Lisa Crouail : « En pratiquant cette discipline, j’apprends à gérer la pression et à prendre du plaisir en travaillant »

Deuxième du CCIP2* de Pallare la saison passée, sacrée vice-championne de France As Poney 1, Lisa Crouail a fait une excellente rentrée en Grand Prix avec Parrow Hyden Silles (Po, par Ors Tulira Sparrow, Co) en signant une victoire sur la Tournée des As de Fontainebleau ce week-end. Interview de la cavalière Charentaise.

Lisa Crouail et Parrow Hyden Silles - ph. coll. privée
Lisa Crouail et Parrow Hyden Silles – ph. coll. privée

Poney As : Lisa, peux-tu te présenter en tant que cavalière ?
Lisa Crouail : J’ai 14 ans et je suis en classe de troisième. Nous habitons en Charente près d’Angoulême et les chevaux vivent à la maison. J’ai toujours monté à cheval avec ma super coach Jennifer Guérillon et ai commencé les Concours Complet en 2014. En 2015, lors de mon premier Lamotte, je suis championne de France Poney 1 CCE avec un super poney : Sahel Jarrouie. J’ai commencé les As Poney 2 en 2016.

PA : Comment as tu rencontré ton poney de Grand Prix Parrow Hyden Silles ?
LC : Nous avions fait connaissance avec ses propriétaires car leur fille concourait dans les mêmes épreuves que ma grande sœur. En septembre 2017, j’ai donc commencé les As Poney 2 et 1 avec Parrow, alias Pika ! Il est extraordinaire avec de belles allures et un bon mental. Sur le cross, il est très droit et généreux. C’est un très bon sauteur et il est respectueux. C’est un poney sur lequel on peut toujours compter !

PA : Ta dernière saison en As Poney 1 fut très régulière et s’est bouclée par une médaille aux championnats de France. Tu nous racontes ?
LC : Tout au long de ma saison, j’ai appris à connaître Pika, ce qui m’a permis de vivre de supers moments, comme sur le CCIP2* de Pallare. Au niveau sportif, le déclic c’est fait à Jardy (4e du Grand Prix, le premier du couple, ndlr). J’ai alors été sélectionnée pour Pallare où j’ai fait un bon Dressage (6e). Le cross était très sélectif, j’étais donc très contente de rentrer sans-faute aux obstacles avec du temps dépassé. J’ai ensuite fait un sans-faute sur le CSO qui m’a permis de remonter à la seconde place pour notre premier international. L’ambiance était géniale et le cadre aussi ! A Lamotte, dès le premier jour mon stress était important, je réalise néanmoins une très jolie reprise qui nous permet de démarrer ce championnat de France de la meilleure des manières. Là encore, le cross a fait son travail, mon poney a été généreux et courageux. Nous rentrons sans-faute, mais avec de nouveau du temps dépassé (c’est le point à améliorer !). Au CSO, je me suis mis une énorme pression, heureusement Pika a assuré et m’a sauvé quelques bêtises, sauf la barre du dernier obstacle. Nous finissons donc cette saison avec une seconde place au championnat de France. Après des vacances bien mérité, Pika a repris le travail fin août. Nous devions courir le CCI de Jardy qui a malheureusement été annulé. Nous avons donc repris la saison en Amateur 2 en même temps que ma sœur.

Lisa Crouail et Parrow Hyden Silles - ph. @photo.equi
Lisa Crouail et Parrow Hyden Silles, vice-champions de France As Poney 1 – ph. @photo.equi

PA : Quelle analyse tires-tu de ton Grand Prix de Fontainebleau que tu remportes ?
LC : Fontainebleau était le premier Grand Prix de notre saison. Samedi, le Dressage s’est bien déroulé même s’il y a bien sûr encore beaucoup de points à améliorer. Lors de mes quatre recos, j’ai trouvé ce superbe cross très difficile, long (6 minutes 18) avec des combinaisons très techniques. Il s’est finalement très bien passé : Pika a été top du début à la fin et nous rentrons enfin dans le temps en ayant optimisé le tracé ! L’après-midi, le CSO s’est couru sur la magnifique piste du Petit Parquet. Magnifique certes, mais difficile. Ce test a vraiment été fautif et il n’y a eu aucun sans-faute dans l’As Elite. Je suis plutôt satisfaite de mon parcours où nous avons réalisé un très beau tour. J’ai malheureusement voulu trop assurer le dernier, du coup je l’ai rapproché et Pika n’a pas pu éviter la faute. Je sors donc avec 4 points sur ce test et malgré cela, nous remportons ce Grand Prix. J’ai vraiment beaucoup de chance de monter ce merveilleux poney et d’être bien entourée !

PA : Que t’apporte ce sport et plus particulièrement le CCE ?
LC : « L’équitation est un sport individuel qui se pratique à deux ». Le cheval est un animal qui ressent énormément de choses et en Complet, on passe vraiment beaucoup de temps avec notre poney, c’est trop bien ! Le CCE est une discipline très complète puisqu’il faut maîtriser trois épreuves plus difficiles les unes que les autres. Pour le Dressage, il faut vraiment être en harmonie avec son poney, c’est très compliqué, il ne faut jamais le brusquer et être vraiment très très patient. Le cross, c’est vraiment une discipline hors norme, la sensation de vitesse est incroyable, Pika est incroyable sur ce test ce qui me permet de profiter entièrement de mes cross et de les vivre à fond. Le CSO est pour moi hyper stressant, il y a du suspens jusqu’au bout ! En pratiquant cette discipline, j’apprends à gérer la pression, à prendre du plaisir en travaillant, je rencontre d’autres cavaliers passionnés, c’est hyper sympa de se retrouver en concours. Je vis des émotions intenses avec Pika !

Lisa Crouail et Parrow Hyden Silles - ph. Léa Fayol
Lisa Crouail et Parrow Hyden Silles – ph. Léa Fayol

PA : Comment s’organise ton mode d’entrainement au quotidien ?
LC : Parrow sort au pré quelques heures par jour et a un programme d’entraînement très spécifique. Il a en général un jour de repos dans la semaine, souvent le lundi. Nous travaillons essentiellement le plat et le dressage sur des exercices de base et beaucoup vers le bas. Nous sautons en général une fois par semaine sur des exercices de cavalettis et nous n’enchaînons que très rarement. Parrow va aussi énormément en extérieur faire des trotting, des balades… Lors de la préparation d’un événement de type TDA, nous lui faisons une séance de galop par semaine 3 semaines avant l’échéance, ce qui permet de le maintenir en forme. J’ai la chance d’habiter près d’un hippodrome qui accepte que j’utilise la piste. Après les gros concours, nous lui laissons une semaine de repos (balade au pas …) pour qu’il récupère bien.

PA : Quels sont tes objectifs cette saison avec ton poney ?
LC : Mes objectifs cette saison sont de continuer à me faire plaisir, à progresser avec ce fabuleux poney et d’être la plus régulière possible en As Elite ! Il ne me reste plus qu’à travailler encore et encore ! J’aimerai vraiment remercier les propriétaires de « Pika » qui nous font confiance, ma coach sans qui rien ne serait possible et qui me supporte au quotidien, ma sœur qui m’accompagne et me groome si besoin, mes parents qui me soutiennent et s’occupent de nos chevaux au quotidien et bien sûr, merci magic Pika !

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest