Sarah Desmoules : « Tutti est maintenant ronde et relâchée, je vais continuer de la travailler sur le plat pour qu’elle soit plus réactive à mes jambes »

Deuxième du Grand Prix du CSIP de Nevers en octobre, Sarah Desmoules a ensuite été sélectionnée pour le CSIP PJT de Lyon avec Tutti Quanti Joyeuse*du Mystère. Notre jeune ambassadrice revient du stage fédéral de l’équipe de France Poneys de CSO, tenu ce week-end à Lamotte-Beuvron, et nous raconte tout cela.

Sarah Desmoules, ambassadrice Poney As, à côté de sa jument Une Chance avec qui elle participait au CSI Amateur B du Mans en décembre - ph. Poney As
Sarah Desmoules, ambassadrice Poney As, à côté de sa jument Une Chance avec qui elle participait au CSI Amateur B du Mans en décembre – ph. Poney As

Poney As : Que retiens-tu de Lyon et de cette première expérience en CSIP PJT ?
Sarah Desmoules : C’était un grand honneur pour moi d’être sélectionnée dans ce CSIP PJT de Lyon. Je pense que j’ai progressé avant ce concours, Benoit Cernin m’a donné beaucoup de conseils pour encore mieux monter Tutti. J’étais un peu stressée quand même car ma ponette n’aime pas trop sauter en indoor, mais elle s’est très bien comportée ! Benoit était aussi à Lyon et il m’a fait travailler sur le plat avant de sauter. J’étais plutôt contente de nous !

PA : Est-ce que tu aimerais faire la finale l’année prochaine ?
SD : Oui, pourquoi pas, mais je ne me mets pas cet objectif en tête.

Sarah avec sa petite soeur Victoire et sa nouvelle jument Brigitte, préparée actuellement par son papa Rodrigue - ph. Poney As
Sarah avec sa petite soeur Victoire et sa nouvelle jument Brigitte, préparée actuellement par son papa Rodrigue – ph. Poney As

PA : Quel sera le prochain concours avec Tutti ?
SD : Peut-être la TDA de Chazey-sur-Ain, mais ce n’est pas encore sûr.

PA : Et avec Austin Joyeuse et Une Chance ?
SD : Austin ira à Chazey, en As Poney 2 et ou As Poney 1. Si elle est bien à Chazey, on l’engagera à Jardy et nous ferons aussi des concours chevaux. Je recommence à la monter depuis peu de temps. Une dame s’en ai occupé pendant plusieurs semaines et a fait beaucoup de dressage avec elle. Je trouve qu’elle est plus souple, mais il lui reste beaucoup de travail même si elle a bien progressé. Avec Une Chance, nous irons au Grand National de Jardy, Olivier (Bost, ndlr) nous l’a demandé. Après, on verra bien !

PA : Justement, lors du stage fédéral de ce week-end, avec l’équipe de France, Olivier Bost a fait le point avec vous sur le calendrier des compétitions. Quel sera le tien avec Tutti ?
SD : Olivier m’a dit qu’avec Tutti on ne ferait pas Bordeaux, car ce n’est pas une ponette pour les indoors. Par contre, il m’a dit d’être prête pour la TDA de Jardy et son Grand Prix As Excellence. Cette compétition est mon premier objectif de la saison ; ici se joueront notamment les sélections pour les CSIOP d’Opglabbeekk et de Fontainebleau. Il nous a aussi donné rendez-vous à Tours, puis il y aura les sélections pour le CSIOP de Wierden ou d’Hagen.

PA : Comment s’est passé le stage dans l’ensemble ?
SD : Super ! Nous avons monté sur le plat avec Bertrand Poisson, ça s’est très bien passé. On a aussi travaillé nos changements de pied sur des barres au sol. On a sauté un double de verticaux, une ligne vertical-oxer en 6 foulées. On était en situation de concours avec des lignes courtes et longues. Il y avait une très bonne ambiance, tout le monde s’est bien entendu, on s’est très bien amusé, c’était cool !

PA : En quoi a consisté le travail sur le plat avec Bertrand Poisson ?
SD : On a beaucoup travaillé le galop à faux. Il voulait aussi que l’on contrôle bien notre galop, en ligne droite, en ligne courbe, avec des variations de foulées. Tutti était très bien et Bertrand m’a dit de continuer de travailler comme ça.

PA : Et Olivier, il t’a donné des conseils ?
SD : Oui, maintenant qu’on arrive à avoir ma ponette bien ronde et relâchée et qu’elle galope doucement, je dois mettre plus de jambes. Je vais donc continuer de la travailler sur le plat pour qu’elle soit plus réactive à mes jambes.

Sarah et Tutti lors du CSIP PJT de Lyon - ph. Poney As
Sarah et Tutti lors du CSIP PJT de Lyon – ph. Poney As

PA : Qu’est-il ressorti de la partie vétérinaire ?
SD : Louis-Marie Desmaizières nous a expliqué comment il faut se préparer pour une visite vétérinaire, ce qu’il faut faire et ne pas faire pendant le transport de nos poneys… Il a fait un check-up véto à tous les poneys présents au stage et tout est parfait pour Tutti !

PA : Il y a d’ailleurs eu plusieurs interventions « à pied » dont celle de Déborah Bardou sur le bien-être animal et de Mathias Hébert (conseiller technique sportif) sur le média training. Tu nous racontes ?
SD : La partie avec Déborah sur le bien être du cheval, je l’avais déjà suivie durant le stage Children. Elle nous a appris comment le cheval regardait, comment il entendait, elle nous a dit de ne pas le mettre à côté d’un cheval qu’il n’aime pas. C’était très intéressant. La séance de média training nous a permis de nous familiariser avec les interviews et les vidéo. Mathias nous a donné des conseils pour faire des interviews, par exemple commencer notre phrase par des mots de la question, toujours se tenir droit… Le conseil que j’ai retenu, c’est qu’il faut que je parle un peu plus fort !

Les cavaliers retenus par Olivier Bost pour le stage de préparation, tenu les 4 et 5 janvier au Parc Équestre Fédéral, étaient les suivants : Lola Brionne, Agathe Cros, Sarah Desmoules, Jeanne Hirel, Emma Koltz, Emma Meric, Ilona Mezzadri, Romane Orhant, Jules Papaian Roche, Cannelle Paramucchio, Louise Sadran, Raphaël Sales, Pauline Scalabre, Charlotte Slosse, Mathis Vallat et Nohlan Vallat.

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest