FEI Jumping Ponies’ Trophy de Stuttgart : Ilona et Anna défendront les couleurs françaises

Après Herning et Lyon, le Stuttgart German Master accueillera la troisième étape du FEI Jumping Ponies’ Trophy, les 15 et 16 novembre.  Deux couples tricolores y prendront le départ :

  • Ilona Mezzadri / Ken van Orchid (étalon Nrps, par Kanshebber et Orchid’s Celestiyi par Kantje’s Ronaldo SL, Nf)
  •  Anna Szarzewski / Vaughann de Vuzit (Co, par Dexter Leam Pondi et Voter ar Crano par Moyglare Bruff)
Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit – ph. Poney As
Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit – ph. Poney As

Si la première amazone a déjà une belle expérience – rappelons qu’elle fut finaliste du circuit du Jumping Ponies’ Trophy l’an passé à Mechelen, et double médaillée de bronze aux derniers championnats d’Europe avec Callas Rezidal Z – pour la seconde, il s’agira d’une première à ce niveau. Anna Szarzewski, 12 ans, élève de Jean-Luc Vernon, qualifiée pour le championnat de France As Poney Elite cet été, très régulière depuis la rentrée en Grand Prix As Excellence (notamment 3e du Grand Prix Super As de Lyon) prendra une sacrée expérience dans ce « chaudron », aux côtés des meilleurs.

Olivier Bost : « Préparer les couples de demain »

« Je suis l’évolution d’Anna Szarzewski depuis 1 an ; elle est vraiment dans une phase ascendante. C’est une petite cavalière qui a fait des progrès énormes et que j’ai pu voir à Barbizon et sur la Super As de Lyon. Elle ne lâche rien, montre une belle combativité, beaucoup d’énergie et s’améliore dans ses tracés. J’aime voir des trios « cavalier, poney et coach » complice et celui formé par Anna, Vaughann et Jean-Luc Vernon est de cet ordre. Il est également important de préserver le poney de Romane Orhant, Quabar des Monceaux, pour la saison à venir. J’ai toujours en tête de fabriquer de nouveaux couples. Là, nous arrivons sur une « fin de cycle » pour certains et il est important de préparer la jeune génération. Quelques-uns ont déjà pris de l’expérience, je pense à Jeanne Hirel – envoyée à Opglabbeek il y a 1 an et demi – ou encore Nohlan Vallat dernièrement. Je suis toujours dans cette logique de préparer les couples de demain ».

 

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest