Opglabbeek : festival irlandais dans le Grand Prix Poney !

Les vestes vertes de Gary Marshall n’auront laissé aucune place à la concurrence dans le Grand Prix du CSIOP d’Opglabbeek, s’emparant des 3 premières places ! La France, 5e, 8e puis en embuscade avec de rapides 4 points, n’a pas à rougir de ses prestations. Mais la championne du jour, c’est bien elle : Kate Derwin a donné une nouvelle leçon à ses adversaires et s’empare d’un second Grand Prix CSIOP d’affilé avec la géniale Cul Ban Mistress…

Les combinaisons à ne pas négliger

L'équipe de France de CSO à Opglabbeek
Ambiance studieuse chez les tricolores – ph. Camille Kirmann

Franck Rothenberger, l’un des meilleurs chefs de piste du monde, n’avait pas ménagé les efforts de nos cavaliers poneys. « La ligne finale est la même que celle du Grand Prix des Juniors ce matin » décryptait Camilla Haughlin, la mère d’Alexander Housen, « elle va faire des dégâts… ». Et la Belge avait raison : l’entrée du double n°11 est tombée une vingtaine de fois ! Quant à ceux qui parvenaient à rentrer dans la combinaison avec 7 foulées parfaites, ils négligeaient parfois le dernier, un étroit vertical. En début d’épreuve, c’est néanmoins le triple, placé en n°6 dans la largeur, qui a fait défaut avec plusieurs stops et éliminations. Vous l’aurez compris, ce Grand Prix fut difficile… Huit couples seulement accédèrent finalement au barrage, sur 53 au départ.

Huit parcours pour l’équipe de France

Les cavaliers tricolores en lice étaient au nombre de 8. Alice Lainé, partie en début d’épreuve avec Simili de la Buqueuse, ne se fait pas avoir sur le triple comme les 3 paires avant et après elle. En revanche, elle renverse l’entrée du double. Un bon parcours à 4 points qui lui fait longtemps garder la tête, elle finira 17e.

Alice Laine et Simili de la Buqueuse à Opglabbeek
Alice Laine et Simili de la Buqueuse – ph. Camille Kirmann

En n°5, Dylan Ringot, 2e la veille, réalise lui aussi une très bonne prestation, où s’arrêtera sa Cébulons l’Amour, jolie révélation cette année ? Une faute sur la palanque qui suit la rivière, le reste est parfaitement maîtrisé : 4 points pour un honorable rang 10.

Dylan Ringot et Cebulons l'Amour à Opglabbeek
Dylan Ringot et Cebulons l’Amour sur l’étroit vertical n°12 – ph. Camille Kirmann

La progression de Tralala des Salines est fulgurante également. Deuxième du Grand Prix du CSIP du BIP, la voilà en Grand Prix CSIOP, avec la manière. Sous la selle d’Arthur Delplace, la fille de Linaro SL a encore très bien sauté ce dimanche, fautant néanmoins sur l’entrée du double et le dernier vertical, il y a 8 points.

Arthur Delplace et Tralala des Salines à Opglabbeek
Arthur Delplace et Tralala des Salines – ph. Camille Kirmann

Jeanne Sadran et Rominet de Bruz seront moins en veine, le bel isabelle s’arrêtant devant le triple. On ajoute deux fautes dont le dernier, pour un parcours à 13 points. Partie en n°19, Charlotte Lebas est la première à faire retentir le jingle du sans-faute ! Magistral parcours avec Quabar des Monceaux, « quel poney hein ?! », lançait Claude Castex à la sortie du tour. Après le sans-faute dans la Coupe hier, la cavalière confirme sa maîtrise à ce niveau, rien à redire.

Jeanne Sadran et Rominet de Bruz à Opglabbeek
Jeanne Sadran et Rominet de Bruz – ph. Camille Kirmann

Charlotte Lebas et Quabar des Monceaux à Opglabbeek
Charlotte Lebas et Quabar des Monceaux, premiers sans-faute du Grand Prix – ph. Camille Kirmann

Une barre sur l’entrée du double empêche l’accès au barrage de Camille Favrot et Uhelem de Seille. La paire signe néanmoins le 4 points le plus rapide pour prendre la neuvième place finale, jolie régularité après leur deuxième place au BIP.

Camille Favrot et Uhelem de Seille à Opglabbeek
Camille Favrot et Uhelem de Seille – ph. Camille Kirmann

Rose de Balanda sera la quatrième qualifiée pour le barrage, après un parcours bien moins précipité que la veille. Cela paye, sans-faute avec la manière avec Tricky Choice du PenaLéo-Pol Pozzo et Shamrock du Gite en revanche, commettent une faute également. Un Grand Prix à 4 points qui leur permet de se classer 18e, juste derrière Alice.

Rose de Balanda et Tricky Choice du Pena à Opglabbeek
Rose de Balanda et Tricky Choice du Pena – ph. Camille Kirmann

Leo Pol Pozzo et Shamrock du Gite à Opglabbeek
Leo Pol Pozzo et Shamrock du Gite – ph. Camille Kirmann

Après une Coupe décevante, les cavaliers français se sont donc bien rattrapés dans le Grand Prix, alignant deux paires dans le barrage à suivre…

Ça n’est pas passé loin…

Madison Jamison et Bodysee des Avelines à Opglabbeek
Madison Jamison et Bodysee des Avelines, redoutables d’efficacité – ph. Camille Kirmann

Seize couples y étaient presque, sortant à 4 points de ce délicat parcours. Parmi les prestations à retenir, le joli tour de l’Allemande Lisa Schulze-Topphoff, toujours associée au petit crack Mentos Junior 2. La cavalière faute sur le dernier, se décidant un peu tard pour sa foulée… tout comme le Belge Aaron Tijskens et Superbre de Laloena. L’entrée du double fut fatidique à plusieurs concurrents : Lynn Bloemer et Karl van Orchid’s (11e), sa compatriote Malin Bollen et la jolie Cavalor’s Mona Liesa 12, les Suédois Janelle Larsson et Prince of Ladytown et les Néerlandais Charlotte Kuijpers et Kosmo van Orchid’s. Le beau et bon Goliath van de Groenweg SL faute sur la sortie de ce fameux double avec sa nouvelle cavalière Laura Baaring Kjaergaard (Den), mais il est très plaisant de revoir le crack plus serein et sautant que ces dernières saisons.
D’autres se sont joué de toutes les difficultés du parcours pour fauter, un peu bêtement, sur des obstacles plus anodins… c’est le cas de Tahnia Jordan-Jones (Gbr) et Beech Comber (12e), de l’Irlandais Jack Ryan et de son bon Sixmile Waterblaze, des réguliers Cora Hirn (Swe) et Miskaun Harvey, des redoutables Elize van de Mheen (Ned) et Quaprice d’Astree ou encore de la Britannique Madison Jamison. Sa formidable Bodyssee des Avelines fut sans conteste une des meilleures montures du week-end.

Kate Derwin et Cul Ban Mistress les plus efficaces au barrage

Huit couples étaient donc qualifiés pour le barrage… Charlotte Lebas a ouvert les hostilités et à joué le tout pour le tout, lançant Quabar de loin sur l’ultime oxer… qui finira malheureusement au sol. Une solide huitième place pour la régulière cavalière tricolore. Dans la foulée, l’Allemand Sönke Fallenberg et For Fun TF mettent un des premiers obstacles à terre, serrant ensuite leurs courbes pour finir 7e. Ciaran Nallon avait réalisé un premier tour très maîtrisé avec Rexter d’Or, se redressant plus que la veille. Son équitation et en particulier son excellente main ne laissent rien au hasard : le couple irlandais prend les commandes avec un clear-round !

Charlotte Lebas et Quabar des Monceaux à Opglabbeek
Charlotte Lebas et Quabar des Monceaux – ph. Camille Kirmann

Sönke Fallenberg et For Fun TF à Opglabbeek
Sönke Fallenberg et For Fun TF – ph. Camille Kirmann

Ciaran Nallon et Rexter d'Or à Opglabbeek
Ciaran Nallon et Rexter d’Or terminent 2e du GP d’Opglabbeek – ph. Camille Kirmann

Rose de Balanda part le couteau entre les dents, misant sur la générosité de Tricky Choice du Péna pour la suivre dans ses décisions. Cela passe jusqu’au double, avec un abord un peu gourmand. « Je l’avais ! » rageait la cavalière à la sortie, et comment ! 4s de moins que le temps de la future gagnante, et une excellente cinquième place.

Rose de Balanda et Tricky Choice du Pena à Opglabbeek
Rose de Balanda et Tricky Choice du Pena – ph. Camille Kirmann

Car la gagnante allait entrer en piste juste ensuite : la redoutable Kate Derwin et la non moins bonne Connemara Cul Ban Mistress serrent leurs courbes pour signer un sans-faute de plus, en 35,32, s’installant en tête.

Kate Derwin et Cul Ban Mistress à Opglabbeek
Kate Derwin et Cul Ban Mistress – ph. Camille Kirmann

Très rapides également, mais avec une barre sur l’ultime oxer, Eleanor Hall MCateer pouvait compter sur l’infatigable Tixylix, gagnante l’an passé avec la grande sœur Jodie et encore formidable ce week-end ! Ce sera la sixième place. Ni l’Irlandaise Lucy Shanahan et Caliber-DE (qui réussit l’exploit de se classer 3e de 2 Grands Prix d’affilée… avec deux montures différentes !) ni la Suédoise Filippa Hellström et son pratique Carnhill Clover Lass ne feront mieux que Kate. Toutes deux sans-faute toutefois, elles terminent 3e et 4e.

Eleanor Hall MCateer et Tixylix à Opglabbeek
Eleanor Hall MCateer et Tixylix – ph. Camille Kirmann

Filippa Hellström et Carnhill Clover Lass à Opglabbeek
Filippa Hellström et Carnhill Clover Lass – ph. Camille Kirmann

Lucy Shanahan et Caliber-De à Opglabbeek
Lucy Shanahan et Caliber-De – ph. Camille Kirmann

Le Grand Prix de ce CSIOP d’Opglabbeek verra donc 3 vestes vertes aux places d’honneur, dont Kate et Cul Ban Mistress, qui réalisent un superbe doublé après leur victoire au BIP. L’arène de Sentower Park, qui a accueilli tout le week-end Children, Poneys, Juniors et Jeunes Cavaliers, a tenu toutes ses promesses : logistique, sols, qualités des parcours… il n’y a rien à redire sur la tenue des concours dans ce cadre moderne, bien pensé et superbe. Un lieu apprécié de tous, qui pourraient sans conteste accueillir de gros championnats rapidement.

Grand Prix CSIOP Opglabbeek 2017
Le CSIO d’Opglabbeek a tenu ses promesses, à l’année prochaine – ph. Camille Kirmann

LES RESULTATS

Grand Prix, 53 partants
1re : Kate Derwin (Irl) / Cul Ban Mistress (Co, par Silver Shadow SL et Clooneenagh Lass par Dunloughan Lad)
2e : Ciaran Nallon (Irl) / Rexter d’Or (étalon Pfs par Dexter Leam Pondi, Co et Neige d’Or, Sfa par Elf d’Or)
3e : Lucy SHanahan (Irl) / Caliber-De (Kwpn, par Ukato et Kaylette par Aram)
4e : Filippa Hellström (Swe) / Carnhill Clover Lass (Ish, par Woodfield Sammy et Barrenhill Berta par Moores Clover)
5e : Rose de Balanda (Fra) / Tricky Choice du Pena (étalon Pfs, par Quick Star, Sfa et Kilina Aluinn, Co par Thunder du Blin)

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest