Indices 2021 : Boston du Verdon décroche le meilleur IPC comme l’an passé

Place aujourd’hui aux indices des poneys obtenus en concours Complet. Les jeunes, en réussite à Pompadour, trustent le haut du classement et les plus aguerris de l’équipe de France aussi. Comme l’an passé, Boston du Verdon, double champion d’Europe, décroche le meilleur indice. Il est intéressant de constater que les souches maternelles des poneys cités sont très orientées CCE.

Maé Rinaldi et Boston du Verdon - ph. Marine Delie
Boston du Verdon, gratifié d’un IPC 172 en 2019 et 167 en 2020, obtient cette saison un indice de 170. – ph. Marine Delie

Le Poney Français de Selle Horion d’Areines, champion de la finale du Cycle Libre première année sous la selle de la double championne d’Europe Maé Rinaldi, est détenteur cette saison du meilleur IPC des poneys de 4 ans (IPC 132). Ce poney, né chez Lucie Pironneau, appartient à Anaïs Thibot, éleveuse et cavalière préparatrice du vice-champion de France Grand Prix de CCE en 2019 Virtuose Teakitina. Horion d’Areines est également gratifié d’un ICC 125. Son père est le performer en Grand Prix As Excellence et CSIP/CSIOP Vertige de Bélébat (IPO 178/20). Sa mère, la Welsh Cob Volcane d’Areines (par le gagnant en Grand Prix de CSO Milord des Chouans), sortie Elite à 4 ans de la finale SHF de Dressage (IPD 122/13 et 4 points PACE Poney) est une sœur utérine de l’étalon Summer Song d’Aven, classé jusqu’en Grand Prix de CCE et Dressage (IPD 143/18, IPC 133/14) et de Tohing Song d’Aven (IPC 162/16), médaillé de bronze par équipe aux championnats d’Europe de CCE en 2016.
Habbypop des Martels (Pfs, par Galibot d’Enfer SL, Co et Edenpop Saint’E – une fille de Lollipop de Jax, membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe de CCE en 2009), championne des 4 ans lors de la Grande Semaine de Pompadour sous la selle de sa propriétaire Constance Léger, décroche quant à elle un IPC 126. Elle est née en Haute-Loire chez Isabelle Pegon.

Horion d'Areines et Maé Rinaldi – ph. PSV
Horion d’Areines et Maé Rinaldi – ph. PSV

Née chez Sébastien et Roméo Thilvert au centre équestre des Chimères, G Revée d’Azy, championne du Critérium des 4 ans et de la finale des 5 ans sous la selle de Loan Picone, est gratifiée d’un IPC 144. Cette jument Connemara est une fille d’Adagio Ponthouar (Pumkins Pondi x Dexter Leam Pondi) sorti en Grand Prix dans cette discipline (IPC 152). Comme nous le soulignons dans notre article sur la finale du Cycle Classique de CCE, sa mère Ragtime d’Azy (une fille de Cracker Boy Melody et de la poulinière Jackson III, elle-même par le gagnant en Grand Prix de Concours Complet Vizir du Ruère), indicée 146 en CCE, est issue de la souche de Moonlight Martray qui est à l’origine du poney de Grand Prix de CSO des années 90 Quick Light, mais aussi de Klockeen de Rhonon, membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe de CCE à Malmö en 2015.
Autre femelle Connemara, Goldengirl des Graves, 5e de la finale des 5 ans (mention Excellent, elle aussi sous la selle de Loan Picone) se place en position de dauphine avec un IPC 133. La représentante du Haras d’Ick est une fille de Mealow de la Belle et Quassia des Graves (par Glenree de l’Aulne), soit une propre sœur (ente autres) de l’étalon performer en Grand Prix de CCE Ucellow des Graves (IPC 144/17).

G Revée d’Azy et Loan Picone – ph. PSV
G Revée d’Azy et Loan Picone – ph. PSV

Flash des Etoiles, 11e du championnat de France As Poney 2 Premium de CCE et gagnant depuis en As Poney 1 associé à sa cavalière Emma Lemaitre, obtient le meilleur IPC de la génération des 6 ans (142). Le protégé de Mathilde Doutressoulles et Aurélien Bernardin est inscrit au stud-book du Pfs et est très imprégné de sang New Forest. Son père est Avenir de l’Aumont (par Aron N et la bonne poulinière New Forets Silverlea Martine) et sa mère Quiryda de l’Aumont (par Karisto de l’Aumont et Eliss de l’Aumont par le performer en Grand Prix de CSO Silverlea Spring Fever). Sa deuxième mère est à l’origine d’Oslo de l’Aumont (IPO 147/12) et de Belle Ile de l’Aumont (IPO 143/17). Il s’agit d’une fille de Soon des Etangs, l’une des dignes représentantes de l’élevage de Madame de Bonnafos, notamment mère de 5 produits indicés à plus de 130 parmi lesquels le poney de Grand Prix Queyras de l’Aumont (IPO 150) ou encore Leader de l’Aumont (IPO 147).
Flhigh Fever Dundee, classé en Amateur 3 chevaux et vice-champion de France des 6 ans sous la selle de Léa Dardillac, est également gratifié d’un IPC 142 (Flhigh Fever Dundee est décédé le 18 décembre dans un incendie nous indique le père de sa récente propriétaire, Blandine Roure, qui avait commencé à le monter en As Poney 2). Fils de Grange Surf Sparrow et Margotte Dundee (une fille d’O’Brien du Chesnay indicée 134 en CCE), il représente l’élevage de poneys Connemara de Benoît Lecuyer. Sa famille est également connue dans la discipline puisqu’il est le propre frère du poney de Grand Prix Pitch High Dundee (IPC 153/10), sacré également champion de France D1 Excellence.

Sans surprise, le meilleur IPC toutes classes d’âges confondues (IPC 170) revient à l’étalon Pfs Boston du Verdon, né chez Isabelle et Olivier Vincenot. Gagnant en Grands Prix nationaux et internationaux, médaillé de bronze du championnat de France et double médaillé d’or du championnat d’Europe de Strzegom, il est l’incroyable complice de victoires de la talentueuse Maé Rinaldi. Boston est un fils de Salam du Roc (double champion de France des mâles Pfs de 2 et 3 ans, 7e de la finale des 7 ans et gagnant en As Poney Elite Excellence) et de la jument Connemara Dame des Vents (une fille de Quintette III, propre sœur de Vinca) qui compte également dans sa production l’européenne de Dressage Opale des Vents (championne de France des femelles Pfs de 2 et 3 ans, IPD 138/11) ou encore L’Arc en Ciel (Pro 2 CSO, IPO 125/08, ISO 121/12).
Babylon Night Graves (par Midnight du Brana et Courbette de Gere par Quioco of scarpe), récent gagnant du Grand Prix de Coulandon avec Océane Villeton, décroche un IPC 163. Lui aussi fait référence à l’élevage de l’ancienne présidente de l’AFPC Audrey Dauge. Rappelons que Babylon Night Graves s’est classé par le passé jusqu’en Pro 2 et CCI3* (notamment 3e à Barroca d’Alva fin 2020).
Autres poneys champions d’Europe cet été : Voltair de Lalande (Pfs, par Quoutsou et Molene des Verrouis par Titan du Mougard), né chez Ludovic Burnouf, obtient un IPC 158 ; Céleste du Montier (étalon Pfs, par Tricky Choice du Péna et Epine II par Alhanac, Ar), né chez Roger Gardin, un IPC 153 et Winnetou (Nrps, par Wannahave et Rainy van de Kiboets, Co par Marvel van graaf Janshof), né aux Pays-Bas chez M. J.s. Broers, un IPC 146. Les deux cartouches individuelles, Versailles des Morins (Pfs, par Rasmus SL, Co et Amazone IV par Nudeno du Hardrais), né chez Véronique Guillet et Ut Majeur de Janière (Pfs, par Mad du Bosc et Lakme de la Janière par Rocambole III), né chez François Breuil, obtiennent respectivement un IPC 154 et 144.

Maé Rinaldi et Boston du Verdon - ph. Marine Delie
Maé Rinaldi et Boston du Verdon – ph. Marine Delie

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook