CSIOP de Moorsele (Belgique), du 12 au 15 mai 2011

Dans le calendrier de la FEI, le week-end du 15 mai était bien sûr marqué au fer rouge par le CSIO de la Baule, mais aussi par le CSIOP de Moorsele, pour les jeunes pouces.
Parmi les épreuves proposées au plat pays : une « grosse » le jeudi, puis le Grand Prix le lendemain, pour conclure sur une Coupe des nations le dimanche à six équipes.

Le premier jour de compétition, Eloïse Morice s’est classée à la 2e place de la 1.10 m en selle sur Peaceful de Kerpan, épreuve remportée par l’allemande Fabienne Graefe et son poney C, Cornflakes, que l’on avait pu observer dans la Coupe et le Grand Prix du CSIOP de Fontainebleau.
Deux Néerlandaises ont ensuite trustées les trois premières places de la 1.25 m, avec à leur tête Megan Laseur, en selle sur Bella Donna, puis Lisa Nooren avec la ponette française Léa du Genier et la seconde cartouche de Megan, Ensilla. L’épatant couple belge Julie de Pelsmaeker / Sambo Lino est bien sûr sorti sans aucune pénalité, tout comme la deuxième monture de Lisa Nooren, Ronja et l’ancienne ponette tricolore, 12e de la finale des derniers championnats d’Europe avec Florine Roussel, Koka d’Almy, sous la selle de Viggo Björklund (Sue), 6e et l’Allemande Justine Tebbel avec Patty. Sans faute et huitième place pour le premier couple tricolore du classement : Victoria Head et Inorzenn Breizh. Clear round également pour Emilie Carradot et sa Kauline de la Bauche ainsi que pour Inès Joly avec Jamaïque.

Petit clin d’œil au mariage princier : le God Save the Queen a retenti le vendredi dans l’épreuve à 1.20 m en la faveur de Beth Vernon et de Cinderella Girl. Megan Laseur, toujours au prix, est cette fois 2e avec Bella Donna, devant Amke Bekhuis et Goldeneye. L’ancienne ponette Connemara d’Axel le Diberder est 4e sous la selle de la belge Zoé Conter. Ils n’avaient pas pu être du rendez-vous bellifontain, mais ils font leur rentrée, ici, à Moorsele : Manon Ravenel et Magic Leam Pondi sont sans faute, tout comme Emilie Carradot qui a assuré son parcours aux rênes de son deuxième poney, Presto du Mesnil.

Un Grand Prix du CSIOP marqué par la détermination de Julie de Pelsmaeker
Quarante-neuf partants dans ce Grand Prix, jugé très difficile par bon nombre de cavaliers. Mais à Moorsele, c’est ainsi. Un abandon et neuf éliminations dont Emilie Carradot (Kauline) et Baptiste Lecomte (Anydale Ron SL). Tom Vernon, qui effectuait là son premier Grand Prix en CSIOP avec Oh La La de Sivola a bien passé la ligne d’arrivée, mais avec un lourd score de 48 points. Même constat pour Ianis Perard (Lapsus Bougonnières), 28 points ; Marine Quattrina (Valentina), 26 points et pour Eloïse Morice (Oxford de Beausse), 22 points.
La jeune Inès Joly, forte de son excellent week-end de Fontainebleau et déjà présente à Arezzo avec sa Jamaïque, n’a pu rééditer une telle performance (2e du GP du CSIP, ndlr) et boucle son parcours avec quatre fautes au compteur.

Victoria Head et Inorzenn Breizh, 9e du Grand Prix - ph. Anne-Laure Richard

Une faute de moins pour Camille Condé Ferreira et son Juke Box du Buhot (20e) et pour Diane Robert en selle sur Osiris Meraniere (18e). Parcours honorables mais ponctués par deux fautes, Léa Verdier et son alezane Pyrite du Loir ont terminé à la dix-septième place de ce Grand Prix et Bastien Theotime avec Ocean de Bourdons, à la quinzième. Un peu plus rapides, mais avec un compteur identique, Clélie Verney Carron et la Connemara Malika Saulières sont quant à elles 14e. Finalement, seule Victoria Head a failli être du voyage, un voyage au pays du barrage, mais son 4 points avec Inorzenn Breizh l’en écarta. Ce couple signe cependant là la meilleure performance française, avec une neuvième place.

Quatre couples seulement ont résolu cette terrible équation ; l’œuvre de deux Belges (Julie de Pelsmaeker et Evy Morssinkhof), une Allemande (Justine Tebbel), mais aussi de Jens van Grunsven, pour les Pays-Bas. Julie et Sambo Lino, les ouvreurs du barrage, ont donné le ton (sans faute en 30’’72), tellement au dessus qu’aucun de leurs poursuivants ne sont arrivés à faire mieux : Jens, monté sur Indorado, a doublé la mise : aucune barre n’était au sol, mais le chrono affichait 3 secondes de plus. Quant à Evy, qui dompte de mieux en mieux la championne d’Europe individuelle Maybell Molly, à ce train là, ne put éviter deux barres. Justine et son pie Okehurst Little Bow Wow en feront tomber une…
Avec trois autres couples qui pointaient à 4 points, l’équipe néerlandaise annonçait déjà la couleur pour la future Coupe des nations…

Résultats du Grand Prix du CSIOP (49 partants)
1er : Julie de Pelsmaeker (Bel) / Sambo Lino – 0+0 en 30’’72
2e : Jens van Grunsven (Ned) / Indorado – 0+0 en 33’’78
3e : Justine Tebbel (Ger) / Okehurst Little Bow Wow – 0+4 en 33’’77
4e : Evy Morssinkhof (Bel) / Maybell Molly – 0+8 en 33’’66
5e : Kelly Jochems (Ned) / Spirit – 4

Encore une victoire pour la belge Julie de Pelsmaeker et Sambo Lino - ph. Anne-Laure Richard

Rebelote ! Hymne de la Belgique dans la 1.25 m grâce à Lynn Dhavé sur Gella. Dans cette épreuve progressive avec joker, le britannique Graham Babes est le second pilote à avoir accumulé le maximum de points. Et derrière, à la troisième place ? Marine Quattrina avec sa Valentina. Cinquièmes et sixièmes places également pour les tricolores, avec respectivement Diane Robert (Osiris Meraniere) et Tom Vernon (Oh La La de Sivola).

Dans la « petite », ce n’est pas une Marseillaise, mais presque puisque c’est « notre » Niel ar Crano qui décroche la victoire avec la Belge Zoé Conter. Eloïse Morice, qui avait fait le choix d’engager Oxford de Beausse dans cette épreuve, signe un clear round et par la même une remise des prix (3e).

Coupe des nations : jusqu’au-boutisme des cavalières à la veste orange
Du côté des tricolores,  Olivier Bost comptait une fois de plus sur Camille (Juke Box) – troisième Coupe consécutive -, Victoria Head (Inorzenn), Clélie (Malika) et Bastien (Océan).
Contrairement au Grand Prix, « la Coupe n’était pas très grosse mais technique », avouait Clélie. Une opinion partagée par deux autres frenchies qui inauguraient leur première sélection en Coupe des nations. « La coupe était assez facile mais certaines lignes étaient assez techniques quand même », expliquait Victoria. Pour Bastien : «  je pense que tout le monde s’attendait à plus dur ».

* First round. Passage des premiers cavaliers : la britannique Beth Vermon, en selle sur Falaza, ouvre la marche. Un pied dans l’eau la pénalisera de 4 points.  Parcours sans incidence pour la Néerlandaise Leotien Bruin avec Scapa. Rien ne va plus pour Romy Morssinkhof et Diamond, (Romy est la soeur d’Evy, la cavalière européenne de Diamond en 2010) : deux barres, un refus et 18 points. Clear round pour l’Italienne Matilde Faverio sur Miss Ennis ! Notre petite Camille écope de 4 points (rivière) et l’allemande Fabienne Graefe en compagnie de son chic bai Campino de 8 points, dont une faute sur le numéro 1.

Beth Vermon (Gbr) et Falaza - ph. Anne-Laure Richard

Quatre points pour Graham Babes (Gbr) avec Dollar Girl, clear round pour Lisa Nooren (Ned) avec Ronja, 4 points dans le triple pour  Julie de Pelsmaeker (Bel) et Sambo Lino (c’est rare !), 8 pour Nicole Cepollina (Ita) et Nerwero. Victoria écope d’un refus d’Inorzenn : 5 points et Franziska Doetkotte (Ger) se fera catapulter de son palomino Mr X : éliminée.

Evy Morssinkhof (Bel) et Maybell Moly - ph. Anne-Laure Richard

Les troisièmes couples : John Merrick (Gbr) avec Kiltormer Grey font deux fautes, Kelly Jochems et son pie européen Spirit sont sans faute. Les Pays-Bas sont d’ores et déjà assurés d’avoir un score vierge à l’issue de cette première manche ! Pas la moindre pénalité non plus pour Evy Morssinkhof (Bel) et la championne d’Europe Maybell Moly. L’Italien Alberto Violante est pénalisé de 5 points avec Dalton vd Kruishoeve.  Qu’a fait Clélie, qui après Arezzo, se retrouve dans l’équipe de France pour la seconde fois d’affilée ? Une faute dans le triple, 4 points. Une de plus à terre et il y a 8 points pour Julia Schacht (Ger) et sa Tiara.

Quatrièmes cavaliers et premières conclusions. Double Time, l’alezan de Rosie Gunn (Gbr), laisse traîner un postérieur, 4 points. Pas de cavalière à la veste orange : les Pays-Bas, au regard de leurs trois premiers sans faute, choisiront de ne pas faire partir Megan Laseur et Ensilla. Clear round pour la belge Leonie Peeters avec son européenne Kyra tout comme l’Italienne Camilla Franci, en selle sur le superbe Sando que nous avons bien connu sur le circuit français. Bastien a-t-il pu faire remonter les Bleus ? Quatre points de nouveau. Aucun problème pour Justine Tebbel  (Ger) et Patty, sans faute.

Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Anne-Laure Richard

Les 5 points de Victoria sont retirés et l’équipe de France pointe à la cinquième place à égalité avec la Grande-Bretagne, 12 points. Une faute sépare les Allemands (16 points). Devant, se trouvent les Italiens, qui ont montré de la poigne (5 pts), puis la Belgique (4 pts) qui talonne de très près les Pays-Bas (0).

* Second round. Les six équipes repartent. Le rideau se lève pour Fabienne Graefe : l’Allemande ne réussira pas à améliorer son score : 8 points de nouveau. La britannique Beth Vermon ne se fait pas prier et boucle le parcours idéal, sans faute. Et Camille ? Elle en fait de même avec son Juke Box ! Premier sans faute d’un couple tricolore. Matilde Faverio (Ita), sans faute en première manche, ne peut cette fois éviter deux fautes. Douze points au compteur de Romy Morssinkhof (Bel) et Diamond ; tandis que les Pays-Bas enregistrent leur première faute : 4 points pour la cavalière de Scapa, Leotien Bruin.

Camille Condé Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Anne-Laure Richard

L’Allemande malchanceuse en première manche, Franziska Doetkotte (Ger) rentre cette fois au paddock sur le dos de  Mr X, mais n’a pu empêcher trois fautes. Graham Babes et Dollar Girl ajoutent 8 points au compteur de la Grande-Bretagne. Victoria et Inorzenn n’auront pas bousculé de barres sur l’ensemble des deux manches, sauf que cette fois, le petit refus a laissé place à la rivière. Dommage, 4 points. Pour l’Italienne Nicole Cepollina, les boutons se dérèglent : 16 points ! Pour la Belgique, Julie de Pelsmaeker fait une nouvelle démonstration avec son formidable partenaire Sambo Lino (0). Lisa Nooren, tout comme Leontien, accroche une barre avec Ronja (4 points).

Victoria Head et Inorzenn Breizh - ph. Anne-Laure Richard

Julia Schacht (Ger) tire le meilleur de Tiara et c’est sans faute. 4 points pour John Merrick (Gbr) et Kiltormer Grey. Pour Malika et Clélie, il y aura une nouvelle faute dans le triple et un pied dans l’eau (8 points). Huit points au compteur d’Alberto Violante (Ita) et d’Evy Morssinkhof (Bel). La Néerlandaise Kelly Jochems réalise le doublé (0-0), tout comme l’excellente quatrième cavalière de la Mannschaft Justine Tebbel  (Ger).

Clélie Verney Carron et Malika Saulières - ph. Anne-Laure Richard

Un dernier tour marqué aussi par les 4 points de Rosie Gunn (Gbr), de Bastien Theotime et de Camilla Franci. La Belgique s’écroule avec le lourd score de Leonie Peeters en selle sur la toute bonne Kyra (11 points), des pénalités qui laissent sur la plus haute marche du podium, les jeunes filles néerlandaises ! Quatre points à leur crédit, contre 20 pour les British et nos petits Français. Une deuxième place pour les élèves d’Olivier Bost, marquée par des petits 4 points par ci par là. Avec ce quatuor, Tressy Muhr, Maxime Couderc, Florine Roussel (qui fait un retour très remarqué en TDA), l’étau se resserrerait-il à deux mois de l’échéance polonaise ?

Résultats de la Coupe des nations (6 équipes)
1er : Pays-Bas – 4
2e : Grande-Bretagne – 20
2e ex: France – 20
4e : Belgique – 23
5e : Allemagne – 24
6e : Italie – 25

Texte : Pauline Bernuchon
Un grand merci à Anne-Laure Richard pour ces superbes clichés. N’hésitez pas à faire un petit détour par son site internet : http://annelaurerichard.free.fr/

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook