FEI Jumping Ponies’ Trophy de Lyon : Queen Claudia impériale dans le Grand Prix !

Vingt-cinq couples au départ de ce Grand Prix à 1,35 m du FEI Jumping Ponies’ Trophy de Lyon, partis dans l’ordre inverse du classement de l’épreuve d’hier. Plutôt « en tenant » jusqu’à une bonne moitié de parcours, la dernière ligne sur la piste, composée d’un spa et d’un double oxer / vertical était à monter en avançant. Cette combinaison a pas mal de fois été renversée, tout comme le vertical n°5 en bout de virage.
 
Claudia Moore et Elando van de Roshoeve – ph. Poney As
Claudia Moore et Elando van de Roshoeve – ph. Poney As

La première à s’élancer, la Belge Amber Frederick en selle sur Easter BB (Rocky Grichet), a réalisé un bien meilleur tour que celui d’hier (7e). Sortie de piste avec 4 points de pénalités (la sortie de ce fameux double n°11), elle sera rejointe par 6 autres couples : Emma Méric, rapide, 6e et première des 4 points avec Venise des Islots (barre du 5 renversée), suivie par la Belge Aline Sercu (Opaline Optima) ; Marion Salomé (Amgoon de Bernières), une barre en milieu de triple mais très à l’aise également ; Romane Orhant (Quabar des Monceaux), sanctionnée sur le 5 ; l’Allemande Ann-Sophie Seidl (Berkzicht Rob), 4e points en entrée de double  et la Suédoise Ebba Danielsson (Dynamite Spartacus), auteure d’une magnifique prestation, mais piégée par la barre de spa mal abordée (un refus).

En définitive, 5 tandems réussiront le clear round. Le premier fut signé par la Néerlandaise Lily Engelsman et Blackwoodland Rock SL (par I Love You Melody). Une paire qui se connait par cœur. Le second fut mis à l’actif des champions de France As Poney Elite, Ilona Mezzadri et l’étalon Nrps Ken van Orchid (par Kanshebber et Orchid’s Celestiyi par Kantje’s Ronaldo SL, Nf). Tout simplement magnifique ! Ensuite, ce fut au tour de l’Irlandaise Ella Quigley aux rênes de l’expérimenté Rock Dee Jay (par Arko III) de se qualifier pour le jump-off. L’extraordinaire petit cheval, multi médaillé aux championnats d’Europe, est encore bien opérationnel du haut de ses 17 ans. Enfin, deux Britanniques en feront de même : Claudia Moore avec son génial complice Elando van de Roshoeve (Bwp, par Rebus G), puis Tatiane Mauree associée à Horseabout Zibu (par Templebready Fear Bui).
Lily Engelsman et Blackwoodland Rock SL, 2e – ph. Poney As
Lily Engelsman et Blackwoodland Rock SL, 2e – ph. Poney As
Devant des tribunes pleines au trois quarts, de spectateurs attentifs et supporters à la fois, le barrage a évidemment apporté son lot de surprises !
Partie prudemment, Lily et Blackwoodland Rock SL ont réitéré. Le chrono paraissait facilement battable. Ilona et Ken, partis tambour battant, ont réalisé un superbe demi-tour pour aborder l’avant dernier vertical et s’élancer, plein pot, sur le dernier oxer. La foulée était trop longue et l’étalon n’a pu le couvrir. Dommage, c’était le meilleur temps !
Ilona Mezzadri et Ken van Orchid, 3e - ph. Poney As
Ilona Mezzadri et Ken van Orchid, 3e – ph. Poney As

Pas de réussite pour Ella et Rock Dee Jay, sanctionnée d’une faute sur l’ancien triple, devenu double. La cavalière a perdu ensuite ses étriers et son tempo.

Ella Quigley et Rock Dee Jay – ph. Poney As
Ella Quigley et Rock Dee Jay, 4e – ph. Poney As

Les feux étaient au vert pour les deux Britanniques… Et Claudia Moore ne s’est pas privée ! Dans un bon galop, serrant ses courbes, la championne d’Europe par équipe de l’an passé et médaillée de bronze en individuel (vice-championne par équipe cet été à Strzegom et 6e ex aequo de la finale individuelle, excusez du peu !) s’est offert un somptueux parcours sans-faute et la tête du classement par la même occasion. Tatiane, sa compatriote, a perdu toutes ses chances en loupant son demi-tour, bien trop court pour sauter le vertical et ajoutait donc 4 points à son compteur.

Tatiane Mauree et Horseabout Zibu, 5e – ph. Poney As
Tatiane Mauree et Horseabout Zibu, 5e – ph. Poney As
L’édition 2019 du Grand Prix international de Lyon est donc revenue à Queen Claudia. La blondinette, qui fêtera ses 15 ans dans une quinzaine de jours, est sortie de piste avec le sourire. Un sourire qui ne l’a pas quitté pendant la remise des prix, l’accompagnant jusqu’aux écuries !
 
Poney As avait dédié un article sur la championne Britannique avant les championnats d’Europe  : à retrouver ici.
Claudia Moore inscrit à son palmarès le Grand Prix international de Lyon – ph. Poney As
Claudia Moore inscrit à son palmarès le Grand Prix international de Lyon – ph. Poney As
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest