Local d’élevage de Saint-Lô : 150 sujets au programme ! – Volet 1 / 3

Sous l’aile de l’Organisation Normandie Poney, le Pôle Hippique de Saint-Lô recevait ce week-end son traditionnel concours local d’élevage. Au programme : 74 poneys jugés samedi et 80 le dimanche soit un peu plus de 150 sujets examinés sur les deux jours. De quoi rappeler le travail des associations et de leurs bénévoles, qui derrière l’établissement du programme, la recherche de sponsors, la commande des lots, l’organisation sur le terrain, la saisie des grilles de notes et des résultats, à la buvette… ne comptent pas leurs heures pour que leur manifestation soit la plus réussie possible. Objectif réussi pour l’ONP !

Si soleil ardant, jovialité et bonne humeur autour des terrains ont rythmé ce week-end Manchois, la qualité de certains poneys n’est pas non plus passée inaperçue. Nous devrions en revoir aux bonnes places lors des prochaines finales estivales du Sologn’Pony.
Replongeons-nous aujourd’hui sur la journée du samedi consacrée aux sujets de 2 et 3 ans.

ambiance - ph. Pauline Bernuchon ambiance - ph. Pauline Bernuchon

Femelles de 2 ans : Ferrari en pôle position
Dans la classe des femelles de 2 ans dotée de 17 sujets, c’est Ferrari de Maman (Oc, par Par Quality Bois Margot, Sfb et Grace des Préaux, Pfs par Vazy du Viertot) qui a eu les faveurs du jury. Cette pouliche née à la EARL Team E.D.M. (Ecurie du Parc, Saulzoir – 59) et appartenant à Stéphanie Briand a décroché, et de loin, la meilleure note aux allures (47,25/60) et au saut en liberté (34/50), sa moyenne au modèle s’élevant à 68,64/100 pour un score total de 15,21/20. Très « petite jument » dans le modèle, à l’encolure encore un peu droite, la jeune demoiselle a en effet montré du potentiel et une locomotion bien au dessus de la moyenne de son lot. Issue du croisement Selle Français L’Arc de Triomphe x Quidam de Revel via son père, Ferrari de Maman est une fille de Grace de Préaux, ancienne ponette de Petit Grand Prix de CSO dans les années 2003 / 2004 (gagnante de celui de Saint-Aubin-sur-Gaillon en 2004, IPO 137/06). Les deux produits en âge d’être indicés de celle-là le sont : Aventure de Maman (Très Bon en CCJP CSO 5 ans, IPO 120/14) et Boheme de Maman. La grand-mère maternelle de Ferrari n’est autre que Belle des Champs, bien connue en Normandie pour être la mère de Jasmine des Préaux qui elle a produit pour le compte de l’élevage de la Lande de Séverine et Ludovic Burnouf. A son actif : Orfionn de la Lande (IPO 148/14), les poulinières Quality de la Lande (mère entre autres d’Artiste du Hamel, cf. ci-dessous) et Royale de la Lande (mère du poney de Grand Prix de CSO, Un Champion Delalande, IPO 152/16)…

Fusée du Hamel est sa dauphine (14,64/20). Cette fille du performer en Grand Prix de CSO Syriac a pour mère Quality de la Lande (par Lancer, Drp), citée justement au-dessus. On reste en famille ! Fusée est donc une 3/4 sœur d’Artiste du Hamel par sa mère et la mère de son père, Letizzia (mère entre autres de Syriac et de l’étalon Quoutsou, père d’Artiste…). Artiste (IPO 126/16), multi championne de France au Sologn’Pony dans les finales nationales Pfs (du foal au 3 ans), « sort cette année sur des épreuves chevaux allant jusqu’à 1,25 m sous la selle de Tanie Grepilloux. Elle s’entraine chez Joëlle Angot » comme le souligne son naisseur Louis Clément-Robin, éleveur de Selle Français et de Poney Français de Selle dans la Manche à Hauteville-sur-Mer. Cette pouliche baie foncée, au modèle épais et sérieux, a obtenu la deuxième moyenne dans cet atelier (76,36), la deuxième également aux allures (42,75) et 28 au saut.

La troisième de ce local est Folamour Clover. Inscrite au Stud-Book Poney Français de Selle, il s’agit d’une fille du Holsteiner Contendro et de la Connemara Ivoire du Milon (par Simoun de Ravary). Née à la SCEA Elevage des Trèfles de Ségolène Groualle (propriétaire de l’étalon Connemara Soprano Leam Pondi) à Mandeville-en-Bessin (14), cette élégante pouliche a obtenu un score de 14,51 (71,36 au modèle, 41,25 aux allures et la deuxième meilleure note au saut, soit 31). Ivoire, sa mère, bien classée en Cycle Classique de CSO et C2P (IPO 126/03), a notamment produit Trendy Boy Clover (IPO 135/11), Vanilla Bloom Clover (IPO 122/16) et l’étalon AES Dancing Elf Clover, qualifié pour les prochaines finales du CCJP 4 ans de CSO. Folamour est son troisième produit issue d’un mariage avec un cheval. Pour la petite anecdote, sa mère Bretagne V est une fille de la Britannique Millfields Sapphire dont la propriétaire Ursula Ward Melcher avait donné pour chacun de ses poulains un nom de région (Ardèche, Bretagne, Dordogne, Lozère…), tout comme à d’autres de ses poneys (comme l’étalon Spinway Zepher, grand-père paternel d’Ivoire du Milon, à l’origine de l’européen en Dressage, Bearn, IPD 136/01…).

Ferrari de Maman - ph. Pauline Bernuchon
Ferrari de Maman – ph. Pauline Bernuchon

Ferrari de Maman - ph. Pauline Bernuchon
Ferrari de Maman – ph. Pauline Bernuchon

Fusée du Hamel - ph. Pauline Bernuchon
Fusée du Hamel – ph. Pauline Bernuchon

Fusée du Hamel - ph. Pauline Bernuchon
Fusée du Hamel – ph. Pauline Bernuchon
Folamour Clover - ph. Pauline Bernuchon
Folamour Clover – ph. Pauline Bernuchon

7e, Fifteen des Landelles - ph. Pauline Bernuchon
7e, Fifteen des Landelles – ph. Pauline Bernuchon

8e, Fit Cocotte - ph. Pauline Bernuchon
8e, Fit Cocotte – ph. Pauline Bernuchon

9e, Fleur de Sel de Twin - ph. Pauline Bernuchon
9e, Fleur de Sel de Twin – ph. Pauline Bernuchon

10e, Fabuleuse d'Olivet - ph. Pauline Bernuchon
10e, Fabuleuse d’Olivet – ph. Pauline Bernuchon

11e, Fleur de la Tour - ph. Pauline Bernuchon
11e, Fleur de la Tour – ph. Pauline Bernuchon

12e, Marssu Xplain Me Why - ph. Pauline Bernuchon
12e, Marssu Xplain Me Why – ph. Pauline Bernuchon

Mâles de 2 ans : l’élevage des Monceaux à l’honneur
Unique mâle de 2 ans gratifié d’un score supérieur à 15 sur les 17 en lice, Fajar des Monceaux s’est imposé aisément dans ce local. Né chez Chantal et André Magdelaine à Treauville dans la Manche, ce joli Pfs bien dessiné, au modèle sportif, a décroché 81,36/100 au modèle, 43,50/60 aux allures et 28/40 à l’atelier du saut. Il est le fils du performer européen en CSO Aron N SL et de Sologne de Vaubadon, sœur utérine d’Urland (IPO 130/16) et de Vica d’Albi (IPO 129/16), elle même issue du champion de France D1 Elite de CSO Moonlight Berenger. « Je cherchais une poulinière pour la marier à Quabar au local d’élevage de Saint-Amand, j’en ai sélectionné 5 et toutes ont finis aux 5 premières places. Mon choix s’est porté sur Sologne, qui fut au final… la gagnante ! », précisait avec humour André. Sa poulinière a mis au monde Balrine (championne Suprême des femelles Pfs en 2012, Excellent en CCJP CSO à 5 ans, IPO 127/16), propre sœur de 5 autres produits issus du croisement Sologne x Quabar des Monceaux.

Flocky de la Vallée - ph. Pauline Bernuchon
Flocky de la Vallée – ph. Pauline Bernuchon

 

Flocky de la Vallée, Poney Français de Selle par Popstar des Nouettes (IPO 142/13) né chez Elodie Bernard à Etienville (50), est 2e. Sa mère, la jeune Brune de la Vallée est une fille de Quabar des Monceaux et de Lady de la Vallée, soit la souche de Belle de la Roche (performante jusqu’en GP de CCE, IPC 139/96, IPD 125/99), Alice II (IPO 129/01), Ulli de la Vallée (IPO 130/16)… Les juges ont attribué à Flocky une note de 14,78/20 (77,73 au modèle, 41,25 aux allures et 29 au saut).

Gagnant de ce local l’an passé, puis champion de France des mâles Pfs d’1 an, nous retrouvons l’élégant gris Flirt Jump à la 3e place de ce classement. Ce fils d’Aron N SL et de Miss Jump (par Silver of Laps, Co) est né chez Aurélie Routier à Lonlay l’Abbaye (61). Frère utérin de Bingo Jump, vice-champion des mâles d’1 an en 2012, il provient de la souche de la ponette sans origines connues Caline, une lignée de poneys bien indicés à l’image de Peanup Bical (IPC 147/13, IPD 140/13), Quywi la Roseraie (IPC 136/16, IPO 122/16), Narcisse II (IPO 134/12), Oceane (IPO 142/11)… Flirt Jump a obtenu un score de 14,70 (78,18 au modèle, 39,75 aux allures et 29 au saut).

 

Fajar des Monceaux - ph. Pauline Bernuchon
Fajar des Monceaux – ph. Pauline Bernuchon

Fajar des Monceaux - ph. Pauline Bernuchon
Fajar des Monceaux – ph. Pauline Bernuchon

Flirt Jump - ph. Pauline Bernuchon
Flirt Jump – ph. Pauline Bernuchon
Flocky de la Vallée - ph. Pauline Bernuchon
Flocky de la Vallée – ph. Pauline Bernuchon

4e, Floki de Bechevel - ph. Pauline Bernuchon
4e, Floki de Bechevel – ph. Pauline Bernuchon

5e, Filou du Parc - ph. Pauline Bernuchon
5e, Filou du Parc – ph. Pauline Bernuchon

6e, Fifi de la Tour - ph. Pauline Bernuchon
6e, Fifi de la Tour – ph. Pauline Bernuchon

7e, Flash de la Tour - ph. Pauline Bernuchon
7e, Flash de la Tour – ph. Pauline Bernuchon

8e, FBI du Calice - ph. Pauline Bernuchon
8e, FBI du Calice – ph. Pauline Bernuchon

9e, Flostown Delanoue - ph. Pauline Bernuchon
9e, Flostown Delanoue – ph. Pauline Bernuchon

10e, Furioso de Lalande - ph. Pauline Bernuchon
10e, Furioso de Lalande – ph. Pauline Bernuchon

11e, Fantastic de Lalande - ph. Pauline Bernuchon
11e, Fantastic de Lalande – ph. Pauline Bernuchon

11e, Fantastic de Lalande - ph. Pauline Bernuchon
11e, Fantastic de Lalande – ph. Pauline Bernuchon

12e, Flash de Cresme - ph. Pauline Bernuchon
12e, Flash de Cresme – ph. Pauline Bernuchon

13e, Floc de Sakina - ph. Pauline Bernuchon
13e, Floc de Sakina – ph. Pauline Bernuchon

15e, Fahrenheit By Lyafar - ph. Pauline Bernuchon
15e, Fahrenheit By Lyafar – ph. Pauline Bernuchon

16e, Fydeal Love des Lines - ph. Pauline Bernuchon
16e, Fydeal Love des Lines – ph. Pauline Bernuchon

Hongres et femelles de 3 ans D : Emeraude dépasse les 16 !
Emeraude du Pinson, sœur utérine de l’étalon Pfs Diademe du Pinson, née elle aussi dans la Manche au Mesnil Rouxelin chez Francis Lecouvey, fut sacrée dans l’épreuve des hongres et femelles de 3 ans de catégorie de taille D (27 partants). Elle fut même la seule à dépasser la barre des 16 ! Cette fille du champion des 2 ans Pfs Udaipur Nordmann (à vendre), classé en Grand Prix de CSO depuis, a plus précisément décroché 75/100 au modèle, 31/40 au saut et 48/60 aux allures. Il s’agit d’une fille de Rafale du Pinson (par Karisto de l’Aumont), Elite en CCJP de CSO à 4 ans, elle même fille de Fée de Cosse, soit la lignée de Jongleuse de Cosse et Betty (le fameux mariage Betty avec l’étalon Loulou) de l’élevage de Jules Leroyer. Betty a donné Fetty (poulinière mère de plusieurs étalons et surtout du crack en CCE, Apache de Keruban, membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe dans les années 90, IPC 157/96), Guetty (poulinière, mère de l’étalon Nudeno du Hardrais entre autres et du très bon performer en Grand Prix de CSO / CSIP, Fextok du Hardrais)…

Gratifiée d’un score de 15,95/20 (75,45 au modèle, 45,75 aux allures et 31 au saut), Eveil de Bechevel née chez Lydie Huault à Bernieres-le-Patry (14) prend la deuxième place. Son père est Hors Pair (IPO 162/03) – ancien performer en Grand Prix de CSO appartenant à Madame Boutanos et stationné chez le Normand Franck Declercq – ; sa mère est Iseult de la Butte, fille du local Vazy du Viertot, soit la propre sœur de la poulinière Hatty de la Butte (mère entre autres de Natty du Cerisier, IPO 153/15). Iseult, indicée 127 en saut d’obstacles en 2005, avait l’an passé deux produits en âge de concourir : Aquarelle de Bechevel (Elite en Attelage à 5 ans) et Breakfast de Bechevel (Très Bon en CCJP CSO 5 ans, IPO 124/15). Catty de la Butte, la deuxième mère d’Eveil, compte 4 produits indicés à plus de 120 dont le bon sauteur Renoir de la Butte (gagnant en Petit Grand Prix de CSO, IPO 149/13). Eveil provient de la souche d’Ida d’où les poneys gagnants en Grand Prix de CSO Appolo (IPO 147/01) et Ketty (IPO 157/01) tous deux de l’affixe « de Gouville » et du poney de Grand Prix Dressage Halte La du Mesnil (IPD 154/01).

Emilie Jolie de Twin, née chez Laetitia et Savina Blot Dollfus (Athis Val de Rouvre – 61) est 3e. Inscrite elle aussi au Stud-Book du Poney Français de Selle et 5e de la dernière finale nationale des femelles de 2 ans, elle est issue du mariage entre le Selle Français Flamenco Desemilly et la petite Cannache van de Klimop, fille du génial Allemand Nabor SL. Sa moyenne globale est de 15,84 : 75,45 au modèle, 42 aux allures et 37 au saut soit le meilleur score sur les barres. La baie a en effet sauté de belle manière, répétant ses sauts avec beaucoup de frappe, de trajectoire et un passage de dos intéressant. Emilie Jolie est une sœur utérine des étalons Belges J’aime Ter Putte et Heros Ter Putte ou encore de Vrai Faux de Florys (IPO 130/14). « Nous aimerions qu’Emilie Jolie soit valorisée sur le circuit sportif avant de le mettre à la reproduction. Elle prendra la relève de sa mère. Toisant 1,40 m, l’idée est de lui adresser des chevaux », confiait Savina.

Trio de tête des femelles et hongres de 3 ans - ph. Pauline Bernuchon
Le trio de tête des femelles et hongres de 3 ans – ph. Pauline Bernuchon

Emeraude du Pinson - ph. Pauline Bernuchon
Emeraude du Pinson – ph. Pauline Bernuchon

Eveil de Bechevel - ph. Pauline Bernuchon
Eveil de Bechevel – ph. Pauline Bernuchon

Emilie Jolie de Twin - ph. Pauline Bernuchon
Emilie Jolie de Twin – ph. Pauline Bernuchon

Eveil et Emilie Jolie - ph. Pauline Bernuchon
Eveil et Emilie Jolie – ph. Pauline Bernuchon

4e, Ell Miss d'Orval - ph. Pauline Bernuchon
4e, Ell Miss d’Orval – ph. Pauline Bernuchon

5e, Eternity des Etoiles - ph. Pauline Bernuchon
5e, Eternity des Etoiles – ph. Pauline Bernuchon

6e, Etoile de Lalande - ph. Pauline Bernuchon
6e, Etoile de Lalande – ph. Pauline Bernuchon

7e, Eclaire de Lalande - ph. Pauline Bernuchon
7e, Eclaire de Lalande – ph. Pauline Bernuchon

8e, Easy des Iris - ph. Pauline Bernuchon
8e, Easy des Iris – ph. Pauline Bernuchon

9e, Etoile de la Hague - ph. Pauline Bernuchon
9e, Etoile de la Hague – ph. Pauline Bernuchon

10e, Elite de Lalande - ph. Pauline Bernuchon
10e, Elite de Lalande – ph. Pauline Bernuchon

11e, Elior du Ruisseau - ph. Pauline Bernuchon
11e, Elior du Ruisseau – ph. Pauline Bernuchon

12e, Esmeralda des Londes - ph. Pauline Bernuchon
12e, Esmeralda des Londes – ph. Pauline Bernuchon

13e, Easy des Matis - ph. Pauline Bernuchon
13e, Easy des Matis – ph. Pauline Bernuchon

14e, Elegante Sixty One - ph. Pauline Bernuchon
14e, Elegante Sixty One – ph. Pauline Bernuchon

15e, Evening Star du Buhot - ph. Pauline Bernuchon
15e, Evening Star du Buhot – ph. Pauline Bernuchon

Hongres et femelles de 3 ans C : Easy pour les Landelles !

Easy des Landelles - ph. Pauline Bernuchon
Easy des Landelles – ph. Pauline Bernuchon

C’est la protégée de Valérie et Jacky Mauger, Easy des Landelles, qui se voit attribuer la meilleure moyenne de la classe des hongres et femelles de 3 ans de taille C devant 3 autres prétendants. Née à l’élevage des Landelles à Saint-Germain-le-Gaillard (50), cette Pfs est le fruit du mariage entre l’ancien complice de Steve Guerdat, le Bwp Tresor, et de la petite Fleur du Bocage (par le Welsh B Epona Domino) appréciée tout particulièrement de Valérie, présidente de l’ONP. Indicée en CSO, Fleur du Bocage a notamment produit Lancelot de See (IPO 143/10) et Fifteen des Landelles (6e des femelles de 2 ans de ce même local) et provient de la souche de Marcel Claude Bazin dont sont issus de bons gagnants à l’image de Kaline du Bocage (IPO 143/13), Lolitta du Bocage (IPO 134/09), Omard du Bocage (IPO 133/08), Lolitta du Bocage (IPO 161/16) ou encore de Quiqui de Loisel (IPO 135/11), Aragon des Landes (IPO 140/16), Nayade des Landes (IPO 166/14)… Débrouillarde au saut en liberté où elle décroche un 29/40, Easy a été notée à 39 aux allures et à 71,36 au modèle, soit une moyenne globale de 14,02/20.

 

Mâles de 3 ans : Envoyé Spécial signe le top score de la journée !
Après avoir été sacré vice-champion de France des foals mâles, puis 5e de la finale des mâles Pfs de 2 ans où il obtenait à cette occasion son approbation, Envoyé Spécial du Luy glane un nouveau succès à l’élevage en remportant la classe des mâles de 3 ans de Saint-Lô (7 partants). Sa note ? 17,57/20, soit 79,09/100 au modèle, 54/60 aux allures et 35/40 au saut ! Né sur ces terres chez Bérangère Mouroux, son pedigree est également bien connu des Normands puisque fils de Quoutsou – qui fut stationné à deux pas au Haras National – et de Sitgess du Luy (par le Connemara Thunder du Blin), notamment championne de France des poulinières Pfs en 2012. Envoyé Spécial est un frère utérin d’Alaska du Luy (Très Bon en CCJP CCE à 4 ans), de l’étalon double vice-champion de France des mâles Pfs de 2 et de 3 ans Cas d’Ecole du Luy, qui sort aujourd’hui en Cycle Classique CSO chevaux ou encore de la championne des femelles Pfs de 3 ans Demie Lune du Luy. La deuxième mère d’Envoyé Spécial, Hystérésis du Luy (par la petite Jade du Riez, championne de France CSO de catégorie C), est indicée 145 en CCE chevaux et est sortie jusqu’en épreuves 1,20 m de CSO.

Après avoir remporté sa classe ici même à 2 ans, Engel des Herbages prend cette fois-ci le 2e rang. Ce solide Poney Français de Selle alezan brulé né chez le local Philippe Rainteau est un fils du double champion d’Europe en individuel Machno Carwyn et de Nitro des Herbages par Island de l’Aumont. Les juges lui ont attribué les notes suivantes : 75,91 au modèle, 45 aux allures, 35 au saut, soit une note globale de 16,63. Très coquin sous la selle, Engel était visiblement gêné par une réaction allergique suite à son shampooing de la veille, comme l’expliquait son propriétaire. Frère utérin de Teakila des Herbages (qualifiée à 6 ans pour la finale du CCJP de CSO, IPO 123/14) et de Uyoupi Desherbages (IPO 121/16), Engel provient de la souche Selle Français de Petillante d’où sont sortis bon nombre de chevaux de sport tels que Iris A (ISO 139/81), Kalmout (ISO 137/82), Snoopy du Vallot (ISO 146/92), Hautmesnil des Rues (ISO 152/05), Gipsy d’la Moterie (ISO 137/04), Kamir (ISO 161/83), Quanel (ISO 153/91), Ivala (ISO 140/81)…

Elquabar des Monceaux, frère utérin de Fajar cité précédemment, né chez Chantal et André Magdelaine, est 3e. Il s’agit donc d’un fils de Sologne de Vaubadon et du double champion d’Europe de CSO Quabar des Monceaux, qui lui, signait ce week-end en Allemagne une splendide victoire dans le Grand Prix du CSIOP d’Hagen ! Ce poney de taille moyenne, compact – qui devrait comme Envoyé Spécial concourir au Sologn’Pony – a dégagé de la force et de la sérénité à l’obstacle où il a répété ses sauts tel un métronome. Elquabar a été gratifié d’une note de 16,61/20 (80,91 au modèle, 46,50 aux allures et 31 au saut).

Envoyé Spécial du Luy - ph. Pauline Bernuchon
Envoyé Spécial du Luy – ph. Pauline Bernuchon

Envoyé Spécial du Luy - ph. Pauline Bernuchon
Envoyé Spécial du Luy – ph. Pauline Bernuchon

Engel des Herbages - ph. Pauline Bernuchon
Engel des Herbages – ph. Pauline Bernuchon

Elquabar des Monceaux - ph. Pauline Bernuchon
Elquabar des Monceaux – ph. Pauline Bernuchon

4e, Envol des Nouettes - ph. Pauline Bernuchon
4e, Envol des Nouettes – ph. Pauline Bernuchon

5e, Ecuador Sixty One - ph. Pauline Bernuchon
5e, Ecuador Sixty One – ph. Pauline Bernuchon

7e, Earlgrey Borderie - ph. Pauline Bernuchon
7e, Earlgrey Borderie – ph. Pauline Bernuchon

Mâles de 3 ans taille C et D
Seul engagé dans la catégorie C, Epsylon de Gaya (Co, par Usko de Matt et Furia du Chesnay par Knockadreen Holiday Cliff), né chez Maristelle Dubocq (27), décroche la note de 12,08/20. Sa mère, Furia du Chesnay (célèbre élevage de poneys Connemara de Françoise Birkigt, dans le Centre) est une descendante de la souche de l’Irlandaise Loobeen Ceathru Garbh qui a donné Irlandais du Chesnay (IPO 145/04), l’étalon He Man du Brana (IPO 139/07), Quidditch du Louet (IPO 143/15), l’étalon Tiramisu du Louet (GP As Excellence CSO, IPO 154/16), Millesime du Chesnay (IPO 134/13)…

Déclassé dans la catégorie E, le Connemara Eté Indien d’Oz (par Poetic Justice SL et Uranie de la Butte par Pilatus de Vinca) a obtenu une note de 13,66.
Il est né chez Christiane Xufre (Flers – 61) et est issue de la famille d’Averse Chartraine (IPO 140/98), Kahalia Beth (ISO 123/92), Up To Date de By (IPO 147/01) ou encore Fury de By (IPC 142/01, IPO 145/03).

 Retrouvez le volet 2 / 3 dès demain !

Photos de la manifestation disponibles à la vente. Miniatures et tarifs sur demande à contact@poney-as.com

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest