Grand Match du Salon des étalons de Saint-Lô : les poneys font bonne impression

Douze équipes composées de 3 couples ont fait le show hier soir au Pôle Hippique de Saint-Lô lors du Grand Match. Une nouveauté de taille cette année : la présence d’étalons poneys ! Cinq trios étaient ainsi composés d’un poney de niveau Grand Prix As Elite puisque le parcours, composé de 8 obstacles – sans combinaison afin d’éviter les interruptions de piste pour le public et préserver la dynamique d’ambiance – était à 1,20 / 1,25 m.
Que retenir de cette soirée phare du Salon des étalons de sport suivi par un large public d’éleveurs de chevaux de selle, en particulier ? L’idée, très bonne ! D’autant que les poneys, à l’aise, ont laissé une très belle image… pour ceux qui douteraient encore de la qualité sportive de nos petits athlètes !
Romane Orhant et Champagne d’Ar Cus – ph. Poney As
Romane Orhant et Champagne d’Ar Cus – ph. Poney As

En tête d’affiche, l’étalon champion d’Europe, star nationale et internationale, fierté de l’élevage Normand : Quabar des Monceaux. Le fils de Nabor SL, propriété de son éleveur André Magdelaine, a fait sa promenade de santé sous la selle de sa complice Romane Orhant. Le crack reprendra la compétition à Bonneval dans quelques jours, puis devrait se rendre à Auvers et Jardy. La pilote de l’équipe de France présentait également sa jeune cartouche Champagne d’Ar Cus, tout bon fils de Machno Carwyn. La famille Orhant a d’ailleurs décidé d’en acquérir la moitié (l’autre étant toujours à Fabrice et Erell Le Berre, ses naisseurs). De quoi assurer la relève pour la petite sœur de Romane, Gaétane.
Ultralinaro de Lahaye – qui comme son nom l’indique est un fils de Linaro SL – était présenté par sa cavalière habituelle Perrine Pottier (dont la petite sœur monte ici Vvalnut Grove du Péna). Voilà un autre sujet très régulier sur le circuit de la Tournée des As. Belle prestation. Tous sont sans-faute à l’instar du Connemara qui va prendre sa retraite sportive, le généreux et respectueux Pilerlann ar Park, monté par Renaud Madeleine. En voilà un qui peut se targuer d’une belle longévité sportive !

Pilerlann ar Park, et Renaud Madeleine – ph. Poney As
Pilerlann ar Park, et Renaud Madeleine – ph. Poney As

Ce dernier, tout comme Anaconda du Refleh, sont les têtes d’affiche des Ecuries Parad’Izia-K. Anaconda était présenté par la petite Lilou Helfer, 10 ans. Même si le couple a écopé d’un refus, le fils du Welsh Cob Nomade du Perthois a montré sa praticité.

Sur ce parcours aéré et simple, 33 des 36 reproducteurs ont enchainé un sans-faute, de quoi assurer un barrage entre 9 équipes, lequel s’est déroulé sous les encouragements du public venu nombreux depuis le matin.
L’équipe « Haras d’Elle – Ecurie d’Outremer – Elevage du Pont Hay » constituée des étalons Eldorado d’Elle (Bertrand Pignolet), Virtuoso Semilly (Evelyn Bussmann) et Bond Jamesbond de Hay (Bernard Briand, le plus rapide au barrage) s’est imposée. Elle devance celle du Haras de Semilly.
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook