Disparition de Shining Starr Aristo

Shining Starr Aristo - ph. coll. privée
Shining Starr Aristo - ph. coll. privée

L’élevage belge de Muze nous a récemment fait part de la disparition de son crack poney Shining Starr Aristo (Par Noordererf Chap, Nf et Janine par le chef de race Nf Furzey Lodge Goldenwonder). A tout juste 31 ans, l’étalon néerlandais s’est éteint en laissant derrière lui plusieurs fils étalons en Belgique (Artiest van het Vitseroel, Quick Star Aristo, Twinkling Starr Aristo en Uphill Jumper Peathwells) et en France (Karisto de l’Aumont, Quetzal, Shining et Moonroe de Civry). Dans notre pays où il était disponible à la monte durant une dizaine d’année, son produit le plus médiatisé est bien évidemment l’européen Milford de Grangues, IPO 169 en 2012. Sa production compté également les bons poneys de Grand-Prix Lariss de l’Aumont, Leo Pol Victis, Kauline de la Bauche… et 23 descendants indicés à plus de 130. Quant à ses filles les plus connues, ce sont bien sûr Letizzia et la néerlandaise Sonja. La première peut se targuer d’être la mère des étalons Quoutsou, Rastaquouere (IPO 136/09), Syriac (IPO 126/11) et Uppercut… tandis que la deuxième a engendré Leeping Why de Florys (championne de France de CSO D2 Excellence, IPO 135/07), l’étalon Mon Linaro de Florys (IPO 137/08) et la jeune Romantica de Florys (IPO 147/11).

Shinig Starr Aristo avait pour sa part participé à plusieurs championnats d’Europe, se classant notamment 4e en individuel et en bronze par équipes à Pratoni del Vivaro en 1990, sous la selle de Niek Bartholomeus.

Source : Stal de Muze

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest