De Katrina à Claudia Moore, quand passion rime avec succès…

Les championnats d’Europe de Strzegom débuteront demain… Une cavalière de l’équipe britannique de jumping figure parmi les grands favoris. Robert Lacoste est en effet parti à la rencontre de Claudia Moore et vous raconte son histoire, indubitablement liée à celle de ses parents. Dans les annales de l’équitation sur poney outre-Manche, sa maman Katrina Moore est une vraie personnalité. 
Claudia Moore et Elando van de Roshoeve lors de la finale individuelle des championnats d'Europe de Bishop Burton - ph. Poney As
Claudia Moore et Elando van de Roshoeve lors de la finale individuelle des championnats d’Europe de Bishop Burton – ph. Poney As
 
Dans le monde de l’équitation britannique, la famille Moore est devenue depuis de nombreuses années une référence incontournable en termes de succès nationaux et internationaux. De Katrina, la maman, à Claudia, la petite dernière, voici le récit d’une passion familiale pour le cheval assez extraordinaire…
 
22 médailles d’or…, 9 médailles d’argent et 7 médailles de bronze, voici le bilan aux championnats d’Europe de CSO de Katrina Moore comme sélectionneuse nationale de l’équipe d’Angleterre poney, poste qu’elle occupa de 1995 à 2014.
Beaucoup rêverait d’un tel succès, mais avant d’être devenu une redoutable sélectionneuse à victoires multiples, Katrina fut elle-même une excellente cavalière et c’est notamment cette expérience personnelle du haut niveau qui façonna l’expérimentée chef d’équipe qu’elle allait devenir plus tard.
Ses débuts de cavalière de saut d’obstacles se firent aux alentours de 12 ans , tout d’abord à poney , avec des belles victoires comme le Grand Prix Poney CSI à Copenhague en 1979, le point d’orgue de son parcours en poney étant sa participation avec l’équipe d’Angleterre de CSO aux Championnats d’Europe de Millstreet en Irlande, en 1981.
 
Passé en catégorie « jeunes chevaux », Katrina Moore enrichit son expérience ainsi que son armoire à trophées avec des victoires comme celle  au Grand Prix de Thuex en Belgique ainsi qu’une qualification au prestigieux Grand Prix Olympia de Londres.
Riche de ce passé de cavalière aguerrie, Katrina s’est ensuite beaucoup investie au niveau du saut d’obstacle britannique, car outre son rôle de sélectionneuse durant presque 10 ans, elle est un membre influent dans différents comités nationaux et internationaux axés sur le développement du poney (formation d’entraineurs, groupes de travail…), ainsi qu’un des fondateurs du Pony of the Year Show, le plus grand concours de poneys en Angleterre, concours dont elle est toujours directrice.
Katrina Moore - ph. Poney As
Katrina Moore – ph. Poney As
 En parallèle de sa passion équine, Katrina Moore a été mariée pendant 29 ans à Jason Moore, courtier en matières premières, ancien cavalier de niveau national et international, entraineur de renom ayant emmenés 3 cavaliers au titre de champion d’Europe de CSO individuel.
Le couple a eu trois enfants, James 20 ans, Oliver 16 ans et Claudia 14 ans, cette dernière étant devenue aujourd’hui une compétitrice assez impressionnante au niveau international alors que ses débuts à cheval furent plutôt chaotiques. « Tombée dedans » vu le contexte familial, elle commença véritablement son apprentissage à 8 ans mais quelques chutes refroidirent son ardeur, et elle préféra pendant un an les greens de golf plus sages aux carrières plus tumultueuses. Néanmoins, bon sang ne saurait mentir, Claudia se tourna à nouveau vers le cheval et la cavalière émérite qui sommeillait en-elle put ainsi prendre son envol.
 
Claudia Moore - ph. coll. family Moore
Claudia Moore – ph. coll. family Moore

Entre 2014 et le printemps 2017, Claudia connu de nombreux succès avec sous sa selle des partenaires comme « Peppino II Grande », « Shalom Gigalo » et la fusée « My Bugsy Malone », hongre noir aux nombreuses victoires.
En parallèle, Jason Moore acheta en mars 2016, « Elando Van de Roshoeve », bai talentueux qui, conduit par Jack Whitaker deviendra quelques mois plus tard à Aarhus Vilhelmsborg, champion d’Europe en individuel avec ce dernier.

Claudia et Elando débutèrent leur histoire commune au printemps 2017, décrochant assez rapidement des succès de renoms cette même année, comme le Grand Prix international de Liverpool, alors que dans un même temps, pour compléter la brillante écurie, Shamrock du Gite, talentueux hongre français champion d’Europe 2015 sous la selle de Justine Maerte, rejoignait la maison familiale de Stondon Court à l’issu des championnats d’Europe.
 
Accompagné de ses deux cracks poneys, Claudia entamait la saison 2018 sous les meilleurs hospices, et c’est presque naturellement que l’alliance de ces trois talents déboucha sur des superbes championnats d’Europe à Bishop Burton, au cours desquels Claudia décrocha avec Elando une médaille de bronze en individuel et l’or par équipe, devenant ainsi la plus jeune cavalière britannique à glaner une médaille aux championnats d’Europe de poney.
 
Des succès récurrents donc, loin d’être le fait du hasard, mais plutôt le reflet d’un mode de vie et d’un contexte familial dédié à la passion du cheval, dans lequel semble régner un bel équilibre nécessaire à l’épanouissement des humains comme des équidés.
En effet, Stondon Court, la demeure familiale depuis 14 ans des Moore, comporte tous les atouts nécessaires aux bien-être des chevaux et cavaliers.
Créées par la famille, les écuries apportent le confort nécessaire aux chevaux (boxes modernes, grange américaine, une salle d’alimentation, buanderie…) l’extérieur n’étant pas en reste avec différentes carrières et autres prés des plus accueillants.
Fort de ces infrastructures, les conditions d’entrainement de Claudia n’en sont que plus favorables, Katrina veillant de son côté à l’équilibre de sa fille tant au niveau de l’équitation que concernant sa scolarité, afin que la construction de la jeune cavalière adolescente se fasse dans les meilleures conditions.
Claudia Moore et Elando van de Roshoeve - ph. coll. family Moore
Claudia Moore et Elando van de Roshoeve – ph. coll. family Moore
C’est ainsi que les entrainements quotidiens sont établis en fonction de l’agenda scolaire de Claudia, et que le sport (elle pratique le Netball, la course de haies et le 1500 m) revêt une place importante dans son agenda déjà fort copieux.
Au niveau des séances équestres, le travail de dressage, de gymnastique et de barres au sol constituent les essentiels, les exercices de sauts étant rares vu la fréquence des concours. Pour ajouter à cette recette à succès, la préparation d’une échéance comme les championnats d’Europe commence très tôt, quasiment une année avant et ce, sous divers aspects : si un concours a lieu au courant de l’année sur le futur site des championnats, Katrina et sa fille étudie l’intérêt d’y participer afin d’emmagasiner des informations ; si le chef de piste du futur parcours européen est connu, des repérages sont effectués sur les concours dans lesquels il officie dans le but de repérer les styles de tracés qu’il conçoit.
En clair, il y a peu de place au hasard dans la préparation et le travail quotidien, la rigueur est présente, mais acceptée par Claudia car, ayant baignée depuis toujours dans cet univers, elle en connait les codes et coutumes et les accepte donc avec une motivation et un enthousiasme sans faille, une des clés importantes de sa réussite.
 
Ainsi porté, soutenu à 100% par une mère expérimentée et une cellule familiale marchant au diapason, une partie de sa réussite trouve son explication là, l’autre provient sans aucun doute de la relation qu’elle a avec ses deux poneys « stars » : Elando et Shamrock.
Très talentueux tous les deux, ils sont néanmoins différents de l’avis de Katrina.
Elando, très combatif, il se donnera à 100%. Très fort physiquement,  une fois sur la piste il peut être un compétiteur acharné.
Shamrock, lui, a un très grand cœur, généreux, il faut mériter sa confiance mais à partir de ce moment-là, il vous emmènera jusqu’au bout, avec une grande précision de saut.
Claudia Moore et Shamrock du Gite - ph. coll. family Moore
Claudia Moore et Shamrock du Gite – ph. coll. family Moore
 Un avis d’experte donc, mais avant tout d’une passionnée, c’est ce qu’il ressort au final quand on analyse le parcours de Katrina Moore.
Pour elle, pour Claudia et leur famille, les chevaux font partie intégrante de leur vie.
Que ce soit en concours, à l’écurie lors d’une séance ou tout simplement en les regardant au pré, ils sont à l’écoute et à la recherche de la meilleure compréhension de leurs équidés afin de les faire progresser et ainsi d’avancer eux-aussi, en harmonie.
En cela, la famille Moore méritait qu’on s’attarde sur ses membres et sa philosophie de fonctionnement, car au-delà des victoires et des chevaux de renoms qui compose ou ont composé son écurie (même la légendaire Colton Maelstrom partagea un moment leur quotidien…), la passion reste le maître- mot de cette jolie saga.
Robert Lacoste
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest