être en forme. Avant les championnats, il empoche l’épreuve phare du Haras de Bory, synonyme d’une sélection en équipe de France pour la Coupe des nations d’Aach en Allemagne. Entouré de Marc Braccagni (Jimmerdor de Florys SL), Alexandre Fontanelle (Chaveta II) et Lara Postillon (Ckito de la Bovegnée), il termine 2e ex aequo. Classée 8e du championnat de France, la paire est sélectionnée (avec les trois couples cités plus haut) pour défendre les couleurs tricolores aux championnats d’Europe de Freudenberg.

Silverlea Simply Red et Thomas Jussiaux aux championnats d’Europe de Freudenberg – ph. Poney As
Silverlea Simply Red et Thomas Jussiaux aux championnats d’Europe de Freudenberg – ph. Poney As

En 2008, ils ajoutent à leur palmarès le Grand Prix Elite du Haras du Pin (remporté aussi en 2009 et 2010), puis celui d’Auvers ou encore le Grand Prix Elite du Normandie Horse Show en 2010 (IPO 166, ISO 125/09). Jusqu’au début de l’année 2012, Camille sort « le petit protégé » en E Elite pour le maintenir en forme.

Solide, Simply Red a eu une très belle longévité sur le circuit national. Jeune, il démontrait déjà une certaine aisance sur les barres.

Silverlea Simply Red et Thomas - ph. coll. privée
Silverlea Simply Red et Thomas – ph. coll. privée

En tant que père, il a engendré 80 produits (67 âgés de plus de 7 ans en 2021). Parmi ceux sortis en compétitions, 28 sont indicés à plus de 120 dont 8 au-dessus de 140 : Kitsch des Mauvis (IPO 153), Kersidal Montmain (IPO 141), Kassandra de Civry (IPO 143, IPC 136), Kalmia d’Honneur (IPO 145), Kalinka Rocq (IPO 155), Lysia de Chagny (IPO 144), Louveteau (GP As Poney Elite, IPO 151) et Tempo des Brunes (gagnant en GP As Poney Elite, IPO 145). Sa fille Vip de la Cazotte (IPO 132) s’est imposée en As Poney 1.

Silverlea Simply Red est bien né. Son père est le très honnête Silverlea Flash Harry. Il a entre autres produit Silverlea Searchlight (IPO 152/96), les étalons Silverlea Charlies Angel et Silverlea Spring Fever classés en Grand Prix de CSO, Silverlea Misty Morning (classé en D1/GP CSO), les poulinières Silverlea Martina et Silverlea Martine, l’étalon national Silverlea Baywatch… Sa mère, Brickfield Victoria (par Wychwood Tornado), a fabriqué des sauteurs. Silverlea Status Quo (classé en GP Elite CSO, IPO 148/07, ISO 143/10), Silverlea Riverdance (IPO 144/06) ou encore Silverlea Millenium (IPO 144/09) sont des propres frères de Simply Red. Elle compte aussi les poulinières Silverlea Lolita (elle aussi par Flash Harry, mère de Quitto de Civry, IPO 140/16), Silverlea Pure Magic (par Wayland Red Pepper, mère d’Ursuline Lagesse, IPD 141/14)…

Silverlea Simply Red et Thomas Jussiaux lors du CSIOP de Fontainebleau en 2007 – ph. Poney As
Silverlea Simply Red et Thomas Jussiaux lors du CSIOP de Fontainebleau en 2007 – ph. Poney As

Silverlea Simply Red était l’un des porte-drapeaux, en France, du célèbre élevage britannique de la famille Stainer. Il était aussi l’un des étalons stars du stud-book du poney New Forest.

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook