Le Grand Prix As Elite de Jardy pour Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin

Jeanne Hirel inscrit son nom au palmarès des vainqueurs de l’As Elite

Au milieu des bourrasques de vent faisant s’effondrer les obstacles (obligeant le jury à arrêter des cavaliers pendant leur parcours et retardant les horaires de l’après-midi), le Grand Prix As Poney Elite de la TDA Super As de Jardy (92) s’est tenu dimanche en début d’après-midi. Le tour, plus corsé que la veille, a compliqué la tâche de nos binômes, si bien qu’aucun parcours sans-faute n’a été enregistré parmi les 34 paires au départ.

Bon nombre de couples ont cumulé des scores allant de 8 à 12 points, avec des fautes un peu partout dans le tracé, mais particulièrement observées dans le triple et sur la rivière.

Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin s'emparent du Grand Prix As Elite - ph. Marine Delie
Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin s’emparent du Grand Prix As Elite – ph. Marine Delie

Neuf couples se sont néanmoins approchés du tant espéré clear round, mais n’ont pu éviter une faute sur le tour initial et se sont donc départagés au barrage. À ce petit jeu, la Toulousaine Jeanne Hirel et son étalon Vedouz de Nestin (Oc, par Imperial du Blin, Co et Leila du Nereau, Sfa par O Malley), deuxièmes à s’élancer, ont réalisé le parcours sans-faute le plus rapide (37,42 sec). L’élève de Marie-Reine Perié, dont vous pourrez retrouver un portrait dans le prochain Magazine Poney As, a assurément donné le ton et aucun tandem ne réussira à faire mieux. Après sa victoire dans le Grand Prix de la Super As indoor de Bordeaux avec Armene du Costilg, la jeune amazone signe un autre succès remarqué ! « Jeanne est dans une période de réussite et je suis très contente pour elle. Elle est une élève studieuse, sérieuse, elle vient monter ses trois poneys (Vedouz, Armene et son 7 ans Crunch d’Harryj avec qui elle gagne l’épreuve Future Elite 7 ans samedi) 5 fois par semaine avec toujours la même rigueur. Il y a des choses à travailler encore, mais je suis fière d’elle », relatait Marie-Reine, son entraineur de toujours.

Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin - ph. Poney As
Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin – ph. Poney As

A la deuxième place, l’ouvreuse Olympe Rameau Godieu, associée à Telma de Mela (Pfs, par Kooihuster Teake SL, Poet et Helda des Chouans, Wd par Burton des Chouans), avec un chronomètre affichant 4 secondes de plus. Belle prestation de ce couple sur cette prestigieuse compétition.

Olympe Rameau Godieu, associée à Telma de Mela - ph. Poney As
Olympe Rameau Godieu, associée à Telma de Mela – ph. Poney As

Les autres barrages sans-faute sont l’œuvre de Lisa Dupuy et Roudoudou d’Hurl’Vent (déjà sans-faute dans la Vitesse) ainsi que de Perrine Pottier et Ultralinaro de Lahaye (belle performance aussi pour cette cavalière qui courrait à Jardy son deuxième Grand Prix après celui de la TDA du Mans de fin février).

Lisa Dupuy et Roudoudou d'Hurl'Vent - ph. Poney As
Lisa Dupuy et Roudoudou d’Hurl’Vent – ph. Poney As
Perrine Pottier et Ultralinaro de Lahaye - ph. Marine Delie
Perrine Pottier et Ultralinaro de Lahaye – ph. Marine Delie

Léa Gras avec sa sanguine Venus de Jus (autre couple qui débute en Grand Prix avec une troisième place récente dans l’As Elite de Reims) a quant à elle renversé une barre, soit un parcours à 4 points et le même score qu’Anna Szarzewski et son volant Vaughann de Vuzit, vainqueur de l’As Elite du Mans. Anna… petite puce de 11 ans (bientôt 12, ce qui fait qu’elle va pouvoir concourir dès cette année en internationaux) a bien failli passer devant Jeanne. La gagne, elle n’en manque pas. Sans la moindre faute jusque là et serrant bien ses courbes, la fille de l’ex international de rugby s’est lancée dans une folle galopade entre l’avant dernier et le dernier… sans pouvoir redresser et avoir le contrôle nécessaire de son fils de Dexter qui est lui passé à côté. C’était bien tenté !

Léa Gras et Venus de Jus - ph. Marine Delie
Léa Gras et Venus de Jus – ph. Marine Delie
Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit - ph. Poney As
Anna Szarzewski et Vaughann de Vuzit – ph. Poney As

Une mésentente sur le double place Sarah Desmoules en selle sur Austin Joyeuse, sa Kannan (sœur utérine de Tutti Quanti), bourrée de force et pour qui Jardy était le premier Grand Prix outdoor, à la 7e place.

Sarah Desmoules et Austin Joyeuse - ph. Marine Delie
Sarah Desmoules et Austin Joyeuse – ph. Marine Delie

4 points aussi sur le premier tour, Jeanne Lacroix et Thorval du Londel écopent de 2 stops au barrage (8e). Louise Sadran associée à l’européen Rominet de Bruz, auteure d’un bon premier parcours, se positionne au 9e rang avec deux fautes dans le double et un stop sur l’oxer suivant.

Jeanne Lacroix et Thorval du Londel - ph. Poney As
Jeanne Lacroix et Thorval du Londel – ph. Poney As
Louise Sadran et Rominet de Bruz - ph. Poney As
Louise Sadran et Rominet de Bruz – ph. Poney As

 

Cannelle Paramucchio et Calgary Der Lenn - ph. Marine Delie
Cannelle Paramucchio et Calgary Der Lenn – ph. Marine Delie

Le Grand Prix Future Elite 7 ans dans l’escarcelle de Cannelle et Calgary

Un peu plus tôt dans la journée s’est déroulé le Grand Prix réservé aux poneys de 7 ans, couru par 17 couples. Six notamment sont sans-faute. Dans l’ordre du classement, il s’agit de Cannelle Paramucchio et Calgary Der Lenn*Dream (Pfs, par Usandro Tilia Derlenn, Wpb et Tendresse Der Lenn, Po par Zodiak SL, Nrps) – sans-faute également dans l’épreuve du samedi -, 3 secondes plus rapide que la suivante, Anastasia Hamon et le tout bon étalon Kasper’s Ronaldo, 2e.

On retrouve à la troisième place, Caruso Melody (malgré un sursit sur l’entrée du double n°9) sous la selle de Lou Morali, puis Cotton du Lys monté par Matteo Papaian Roche, Ninon Castex et Ciceron Fever Well’s (2 sans-faute sur les épreuves de ce week-end) et enfin Jules Papaian Roche et Carla de Panloup. Assurément des poneys prometteurs à suivre de près !

Sur place, Marine Delie

 

Anastasia Hamon et Kasper's Ronaldo - ph; Marine Delie
Anastasia Hamon et Kasper’s Ronaldo – ph. Marine Delie
Magazine Poney As
Magazine Poney As
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest