Le sport à toute allure !

Si le froid a empêché le déroulement de certains concours ces dernières semaines, d’autres ont bénéficié de conditions météos un peu plus clémentes et ont donc pu maintenir leurs dates. Petit tour d’horizon des résultats des dernières échéances…

Grand Prix national de CCE de Jau-Dignac Loirac (33), 11 et 12 février 2012

Quentin Faucheur et Nanouchka de Swan - ph. Fanny Barrière
Quentin Faucheur et Nanouchka de Swan - ph. Fanny Barrière

Et une victoire masculine, une ! Après le succès de Gabin Ramel Jacob à Rodez, c’est cette fois-ci Quentin Faucheur qui s’impose à Jau Dignac dans le Grand Prix, après une bagarre contre 14 autres concurrents. Les organisateurs de l’écurie Todor Light auront eu à coeur de maintenir leur concours malgré les intempéries, modifiant et aménageant les parcours au fur et à mesure de la compétition, bravo à eux et à leurs bénévoles qui ont bravé le froid !

Premier au dressage, sans-faute sur le CSO et écopant de 13,6 pts sur le cross – soit le troisième meilleur score dans une épreuve sponsorisée par le magasin Netto (Lesparres) où il n’y aura eu aucun sans-faute dans le temps, Quentin Faucheur l’emporte avec un total final de 51,6 pts sur sa Nanouchka de Swan, issue du croisement Willowway Piper’s Bay x Nagir des Pins. Neuvièmes à Rodez pour leur première participation à ce niveau, Quentin et Nanouchka avaient effectué leur saison 2011 en D Elite.
Le couple expérimenté Sophie Porte / Koukounie de Molène réalise la meilleure performance sur le cross avec 5,2 pts de temps. Un peu moins bien classée au dressage et avec une barre sur le CSO, Sophie se classe 2e. Enfin juste derrière le podium est complété par Lucie Demonet et l’européen Non Stop de Molène (Lucie montait l’an passé Girl de Garenne), 2e du dressage, sans-faute aux obstacles sur le cross également et à 4 pts à l’hippique. Les scores furent donc plutôt lourds pour ce premier Grand Prix de l’année 2012 : pas de 0 sur le cross, une première place au dressage à -38 et seulement 4 sans-faute sur le CSO (Quentin, Arnauld Seux, Léa Rohfritsch et Jules Normand).

Ilona Gilles et Opium du Jeth - ph. Marine Bourceau
Ilona Gilles et Opium du Jeth - ph. Marine Bourceau

Sur la D Elite, Ilona Gilles et son joli palomino Opium du Jeth sont les gagnants 2012. Deuxièmes au dressage, 3,2 pts sur le cross et une barre sur le CSO, c’était la clé pour remporter cette épreuve. Enora Laigle / Larissa Dukoto et Cémentine Durand / Djaipour sont 2e et 3e.
La C Elite tombe dans l’escarcelle de Felix Girerd Crenn / Haysford Crackerjack tandis que Quentin Gonzales remporte la B Elite sur Maeva du Boisdelanoue.

Sophie Porte et Koukounie de Molene - ph. Fanny Barrière
Sophie Porte et Koukounie de Molene - ph. Fanny Barrière

Lucie Demonet et Non Stop de Molene - ph. Fanny Barriere
Lucie Demonet et Non Stop de Molene - ph. Fanny Barriere

L’interview de Quentin :
Le Poneyland a acheté Nanouchka alors qu’elle avait 4 ans et depuis, elle a évoluée en CCE avec différents cavaliers, pour arriver aujourd’hui au plus haut niveau. Je la monte pour ma part depuis le mois de septembre.
Jau Dignac 2012 restera à jamais gravé dans ma mémoire ! Nous avons hésité à descendre à cause du froid, de peur que le concours soit annulé. Mais bon comme on dit « qui ne tente rien n’a rien ». Pour en venir au concours, j’ai trouvé que malgré le froid l’organisation était super et j’en remercie les écuries Todor light. J’ai trouvé les parcours très bien, j’ai beaucoup aimé le cross même si il y avait des obstacles que j’appréhendais. Nous avons pris la route avec mon père et ma sœur, vendredi matin pour être à Royan pour le bac de 15h, et avoir le temps d’installer nos poneys et les dégourdir.
Après mon passage en dressage j’étais content de nous, mais je ne pensais vraiment pas être en tête après cette épreuve, ça a été une grande surprise.
Après la reconnaissance du CSO j’étais plutôt serein, même si le parcours n’était pas aussi simple qu’il en avait l’air, surtout au niveau de certains contrats de foulées et aussi par rapport au tracé car après avoir regardé les premiers tours, nous nous sommes rendu compte qu’il ne fallait pas grand-chose pour prendre du temps. Mais tout s’est super bien passé, Nanouchka a pris de l’amplitude depuis quelques temps, et le parcours m’a paru plus facile qu’à Rodez.
Avec mon père nous avons fait la reconnaissance du cross 3 fois, pour être sûr de ne pas me tromper, surtout après les modifications dues aux intempéries. Avant de prendre le départ, je savais que je n’avais pas droit à l’erreur. Pendant le parcours, j’ai rencontré plusieurs problèmes : mon chronomètre s’est arrêté, et après l’obstacle n°9 nous avons fait un peu plus de chemin que prévu avec Nanouch car, je ne sais pourquoi, nous avons continué notre chemin alors que le n°10 se trouvait à côté… Heureusement je me suis rendu compte de mon erreur et j’ai fait demi-tour, ensuite nous avons essayé de rattraper notre retard au mieux, mais sans prendre de risques. Après notre cross, nous sommes restés jusqu’à la fin des parcours car je savais qu’avec mon retard, mon classement dépendait maintenant malheureusement de ce que feraient les autres.
Je vais avoir 16 ans cette année, c’est ma dernière année à poney et donc aussi ma dernière chance de pouvoir participer aux championnats d’Europe. Je compte bien travailler ce qu’il faudra avec Nanouchka et mon père pour continuer à progresser à ce niveau, et peut être obtenir cette sélection dont nous sommes plusieurs à rêver !
Pour la suite, j’ai déjà un cheval de 5 ans que je travaille aussi un peu, et j’espère bien pouvoir progresser et évoluer avec lui en épreuves chevaux tout en continuant mes études. Et pour Nanouchka, je vais la céder à ma petite sœur pour qu’elle s’amuse comme je le fais en ce moment.

Les résultats
Grand Prix, 15 partants
1er : Quentin Faucher / Nanouchka de Swan (Pfs, par Willowway Piper’s Bay, Nf et Jilichka de Swan, Po par Nagir des Pins, Nf) – 38 + 13,6 + 0 = 51,6 pts
2e : Sophie Porte / Koukounie de Molene (Co, par Bambi de Bazire et Florine II par Va Tout du Ruère) – 45,8 + 5,2 + 4 = 55 pts
3e : Lucie Demonet / Non Stop de Molene (Co, par Bambi de Bazire et Florine II par Va Tout du Ruère) – 41,5 + 9,6 + 4 = 55,1 pts
4e : Anne Eva Bourgoin / Silver Legend (Ar, par Spirit of Silver et Silver Lily par Tribune) – 49,5 + 14 +12 = 75,5 pts
5e : Arnauld Seux / Klockeen de Rhonon (Co, par Vizir du Ruère HN et Moonlight Martray par Indra Rebel) – 46,8 +31,2 +0 = 78 pts

CSIP de Manerbio (Italie), 10 au 12 février

Ambre Mairesse et Melvin Candy à Vidauban - ph. Ophelie Artinian
Ambre Mairesse et Melvin Candy à Vidauban - ph. Ophelie Artinian

Une seule cavalière française avait fait le déplacement à Manerbio pour les grosses épreuves et bien lui en a pris ! Ambre Mairesse annonce un joli partenariat avec l’étalon Pfs Melvin Candy, se classant à plusieurs reprises dans le week-end : sans-faute et 2e de la 125 du vendredi (épreuve remportée par Nicole Cepollina et Ravensdale Apraise Me), double sans-faute et 3e de la 125cm du samedi (remportée par Michela Cantero et Something Good) et enfin 3e dans le Grand Prix avec 0 + 4 sur les deux manches, épreuve ayant vu la victoire de Michela à nouveau. Après leur victoire à Vidauban, ils s’annoncent définitivement comme un couple à suivre…

La petite note d’Ambre
Je voulais dire que pour moi ce concours était tout simplement magnifique avec un très bon accueil, je voulais remercier Mr Polizzi (papa de Chiara a fait les championnats d’Europe) qui m’a coachée, super ambiance, on retrouvait en épreuves chevaux des cavaliers qui montaient à poney comme Mélanie Lemoine Jondet et Haelwen Sebille Kernaudour. Le poney a été formidable tout au long du week-end, je remercie encore la famille Scheffer !

Les résultats
Grand Prix du CSIP, 13 partants
1er : Michela Cantero (ITA) / Something Good – 0+0
2e: Sofia Grobberio (ITA) / New Forge Lady – 4 +0
3e : Ambre Mairesse (FRA) / Melvin Candy (étalon Pfs, par Linaro SL, Poet et Forty de Grange par Selim de Siam) – 0 + 4
4e : Nicole Cepollina (ITA) / Ravensdale Apraise Me (Irh) – 4 + 0
5e : Federica Bressan (ITA) / Carrenhill Rose (Irh, par Moores Clover et Grey Lucy) – 0 + 4

Grand Prix national de CSO de Deauville (14), 18 et 19 février 2012

Annulée une première fois en décembre, l’étape de Deauville a finalement pu avoir lieu en ce week-end des 18 et 19 février grâce au dynamisme de Fanny Bougaut et son équipe.
Dix-huit cavaliers étaient du départ du Grand Prix le samedi et c’est Antoine Laye qui aura été le plus efficace avec son Pilerlann ar Park, damant le pion à Emilie Carradot / Quid de Quillien (sans-faute également) et Nellie Largerie / Mattiouska du Tilleul.

Deauville
Deauville

Le lendemain, 14 cavaliers sont repartis dans le Grand Prix des As et seules deux cavalières ont réussi le sans-faute, s’affrontant dans un barrage final : Jessica Cerceau s’impose avec son nouveau compagnon Mon Chou d’Othon, propre frère de Kisaute Ho d’Othon (2 championnats d’Europe de CCE). Aurore Meurisse / Pegase Dav’Nir sont 2e, tandis que qu’Antoine Laye, reparti dans cette épreuve avec son entier, se classe 3e.

Deux concurrents sur les 4 au départ sont sans-faute dans le Grand Prix des As Excellence, il y aura donc barrage également ! Marie Alice Roumy, nouvelle complice de l’européenne Lillou s’impose, devant Emilie Carradot. Zoé Darnanville et Phierté des Auges, jamais très loin, sont 3e, devant Antoine Laye et sa seconde monture, Melanie du Vezou, 4e.

Les autres épreuves
Il y eu 8 sans-faute /22 dans le D Elite du samedi qui a vu la victoire de Maelys Chiron sur Neptune d’Anto, devant Anastasia Popovici / Reze ar Ponthouar et Lea Toukoulou Kimbirima / Cougar de l’Oeuf. Deux cavalières de Grand Prix, Mathilde Soulier et Capucine Garçon, prennent les deux premières places le dimanche aux rênes de Roumia de Brunel et Lariss de l’Aumont. Valentin Fuzeau et N’Hectare des Ifs sont 3e. Dans les C Elite, le cavalier sur lequel parier ce week-end était Antoine Valin, qui s’impose les deux jours avec Pacha de Meroise.

Les résultats
Grand Prix des As Excellence, 4 partants
1er : Marie-Alice Roumy / Lillou (Onc)
2e : Emilie Carradot / Quid de Quillien (Pfs, par Linaro SL, Poet et Lodie d’Helnault, Co par Cyrano Pondi)
3e : Zoé Darnanville / Phierté des Auges (Sfa, par Arpège Depaulstra et Cotentine par Page de Paulstra)
4e : Antoine Laye / Melanie du Vezou (Co, par Thunder du Blin et Emeraude du Pic par Grichet Adel)

Grand Prix des As, 14 partants
1er : Jessica Cerceau / Mon Chou d’Othon (étalon Pfs, par Dafydd de l’Arche, Wd et Baltique II, Co par Lord Diamond’s)
2e : Aurore Meurisse / Pegase Dav’Nir (Cs, par Turcoman, Aa et Lara de Bel Air par Funchal de Semilly, Sfa)
3e : Antoine Laye / Pilerlann ar Park (Co, par Apollon Pondy et Tina ar Park par Moyglare Bruff)
4e : Charlotte Ducommun / Queensland Champblanc (Sfa, par Emilion, Kwpn et Joyeuse du Roc par Allegreto)
5e : Manon Ravenel / Quartier Sud du Lin (Pfs, par Welcome Sympatico SL Han et Dentelle du Moulin par Woodrow Honey’s Benjamin, Nf)

A venir
CSO : Le Mans (72) les 24, 25 et 26 février, Bourg-en-Bresse (01) et Nîmes (30) les 3 et 4 mars
CCE : La Blinière (72) les 3 et 4 mars, Pompadour (19) le 24 mars
Dressage : Poitiers (86) les 3 et 4 mars, Jardy les 7, 8 et 9 avril

Textes : Camille Kirmann
Photos : Fanny Barrière, Marine Bourceau et Ophelie Artinian

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest