GOF 2018 – Cinq questions que vous vous posez sur le championnat des As CCE !

Mais qui est ce Penvins de Dives ?

Né chez Geoffroy Foucher (49), le Poney Français de Selle Penvins de Dives (Galienny d’Haryns x Nudeno du Hardrais, IPC 144 et IPO 143/15) n’est pas inconnu des fans de CCE Poney ! En effet, l’isabelle remportait déjà le championnat des As en 2015, sous la selle de la cavalière de l’équipe de France Jeunes Cav’, Héloïse Le Guern. Il démarre la compétition à 6 ans, avec cette même pilote qui le montera durant une demi-douzaine de saisons, mais qui choisira sa seconde cartouche, Qarisma Duboidelanoue, pour les championnats d’Europe. Mina Saiagh, âgée de 16 ans cette année, récupère le champion de France à l’automne 2015 et, après plusieurs accessits et une onzième place à Lamotte l’an passé, prend part à titre individuel aux championnats d’Europe de Kaposvàr (30e/42).

Cette saison, le couple a été sélectionné pour Marbach et s’est classé 5e du seul Grand Prix auquel ils ont pris part, celui de Mettray, privilégiant les sorties en Dressage et CSO. Deuxièmes du Dressage, Mina et Penvins ont réussi les parcours de fond et d’hippique parfaits. Leur score de départ, -27,4, conservé de bout en bout, leur permet de décrocher le titre de champions de France !

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Mina Saiagh et Penvins de Dives – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Mina Saiagh et Penvins de Dives – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Mina Saiagh et Penvins de Dives – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Mina Saiagh et Penvins de Dives – ph. Poney As

Qu’est-il arrivé à O ma Doué Kersidal et Perle du Boisdelanoue ?

Les deux piliers de l’équipe de France, favoris de ce championnat dans lequel on attendait un beau duel, ont joué de malchance… L’étalon Pfs O Ma Doué Kersidal n’a pas passé la première visite vétérinaire, un caillou aurait provoqué un hématome sous son sabot, comme le confiait Lisa Gualtieri sur ses réseaux sociaux. La cavalière a depuis ajouté que son champion ne boitait plus du tout et a ainsi pu profiter de balades sur le site de Lamotte.
C’était un boulevard qui s’ouvrait dès lors pour Gaétan Couzineau et la géniale Perle : aubaine que le talentueux cavalier a saisi dès le Dressage en prenant la tête en -27 points. Le lendemain, après un début de tour parfaitement maîtrisé, la jument aurait trébuché à l’abord du « bête obstacle n°10 » (comprenez ne présentant pas de difficulté majeure), entraînant la chute et l’élimination du couple.

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Gaétan Couzineau et Perle du Boisdelanoue – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Gaétan Couzineau et Perle du Boisdelanoue – ph. Poney As

Pour ces deux cavaliers parfaitement prêts pour l’échéance, c’est un coup dur !

Quelles ont été les plus grosses difficultés du cross ?

Quelques données concernant le parcours de cross 2018 : 3210 mètres, 6’26’’ pour le temps accordé, 20 obstacles dont 7 combinaisons, soient 30 efforts…

Les délicates combinaisons 11 (haie – haie – triple brush) et 16 (double de directionnels), mais aussi l’oxer de haies n°5 placé en haut d’une butte, ont éliminé 6 couples et vu 4 autres à plus de 30 points. Quatre binômes ont réussi à rentrer sans faute dans le maxi du cross. Mina Saiagh et Penvins de Dives donc, mais également Jonas de Vericourt / Vidock de Berder, Lilou Ducastaing / Winnetou, et Laurène Maillard / Tamam Ibn Ouskoub. Louise Petitjean et Versailles des Morins écopent pour leur part de 2,4 points de temps.

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Jonas de Vericourt et Vidock de Berder – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Lilou Ducastaing et Winnetou – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Laurene Maillard et Tamam Ibn Ouskoub – ph. Poney As

Le parcours d’hippique était-il simple ?

Le sélectionneur national Emmanuel Quittet l’annonçait en introduction d’épreuve : le tour de CSO proposé par Jean-Claude Quque sur le terrain 1 était « plutôt délicat car technique. J’ai demandé à Jean-Claude de remplir un peu plus certains obstacles : les poneys ont enchaîné les épreuves ce week-end et n’ont pas l’habitude de rencontrer certaines difficultés proposées aujourd’hui. Sans simplifier, nous avons choisi de leur faciliter un peu la tâche ».

Et pourtant, seuls 4 d’entre eux ont réussi le clear-round attendu ! Manon Marin tout d’abord, partie en ouvreuse avec la bonne sauteuse Urgence de Bel’Air (et le tapis porte-bonheur Poney As !), puis Lou Fabre / Qarisma Duboidelanoue, Jonas de Vericourt et Vidock de Berder (superbe tour maîtrisé, propre, on adore !) et enfin Mina et Penvins bien sûr !

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Manon Marin et Urgence de Bel’Air – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Lou Fabre et Qarisma Duboidelanoue – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Jonas de Vericourt et Vidock de Berder – ph. Poney As

Quels couples se sont finalement démarqués ?

Que dire du podium de ce championnat des As 2018 ? Outre Mina, seul Jonas réalise le 0+0, ce qui lui permet d’accéder à la médaille d’argent (32,8 points) avec le frère utérin de Perle et Qarisma (quelle fratrie !).

Avec deux barres, Louise et Versailles terminent en bronze (27,7+2,4+8) après une saison ponctuée de belles réussites. Fierté pour les parents sans aucun doute : la grande sœur de Louise, Clémence, est 4e avec Vent Fou de Marcy (29,7+7,2+4) ! Lilou et Winnetou (34,5+0+8) sont 5e, devant Laurène et Tamam (34,8+0+8), 6e.

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Louise Petitjean et Versailles des Morins – ph. Poney As

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Clemence Petitjean et Vent Fou de Marcy – ph. Poney As

Vers les résultats complets

GOF 2018 Lamotte-Beuvron
Mina Saiagh et Penvins de Dives – ph. Poney As
Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest