Lea-Sophia Gut s’empare du Grand Prix du CSIOP du BIP 2018 !

Vingt-neuf couples se sont départagés sur le Grand Prix du CSIOP du BIP, « assez technique, long et très aéré » d’après Pierre-Alain Mortierq ui a fait la reconnaissance au micro, aujourd’hui professionnel et ex cavalier de Chaveta II avec qui il avait gagné la première édition du BIP (à cette époque un Grand Prix national nommé « Printemps du Grand Parquet »). Un petit clin d’œil à la manifestation qui fêtait cette année sa majorité !

La première à s’élancer a été Liv Huijbregts avec le hongre gris de 8 ans Enzovoort Dew-Drop (par Anthem Dew Drop), issu de la souche Connemara de l’élevage Aluinn de Sophie Bolze via sa mère Monaghan Aluinn. 4 points vendredi et sans-faute samedi sur le tour de la Coupe des nations mais partie en individuelle, la Néerlandaise s’est pourtant retrouvée en grande difficulté sur ce Grand Prix. Deux de ses camarades, les très bons pilotes Pam Nieuwenhuis (cavalière européenne de l’étalon Zeppe van de Ijsseldijk SL) qui présentait là l’excellente Seraja (par Kantje’s Ronaldo SL) et le non moins talentueux Mart Ijland avec sa géniale mais capricieuse Fantasia (par For Kids Only) seront tout bonnement… éliminés ! Mart n’arrivera pas à passer le premier, son alezane reculant et se rebiffant pendant une bonne minute ! Pour Fleur Holleman et Dante (Twinkling Starr Aristo), le compteur s’élèvera à 9 points pour deux barres et du temps. Beaucoup moins de réussite donc pour les vestes oranges que la veille !

Liv Huijbregts (Ned) et Enzovoort Dew-Drop - ph. Pauline Bernuchon
Liv Huijbregts (Ned) et Enzovoort Dew-Drop – ph. Pauline Bernuchon

Fleur Holleman (Ned) et Dante - ph. Pauline Bernuchon
Fleur Holleman (Ned) et Dante – ph. Pauline Bernuchon

Pam Nieuwenhuis (Ned) et Seraja - ph. Pauline Bernuchon
Pam Nieuwenhuis (Ned) et Seraja – ph. Pauline Bernuchon

Mart Ijland (Ned) et Fantasia, ici dans la Coupe des nations - ph. Pauline Bernuchon.
Mart Ijland (Ned) et Fantasia, ici dans la Coupe des nations – ph. Pauline Bernuchon.

Partie avec Tarzan Ru Flavien (par Kinesitepas) pour préserver son jeune étalon Alto de Fougnard avec qui elle gagnait la veille la Coupe des nations, Louna Garo se fera piéger par trois fois en plus d’un stop sur l’avant dernier. Auteur d’un score lourd, cette très bonne cavalière est passée à côté de son Grand Prix (16 points), tout comme Marie Sandell / Orchid’s Luna Star (par Kanshebber), Laura Dequevy sur sa sanguine Connemara Hazelrock Fizz (Smokey Idea) à 16 points elles aussi ; Fiona Tissier sur sa splendide Allstar (par Karlos), que l’on devrait revoir ; le tout jeune Irlandais Max Foley associé à l’étalon Pumkins Pondi (par Apollon Pondy) qui lui l’avait emporté par deux fois sur ce même Grand Prix avec Camille Conde Ferreira ; Alice Xhémal / Tiramusu du Louet (par Leadership) ; l’européenne Pia Alfert sur la championne d’Europe individuel et par équipes Song Girl (sur ce même terrain, en 2012 avec la Britannique Millie Allen) et Iris de Fontenay qui signa un doublé dans les deux « grosses » du CSIOP avec Une Muse d’Hurl’Vent (par Millefeux des Sureaux), tous à 12 points.

Louna Garo et Tarzan ru Flavien - ph. Pauline Bernuchon
Louna Garo et Tarzan Ru Flavien – ph. Pauline Bernuchon
Fiona Tissier et Allstar - ph. Pauline Bernuchon
Fiona Tissier et Allstar – ph. Pauline Bernuchon

Marie Sandell et Orchid's Luna Star - ph. Pauline Bernuchon
Marie Sandell et Orchid’s Luna Star – ph. Pauline Bernuchon

Laura Dequevy et Hazelrock Fizz - ph. Pauline Bernuchon
Laura Dequevy et Hazelrock Fizz – ph. Pauline Bernuchon

Max Foley (Irl) et Pumkins Pondi - ph. Pauline Bernuchon
Max Foley (Irl) et Pumkins Pondi – ph. Pauline Bernuchon

Alice Xhémal et Tiramisu du Louet - ph. Pauline Bernuchon
Alice Xhémal et Tiramisu du Louet – ph. Pauline Bernuchon

Pia Alfert (Ger) et Song Girl - ph. Pauline Bernuchon
Pia Alfert (Ger) et Song Girl – ph. Pauline Bernuchon

Iris de Fontenay et Une Muse d'Hurl'Vent - ph. Pauline Bernuchon
Iris de Fontenay et Une Muse d’Hurl’Vent – ph. Pauline Bernuchon

Bien qu’appliquée, cela ne passera pas non plus pour l’Allemande Alina Sparwel en selle sur Cookie 60 (par Do It Again). Quatre autres binômes boucleront ce tour avec un compteur à 8 points : l’excellente Irlandaise Lucy Shanahan, gagnante en Grand Prix international, qui avait emmené à Fontainebleau son grand alezan Caliber-DE (Ukato), Agathe Cros et la championne des 7 ans Valoa de Chastelaures (par Quack), Rhys Williams et Shadow’s Dancer (par Silver Shadow), 2 fois 12 points dans la Coupe et Léane Desmeures avec son Twinkle Toes Aluinn (par Zodiak SL).

Alina Sparwel (Ger) et Cookie 60 - ph. Pauline Bernuchon
Alina Sparwel (Ger) et Cookie 60 – ph. Pauline Bernuchon

Lucy Shanahan (Irl) et Caliber-DE - ph. Pauline Bernuchon
Lucy Shanahan (Irl) et Caliber-DE – ph. Pauline Bernuchon

Rhys Williams et Shadow's Dancer - ph. Pauline Bernuchon
Rhys Williams et Shadow’s Dancer – ph. Pauline Bernuchon

Agathe Cros et Valoa de Chastelaures - ph. Pauline Bernuchon
Agathe Cros et Valoa de Chastelaures – ph. Pauline Bernuchon
Léane Desmeure et Twinkle Toes Aluinn - ph. Pauline Bernuchon
Léane Desmeure et Twinkle Toes Aluinn – ph. Pauline Bernuchon

Sept couples ont frôlé le score parfait… D’abord Valentin Gourmeaux que l’on a cru sans-faute jusqu’à l’avant dernier, l’oxer blanc qui suivait le triple, renversé avec Tamise de Thebergeais (par Ultra de Ruillé). Le cavalier, aligné dans l’épreuve individuelle de la Coupe qu’il bouclait en 12 points, s’est bien rattrapé.

Valentin Gourmaux et Tamise de Thebergeais - ph. Pauline Bernuchon
Valentin Gourmaux et Tamise de Thebergeais – ph. Pauline Bernuchon

L’expérimentée Néerlandaise Lily Engelsman avec son étalon Connemara européen Blackwoodland Rock SL (par I Love You Melody) ne récupérera pas non plus un ticket pour le barrage pour une touchette fatale dans le double.

Lily Engelsman (Ned) et Blackwoodland Rock - ph. Pauline Bernuchon
Lily Engelsman (Ned) et Blackwoodland Rock – ph. Pauline Bernuchon

L’Irlandais Francis Derwin, qui monte désormais la célèbre crack Cul Ban Mistress (par Silver Shadow) de sa sœur Kate, avec qui elle fut sacrée championne d’Europe par équipes l’an passé et médaillée d’argent en individuel, était regonflé à bloc après sa grosse chute le premier jour. Engagé dans la petite du CSIOP samedi, il comptait bien faire quelque chose dans le Grand Prix et on y a cru jusqu’au bout ! Mais le dernier vertical est tombé !

Francis Derwin (Irl) et Cul Ban Mistress - ph. Pauline Bernuchon
Francis Derwin (Irl) et Cul Ban Mistress – ph. Pauline Bernuchon

Même scénario du reste pour le tout jeune et prometteur Mathis Vallat, le dernier cavalier à s’élancer avec son tout bon sauteur Udix d’Isky (par Dexter Leam Pondi) et Louise Desmaizières, auteure d’un Grand Prix très maitrisée avec Valma de Fougnard (par Kantje’s Ronaldo SL) !

Mathis Vallat et Udix d'Isky - ph. Pauline Bernuchon
Mathis Vallat et Udix d’Isky – ph. Pauline Bernuchon
Louise Desmaizières et Valma de Fougnard - ph. Pauline Bernuchon
Louise Desmaizières et Valma de Fougnard – ph. Pauline Bernuchon

Deux Bleuettes montées sur la plus haute marche de la Coupe des nations ont aussi raté de peu le clear round. Leurs montures Callas Rezidal Z (par Campione Z) et Quabar des Monceaux (par Nabor SL) prenant toujours plus de hauteur, décidément en super forme sur le Grand Parquet ! Un bout de sabot fut constaté par le juge de la rivière ; Ilona Mezzadri et Romane Orhant n’auront pas non plus le l’opportunité de partir sur le barrage… couru néanmoins par deux tricolores : Margaux Courdent avec Un Champion Delalande (par Opplala St Hymer) et Arthur Delplace aux rênes de sa fidèle Tralala des Salines (voir portrait du cavalier dans la Magazine Poney As n°7 distribué au BIP).

Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z - ph. Pauline Bernuchon
Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z – ph. Pauline Bernuchon
Romane Orhant et Quabar des Monceaux - ph. Pauline Bernuchon
Romane Orhant et Quabar des Monceaux – ph. Pauline Bernuchon
Margaux Courdent et Un Champion Delalande - ph. Pauline Bernuchon
Margaux Courdent et Un Champion Delalande – ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace et Tralala des Salines - ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace et Tralala des Salines – ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace et Tralala des Salines - ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace et Tralala des Salines – ph. Pauline Bernuchon

Nos tricolores se sont élancés au barrage face au couple européen allemand, Johanna Beckmann (en selle sur Crazy Hardbreaker SP dans la Coupe) et Karim van Orchid’s (par Kanshebber), mais aussi l’autre couple de la Mannschaft Lea-Sophia Gut associée à Salvador IV (double 0 dans a Coupe avec Fairy Tale 33) et l’Irlandaise Katie Power, impériale ce week-end avec Knockroe Little Mike (par Sharifabad), 0+0 dans la Coupe également.

Johanna Beckmann (Ger) et Karim van Orchid's - ph. Pauline Bernuchon
Johanna Beckmann (Ger) et Karim van Orchid’s – ph. Pauline Bernuchon
Katie Power (Irl) et Knockroe Little Mike - ph. Pauline Bernuchon
Katie Power (Irl) et Knockroe Little Mike – ph. Pauline Bernuchon
Lea-Sophia Gut (Ger) et Salvador IV - ph. Pauline Bernuchon
Lea-Sophia Gut (Ger) et Salvador IV – ph. Pauline Bernuchon

Johanna ne pu éviter une barre tout comme Margaux, un peu moins rapide. Le premier sans-faute sera signé par l’Irlandaise dont le chronomètre ne sera pas battu par Arthur, vigilent sur l’ensemble de son tour et rapide sur la dernière ligne droite avec sa fille de Linaro SL et devant les yeux de sa propriétaire et éleveuse, Brigitte Guerlin. Irlande en 1, France en 2 ? Pas du tout, car la dernière cartouche allemande, Lea-Sophia / Salvador (âgé de 20 ans) est de 17 centièmes plus rapide ! Voici deux ans que ce couple tourne en internationaux et l’on avait déjà pu les observer l’an passé dans la Coupe des nations du BIP, puis cet hiver sur le circuit du FEI Ponies Jumping Trophy (Verone, Stuttgaart et Mechelen) ou encore le week-end précédent, dans la Coupe des nations d’Opglabbeek en Belgique.

Lea-Sophia Gut (Ger) et Salvador IV - ph. Pauline Bernuchon
Lea-Sophia Gut (Ger) et Salvador IV – ph. Pauline Bernuchon

Arthur Delplace et Tralala des Salines - ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace et Tralala des Salines – ph. Pauline Bernuchon

Arthur Delplace et Tralala des Salines - ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace et Tralala des Salines – ph. Pauline Bernuchon

Au terme de cette remise des prix, les meilleurs cavaliers du CSIOP ont été récompensés : Johanna Beckmann et Arthur Delplace !

Lea-Sophia Gut remporte ce Grand Prix du CSIOP du BIP et Katie Power est 2e - ph. Pauline Bernuchon
Lea-Sophia Gut remporte ce Grand Prix du CSIOP du BIP et Katie Power est 2e – ph. Pauline Bernuchon

Arthur Delplace reçoit le titre de meilleur cavalier du CSIOP. Il ets également 3e du GP CSIOP avec Tralala des Salines - ph. Pauline Bernuchon
Arthur Delplace reçoit le titre de meilleur cavalier du CSIOP. Il est également 3e du GP CSIOP avec Tralala des Salines – ph. Pauline Bernuchon

Grand Prix du CSIOP, 29 partants
1re : Lea-Sophia Gut (Ger) / Salvador – 0+0
2e : Katie Power (Irl) / Knockroe Little Mike (par Sharifabad) – 0+0
3e : Arthur Delplace (Fra) / Tralala des Salines (Pfs, par Linaro SL, Poet et Astuce d’Opale par Lusty, Co) – 0+0
4e : Johanna Beckmann (Ger) / Karim van Orchid’s (Nrps, par Kanshebber et Orchid’s Celestyi par Kantje’s Ronaldo SL) – 0+4
5e : Margaux Courdent (Fra) / Un Champion Delalande (Pfs, par Opplala St Hymer et Royale de la Lande par Lancer, Drp) – 0+4

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest