L’élevage français perd un grand homme

Les poneys d’Audes se retrouvent bien démunis sans leur instigateur et l’élevage français, plus particulièrement de poneys Welsh B, perd l’un de ses plus grands, fidèles et fervents éleveurs : René Cassier.

René Cassier au Sologn'Pony - ph. coll. AFPCW
René Cassier au Sologn’Pony – ph. coll. AFPCW

Membre de l’Association Française du Poney et Cob Welsh depuis près de 40 ans, René Cassier a fondé un élevage de poneys au début des années 80, plus particulièrement de Welsh B sous l’affixe d’Audes, du nom de son village situé dans l’Allier. Cette activité, pour qui il vouait une passion dévorante, Monsieur Cassier la démarra avec plusieurs filles du célèbre étalon Weston Showman acquises auprès d’un grand autre éleveur, Guy de Lamberterie (élevage Elvey), pleines de son étalon Brockwell Brandy. Très vite, un reproducteur deviendra une figure au sein de son élevage : Quiz Game du Logis.
De ces croisements naitront de nombreux poneys de sport, de grands gagnants notamment en CSO et CCE (Joujou d’Audes, multi-médaillé en C1 Elite/ As2C CSO, IPO 148/12 ; Pinson d’Audes, IPO 142/09 ; Obelix d’Audes, IPO 144/08 ; Champagne d’Audes, IPO 142/16 ; Lucifer d’Audes, IPO 142/14 ; Email d’Audes, IPC et IPO 137 et plus récemment Elastic d’Audes, champion des 4 ans C en CSO cet été…), bon nombre d’étalons (Apollon d’Audes, Friquet d’Audes, Hercule d’Audes, Quota Elvey…) dont le marquant Iram d’Audes et des poulinières (Souris d’Audes, Dragonne d’Audes…) au pedigree toujours recherché issues notamment de la matrone Mazda Elvey.

Fondateur d’un élevage de renom, toujours présent sur les grandes manifestations (récompensé au dernier Sologn’Pony par l’AFPCW lors de la finale des Champions Welsh pour son engagement), René Cassier était une figure incontournable de notre petit milieu du poney.
Nos pensées vont à sa famille et à ses proches, auxquels nous présentons toutes nos condoléances.

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest