Après les très bons résultats d’Arwen Le Saux à Fontainebleau, c’est au tour d’Elouan de s’illustrer à Payns !

Ce week-end, Pascal Brogniez et son équipe organisaient pour la cinquième année leur TDA bien connue et toujours appréciée des cavaliers de la région.
Il faut souligner qu’à chaque édition, les Ecuries de Payns mettent tout en œuvre pour recevoir les participants de la meilleure façon : boxes paillés à l’arrivée des poneys, sachet de bonbons accroché à la porte de boxe, accueil agréable, très bonne piste et remises des prix généreuses.
Ajoutez à cela une météo radieuse et vous avez tous les ingrédients pour un concours réussi !

Ce samedi, 7 couples étaient au départ de l’As Elite Vitesse.
Aucun n’aura réussi à trouver la clé du sans-faute sur ce parcours tracé par le chef de piste Karim Benali.
C’est Elouan Le Saux, en selle sur Alima de Blonde (Pfs, par Machno Carwyn, Wd et Tira de Blonde par Iram d’Audes, Wb), qui a réussi à tirer son épingle du jeu avec juste une petite faute sur l’entrée de double placé en numéro 6.
Il est suivi par Lilou Helfer, ouvreuse de l’épreuve avec sa ponette issue de l’élevage familial, Badgirl du Refleh (Wpb, par Nomade du Perthois, Wd et Jolly Girl d’Orgeres, Pfs par Sparrow Aluinn, Co), également pénalisée de 4 points sur la sortie du double n° 4 oxer/vertical.
A la 3e place, nous retrouvons Arwen Le Saux qui remportait le week-end dernier le Grand Prix du CSIP de Fontainebleau associée à All Best du Rond Pré. En selle cette fois-ci sur Ultime de Seille (Kantje’s Ronaldo x Panama du Cassou), elle termine avec 5 points suite à une faute sur l’oxer 9.

Elouan le Saux et Alima de Blonde – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Elouan Le Saux et Alima de Blonde – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite

En As poney 1, seule Arwen Le Saux réussit à boucler son parcours sans la moindre faute. Elle remporte donc naturellement cette épreuve avec Circée du Rond Pré (Kooihuster Teake SL x Naughty Van Graaf Janshof SL). Elle est suivie par Prune Fralin en selle sur Chimmerdor Dya (Jimmerdor de Florys SL x Quand Viens tu). Elle termine son parcours avec deux fautes.

Arwen le Saux et Circée du Rond Pré – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Arwen Le Saux et Circée du Rond Pré – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Prune Fralin et Chimmerdor Dya – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Prune Fralin et Chimmerdor Dya – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite

Ce dimanche, deux couples ont pris le départ de l’As Poney Elite Excellence.
Ce ne sera malheureusement pas le bon jour pour Arwen Le Saux et Ultime de Seille, éliminées sur le vertical n°2 collé à la porte…
Lilou Helfer et Badgirl du Refleh ne peuvent éviter deux fautes, mais remportent cependant l’épreuve.

Lilou Helfer et Bad Girl du Refleh – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Lilou Helfer et Badgirl du Refleh – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite

En As Poney Elite, Elouan Le Saux est le premier à réaliser un sans-faute grâce à un parcours énergique et précis avec Alima de Blonde. Il sera immédiatement rejoint au barrage par Lilou Helfer qui présentait sa deuxième ponette, C’est A Nina Refleh, propre sœur de Badgirl, également sans faute sur cette première manche.
Au barrage, tous deux réalisent de nouveau un parcours sans-faute avec envie et détermination.
Elouan le Saux passe en ouvreur et termine en 30’02 ce qui ne décourage pas la jeune Lilou. Malgré un très bon rythme et des virages serrés, ce ne sera finalement pas suffisant pour améliorer le chronomètre d’Elouan.

Lilou Helfer et C'est à Nina Refleh – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Lilou Helfer et C’est à Nina Refleh – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite

Après les très bons résultats d’Arwen à Fontainebleau le week-end dernier, c’est au tour d’Elouan de s’illustrer en remportant l’épreuve de samedi et celle de dimanche. La famille Le Saux est décidément très en forme en ce moment !

En As poney 1, 11 couples se sont élancés sur le parcours resté identique à celui de l’As Elite.
Le premier sans faute est réalisé par la jeune Léa Kobsch en selle sur Ever du Haut Pont (Vdesas du Chapelan x Cyrano Pondi). L’autre cavalière sans faute n’est autre qu’Arwen Le Saux qui remportait l’épreuve de la veille avec Circée du Rond Pré.
Au barrage, Léa essuie un refus sur l’oxer 6 devenu le 1 et termine à 4 points de pénalités en réussissant à trouver le bon rythme sur toute la suite du parcours.
Arwen, malgré son efficacité, ne parvient pas à améliorer le score, laissant ainsi la victoire à Léa et Ever !

Léa Kobsch et Ever du Haut Pont – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite
Léa Kobsch et Ever du Haut Pont – ph. Damien Dupuis / reproduction interdite

Tous sont rentrés à la maison les bras chargés de cadeaux offerts par l’organisateur et ses nombreux partenaires. Nul doute qu’ils seront au rendez-vous l’année prochaine !

Sur place, Sandrine Febvet

 

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook