Décès de l’étalon européen de CSO Heliot de Blonde SL

Sa propriétaire suisse et ancienne cavalière, Oriane Grandjean, nous l’annonçait il y a quelques jours : l’ancien étalon du Syndicat Linaro, l’européen de CSO Heliot de Blonde SL, est décédé en fin d’année dernière de coliques. 

Heliot de Blonde SL - ph. coll. privée
Heliot de Blonde SL – ph. coll. privée

Agé de 21 ans lors de sa disparition, Heliot de Blonde était né en France, chez Christian Morel (70). Il était issu de l’étalon de Grand Prix CSO Oscar de la Bosse et avait pour mère Eclaire de Blonde (par l’Anglo-Arabe Ultra de Rouhet), dont la production et la souche comptent de nombreux gagnants en modèle et allures et plusieurs poneys correctement indicés. Premier produit de sa mère, Heliot s’était illustré en modèle et allures à 3 ans, avant d’opérer quelques sorties en Cycle Libre à 4 ans, puis d’être vendu en Suisse. Il évoluera sur le circuit Grand Prix et CSIP dès ses 7 ans (notamment 3e du Grand Prix du CSIOP de Vérone) et prendra part aux championnats d’Europe de Necarne Castle en Irlande, en 2003, à tout juste 8 ans.

A l’élevage, le joli gris a sailli 89 juments entre 2005 et 2013. Il possède 54 produits dont 28 indicés (7 à plus de 120), son porte-drapeau étant évidemment la ponette de Grand Prix CSO Toscane d’Opale (IPO 126/15), en plus de sujets auréolés de mentions sur le circuit CCJP. Le Syndicat Linaro, qui a géré la carrière de l’étalon, dispose toujours de doses de congelé.

Depuis juin 2014, Heliot était retourné en Suisse aux côtés de sa propriétaire de coeur, sa cavalière européenne Oriane, qui l’aura chouchouté jusqu’au bout. C’est très triste qu’elle nous a annoncé la nouvelle, nous pensons à elle.

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest