Sologn’Pony 2018 : Finale SHF des 6 ans D

La finale SHF consacrée aux 6 ans D proposait cette année un lot de 101 poneys. Parmi eux, 13 ont reçu la mention Elite et seuls les quatre premiers ont réussi à enchainer 3 parcours sans-faute.

Les poneys classés Elite ont tous montré des moyens et un potentiel certain pour s’exprimer à l’avenir en As Poney 1 / Petit Grand Prix, voir pour certain en As Excellence à l’instar de Champagne d’Ar Cus et de Chipie Meniljean. Tous étaient montés par des cavaliers adultes, à 90% professionnels.

Champion des 6 ans D -Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney - ph. Poney As
Champion des 6 ans D – Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney – ph. Poney As
Champion des 6 ans D -Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney - ph. Poney As
Champion des 6 ans D – Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney – ph. Poney As

Avec 3 points de bonification suite à 12 parcours sans-faute sur 12, l’étalon Poney Français de Selle Champagne d’Ar Cus (Machno Carwyn, Wd x Quidam de Revel, Sf), sous la selle experte, complice et efficace de Mathieu Laisney depuis 3 ans, a réédité un troisième clear round dans la finale du dimanche lui valant un précieux titre de champion des 6 ans D. Après son double sacre sur les finales des mâles Pfs à 2 et 3 ans, le très bon alezan né chez Fabrice et Erell le Berre s’est de nouveau fait remarquer par son talent de sauteur, s’exprimant par de la force, du respect et de l’énergie. Au caractère bien affirmé, sûr de lui et joyeux, il a encore fait le spectacle avec de petites ruades entre les obstacles.

Le petit fils du célébrissime Quidam, Excellent à 5 ans (11 sans-faute / 12, IPO 136/17), a donc réalisé un 100% de sans-faute cette saison (15/15 !). Très bien né, sa deuxième mère n’est autre que la Sf Rafale de Kerglenn, CSI5*, issue de la souche de Danaé d’où Jumpy de Kreisker (championne des 7 ans, ISO 164/04) et le crack étalon Quickly de Kreisker (JO), mais également Etoupe II, Baladine du Mesnil, Ionesco de Brekka, First de Launay, Quito de Kerglenn (5e du championnat Pro Elite 2015), Shana de Kerglenn (CSI5*, ISO 153/17) et Unna de Kerglenn (CSIW, ISO 155/17)…

Champion des 6 ans D -Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney - ph. Poney As
Champion des 6 ans D – Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney – ph. Poney As
Champion des 6 ans D -Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney - ph. Poney As
Champion des 6 ans D – Champagne d’Ar Cus associé à Mathieu Laisney – ph. Poney As

De la 2e à la 4e place, nous trouvons 3 poneys gratifiés de 2 points de bonification. Dans l’ordre du classement : Cleopatre d’Hurl’Vent, Kasper’s Ronaldo et Code Secret’s Dream départagés au temps sur le dernier tour.

La Pfs Cleopatre d’Hurl’Vent est donc la vice-championne des 6 ans D sous la selle de l’habile Quentin Cros, qui classe également Elite Crocodile Dund’Huit. Très concours, cette ponette isabelle déjà Elite l’an passé (IPO 122/17) a signé cette saison 6 SF/7. Elle aussi issue du double champion d’Europe de CSO Machno Carwyn, elle a pour mère Reverie dotée d’un papier sport très intéressant puisque fille du très bon étalon Leadership et de l’ancienne internationale de CSO Soutane de Soulac (par l’Anglo Echec au Roy). Cleopatre n’est autre que la sœur utérine de la gagnante en Grand Prix As Excellence Une Muse (IPO 162/17), mais aussi de Vulcain (Excellent à 4 et 5 ans, IPO 128/14), Ares (IPO 136/17) ou encore de Fenix, 8e de la finale des mâles Pfs de 3 ans et approuvé étalon à cette occasion, tous nés sous l’affixe d’Hurl’Vent de Jean Drexler (26).

2e - Cleopatre d’Hurl’Vent et Quentin Cros - ph. Poney As
2e – Cleopatre d’Hurl’Vent et Quentin Cros – ph. Poney As

Autre poney très bien né dont la fratrie tourne au plus haut niveau FEI Poney : Kasper’s Ronaldo. Mâle Nrps, ce bai brun est un fils du génial et regretté Kanshebber, disparu il y a quelques semaines et de l’excellente poulinière New Forest Orchid’s Celestyi (issue des sires Kantje’s Ronaldo SL et Rusty) à l’origine de l’étalon Karim Van Orchid’s, membre de l’équipe d’Allemagne de CSO lors des deux derniers championnats d’Europe, des poneys de CSIOP Orchid’s Sea Foam, Relando et de l’étalon vice champion de France As Elite Ken van Orchid (IPO 163/17). Kasper’s, né pour le compte de l’EARL La Chataigne (03), a réalisé 10 parcours sans-faute sur 12 et évoluait sous la selle de Ronan le Dantec. Il a montré toutes les qualités d’un bon poney de sport.

3e - Kasper’s Ronaldo et Ronan le Dantec - ph. Poney As
3e – Kasper’s Ronaldo et Ronan le Dantec – ph. Poney As

Code Secret’s Dream, pur produit de sa cavalière professionnelle et éleveuse Virginie Lefebvre (New Horses’dreams – 59), est un Pfs par le pie Sioux du Godion (Sfb, sorti sur 1,40/ 1,45 m, ISO 131/12), père notamment d’Atchoum’s Dream (Excellent à 6 ans, IPO 136/17) et de plusieurs poneys repérés par leur aisance et leur facilité d’utilisation sur ces finales SHF (Easy Girl’s Dream, Easy Boy’s Dream, tous les deux Excellent en 4 ans D). Sa mère est la Welsh Cob Caerafon Seren Aur (par Tireinon Llwynog). Code Secret’s est donc le propre frère du 4 ans cité plus haut, Easy Boy’s Dream. Auteur de 8 SF/9 cette saison, ce poney qui montre des moyens et du style s’était classé Très Bon à 4 ans et était qualifié pour la finale des 5 ans (IPO 127/17).

4e - Code Secret’s Dream et Virginie Lefebvre - ph. Poney As
4e – Code Secret’s Dream et Virginie Lefebvre – ph. Poney As

Celle qui avait fait grande impression l’an passé était attendue sur cette finale : Chipie Meniljean, championne des 5 ans D, n’a pas déçue ! Pénalisée d’une faute sur les 3 parcours – sur le dernier obstacle de la deuxième manche ! – elle conserve sa mention Elite tout en confirmant ses qualités de grande sportive déjà décelée à 5 ans. Née dans la pourpre, la fille de l’européen Aron N SL et de Trinity d’Ecrepin (par le grand Kannan), ancienne ponette de Grand Prix de CSO (IPO 155/16), elle même par la formidable Vicky (double championne de France Grand Prix Elite en son temps, meilleure perf’ française aux championnats d’Europe de 1998, IPO 170/99, récemment disparue) est une vraie balle, montrant moyen, respect et un superbe passage de dos. Née chez la famille Gruson dans le Nord (SCEA Equidis – 59) et toujours montée par l’excellente Valérie Rohmer, Chipie a réalisé 8 sans-faute sur 10 avant la finale.

5e - Chipie Meniljean et Valérie Rohmer - ph. Poney As
5e – Chipie Meniljean et Valérie Rohmer – ph. Poney As

Le 6e, Copyright de l’Ourcq né chez Romain Labarre (02), a lui aussi fait bonne impression et s’affirme comme un efficace et bon poney de concours, agile et bondissant à l’instar de son père Meeping Cha de Florys SL. La mère de cet alezan, Très Bon à 5 ans (IPO 131/17), est Helena de Tyv (par Alrico, Ar) à l’origine des poneys de Grand Prix de CSO Pyrite du Loir (IPO 144/14) et Santju’s de l’Ourcq (IPO 138/16) entre autres.

6e - Copyright de l’Ourcq et Marie Anne Wissler - ph. Poney As
6e – Copyright de l’Ourcq et Marie Anne Wissler – ph. Poney As

Pénalisé de 4 points lui aussi sur la troisième manche, l’étalon Pfs Ciceron Fever Well’s, très petit cheval (c’est un fils de la vedette allemande Goldfever) a montré de l’envergure et de la prestance. Classé Très Bon l’an dernier, le protégé de Gaëlle Vennettilli Bohec (91) fut remarquablement présenté par Ninon Castex (7e). A noter que sa mère Thalia de l’Aurore est issue du mariage entre le petit étalon européen Jimmerdor de Florys SL et la ponette de Grand Prix Adana Lyndon (Jerezano, Ar et Osiris Cherauds, Wd).

7e - Ciceron Fever Well’s et Ninon Castex - ph. Poney As
7e – Ciceron Fever Well’s et Ninon Castex – ph. Poney As

Le noiraud Crocodile Dund’Huit, associé à Quentin Cros et né à l’élevage du Huit (12), est 8e. Ce Pfs, fils de Spirit of Semilly (Sfa, par Diamant de Semilly) et de la New Forest Rebelote Risloise (par Little Boy du vent), s’était classé 19e/69 des derniers championnats de France As Poney 2 Minimes et moins avec Dorine Campion.

8e - Crocodile Dund’Huit et Quentin Cros - ph. Poney As
8e – Crocodile Dund’Huit et Quentin Cros – ph. Poney As

Autre charismatique mâle, le très sport Classic Rocq (IPO 129/17) né chez Jack Leleu (14). Connemara issu de deux lignées paternelles de cracks – Dexter Leam Pondi et Naughty van Graaf Janshof SL – sa mère Léa de Montmain est une petite fille du chef de race Coolfin Bobby. Il est donc le frère utérin de Rafale de Montmain (Elite en CCJP CCE, IPO 123/12), Sweet Rocq (IPO 137/15) et d’Uppie Rocq (IPO 124/14). Classique à monter (il porte bien son nom !), très styliste, il a montré de jolis moyens sous la selle appliquée de Jennifer Pardanaud.

9e - Classic Rocq et Jennifer Pardanaud - ph. Poney As
9e – Classic Rocq et Jennifer Pardanaud – ph. Poney As

Aux commandes de Maréva Hodé, Coquinedelamonnerie, Elite à 4 ans et non sortie à 5 ans, est 10e. Née chez Fréderic Gallier (50), cette Pfs a pour père Titan du Mougard et pour mère Patience (Oc par Tonnerre d’Angrie).

10e - Coquinedelamonnerie et Maréva Hode - ph. Poney As
10e – Coquinedelamonnerie et Maréva Hodé – ph. Poney As

Un autre protégé de la SCEA Equidis (59) monté par Valérie Rohmer est Elite : Cassandre Meniljean (Excellent à 5 ans, IPO 135/17), Pfs par le performer international Tricky Choice du Péna (dont la production peut se targuer d’un très joli palmarès sur ces finales SHF 2018 !) et Ulotte Meniljean (par Linaro SL, Poet), une fille de la géniale Vicky !

11e - Cassandre Meniljean et Valérie Rohmer - ph. Poney As
11e – Cassandre Meniljean et Valérie Rohmer – ph. Poney As

Excellent à 5 ans (IPO 132/17), elle aussi fut suivie : la respectueuse et classique Cloud of Milk, Pfs née au Haras de La Gisloterie (14) est 12e aux rênes de Mathieu Laisney. C’est une fille de Kantje’s Ronaldo SL et de Tea Spoon (par Machno Carwyn, Wd). La respectueuse alezane est donc une petite fille de Letizzia, mère des étalons Quoutsou, Rastaquouere, Syriac et Uppercut.

12e - Cloud of Milk et Mathieu Laisney - ph. Poney As
12e – Cloud of Milk et Mathieu Laisney – ph. Poney As
13e - Champion d’Ivi Duthot et Benjamin Lemonnier - ph. Poney As
13e – Champion d’Ivi Duthot et Benjamin Lemonnier – ph. Poney As

Dernier Elite et 13e : Champion d’Ivi Duthot né chez Jean-François Noel (50) et monté par Benjamin Lemonnier. Ce Pfs est un fils de Machno Carwyn et de la géniale Ivy du Château (Sfa par Objet d’Art), pilier de l’équipe de Jumping des Pays-Bas, classée 6e de la très difficile finale individuelle des championnats d’Europe de Saumur en 2006. Elle lui a légué son sang et sa générosité.

Le premier des mentions Excellent est l’étalon Chivas de Fougnard (0+0+6) présenté par Mathieu Benoist. C’est un fils de Don Juan V et de la gagnante en Grand Prix As Excellence Valma de Fougnard (mère de plusieurs finalistes issus de transferts d’embryons).

Mention toute particulière

Pour Carlegreta d’Aven (Pfs, par Allegreto, Sfa et Twilight d’Aven par Machno Carwyn, Wd), issue de la souche de Sheva (par l’unique Arabe Kalem) : non sortie à 4 et 5 ans et de fait très verte dans le dressage et en manque de parcours, cette jument très volontaire – très cheval dans le physique – a montré des moyens illimités sautant avec beaucoup de force et énormément de respect. Née chez Céline Guillou (29), elle était montée par Marion Meric.

 

Carlegreta d'Aven et Marion Meric - ph. Poney As
Carlegreta d’Aven et Marion Meric – ph. Poney As

Les mères

Parmi les mères que l’on n’aurait pas encore citées, connues pour leur performances ou par leur production, notons la présence dans les pedigrees de :
Iskra de Garenne (Co, par Kid de Garenne et Antilope du Ruère par Island Earl), championne de France D1P Excellence et classée sur quelques GP CSO : mère de Carat du Kiot, Elite à 5 ans et Excellent cette année ;
Barby de Blonde (Csb, par Welcome Sympatico SL et Daisy de la Forge par Walid al Fawzan, Ar) : mère de Calypso d’Odival, Excellent en 6 ans D, mais aussi du champion des 4 ans D Etadam d’Odival ;
Hourloupe du Tilia (Wb, par Elvey Jarnac et Nouhka de Gabriac par Kirby Cane Statecraft) : mère de Cash Dollar Tilia (par Dollar dela Pierre) Excellent en 6 ans D, mais aussi des étalons Pidji du Tilia, Sir Raspoetin Tilia et Blue Tinka Tilia*Kerveyer entre autres ;
Madelia, fille de la matrone Vinca II et du grand performer international Naughty van Graaf Janshof SL : mère de Cen Es Un du Chapelan, Excellent en 6 ans D, de l’étalon gagnant en Grand Prix As Excellence CSO Touten Un du Chapelan ou encore de Djune du Chapelan, Elite à 4 ans cette année ;

5e - Chipie Meniljean et Valérie Rohmer - ph. Poney As
5e – Chipie Meniljean et Valérie Rohmer – ph. Poney As

Musique Mahoud, fille des européens en CSO Linaro SL et Rapsodie III (par Abidjan, Aa) : mère de Chanel du Roc, sortie Excellent de cette finale ;
Green du Buhot (Pfs, par Tonnerre d’Angrie et Tiva, IPO 131/06), sœur utérine de bons gagnants dont l’européen Juke Box du Buhot : mère de Clin d’Oeil du Buhot (Elite l’an passé) ;
Lorena Fox (Co, par Glenree de l’Aulne et Nymph of Corrib par Coolfin Bobby) : mère de Crumble Fox et du poney de Grand Prix de CSO, l’étalon Texto Fox ;
Eva la Brée (Pfs, par Llanarth Marc Ap Braint, Wd et Brenn de Ship, Ps par Brenneville), championne de France Grand Prix Elite CCE, 8e et 12e en individuel des championnats d’Europe : mère de Cockpit du Lin ;
Gamble de Garenne (Co, par Kid de Garenne et Antilope du Ruère par Island Earl), issue de la souche de Ganty Della comme Iskra précédemment citée : mère de Contreattaque de Twin (Elite à 5 ans), mais aussi de l’étalon Box Office du Péna (finaliste des 7 ans) ou encore de Della Nocce du Péna (Très Bon CCJP CSO 4 ans D) ;
Edanum de Grangues (Pfs, par Laudanum, Ps et Grid of Bedford) : mère de Cardanum de Grangues et de 7 produits indicés à plus de 120 dont l’européen en CSO Milfod de Grangues (IPO 169/12) ;
Molene des Verrouis (Pfs, par Titan du Mougard et Idole de la Peignie par Cyrano Pondi, Co) : mère de l’étalon Coutsou de Lalande (Excellent à 5 ans) et du champion d’Europe par équipes en CCE Voltair de Lalande (IPC 164/17), également 3e en individuel ;
Couvillaise (Pfs, par Nera IV et Sornette V par Jasmin, Sfa), classée en Grand Prix Elite et CSIP : mère de Cangaunat Boycesse.

Statistiques des pères

Mentions Elite – 13 poneys / 101 (13%)
(Nom du poney / naisseur / cavalier)
1 – Champagne d’Ar Cus (étalon Pfs,par Machno Carwyn, Wd et Utopie de Kerglenn, Sf par Quidam de Revel) / EARL Le Berre (29) / Mathieu Laisney
2 – Cleopatre d’Hurl’Vent (Pfs, par Machno Carwyn, Wd et Reverie par Leadership, Co) / Jean Drexler (26) / Quentin Cros
3 – Kasper’s Ronaldo (Nrps, par Kanshebber et Orchid’s Celestyi, Nf par Kantje’s Ronaldo SL) / EARL La Chataigne (03) / Ronan le Dantec
4 – Code Secret’s Dream (Pfs, par Sioux du Godion, Sfb et Caerafon Seren Aur, Wd par Tireinon Llwynog) / EARL New Horses’dreams (59) / Virginie Lefebvre
5 – Chipie Meniljean (Pfs, par Aron N SL, Drp et Trinity d’Ecrepin par Kannan, Kwpn) / SCEA Equidis (59) / Valérie Rohmer
6 – Copyright de l’Ourcq (Pfs, par Meeping Cha de Florys SL et Helena de Tyv par Alrico, Ar) / Romain Labarre (02) / Marie Anne Wissler
7 – Ciceron Fever Well’s (étalon Pfs, par Goldfever, Han et Thalia de l’Aurore par Jimmerdor de Florys SL) / Gaëlle Vennettilli Bohec (91) / Ninon Castex
8 – Crocodile Dund’Huit (Pfs, par Spirit of Semilly, Sfa et Rebelote Risloise, Nf par Little Boy du vent) / EURL Elevage du Huit (12) / Quentin Cros
9 – Classic Rocq (étalon Co, par Dexter Leam Pondi et Léa de Montmain par Naughty van Graaf Janshof SL) / Jack Leleu (14) / Jennifer Pardanaud
10 – Coquinedelamonnerie (Pfs, par Titan du Mougard et Patience, Oc par Tonnerre d’Angrie) / Fréderic Gallier (50) / Maréva Hodé
11 – Cassandre Meniljean (Pfs, par Tricky Choice du Péna et Ulotte Meniljean par Linaro SL, Poet) / SCEA Equidis (59) / Valérie Rohmer
12 – Cloud of Milk (Pfs, par Kantje’s Ronaldo SL, Nf et Tea Spoon par Machno Carwyn, Wd) / EARL Haras de La Gisloterie (14) / Mathieu Laisney
13 – Champion d’Ivi Duthot (Pfs, par Machno Carwyn, Wd et Ivy du Château, Sfa par Objet d’Art) / Jean-François Noel (50) / Benjamin Lemonnier

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest