Pony Masters de Paris : John Mcentee, ultra rapide !

Nouveauté de cette année à l’occasion des Longines Masters de Paris, l’épreuve Pony Masters ! Quatorze couples, français et étrangers, la plupart déjà (très) aguerris sur le circuit, ont répondu présents pour cette première édition, se courant sur 2 jours sur la piste internationale. Ce petit plateau n’a pas déçu. La première épreuve, une vitesse, a eu lieu cet après-midi, avec des barres à environ 1,25 m. Le parcours était très abordable pour des cavaliers de ce niveau si bien que la quasi-totalité des couples engagée est sortie sans la moindre faute ou avec 4 points de pénalités, donnant lieu une véritable épreuve de vitesse. Du beau sport !
John Mcentee et Carrickaduff Pet – ph. Marine Delie
John Mcentee et Carrickaduff Pet – ph. Marine Delie
Cette première épreuve est revenue à l’Irlandais John Mcentee, déjà victorieux il y a peu lors du FEI Jumping Ponies’Trophy de Stuttgart, et aujourd’hui associé à Carrickaduff Pet (Ish, par Royale Touch). Fidèle à sa réputation de cavalier rapide, il a bouclé le sans-faute le plus rapide (51.59s), grâce à un tour monté très dans le galop. Il s’empare sans surprise de la victoire.
Il devance la Néerlandaise Pam Nieuwenhuis, pilier de son équipe nationale, montant son fidèle étalon Zeppe van de Ijsseldijk SL (Nrps, par Zodiak SL). Grâce à une option un peu osée en fin de parcours, la jeune amazone a gagné beaucoup de temps et est deuxième aujourd’hui, sans-faute en 53.17s.
Pam Nieuwenhuis et Zeppe van de Ijsseldijk SL – ph. Marine Delie
Pam Nieuwenhuis et Zeppe van de Ijsseldijk SL – ph. Marine Delie
Enfin, la troisième place est occupée par la Britannique Shaunie Greig et son très efficace Casino Royale, tous les deux toujours très rapides et dotés de beaucoup d’expérience au niveau international. Pour quelques centièmes de plus, le couple termine derrière Pam et Zeppe (53.88s).
Shaunie Greig et Casino Royale – ph. Marine Delie
Shaunie Greig et Casino Royale – ph. Marine Delie
Et nos petits « frenchies » dans tout ça ? Et bien les performances sont globalement satisfaisantes !
La meilleure française est Jeanne Hirel, qui présentait aujourd’hui son étalon Vedouz de Nestin (Oc, par Imperial du Blin, Co et Leila du Nereau, Sfa par O Malley). Victorieuse il y a quelques semaines à Barbizon, la jeune tricolore confirme sa bonne forme. Son parcours fluide réalisé en 54.79s lui permet d’accrocher la quatrième place.
Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin – ph. Marine Delie
Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin – ph. Marine Delie
Elle devance sa camarade de l’équipe de France Ilona Mezzadri, aujourd’hui associée à Ken van Orchid, également sans-faute (55.61s). Quabar des Monceaux, présenté par Romane Orhant, est lui aussi sans-faute (61.77s), soit une neuvième place finale.
France Ilona Mezzadri et Ken van Orchid – ph. Marine Delie
France Ilona Mezzadri et Ken van Orchid – ph. Marine Delie
Romane Orhant et Quabar des Monceaux – ph. Marine Delie
Romane Orhant et Quabar des Monceaux – ph. Marine Delie

Pour sa deuxième sélection internationale de ce niveau, la jeune Anna Szarzewski concède une petite barre, aux rênes de son excellent Vaughann de Vuzit (par Dexter Leam Pondi). Dommage car, comme souvent, elle avait réalisé un bon chronomètre (54.06s). Enfin Louise Sadran et United des Islots sont douzièmes, à cause d’un mauvais abord … sur le dernier obstacle ! Alors qu’elle était sans-faute jusque-là, la jeune amazone concède donc 4 points.

Demain, ce beau plateau de jeunes cavaliers reviendra sur cette belle piste juste après les meilleurs cavaliers mondiaux pour courir le Grand Prix. Les performances d’aujourd’hui laissent présager un beau spectacle !
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest