Romane Orhant : « J’ai un super piquet de poneys ! »

Circuit du Ponies Jumping Trophy, Tournée des As de Saint-Lô, Jumping de Bordeaux, stage fédéral, nous avons pris des nouvelles de la cavalière de l’équipe de France de saut d’obstacles Romane Orhant, qui ne nous cache pas avoir « un super piquet de poneys ! ». Cette saison, l’élève de Claude Castex pourra compter sur son poney de tête Quabar des Monceaux, Aquina d’Elle en pleine progression et une nouvelle recrue, l’étalon Champagne d’Ar Cus, sacré champion des 6 ans.

Quabar des Monceaux et Romane Orhant - ph. Poney As
Quabar des Monceaux et Romane Orhant – ph. Poney As

Poney As : Le circuit du PJT était une grande première pour toi. Comment l’as-tu trouvé ?
Romane Orhant : C’est une grande chance pour nous de concourir sur les plus belles pistes indoor comme celle de Stuttgart, Lyon et Mechelen. Nos poneys sont dans les boxes des chevaux de 5 étoiles et nous pouvons regarder comment ils sont soignés, voir même comment ils sont travaillés sur le plat. C’est un super circuit, mais c’est compliqué car il n’y a pas beaucoup d’étapes pour se qualifier, donc il faut vraiment être prêt lorsqu’on y va.

Romane Orhant et Quabar des Monceaux - 4+0 - ph. Poney As
Romane Orhant et Quabar des Monceaux sur le GP PJT de Bordeaux – ph. Poney As

PA : Tu nous racontes tes étapes de Lyon et de Stuttgart ?
RO : C’est un CSIP, donc nous avons une visite véto la veille. En revanche, nous n’avons que 2 jours de concours, vendredi et samedi, et non samedi / dimanche comme habituellement sur le circuit national. A Stuttgart, on a découvert la piste sur le premier tour, alors qu’à Lyon, nous l’avions à disposition le matin pour détendre nos poneys. Sur le Grand Prix de Lyon, on a changé notre détente – j’avais fais 4 points la veille – c’était beaucoup mieux et j’ai réussi à avoir Quabar plus tendu. Nous sommes sans-faute. Au barrage, je me suis trompée dans une courbe : j’ai trop ralenti, d’où mon refus. A Stuttgart, je suis sans-faute dans le Grand Prix et 4 points au barrage, sur le dernier, car je ne l’ai pas assez tenu. Quabar a vraiment très bien sauté. Quand j’ai le bon galop, qu’il est tendu et que nous sommes concentrés, c’est beaucoup plus facile !

PA : Et ta finale à Mechelen ?
RO : Nous nous étions préparés sur le CSIP du Mans. Le premier jour de la finale de Mechelen, nous avions une Vitesse. Je devais bien avancer pour me positionner à une bonne place dans le classement. Je fais un sans-faute dans un temps correct, nous étions contents. Le deuxième jour, je suis sortie de piste avec 1 point de temps. Quabar n’a pas eu à repartir sur le barrage et finalement il a pu être économisé. Sur la finale en deux manches du dimanche, le parcours était très technique. J’avais un bon galop mais peut être pas assez énergique et il y avait une ligne avec un contrat de foulées à choisir. La consigne était d’en faire 5 et de garder en tête que si jamais j’avais besoin, je pouvais en faire 6. Je suis partie pour le contrat initialement prévu, mais je me suis rendu compte que ce n’était plus possible et j’ai repris trop tard… Comme il sautait très fort, il s’est perché sur l’entrée du double, le contrat est devenu long et je n’ai pas réussi à sortir. J’ai eu du mal à revenir et j’ai refais la même faute.

PA : Comment analyse tu cette faute ?
RO : Je n’avais pas assez de galop, donc il faut que je fasse attention à cela. A la maison, on a refait cette ligne pour voir si c’était possible de faire 6 et j’ai réussi à faire les 2 contrats de foulées. Quabar ne s’en souvenait plus, il n’est pas du tout rancunier !

PA : On dit de Quabar qu’il comprend l’enjeu de la compétition : plus il est important, plus il se donne. Tu en penses quoi toi qui est sa cavalière ?
RO : Oui, il le sent. Je ne dois pas être tout à fait pareil et il doit le ressentir. Plus c’est haut, plus il est concentré et concerné par le parcours. Lorsqu’il y a du monde, quand on arrive sur la piste, il n’est plus pareil !

Romane et Quabar, médaillés de bronze par équipe aux derniers championnats d'Europe - ph. Poney As
Romane et Quabar, médaillés de bronze par équipe aux derniers championnats d’Europe – ph. Poney As

PA : Est-ce que la finale du PJT pourrait entrer dans tes objectifs de l’année ?
RO : J’aimerai beaucoup refaire la finale. Quabar prend de l’âge et je me dis que je pourrais éventuellement compter sur Aquina d’Elle. Cela pourrait permettre à Quabar d’avoir une vraie pause dans l’hiver et de bien se reposer. Pour Aquina, ça lui permettrait de prendre de l’expérience. Nous verrons bien.

PA : Ta Tournée des As Super As de Saint-Lô a été concluante. Peux-tu y revenir ?
RO : Le premier jour, Quabar était un peu tendu, dans le sens où il était un peu énervé. Je fais 4 points. Dans le Grand Prix As Excellence, il était super. Je réalise un sans-faute et fais une petite faute au barrage car je ne le tiens pas assez, mais j’ai réussi à prendre des virages courts. C’était positif. Avec Aquina, samedi, je fais une faute sur le 1. Elle était très relâchée. Normalement, je ne pars pas au galop de loin pour sauter le 1 car elle peut me prendre la main. Là, je ne suis pas arrivée droit, elle n’était pas prête à sauter et est passée à côté, elle a été surprise. Dans l’As Elite, je fait une faute à la toute fin de tour car dans une ligne (double), je l’ai un peu laissée filer. Je suis contente car elle s’articule bien plus qu’avant. On voit qu’elle se fait plaisir aussi.

PA : Quel objectif as-tu avec Aquina cette saison ?
RO : Le championnat de France Petit Grand Prix, mais surtout qu’elle reste régulière au cours de la saison. Pourquoi pas aussi lui faire faire quelques CSIOP, pas forcément pour faire les Coupe des nations, mais pour lui faire prendre de l’expérience.

Romane Orhant et Aquina d'Elle - ph. Poney As
Romane Orhant et Aquina d’Elle – ph. Poney As

PA : La Super As du Jumping de Bordeaux (sélection ci-dessous) approche à grands pas. Comment l’abordes-tu ?
RO : Bordeaux, c’est un peu comme les étapes du circuit PJT. On se retrouve à partager le quotidien des grands cavaliers et on a la chance de tourner sur une très belle piste. Franchement, quand on rentre sur cette piste, ça fait quelque chose…

Avec Aquina d'Elle, Romane s'est classée 3e de l'As Elite de Saint-Lô il y a quelques jours - ph. Poney As
Avec Aquina d’Elle, Romane s’est classée 3e de l’As Elite de Saint-Lô il y a quelques jours – ph. Poney As

PA : Qu’as-tu retenu du stage fédéral de début janvier ?
RO : On a fait beaucoup de choses alors c’est dur à dire, mais c’est vrai que j’aime beaucoup le travail sur le plat que l’on fait avec Bertrand Poisson. Cela nous apporte beaucoup, il nous fait des séances de plat pour vraiment préparer l’obstacle : avoir le bon galop, la bonne rectitude. J’avais emmené Champagne car Quabar revenait de Mechelen. Avec Aquina, on ne saute pas ou très peu à l’entrainement car elle s’énerve assez vite. 

PA : Comment se passe la prise de contact avec Champagne d’Ar Cus ?
RO : Super et il est bien plus calme qu’au début. Il enchaine bien, répète ses sauts et est très concentré. Je suis très contente.

PA : Vas-tu débuter la compétition prochainement avec lui ?
RO : Oui, je ferais un concours pas loin de chez moi dans pas longtemps. Il va tourner sur le circuit qui est adapté à son âge. Si tout se passe bien, on ira sur la TDA du Mans faire les 7 ans. Le but est de courir la finale Future Elite cet été.

Sélection pour la TDA Super As du Jumping de Bordeaux, les 8 et 9 février 2019 :
– Lola Brionne / Valiant des Charmes (Pfs, par Quabar des Monceaux et Mado des Charmes par Etoile d’Hardy, Nf)
– Jules Papaian Roche / Barabbas du Ponthouar (Pfs, par Mad du Bosc et Gazelle du Manoir par Kesberoy, Ar)
– Louise Sadran / United des Islots (Pfs, par Helios de la Cour II, Sfa et Jonquille de Pleville par Banagher Magee, Co)
– Jeanne Hirel / Armene du Costilg (Pfs, par Roudoudou d’Hurl’Vent et Kraayendaals Blossom, Nf par Sweet Williams)
– Emma Koltz / Baluche de la Bauche (Pfs, par Jimmerdor de Florys SL et Ehiva des Leus par Hadj A, Aa)
– Ilona Mezzadri / Ken van Orchid (étalon Nrps, par Kanshebber et Orchid’s Celestiyi par Kantje’s Ronaldo SL, Nf)
– Agathe Cros / Valoa de Chastellaures (Pfs, par Quack, Aa et Kara de la Doire par Thunder du Blin, Co)
– Charlotte Slosse / Up le Ti’Wan (Pfs, par Moonlight Berenger et Diwan du Boqueteau par Blaise, Ar)
– Romane Orhant / Quabar des Monceaux (étalon Pfs, par Nabor SL, Drp et Gina des Monceaux, Sfa par Rosire)      – Colombine Dupille / Okay de Marlau (Pfs, par Garnement La Bree, Wd et Javanaise II par Ubu de Beaurepaire)
– Mathis Vallat / Udix d’Isky (Pfs, par Dexter Leam Pondi, Co et Pin’Up d’Isky par Kantje’s Ronaldo SL, Nf)
– Emma Meric / Venise des Islots (Pfs, par Balthazar, Hann et Adora Bruere, Co par Alfa van de Fluithoek)

 

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest