Indices poneys 2019 : Callas Rezidal Z, encore…

Les indice de performance des poneys sont sortis. Nous vous présentons aujourd’hui les meilleurs IPO, par classe d’âge (source IFCE).

Les poneys de 8 ans et plus

Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z - ph. Poney As
Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z – ph. Poney As

Pour la deuxième fois consécutive championne de France Grand Prix As Excellence, puis double médaillée de bronze aux championnats d’Europe, Callas Rezidal Z n’a pas manqué grand-chose cette saison et s’installe tout naturellement en tête du classement des poneys de saut d’obstacles. Pas de surprise donc pour la crack d’Ilona Mezzadri qui conserve son leadership, passant d’un IPO de 181 en 2018 à 185 cette année !

Rappelons que Callas, née chez Jean-Michel Dechamps en Belgique, est une jument inscrite au stud-book Z de la famille Melchior et est issue de parents allemands : Campione et Galathe de Lune, une fille de Caletto. Vous trouverez un petit portrait de la championne dans l’article publié l’année dernière.
Callas, Ilona et Eric Denarnaud (coach et propriétaire de la belle grise) : voilà encore une belle récompense pour ce trio qui ne cesse de gagner.
 
Le deuxième meilleur IPO revient au charismatique Valiant des Charmes, né chez Jean Lebreton et fils de la star Quabar des Monceaux (sa mère est Mado des Charmes, une fille du New Forest Etoile d’Hardy), lui-même troisième du classement 2019 avec un IPO de 172 ! Pour sa première saison en Grand Prix As Excellence sous la selle de la jeune Lola Brionne avec qui il forme un couple des plus prometteurs, le beau blondinet fut présélectionné pour l’échéance européenne après sa quatrième place dans le championnat national Solognot et peut se targuer d’un IPO de 177 ! Quabar (par Nabor SL, Drp et Gina des Monceaux, Sfa par Rosire), le protégé d’André Magdelaine, est lui vice-champion de France et médaillé de bronze par équipe à Strzegom (comme l’an passé !), sous la selle de Romane Orhant. La cavalière de l’équipe de France voit d’ailleurs sa toute bonne petite jument Aquina d’Elle (Sf, par Orient d’Elle et Brume de la Boulay par Grand Veneur) se classer à la 4e place ex aequo, gratifiée d’un IPO de 171. Romane est une élève de Claude Castex, entraineur également de Perrine Pottier, cavalière d’Ultralinaro de Lahaye (Pfs, par Linaro SL, Poet et Folavoine d’Agora par Ultra de Ruille), très régulier en Grands Prix nationaux et détenteur lui aussi d’un indice de 171.
Lola Brionne et Valiant des Charmes - ph. Poney As
Lola Brionne et Valiant des Charmes – ph. Poney As
Aronie la Meulerie (Pfs, par Royal Aronn du Vassal et Java du Pont par Vazy du Viertot), montée par Léane Desmeure, a réalisé une très bonne saison ponctuée de victoires en Grand Prix As Excellence : elle est indicée à 170 à égalité avec la Shetland Baili des Florettes (par Ursus du Sanon).
Sligo de Mormal (Co, par Don Juan V et Jolirose de Mormal par Banagher Magee), Venise des Islots (Pfs, par Balthazar, Hann et Adora Bruere, Co par Alfa van de Fluithoek) et Armene du Costilg (Pfs, par Roudoudou d’Hurl’Vent et Kraayendaals Blossom, Nf par Sweet Williams), les trois autres poneys sélectionnés en équipe de France pour l’échéance européenne, obtiennent respectivement un IPO de 169, 167 et 162.

Les poneys de 7 ans

Le meilleur indice des poneys de 7 ans revient à Calmar des Islots (Pfs, par Rexter d’Or et Nikita du Faucon par Opium de la Scarpe, Co), né chez Jean-Luc Leboucher et appartenant à sa cavalière Marie Aliya Goursat. Tous deux ont réalisé une très belle saison en remportant 5 Grands prix Future Elite 7 ans et les deux épreuves de Vitesse des As Elite de Vichy. Calmar se voit recevoir l’IPO de 169 et devance deux autres poneys qui tournent très bien en Grand Prix depuis la rentrée sous la selle de Mathis Vallat et Lola Brionne : Cogito d’Hurl’Vent (Pfs, par Leadership, Co et Naborah d’Hurl’Vent par Nabor SL, DRP), né chez Jean Drexler et Clémentine (Oc, par Mozart de Beny, Sf et Salie, Pfs par Jocker des Nouettes), représentante de la SARL de L’epinette de Boisemont, tous deux gratifiés d’un indice de 164.
Country Girl du Milon (Co, par Idefix du Villon et Ireland Girl par Thunder du Blin), remarquée également sur le circuit Future Elite, décroche un IPO de 160 et devance le champion de France As Poney 2 Minime, l’étalon New Forest Silverlea High Five (par Rowhill Senator et Silverlea Adorable par Burley Gold Blend), IPO 159.
Marie Aliya Goursat et Calmar des Islots - ph. Poney As
Marie Aliya Goursat et Calmar des Islots – ph. Poney As
IPO 2019
 

Les poneys de 6, 5 et 4 ans

Divine Ice de Seizenn et Chanel Olivan - ph. Poney As
Divine Ice de Seizenn et Chanel Olivan – ph. Poney As

Régulière en Cycle Classique, As Poney 2 et notamment 5e du Grand Prix des 6 ans du Bonneau International Poney, Divine Ice de Seizenn (Co, par Ice and Fire d’Albran et Itiket ar Crano par Ready IV) est soutenue par l’IPO 153. Elle est montée par Chanel Olivan et est née chez Rachel Le Gall. Elle devance d’un point Delle Nocce du Pena (Pfs, par Tricky Choice du Péna et Gamble de Garenne, Co par Kid de Garenne), née Christelle et Sébastien Maillet, classée Très Bon à l’issue de la finale SHF associée à Léna Dreydemy et Drolesse de Nyoiseau (Pfs, par Vendome de Beaufort et Nectarine du Sud par Hableur de Ravary, Co) qui pouvait se targuer de s’élancer avant la finale avec 3 points de bonification (classée Excellent) sous la selle de sa naisseuse Marion Bondon.

Du côté des poneys de 5 ans, l’étalon Poney Français de Selle Eye Catcher de Lourcq (Aron N SL et Kadira de Tyv par Envol d’Angrie), né chez Romain Labarre et Aurélie Bigot, pointe en tête. Pour rappel, le joli bai d’Audrey Poezevara est double champion de France, en Cycle Libre 2e année et E Elite. Retrouvez son portrait : ici.
 
Quatre petits Shetlands sont très bien indicés dans la catégorie des 4 ans. Du côté des plus grands, la New Forest Foxy du Gévaudan (Nf, par Numerus Clausus et Penelope du Gévaudan par Ivoire de Civry) prend la première place grâce à un IPO de 139. Classée Elite de la finale du Sologn’Pony, elle représente l’élevage de Sylvie Bonnan.
IPO 2019
 IPO 2019
IPO 2019
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest