Sarah Desmoules : « Je ne remercierai jamais assez Tutti… »

Que d’émotion et de grands moments sportifs au cours de la saison 2017/2018 : Marseillaises, CSIOP, Coupe des nations, ce fut décidemment l’année des grandes premières ! Nous avons pris des nouvelles de notre ambassadrice Sarah Desmoules, qui comme vous le savez sûrement, connait une mauvaise passe. Tutti Quanti Joyeuse*du Mystère, sa ponette de tête et complice de toujours, a dû être arrêtée après le Grand Prix de Pernay…
Sarah Desmoules et son père Rodrigue, en lice ce week-end sur le championnat de France Pro 2 à Fontainebleau - ph. Poney As
Sarah Desmoules et son père Rodrigue, en lice ce week-end sur le championnat de France Pro 2 à Fontainebleau – ph. Poney As
 
Poney As : Sarah, ton Petit Grand Prix de Pernay s’est étrangement terminé, avec des refus assez inexplicables de Tutti. Que s’est-il passé ?
Sarah Desmoules : Nous avons fait un joli tour à 4 points sur le parcours de Vitesse. Comme nous avons manqué de régularité cette saison, j’ai décidé de l’engager dans le Petit Grand Prix du dimanche. Dès le début de tour, elle s’est arrêtée et s’est même mise debout lorsque je l’ai un peu fâchée. Jamais elle ne m’avait fait ça. Puis elle a fait un stop en entrée de double, s’est énervée et s’est encore arrêtée dans le triple. Ses refus et son attitude étaient inhabituels et nous avons pensé qu’elle avait peut-être mal quelque part. Le lendemain, maman devait amener un cheval chez le véto pour passer une visite. Il y avait une place dans le van alors papa lui a dit de prendre Tutti et de lui faire voir. Le véto a diagnostiqué une tendinite, puis après j’ai appris la nouvelle…
 
Sarah et Tutti Quanti Joyeuse*du Mystère sur la Super As de Pernay - ph. Poney As
Sarah et Tutti Quanti Joyeuse*du Mystère sur la Super As de Pernay – ph. Poney As
PA : Tutti est donc arrêtée. Quelle est la suite pour elle ?
SD : Oui, Tutti va avoir des poulains. Elle est partie chez Lucie, sa propriétaire. Sur la TDA de Vichy, j’irai la voir car elle ne sera pas loin. Elle pourrait reprendre le travail car ça se soigne, mais elle a déjà beaucoup donné et elle a prouvé qu’elle était une super ponette. En tout cas, elle va très bien. Elle est avec le Shetland du fils de ses propriétaires avec qui elle s’entend bien et profite de la bonne herbe.
 
PA  : Avec tout ça, quel est ton état d’esprit actuel ?
SD : C’est quand même assez dur, il faut que je m’en remette et ça va repartir tout doucement, même si avec ma deuxième ponette Austin, c’est un peu difficile en ce moment. Je vais pouvoir m’y consacrer pleinement car c’est une super ponette. Il faut s’accrocher et ne jamais abandonner. J’aimerai bien pouvoir me faire confier un autre poney, de 6 ou 7 ans minimum, avec un bon potentiel pour épauler Austin. Peut-être que des éleveurs ou propriétaires peuvent être intéressés.
 
PA : Nous savons que Tutti compte beaucoup pour toi. Que souhaiterais-tu lui dire ?
SD : Beaucoup de choses et surtout qu’elle prenne du plaisir à être maman… Elle n’est pas très douce, elle met souvent des coups de boule, mais c’est pour nous montrer qu’elle nous aime (rire). Je lui dirais donc de prendre bien soin de ses poulains. Et puis bien sûr, je lui dirais qu’elle a été la meilleure et que ça a été un honneur de l’avoir à mes côtés.
 
Sarah et Tutti remportaient il y a quelques semaines le Petit Grand Prix de Montlouis-sur-Loire - ph. Poney As
Sarah et Tutti remportaient il y a quelques semaines le Petit Grand Prix de Montlouis-sur-Loire – ph. Poney As

PA : Que représente-t-elle pour toi ?
SD : Quand je l’ai eu, nous ne pensions pas qu’elle m’amènerait à ce niveau. J’ai fait mes premières As 1 avec elle, nous avons été championnes de France des As Enfants il y a 4 ans et nous avons commencé en Grand Prix. Nous avons beaucoup gagné et je ne la remercierai jamais assez… Elle m’a fait vivre beaucoup de choses. Sans Tutti, je n’aurai jamais fait tout cela. Tout le monde rêverait de l’avoir, c’est une star ! On disait qu’elle n’avait pas tous les moyens, mais elle m’a au final permis d’enchainer les plus gros tours… L’année dernière, elle m’a tout donné. C’est grâce à elle tout ce qui m’est arrivée et sans elle, je ne serai rien…

 
PA : Quels sont tes plus beaux souvenirs sportifs passés avec Tutti ?
SD : J’ai fait mon premier CSIOP et ma première Coupe des nations avec elle, à Gorla Minore. Nous avons gagné par équipe et je me suis classée 2e du Grand Prix, cela reste l’un de mes meilleurs souvenirs. Le Grand Prix de Pernay de l’année dernière était l’un de mes plus gros parcours et nous avons fait un bon résultat. Le CSIOP d’Hagen était magique aussi et nous avons remporté l’épreuve individuelle de la Coupe. J’ai eu de la chance de vivre ces moments avec Tutti, c’était extraordinaire.
 
Retrouvez l’interview complète de Sarah dans le prochain Magazine Poney As, distribué pendant les championnats de France de Lamotte-Beuvron. Amis éleveurs et propriétaires, Sarah cherche un bon poney à confier : n’hésitez pas à contacter ses parents
 
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest