Sologn’Pony 2011 – Finales SHF 6 ans – Lamotte-Beuvron, 18 au 21 août 2011

Cette année, 92 poneys de 6 ans se sont élancés dans les finales du Cycle classique de saut d’obstacles. Champions, poneys Elites et faits marquants de cette édition 2011, Poney As vous propose une rétrospective de ces belles finales solognotes.

6 ans B
Une mention Excellent sur les 3 finalistes.

Très bon à 4 ans, Excellent à 5 ans, Olivia Flavie Vande Horst réédite la performance de l’an dernier et s’empare, par la même, du titre de championne de France des 6 ans B. Un joli parcours dans cette finale pour cette petite ponette aubérisée, assez douée sur les barres : 8 points en première manche, puis un double sans faute, l’unique. Elle sera la seule à repartir avec une mention. Cette ponette d’origines étrangères (par Ciejan’s Zidane Wa et Liberty, Oep) appartient au tout jeune Mathys Gelon, fils d’Anne-Sophie et d’Olivier Gélon de Elevage d’Olmas et était pilotée par Lisa Vizor. Olivia Flavie Vande Horst devrait s’illustrer dans de belles épreuves Ponam de sa taille à l’avenir.

Olivia Flavie Vande Horst (Oep, par Ciejan's Zidane Wa et Liberty, Oep), championne des 6 ans B / Lisa Vizor - ph. Pauline Bernuchon
Olivia Flavie Vande Horst (Oep, par Ciejan's Zidane Wa et Liberty, Oep), championne des 6 ans B / Lisa Vizor - ph. Pauline Bernuchon

6 ans B : pas de poney classé « Elite »
Un « Excellent » (nom-origines/naisseur/propriétaire/cavalier)
Championne de France : Olivia Flavie Vande Horst (par Ciejan’s Zidane Wa et Liberty, Oep) / W. Kruisselbrink / Mathys Gelon / Lisa Vizor

Olivia Flavie Vande Horst (Oep, par Ciejan's Zidane Wa et Liberty, Oep), championne des 6 ans B / Lisa Vizor - ph. Pauline Bernuchon
Olivia Flavie Vande Horst (Oep, par Ciejan's Zidane Wa et Liberty, Oep), championne des 6 ans B / Lisa Vizor - ph. Pauline Bernuchon

2e, Rossignol d'Audes / Nelly Robert - ph. Pauline Bernuchon
2e, Rossignol d'Audes / Nelly Robert - ph. Pauline Bernuchon

Rift de la Bresse / Romane Convers - ph. Pauline Bernuchon
Rift de la Bresse / Romane Convers - ph. Pauline Bernuchon

6 ans C
Onze prétendants au titre, 1 Elite et 3 Très Bon.

Avec sa cavalière Pauline Parent, le petit entier noir pangaré Requiem en Lou Mineur peut s’enorgueillir d’un parcours parfait sur le circuit du cycle classique. Jugez plutôt : champion des 4 ans et des 5 ans B et cette année, champion des 6 ans C !
Une petite faute en première manche, Requiem en Lou Mineur a ensuite réalisé deux clear round – malgré quelques petites fautes de pilotage, déjouées avec facilité –  le plaçant en tête avec la seule mention Elite de ce championnat. Notons que son père, Amir de la Rochère, avait été un bon poney de Grand Prix de CSO, remportant également le CSIP du Touquet en son temps (1999, pour être précis). Volta V, sa mère, est une fille du New-Forest Malik de Tyv. Elle s’est illustrée en Concours Complet, s’octroyant de bons indices dans cette discipline : 120, 128 et 133 respectivement de 1998 à 2000. En saut d’obstacles, elle est titulaire d’un IPO 116 (1997). Requiem en Lou Mineur n’a qu’un seul frère utérin en âge de concourir : Spoony du Lou (Emir d’Espien), IPO 73 en 2010.
Le petit noir a comptabilisé 5 sans faute sur 10 cette saison. C’est un bon poney de sport, au mental « concours », polyvalent (classé aussi en CCE), qui devrait s’illustrer en première série.

Requiem en Lou Mineur (Pfs, par Amir de la Rochère, et Volta V, Po par Malik de Tyv, Nf), champion des 6 ans C / Pauline Parent - ph. Pauline Bernuchon
Requiem en Lou Mineur (Pfs, par Amir de la Rochère, et Volta V, Po par Malik de Tyv, Nf), champion des 6 ans C / Pauline Parent - ph. Pauline Bernuchon

Notons dans cette finale, la présence du fils de Bellakilah (Azziz), bien classée en D1 et D1 spéciale de CSO : Retouche d’un Soir (Naughty van Graaf Janshof SL).

6 ans C classé “Elite” (nom-origines/naisseur/propriétaire/cavalier)
Champion de France : Requiem en Lou Mineur (m. Pfs, par Amir de la Rochère, et Volta V, Po par Malik de Tyv, Nf) / Edith Bonnard / Edith Bonnard / Pauline Parent

 

6 ans D
Soixante-dix-huit poneys, dont 13 classés Elite, 12 Excellents et 8 Très Bon.

Champion des mâles Poneys Français de Selle de 3 ans, préservé à 4 ans, Excellent à 5 ans (IPO 129), Royal Aronn du Vassal, fils du génialissime sportif Aron N SL, s’offre le titre prestigieux de champion des 6 ans D. Ce beau et bon étalon est né chez Ségolène Charlot (72) et lui appartient. En exploitation depuis le début de la saison chez Pauline Henry – avec qui il a effectué un triple sans faute dans cette finale, tout comme trois autres sujets -, il avait auparavant réalisé de jolies prestations lors du BIP dans les épreuves internationales pour poneys de 6 ans, sous la selle d’Emilie Carradot. Son père, Aron N SL, qui a produit des poneys tournant sur la scène internationale et de plus jeunes sujets présents chaque année dans les finales du cycle classique, n’est plus à présenter. Sa mère, la Welsh Cob Janville Sponté, après s’être consacrée à l’élevage, s’est classée jusqu’en D Elite de CSO et s’est vu attribuer pendant plusieurs années des indices sportifs supérieurs à 110. Janville a mis au monde trois produits dont deux femelles nées chez Isabelle Arnaud, affixe « Luna » : Opaluna (Kooihuster Teake), IPO 151 en 2010 et Piorella Luna (Durello), IPC 131 en 2009. C’est une sœur utérine de Levis Sponte (Hywi Real Magic), IPO 127 en 2007. Elle détient 4.5 points PACE. C’est une fille de Dafydd de l’Arche (Ceulan Nathan), bien connu pour être le père de l’étalon Pfs Kisaute Ho d’Othon, excellent poney de Concours Complet qui a participé aux deux derniers championnats d’Europe (IPC 156 en 2006 et IPO 147 en 2010) et de son propre frère, étalon également, Mon Chou D’Othon (IPO 133 en 2004), ainsi que Nytouche d’Othon (IPO 138 en 2009), Idem Rislois (IPO 136 en 2003) etc …
Avant la final, Royal Aronn du Vassal enregistrait 6 sans faute sur 9. C’est un poney que l’on devrait revoir à l’avenir dans de belles épreuves.

Royal Aronn du Vassal (étalon Pfs, par Aron N SL, Drp et Janville Sponté, Wd, par Dafydd de l'Arche), champion des 6 ans D  / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon
Royal Aronn du Vassal (étalon Pfs, par Aron N SL, Drp et Janville Sponté, Wd, par Dafydd de l'Arche), champion des 6 ans D / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon

Triple sans faute, malgré une belle touche sur le dernier, son challenger a montré de gros moyens (excellent passage de dos, force, malgré un geste de devant perfectible). Il s’agit de l’entier Rown d’Egle, fruit d’un croisement intéressant puisque fils de Crown Z et de la New-Forest Silverlea Caroline (Silverlea Flash Harry). Né chez Crystele Bazetoux (78) à qui il appartient toujours, il était valorisé par Pauline Henry… qui s’offre donc un superbe doublé en classant ses montures aux deux premières places. Crown Z (CSIO sous la selle de Judy Ann Melchior), c’est la déclinaison suivante : Carthago x Ramiro Z x Raimond, Holst. Sa mère n’est autre que l’immense championne Ratina Z, sans nul doute LA jument du siècle. Quant à Silverlea Caroline, elle a notamment produit Hasley O’Hara (Vim des Ifs), IPO 128 en 2007, Katja du Bracou (Kantje’s Admiraal), IPO 120 en 2005, Mullighan des Vignes (Orient Adjan), IPO 129 en 2008.
Silverlea Harebelle II, sa deuxième mère, a produit Silverlea Sue Ellen (Silverlea Flash Harry), IPO 121 en 2006. Il s’agit bien sûr de la souche Perdita II, la fondatrice du célèbre élevage britannique Silverlea (d’où Silverlea Martine, entre autres…). Rown d’Egle, qui n’était pas sorti à 4 et 5 ans, totalisait 7 parcours sans faute sur 15.

Rown d'Egle / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon
Rown d'Egle / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon

Le troisième, Ilar Alberto, étalon Welsh Cob né en Grande-Bretagne chez Monsieur Davies et importé foal par l’Elevage Cherry, appartient à sa cavalière Sarah Go. Il a fait montre d’un style correct, de souplesse et de mental. Il fut classé dans sa jeunesse en épreuve d’élevage (notamment premier de la section des 1 an au Haras du Pin, vainqueur des 2 ans et réserve champion junior D au National de 2007). C’est un fils de Felinmor Triple Crown et d’Ilar Alice, par le célèbre Nebo Daniel (vainqueur du championnat suprême des étalons au Royal Welsh Pony Show en 1988 et gratifié du titre de « Premium Stallion ». C’est aussi le grand-père de la mère du double champion d’Europe Machno Carwyn). Il effectuait 6 parcours sans faute sur 11 cette année en cycles classiques 6 ans D. En 2010, il obtenait un IPO de 126.

Ilar Alberto / Sarah Go - ph. Pauline Bernuchon
Ilar Alberto / Sarah Go - ph. Pauline Bernuchon

Razozaure. Celui-là aura marqué les finales du Sologn’Pony par sa régularité : Elite à 4 ans (14e – IPO 131), Elite à 5 ans (3e – IPO 139) et… Elite à 6 ans (malgré une très grosse faute sur le dernier, mais « bénigne !), classé 4e de cette finale (triple 0), sous la selle de Mathilde Hardy ! C’est un fils de Linaro SL et de la ponette d’origines inconnues, Azalée. C’est le propre frère de Qazi Mini, IPO 127 en 2010 et le frère utérin de Paz Azteque (Kantje’s Ronaldo SL), IPO 130 la même année, tous nés chez Guy Hardy (72), comme Razozaure. C’est un poney « très concours » que l’on devrait revoir avec facilité sur plus gros. Il est auteur de 9 parcours sans faute sur 13 cette saison.

Razozaure / Mathilde Hardy - ph. Pauline Bernuchon
Razozaure / Mathilde Hardy - ph. Pauline Bernuchon

Cette ponette là est ultra pratique. « Fosbury » à droite, « Fosbury » à gauche, les genoux dans les naseaux lorsqu’il le faut, Radieuse des Morins passe de l’autre côté, quoi qu’il arrive, sans se faire piéger, ou très rarement, du moins sur ces hauteurs (une faute sur le premier tour). Elle est née chez Véronique Guillet (17) et était pilotée par sa fille, Delphine Guillet.
Trois quart Connemara : Hableur de Ravary x le performer international Banagher Magee. Sa mère est l’Odyssee du Sud (IPO 139 et 127 en 2003 et 2004). Parmi ses produits en âge de concourir, notons Sauvage des Morins (Durello), sorti à 4 ans, IPO 109 en 2010 et Tresor des Morins (Fricotin), Excellent à 4 ans (0+0).
Radieuse des Morins obtenait l’an dernier l’excellent IPO de 142. 5 sans faute sur 9 pour la palomino cette saison en cycles classiques.

Radieuse des Morins / delphine Guillet - ph. Pauline Bernuchon
Radieuse des Morins / Delphine Guillet - ph. Pauline Bernuchon

Les autres Elites : Reve d’Amour Porteron, bien monté, a fait montre d’application et de sérieux, tout comme le malin Robinwood de Blonde. Ranelagh Boy Aluinn, fin et appliqué également, a fait ce qu’il fallait, sans être très démonstratif. Rumba du Verron a semblé être une ponette facile et bonne ouvrière. Rebelle du Halage est une ponette très concours, guerrière, qui a fait un travail honnête sur ses côtes. Romane d’Aubraine a sauvé plusieurs fautes de sa jeune cavalière : elle a montré de l’intelligence sur les barres et semble être ultra pratique. Radja Meraniere a confirmé ce qu’on pensait de lui à 4 et 5 ans ; c’est un poney que l’on devrait revoir sur de bonnes barres.
Quant à l’étalon Connemara Rom Coco de Boissel, au modèle très sport, il se sera montré fin prêt pour cette échéance tant dans le dressage que dans le travail à l’obstacle. Il a montré des moyens et n’a, à aucun moment, semblé être en difficulté. C’est un poney d’avenir que l’on devrait revoir dans le haut du classement à 7 ans.

6 ans D classés “Elite” (nom-origines/naisseur/propriétaire/cavalier)
Champion de France : Royal Aronn du Vassal (étalon Pfs, par Aron N SL, Drp et Janville Sponté, Wd, par Dafydd de l’Arche) / EARL Charlot Lepine / EARL Charlot Lepine / Pauline Henry
Vice-champion de France : Rown d’Egle (m. Oc, par Crown Z, Z et Silverlea Caroline, Nf, par Silverlea Flash Harry) / Crystele Bazetoux / Crystele Bazetoux / Pauline Henry
3e : Ilar Alberto (étalon Wd, par Felinmor Triple Crown, Wd et Ilar Alice, Wtc par Nebo Daniel, Wd) / M. Davies / Sarah Go / Sarah Go
4e : Razozaure (h. Pfs, par Linaro SL, Poet et Azalée) / Guy Hardy / Guy Hardy / Mathilde Hardy
5e : Radieuse des Morins (f. Pfs, par Hableur de Ravary, Co et l’Odyssee du Sud par Banagher Magee, Co) / Véronique Guillet / Véronique Guillet / Delphine Guillet
6e : Reve d’Amour Porteron (m. Pfs, par Glenn SL, Poet et Querida d’Amour II, Cs par Chant d’Amour, Sf) / Sylvie Secchiutti / Sylvie Secchiutti / Gladys Secchiutti
7e : Robinwood de Blonde (étalon Pfs, par Rotherwood Ambassador, Wb et Isa de Blonde par Cherifien, Ar) / Christian Morel / liste rouge / Stéphane Ligny
8e : Ranelagh Boy Aluinn (h. Pfs, par Welcome Sympatico SL, Han et Fahrenheit Baroeul, Co par Knockadreen Holiday Cliff) / Sophie Bolze Chassigneux / Sophie Bolze Chassigneux / Gladys Secchiutti
9e : Rumba du Verron (f. Co, par Rasmus SL et Java du Verron par Don Juan V) / Sophie Delporte / Marie-Edwige Deschamps / Anaïs Praet
10e : Rebelle du Hallage (f. Pfs, par Linaro SL, Poet et Legende du Halage, Po par Thunder du Blin, Co) / Bernard Banquart / Jean-Jacques Castelain / Alienore Declercq
11e : Romane d’Aubraine (f. Co, par Leadership et Velvette du Thuit par Cove Commander) / Joëlle Duquesnoy / Joëlle Appert / Amélie Colin
12e : Radja Meraniere (m. Pfs, par Kantje’s Ronaldo SL, Nf et l’Ile au Tresor par Shining Starr Aristo, Poet) / Bruno Delabarre / Bruno Delabarre / Alienore Declercq
13e : Rom Coco de Boissel (étalon Co, par Vandale Daf et Venus du Pech par Ard Breeze) / Gérard Rolland / Gérard Rolland / Julie Valade

espace

1er, Elite, Royal Aronn du Vassal / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon
1er, Elite, Royal Aronn du Vassal / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon

1er, Elite, Royal Aronn du Vassal / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon
1er, Elite, Royal Aronn du Vassal / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon

6e, Elite, Reve d'Amour Porteron / Gladdys Secchiutti - ph. Pauline Bernuchon
6e, Elite, Reve d'Amour Porteron / Gladdys Secchiutti - ph. Pauline Bernuchon

7e, Elite, Robinwood de Blonde / Stephane Ligny - ph. Pauline Bernuchon
7e, Elite, Robinwood de Blonde / Stephane Ligny - ph. Pauline Bernuchon

8e, Elite, Ranelagh Boy Aluinn /  Gladdys Secchiutti - ph. Pauline bernuchon
8e, Elite, Ranelagh Boy Aluinn / Gladdys Secchiutti - ph. Pauline bernuchon

9e, Elite, Rumba du Verron / Anaïs Praet - ph. Pauline Bernuchon
9e, Elite, Rumba du Verron / Anaïs Praet - ph. Pauline Bernuchon

10e, Elite, Rebelle du Halage / Alienore Declercq - ph. Pauline Bernuchon
10e, Elite, Rebelle du Halage / Alienore Declercq - ph. Pauline Bernuchon

11e, Elite Romane d'Aubraine / Amélie Colin - ph. Pauline Bernuchon
11e, Elite Romane d'Aubraine / Amélie Colin - ph. Pauline Bernuchon

12e, Elite, Radja Meranière / Alienore declercq - ph. Pauline Bernuchon
12e, Elite, Radja Meranière / Alienore declercq - ph. Pauline Bernuchon

13e, Elite, Rom Coco de Boissel / Julie Valade - ph. Pauline Bernuchon
13e, Elite, Rom Coco de Boissel / Julie Valade - ph. Pauline Bernuchon

14e, Excellent, Rodeo Sand / Thibault Destrebecq - ph. Pauline Bernuchon
14e, Excellent, Rodeo Sand / Thibault Destrebecq - ph. Pauline Bernuchon

15e, Excellent, Rose du Puits / Axel Regnier - ph. Pauline Bernuchon
15e, Excellent, Rose du Puits / Axel Regnier - ph. Pauline Bernuchon

16e, Excellent, Revanche de Brias / Julien roussel - ph. Pauline Bernuchon
16e, Excellent, Revanche de Brias / Julien roussel - ph. Pauline Bernuchon

17e, Excellent, Rolls d'Angrie / Pierre Meunier - ph. Pauline Bernuchon
17e, Excellent, Rolls d'Angrie / Pierre Meunier - ph. Pauline Bernuchon

18e, Excellent, Razella d'Hors Pair / Alienore Declercq - ph. Pauline Bernuchon
18e, Excellent, Razella d'Hors Pair / Alienore Declercq - ph. Pauline Bernuchon

19e, Excellent, Royal de la Tour / Amélie Troublet - ph. Pauline Bernuchon
19e, Excellent, Royal de la Tour / Amélie Troublet - ph. Pauline Bernuchon

20e, Excellent, Rockstar de Fleyres / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon
20e, Excellent, Rockstar de Fleyres / Pauline Henry - ph. Pauline Bernuchon

21e, Excellent, Rififi du Paradis / Noemie Gal - ph. Pauline Bernuchon
21e, Excellent, Rififi du Paradis / Noemie Gal - ph. Pauline Bernuchon

22e, Excellent, Rustine de l'Ambre / Pierre Meunier - ph. Pauline Bernuchon
22e, Excellent, Rustine de l'Ambre / Pierre Meunier - ph. Pauline Bernuchon

23e, Excellent, Reve des Fées Greys / Franck Costil - ph. Pauline Bernuchon
23e, Excellent, Reve des Fées Greys / Franck Costil - ph. Pauline Bernuchon

24e, Excellent, Rakosi de la Roche / Marc Munier - ph. Pauline Bernuchon
24e, Excellent, Rakosi de la Roche / Marc Munier - ph. Pauline Bernuchon

25e, Excellent, Romeo de Chambord / Nathalie Clouet Goubard - ph. Pauline Bernuchon
25e, Excellent, Romeo de Chambord / Julien Murier - ph. Pauline Bernuchon

26e, Très Bon, Ribambelle des Halaux / Marianne Delporte - ph. Pauline Bernuchon
26e, Très Bon, Ribambelle des Halaux / Marianne Delporte - ph. Pauline Bernuchon

27e, Très Bon, Rialta de Roc O Cerf / Catherine Jean - ph. Pauline Bernuchon
27e, Très Bon, Rialta de Roc O Cerf / Catherine Jean - ph. Pauline Bernuchon

28e, Très Bon, Rivage du Fougeray / Amélie Trublet - ph. Pauline Bernuchon
28e, Très Bon, Rivage du Fougeray / Amélie Trublet - ph. Pauline Bernuchon

29e, Très Bon, Risketou Gavrais / Benjamin Grandvalet - ph. Pauline Bernuchon
29e, Très Bon, Risketou Gavrais / Benjamin Grandvalet - ph. Pauline Bernuchon

30e, Très Bon, Ravel Delamotte / Clemence Vallois - ph. Pauline Bernuchon
30e, Très Bon, Ravel Delamotte / Clemence Vallois - ph. Pauline Bernuchon

31e, Très Bon, Royal du Rubis / Bernard Laurent Copez - ph. Pauline Bernuchon
31e, Très Bon, Royal du Rubis / Bernard Laurent Copez - ph. Pauline Bernuchon

32e, Très Bon, Rolling Stone Briarde / Agathe Jombart - ph. Pauline Bernuchon
32e, Très Bon, Rolling Stone Briarde / Agathe Jombart - ph. Pauline Bernuchon

33e, Très Bon, Ramses de Grevilly / Léa Le - ph. Pauline Bernuchon
33e, Très Bon, Ramses de Grevilly / Léa Le - ph. Pauline Bernuchon

34e, Romeo de Loire / Eric Simon - ph. Pauline Bernuchon
34e, Romeo de Loire / Eric Simon - ph. Pauline Bernuchon

35e, Relcome de Florys / Chloe Van Gysel - ph. Pauline Bernuchon
35e, Relcome de Florys / Chloe Van Gysel - ph. Pauline Bernuchon

36e, Rilford des Dauges / Sylvie Thenevin - ph. Pauline Bernuchon
36e, Rilford des Dauges / Sylvie Thenevin - ph. Pauline Bernuchon

37e, Rafika de Garenne / Servanne Kiss - ph. Pauline Bernuchon
37e, Rafika de Garenne / Servanne Kiss - ph. Pauline Bernuchon

38e, Raspberry des Vassis / Justine Macq - ph. Pauline Bernuchon
38e, Raspberry des Vassis / Justine Macq - ph. Pauline Bernuchon

39e, Rimmel de Cabue /Sebastien Depauw- ph. Pauline Bernuchon
39e, Rimmel de Cabue /Sebastien Depauw- ph. Pauline Bernuchon

40e, Duke F / Camille Jussiaux - ph. Pauline bernuchon
40e, Duke F / Camille Jussiaux - ph. Pauline bernuchon

41e, Reintty du Cerisier / Jennifer Pardanaud - ph. Pauline Bernuchon
41e, Reintty du Cerisier / Jennifer Pardanaud - ph. Pauline Bernuchon

42e, Ray Mulus Victis / Mathilde Hardy - ph. Pauline Bernuchon
42e, Ray Mulus Victis / Mathilde Hardy - ph. Pauline Bernuchon

43e, Ritzy du Gite / Julie Rideau - ph. Pauline Bernuchon
43e, Ritzy du Gite / Julie Rideau - ph. Pauline Bernuchon

44e, Rosco de Bellefond / Elodie Lejeune - ph. Pauline Bernuchon
44e, Rosco de Bellefond / Elodie Lejeune - ph. Pauline Bernuchon

Ropper de Montmain / Pierre Menuier - ph. Pauline Bernuchon
Ropper de Montmain / Pierre Menuier - ph. Pauline Bernuchon

Finales des 6 ans D : en bref ….

Dixième et Elite de la finale des 6 ans D, Rebelle du Halage. La grisette est une fille de Linaro SL et de Legende du Halage (Thunder du Blin). Légende est une ponette qui se consacre au sport depuis plusieurs années et faisait même partie de la long list des présélectionnés pour les championnats d’Europe de Concours Complet de Jaszkowo avec sa cavalière Manon Boucher. Ses deux produits étaient présents dans les finales du cycle classique : Rebelle et Sam du Halage (Kantje’s Ronaldo SL), qui a pu être observé dans les 5 ans C (8+0).
Très bien monté par Thibault Destrebecq, en avançant et en serrant ses courbes dans la troisième manche, le ravissant « petit cheval » Rodeo Sand  (Happy Villers et Exquise Delamotte par Mynach Fulmar) se classe 14e, soit le premier des Excellent (0+8+0).
Quinzième et 16e, Rose du Puits (Willoway Good as Gold, Nf et Heronie du Puits, Tf par Mivis) et Revanche de Brias (Glenn SL, Poet et Nouchka de Brias par Kantje’s Admiraal, Poet) ont montré de bonnes choses. La première, pratique, a répondu aux sollicitations de son jeune cavalier. Quant à la seconde, très « petite balle », ronde, maniable et guerrière, il s’agit d’une fille de Noucka de Brias (IPO 132 en 2010) une fille de la Welsh Cob Lullaby (Honyton Ariel), tout comme Galant de Brias (Numero Un de Tyv), champion des 6 ans, grand gagnant en D1 et D1E (IPO 164 en 1999) et Hullaby de Brias (Azziz), IPO 148 en 2005.

La bonne Razella d’Hors Pair, fille du petit étalon Hors Pair, performer en Grand Prix, exemple de générosité, et de la bonne ponette de Chloé Defives, Grenade du Nord – avec qui elle avait gagné bon nombre de Grands Prix de CSO avant de se consacrer à la reproduction – obtient la mention Excellent (4+4+0).

Mention Très Bon pour Ravel Delamotte (Linaro SL, Poet et Echalotte Delamotte par Mynach Fulmar, Wb) qui sort de piste avec une barre sur chaque tour (le dernier dans la troisième manche) : c’est un poney qui veut bien faire, doté d’une bonne amplitude et de mental.
Il en est de même pour Rolling Stone Briarde (Naughty van Graaf Janshof SL, Co et Bryane par Le Gazouilleur, Ps), trois fois 4 points, fine, dans le sang et bien montée.

Même s’ils ne sont pas gratifiés d’une mention, certains poneys se sont tout de même fait remarquer à l’instar des deux sujets qui sont restés à la porte de la troisième manche, réservée aux poneys ayant moins de 8 points sur l’ensemble des deux premiers round : Ritzy du Gite (Welcome Sympatico SL, Han et Nana de Garenne, Co par Kid de Garenne), 0+9.25 et l’étalon Rosco de Bellefond (Linaro SL et Sandy du Blin par Joad, Aa), 9.25+0.

Au classement SHF : Rolls d’Angrie, femelle par Linaro SL et Klassique d’Angrie par Un Atout d’Angrie, né chez Edgard Colas (49) comme le souligne son affixe, appartenant à Gaétan Berger et valorisé par Pierre Meunier, se plaçait en tête du classement de la SHF avant la finale grâce à 10 parcours sans faute sur 15 et 325.60 points. Elle arrache la mention Excellent en finale (0+4+4, 17e). Son challenger est le protégé de Chantal Gilet (87), l’étalon Pfs Rosco de Bellefond (Linaro SL et Sandy du Blin par Joad, Aa), frère utérin d’Achille Melusin (Fakir de Ravary), champion de France Grand Prix de CSO en 2002 et de Géraldine Melusine, gagnante en Grand Prix Elite de CSO (IPO 151 en 2005). Avec 9 sans faute sur 14, il détenait 291.30 points, sous la selle d’Elodie Lejeune.

Du côté des mères :
Nakone, la mère du fantastique petit étalon Nabor qui avait participé aux championnats d’Europe de CSO du haut de sa petite taille. Nakone est aussi la mère de Relcome de Florys (Welcome Sympatico SL), 4+4+8.
L’excellente poulinière Bettina (Lombard), est aussi la mère de Balissima qui a produit Ropper de Montmain (Whatton Copper Beech).
Quellye (Fudge du Galion), la mère de Rosira de Florys (Rosire, Sf), auteur de 7 parcours sans faute sur 7 cette saison (El + Np en finale, blessée). Quellye a aussi produit l’exceptionnelle Vicky (Olvic, Aa), double championne de France Grand Prix Elite de CSO et membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe de 1998 (IPO 170 en 1999), Atos Delablauderie (Olvic, Aa), classé en GP, Galaxie du Vicomte (Love, Ar), grande gagnante en épreuves internationales et Grand Prix (IPO 143 en 2006), Kenzo de la Blauderie (Vis Versa, Aa), gagnant en GP de CSO (IPO 143 en 2010) et l’étalon Pfs Micky de Florys (Jalienny, Aa), IPO 123 en 2005 et stationné en Belgique.

Grenade du Nord (Festival Epona), très bonne ponette de Grand Prix de CSO (cf. paragraphe sur Razella d’Hors Pair).
La belle et exceptionnelle souche Ganty Della avec la très grande gagnante en C1 Elite de CSO et championne de France dans cette catégorie Querie de Garenne (IPO 157 en 1998), la mère de Regate de Kersidal (Welcome Sympatico SL), 10.25+0. Querie (Kid de Garenne), est notamment la mère de Magic Star (Don Juan V), classé en petit GP de CSO et IPO 150. Ganty Della a notamment produit Ira de Garenne (Atlantic Sentinel), médaille de bronze par équipe aux Championnats d’Europe de  CSO de Copenhague en 1982, Oliver de Garenne (Ashfield Aengus), IPO 140  et Kim de Garenne (Ashfield Aengus), la mère de Twist (championnats d’Europe de CCE), Ulysse, Bonny et Choke de Garenne, tous classés et/ou gagnants en Grands Prix de CSO… Il s’agit de la souche de Nana de Garenne, la mère de Ritzy du Gite (cf. finale des 6 ans D).
Egalement présente dans les papiers des poneys de Garenne : la poulinière kingston Mite (Glenarde), mère des bons poneys de CSO Toffee de Garenne (Kid de Garenne), IPO 134 en 1998 et Dundee de Garenne (Ashfield Aengus), IPO 150 en 1999. Il s’agit de la grand-mère maternelle de Rafika de Garenne (Kebir de Garenne), 0+8+8.
La Connemara Norma, de la Baronne de Sevin, mère de Jinglejoyce du Preuil, IPO 134 (2003), Firstone du Preuil, IPO 148 (1997), Dabalaya du Preuil, IPO 125 (2004) et surtout de l’étalon Hurlevan du Preuil, présélectionné pour les championnats d’Europe de CSO de 2002 (IPO 138), tous issus de l’étalon Kinvara Jingle. Il s’agit de la souche que l’on retrouve dans le pedigree de l’étalon Rodger du Preuil (Malabar of Seye), 8+8 dans cette finale des 6 ans D.
La bonne poulinière, Sandy du blin (cf. Rosco de Bellefond, cité plus haut).
La souche de Ganty Fan (Ballydonagh Rob) : mère de Fahrenheit Baroeul (Knockadreen Holiday Cliff), IPO 128 en 2000, la propre sœur de Clint du Baroeul, IPD 150 (1998) et IPC 123 (2000) et de Lady du Baroeul (Glencastle Bridge), qui elle est la mère de Tina du Baroeul (Filou, Ar) – la ponette des petites épreuves internationales de Cécile Saboureau avec qui elle a glané de nombreuses victoires (IPO 159 en 1999) – et d’Arianne du Haut (Lusty), IPO 134 en 2001, qui avait produit avant de concourir la toute bonne Elmara de Toeufles (Koulchi Moujoud, Ar), IPO 172 en 2001, grande gagnante en Grand Prix et épreuves internationales (sous selle tricolore et belge) et membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe de CSO de 2007. Il s’agit donc de la souche de Ranelagh Boy Aluinn (Welcome Sympatico SL), classé Elite.
Alysee du Saussey (Nightingle des Ifs), mère du champion de France D1 Elite et performer en Grand Prix des As Excellence, l’étalon Pfs Moonlight berenger, est également la mère de Roméo Berenger (Aron N SL), 8+4.
Soulignons enfin la production de la Welsh Cob Nola de Mela, la mère de l’étalon Roméo de Chambord (Linaro SL), Excellent dans cette finale des 6 ans D (4+4+0) et de Sirène de Chambord (Linaro SL), championne des poulinières Pfs et mère de Bolide de Chambord (Aron N SL), champion des foals mâles Pfs.

Texte et photos : Pauline Bernuchon

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest