Finales SHF de CSO 5 ans D : Easy des Iris, championne de France sous la selle de son éleveuse

Dans cette finale des 5 ans D, nous avons pu observer 116 poneys. Vingt sujets sont repartis avec une mention Elite, soit 17%. Si la fréquentation est donc semblable à celle de l’an passé (120 finalistes), le taux de mention Elite, lui, augmente de 6,50 points.

Il est intéressant de noter que 5 poneys gratifiés de la mention Elite avaient décroché cette distinction à 4 ans. Il s’agit des étalons Poneys Français de Selle Etadam d’Odival, Elquabar des Monceaux et Espresso Graviere, ainsi que les femelles Electre d’Elb et Emeraude du Pinson.

Easy des Iris et Stéphanie Lemoine - ph. Poney As
Easy des Iris et Stéphanie Lemoine – ph. Poney As

La championne de France se nomme Easy des Iris, une jument du stud-book Poney Français de Selle, issue du petit New Forest performer en C1 Elite de CSO Silverlea Baywatch et de la poulinière Taquine des Iris, fille du double champion d’Europe de CSO Machno Carwyn. L’histoire a voulu que la grisette reçoive ce titre sous la selle de son éleveuse et propriétaire Stéphanie Lemoine.

Finaliste l’an passé du Cycle Libre première année à 4 ans, la championne a réalisé cette saison 9 parcours sans-faute sur 9 ce qui lui a permis d’obtenir 3 points de bonification. Gratifiée d’une moyenne Dressage/Style de 16,50, Easy des Iris – qui s’est octroyée un IPO de 140 l’an passé – a déroulé des parcours coulants. Cette jument a laissé entrevoir une envie de bien faire. Elancée, elle va dans sa barre, galope et saute bien ; une future bonne compétitrice.
Easy est une sœur utérine de Dixie des Iris (IPO 141/17) et une fille de la Connemara Free de l’Aulne (Origan Melody x Nipon II) auréolée d’un indice de 131 en CSO.
 
Easy des Iris et Stéphanie Lemoine - ph. Poney As
Easy des Iris et Stéphanie Lemoine – ph. Poney As
Sa première dauphine est Elme Destiny’s, sacrée vice-championne des 5 ans D sous la selle d’Aude Bennoin qui la montait au pied levé. Il s’agit d’une fille de Linaro SL et de Sabrina 313 – une petite jument allemande issue du croisement entre Quick Star et Pilot – et est née chez Audray Fromager. Celle qui a réalisé 9 clear rounds sur 10 lui valant 2,5 points de bonification, est énergique, montre du respect et peut parfois se laisser emporter par son avant main. Son deuxième tour fut remarqué. Elle aussi a obtenu une moyenne Dressage/Style de 16,50.
Elme Destiny’s et Aude Bennoin – ph. Poney As
Elme Destiny’s et Aude Bennoin – ph. Poney As
Avec un total championnat de -0,5, trois poneys s’installent à la troisième place ex aequo : l’étalon Etadam d’Odival (10 sans-faute sur 12 cette saison), la femelle Electre d’Elb (9 sf/10) et le hongre El Angel de Florys (10 sf/10).
Etadam d’Odival, bel alezan valorisé par Mathieu Laisney, continue d’ajouter des distinctions à son palmarès. Après son titre de champion des mâles Pfs de 2 ans, puis celui de vice-champion à 3 ans et de champion des 4 ans D, l’étalon Poney Français de Selle de Pascal Sauvage s’offre une nouvelle mention Elite. Toujours un peu rigide dans son style devant, il a encore fait montre de beaucoup de respect.  Rappelons qu’Etadam provient de la sélection de l’élevage de Christian Morel : son père est Vito de Blonde et sa mère Barby de Blonde par (Welcome Sympatico SL, Han), elle-même fille  de Daisy de la Forge (Walid Al Fawzan, Ar), championne de France C2P et bonne gagnante en C1 Elite de CSO (IPO 170/98).
Etadam d’Odival et Mathieu Laisney - ph. Poney As
Etadam d’Odival et Mathieu Laisney – ph. Poney As

Electre d’Elb, inscrite elle aussi au stud-book du Pfs, est une fille de l’Allemand Linaro SL et de Rafale d’Elb (par Don Juan V, Co). Née à l’élevage de la Barbiniere Elb dans l’Orne, elle était montée par Marion Bondon. Sa mère est gratifiée d’un IPO de 134 et sa deuxième mère, Hedge de Louzes (par le bon Connemara Néerlandais Alfa van de Fluithoek) peut se targuer d’avoir produit 3 poneys sur 5 indicés à plus de 150 (Tivano, IPO 158 et Upsa, IPO 150) et deux à plus de 130. Sa souche Selle Français est correctement indicée avec des sujets qui se distinguent. Electre a sauté sans émotion, déroulant 2 parcours coulants.

Electre d’Elb et Marion Bondon - ph. Poney As
Electre d’Elb et Marion Bondon – ph. Poney As
El Angel de Florys, né en Bretagne chez Guillaume Levesque, évoluait sous la selle d’Aurélie Larosa Mahe. Poney régulier, sautant bien, toujours sans-faute cette saison, il a montré de la volonté et un côté « bon ouvrier ». Il devrait à n’en pas douter se distinguer l’année prochaine s’il poursuit son apprentissage sur le circuit du Cycle Classique. Côté pedigree, le grisou est un fils de deux performers aux championnats d’Europe : le Connemara Idéfix du Villon SL et l’excellente ponette de selle Allemande Angel 30, sacrée vice-championne d’Europe de la finale individuelle de Vejer de la Frontera en 2001.
El Angel de Florys et Aurélie Larosa Mahe - ph. Poney As
El Angel de Florys et Aurélie Larosa Mahe – ph. Poney As
L’étalon Pfs Elquabar des Monceaux, 4e de la finale des mâles Pfs de 3 ans, est 6e. Le protégé du Normand André Magdelaine était présenté par son cavalier Mathieu Laisney qui le monte depuis 2 ans et avec qui il a réalisé 10 parcours sans-faute sur 12 cette saison. Poney avec de la distinction, plus épais que son illustre père Quabar des Monceaux, il a déroulé comme l’an passé deux très jolis tours. Droit, bien dressé, appliqué, il peut être qualifié de « force tranquille ». Sa mère est Sologne de Vaubadon, fille du champion de France D1 Elite Moonlight Berenger. Elle a notamment produit Balrine des Monceaux, propre sœur d’Elquabar, indicée 144 en saut d’obstacles.
Elquabar des Monceaux et Mathieu Laisney - ph. Poney As
Elquabar des Monceaux et Mathieu Laisney – ph. Poney As

A l’instar d’Etadam et Elquabar, Espresso Graviere, le 7e, s’était fait remarquer sur la finale des mâles Pfs de 3 ans en 2017. L’étalon bai, un peu « matériel », est, en bon fils de Kantje’s Ronaldo SL, un excellent sauteur. Gratifié de 8 parcours sans-faute sur 9 cette saison sous la selle de Julia Pouille, il évoluait sous la selle de Julien Roussel sur cette finale. Lui aussi est attendu l’an prochain dans les 6 ans. Cet étalon, né dans les Deux-Sèvres chez Lynda Jourdain, a pour mère Manon Belplaine, une poulinière dotée de sang Arabe – son père est Ben Kebir –, Connemara et Haflinger.

Emeraude du Pinson et Mathieu Laisney - ph. Poney As
Emeraude du Pinson et Mathieu Laisney – ph. Poney As
Enfin, trois poneys occupent la 8e place ex aequo : le régulier Espoir de l’Aron, hongre aubère, issu du Welsh B Iram d’Audes – qui fut en son temps vice-champion des 6 ans C et deux fois classé à la 4e place du championnat de France C1 Elite de CSO – et d’une mère Selle Français (petit-fils de Charlston du Cap), né chez Elodie Millavaud et monté par Nelly Robert ; l’appliquée Emeraude du Pinson (Pfs, par Udaipur Nordmann et Rafale du Pinson par Karisto de l’Aumont), née chez Francis Lecouvey et présentée par Mathieu Laisney, et l’étalon Nrps Kryptonite van Orchid’s (Nrps, par Kanshebber et Orchid’s Black Star, Nf par Kantje’s Carlando), né comme son nom l’indique chez la Néerlandaise Carla van de Laar et monté par la jeune Emma Koltz. Attardons-nous sur ce dernier, très bon sauteur qui plus est. Ce n’est autre que le propre frère de Kosmo van Orchid’s, aligné dans l’équipe des Pays-Bas de CSO sur plusieurs championnats d’Europe et père lui aussi de 3 poneys ayant pris le départ de l’échéance européenne et ce, dans les trois disciplines olympiques ! 
Kryptonite van Orchid’s et Emma Koltz - ph. Poney As
Kryptonite van Orchid’s et Emma Koltz – ph. Poney As

Soulignons enfin les mentions Elite, entre autres, d’Edelweiss du Chapelan, issue de la souche de la propre sœur de l’étalon Connemara Leadership ; d’Eden des Charmes, sœur utérine du champion des mâles Pfs de 2 ans Hold Up des Charmes ou encore d’Etoile de la Hague, fille de la ponette de Grand Prix de CSO Azur de la Hague.

Mentions Elite – 20 poneys / 87 (17%)
(Nom du poney / naisseur / cavalier)
1 – Easy des Iris (Pfs, par Silverlea Baywatch, Nf et Taquine des Iris par Machno Carwyn, Wd) / Stéphanie Lemoine / Stéphanie Lemoine
2 – Elme Destiny’s (Oc, par Linaro SL, Drp et Sabrina 313, Old par Quick Star, Sf) / Audray Fromager / Aude Bennoin
3 – Etadam d’Odival (étalon Pfs, par Vito de Blonde et Barby de Blonde par Welcome Sympatico SL, Han) / Pascal Sauvage / Mathieu Laisney
3 – Electre d’Elb (Pfs, par Linaro SL, Poet et Rafale d’Elb par Don Juan V, Co) / EARL Elevage de la Barbiniere Elb / Marion Bondon
3 – El Angel de Florys (Pfs, par Idéfix du Villon SL, Co et Angel, Drp par Decoration) / Guillaume Levesque / Aurélie Larosa Mahe
6 – Elquabar des Monceaux (étalon Pfs, par Quabar des Monceaux et Sologne de Vaubadon par Moonlight Berenger) / André Magdelaine / Mathieu Laisney
7 – Espresso Graviere (étalon Pfs, par Kantje’s Ronaldo SL, Nf et Manon Belplaine par Ben Kebir, Ar) / Lynda Jourdain / Julien Roussel
8 – Espoir de l’Aron (Pfs, par Iram d’Audes, Wb et Kiriel du Cap, Sf par Charleston du Cap) / Elodie Millavaud / Nelly Robert
8 – Kryptonite van Orchid’s (Nrps, par Kanshebber et Orchid’s Black Star, Nf par Kantje’s Carlando) / Carla v.d. Laar (Ned) / Emma Koltz
8 – Emeraude du Pinson (Pfs, par Udaipur Nordmann et Rafale du Pinson par Karisto de l’Aumont) / Francis Lecouvey / Mathieu Laisney
11 – Edelweiss du Chapelan (Pfs, par Cazalor LS, Oes et Aulunpia du Chapelan, Co par Idéfix du Villon SL) / Alexandrine Dalmais / Laura Iafrate
12 – Expressault de Loire (Co, par Dexter Leam Pondi et Quality de Loire par Baladin du Frémur) / Lucien Guerrault / Eric Simon
12 – Eden des Charmes (Pfs, par Udaipur Nordmann et Pépite des Charmes par Linaro SL, Drp) / Jean Lebreton / Aude Bennoin
14 – Effie Dutchess (Pfs, par Upsy du Haut Pont et Usiris de Kergroix par Rocambole III) / Pascal Roger / Léa Roger
14 – Etoile de la Hague (Pfs, par Qu’Amour de Voulpiac, Wd et Azur de la Hague par Quabar des Monceaux) / Jean Leflambe / Nicolas Lebourgeois
16 – Elstar Love de Cé (Pfs, par Helios Love de Cé, Nf et Only Love de Cé par Selim de Siam) / Emmanuelle Rabillon / Amélie Berthault
17 – Ecuador Sixty One (Pfs, par Welcome Sympatico SL, Han et Miss de l’Aumont par Canal Misty Fionn, Co) / Denis Richard / Emilie Doche
17 – Ewoks du Fief (Pfs, par Quintus D’09, Bwp et Queurby du Fief, Wd par Dyffrynaled Gari Tryfan) / Caroline Favret Marinho Goncalves / Laura Colinot
19 – Emphetawynn l’Rio (Pfs, par Zodiak SL, Nrps et Annwynn d’Aven, Wd par Machno Carwyn) / Marion Méric / Marion Méric
20 – Elixir de Chatelain (Pfs, par Poetic Justice SL, Co et Aquarelle Landai par Selliany Candy) / EARL de la Perouse / Mathilde Deldalle
Etoile de la Hague et Nicolas Lebourgeois - ph. Poney As
Etoile de la Hague et Nicolas Lebourgeois – ph. Poney As
Ecuador Sixty One et Emilie Doche - ph. Poney As
Ecuador Sixty One et Emilie Doche – ph. Poney As
Ewoks du Fief et Laura Colinot - ph. Poney As
Ewoks du Fief et Laura Colinot – ph. Poney As
Emphetawynn l'Rio et Marion Méric - ph. Poney As
Emphetawynn l’Rio et Marion Méric – ph. Poney As

 

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest