Championnats d’Europe Poneys de Jaszkowo (Pologne), du 28 au 31 juillet 2011 – CSO (finale individuelle)

Jaszkowo 2011 - ph. Camille Kirmann
Jaszkowo 2011 - ph. Camille Kirmann

Les championnats d’Europe de CSO 2011 auront offert, comme tous les ans finalement, un spectacle de grande envergure… Jugez plutôt, si le suspense a duré jusqu’au bout dans l’épreuve par équipe concernant la potentielle médaille de la France, il en a été de même avec la finale individuelle qui s’est close par un formidable barrage à 6… Poney-As ne pouvait manquer ça et vous embarque direction Jaszkowo pour le dernier volet des championnats d’Europe 2011.

Jeudi 28 juillet – Première qualificative

Cinquante-trois couples de onze nations différentes se sont élancés sur ce premier parcours, aux difficultés et cotes raisonnables. Ils furent 29 à boucler le tour sans pénalité, parmi eux, les favoris de la discipline et 3 de nos Français : Florine Roussel / Politica de Florys (Pfs, Welcome Sympatico SL x Ors Tulira Sparrow), Tressy Muhr / Milford de Grangues (Pfs, Shining Starr Aristo x Laudanum) et Bastien Theotime / Océan de Bourdons (Pfs, Nenuphare du Logis x Laeken).
Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot (Pfs, Don Juan V x Oi) prennent un refus sur la Spa dos au paddock et renversent une barre dans le triple, il y a 11 pts. Quant à Victoria Head et Inorzenn Breizh (Pfs, Benhur Fforest x Nudéno du Hardrais), ils mettent à terre deux éléments du triple, dans lequel ils sont entrés un peu fort.
Notons également que les 5 cavaliers Irlandais sont sans-faute… tandis que les Anglais enregistrent 4 tours à 0 et un à 4 pts… Belges, Néerlandais et Italiens sont à 3 sans-faute comme nos tricolores.
Les trois premiers classés aujourd’hui sont la Finlandaise Elena Hietanen sur Adamina’s Secret, qui a effectué un tour très rapide malgré un gros sursis sur un oxer ; les champions d’Europe en titre Bertram Allen / Acapella Z (Z, Alcamera La Silla x Ramiro)… et une seconde championne d’Europe, Ballyowen Maybell Molly (Co, Monaghanstown Fred x Callowfeenish Mairtin) montée depuis l’an passé par la Belge Evy Morssinkhof.

Elena Hietanen et Adalmina's Secret pour la Finlande - ph. Camille Kirmann
Elena Hietanen et Adalmina's Secret pour la Finlande - ph. Camille Kirmann

Vendredi 29 juillet – Epreuve par équipe (seconde qualificative)

– > Championnats d’Europe Poneys de Jaszkowo (Pologne), du 28 au 31 juillet 2011 – CSO (épreuve par équipe) < –

Samedi 30 juillet – Consolante

Fabienne Graefe et Campino 149 remportent la Consolante - ph. Camille Kirmann
Fabienne Graefe et Campino 149 remportent la Consolante - ph. Camille Kirmann

Deux de nos cavalières n’étaient pas qualifiées pour la finale individuelle et sont donc reparties dans le Consolante. Victoria Head / Inorzenn Breizh réalisent un sans-faute et se classent 5e, tout comme Camille Condé Ferreira / Juke Box du Buhot, 6e. Huit cavaliers ont réalisé un clear-round, le trio de tête étant composé de Fabienne Graefe (GER) / Campino 149 (Drp, Churchill x Dschingis-Khan), Brent Gaublomme (BEL) / Goliath van de Groenweg (Co, Conor Mac Nessa x Coosheen Finn) et Viggo Björklund / Some Man for One Man (Ish, Ashfield Bobby Sparrow x Island Hurricane).

Brent Gaublomme et Goliath van de Groenweg - ph. Camille Kirmann
Brent Gaublomme et Goliath van de Groenweg - ph. Camille Kirmann

Viggo Bjorklund et Some Man for One Man - ph. Camille Kirmann
Viggo Bjorklund et Some Man for One Man - ph. Camille Kirmann
Victoria Head et Inorzenn Breizh - ph. Camille Kirmann
Victoria Head et Inorzenn Breizh - ph. Camille Kirmann
Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann
Camille Conde Ferreira et Juke Box du Buhot - ph. Camille Kirmann

Dimanche 31 juillet – Finale individuelle

First round
Commençons par le commencement, le parcours. Celui de la première manche est technique, et favorisera, parfois a contrario des années précédentes, les excellents pilotes et non les poneys avec le plus de moyens. Cela tombe bien, cette année il y a un paquet de pilotes… Les difficultés commencent dès le vertical n°3, très sec. A main droite, on aborde ensuite l’oxer n°5, puis en 6 foulées le triple vertical/oxer/vertical. Un demi-tour à gauche emmène devant les tribunes pour sauter la Spa suivie d’un vertical en descente très fautif, virage à gauche, rivière non barré, puis virage à gauche en remontant vers le paddock, un autre vertical qui arrive très vite. Les cavaliers doivent ensuite tourner devant le paddock pour sauter le vertical n°10 puis 4 foulées plus loin le double d’oxers. Une ligne brisée emmène finalement sur la palanque n°12… évidemment fautive également ! Ajoutez à cela un chrono très serré, et vous obtenez un parcours délicat digne d’une finale individuelle. Sur la seconde manche cependant, on se retrouve plus ou moins dans la configuration de Moorsele en 2009, c’est-à-dire avec un parcours de 8 obstacles moins technique mais un peu plus gros (le mur est haut, haut…), où l’on teste cette fois-ci les couples qui tiennent et la forme, et la pression, après déjà quatre parcours. Comme vous le verrez, les sans-fautes s’enchaineront alors assez rapidement…
Il y a 31 couples au départ de cette finale : Justine Tebbel et Beth Vernon sont en tête avec un triple sans-faute, Max O’Reilly Hyland est à 1 pt, et six couples suivent à 4 pts, dont Tressy et Milford.

Jenna Yrjovuori et Honey - ph. Camille Kirmann
Jenna Yrjovuori et Honey - ph. Camille Kirmann
Jenna Yrjövuori et Honey (Drp, Lord) ouvrent le bal mais sortent de piste avec 13 pts… le ton est donné, il faut s’appliquer et aller vite. En seconde manche, ils sont sans-faute et terminent 24e.

Jerom Dekkers et Extra Dry du Geer - ph. Camille Kirmann
Jerom Dekkers et Extra Dry du Geer - ph. Camille Kirmann
Jerom Dekkers est deuxième à partir, pour la Belgique. Une barre sur le premier tour, un sans-faute sur le second, il remonte 20e aux rênes d’Extra Dry du Geer (Sbs, Illuster Dirk Jr).

Pour les trois couples suivants, ça ne se passe pas trop bien : Giulia Galletti (ITA) et Ravensdale Apraise Me prennent 23 pts et ne repartent pas en seconde manche, Elena Hietanen (FIN) et Adalmina’s Secret sont éliminées, Charlie Sue Fani (ITA) et l’ancien poney d’Axel le Diberder Joyau d’Argent (Co, Thunder du Blin x Idenoir) sortent à 13 + 0 pts pour un total championnat de 27 pts.

Giulia Galletti et Ravensdale Apraise Me - ph. Camille Kirmann
Giulia Galletti et Ravensdale Apraise Me - ph. Camille Kirmann

Charlie Sue Fani et Joyau d'Argent - ph. Camille Kirmann
Charlie Sue Fani et Joyau d'Argent - ph. Camille Kirmann

Bastien Theotime et Ocean de Bourdons sont les premiers à représenter le camp français : un manque de rythme à l’entrée du triple leur feront faire une grosse faute sur le milieu, Bastien gère ensuite parfaitement sa place sur le vertical n°9 malgré un virage un peu hâtif, puis manque de conviction sur le dernier où Océan retape, il y a 9 pts. En seconde manche, le couple réalise un joli parcours avec 1 pt de temps, et termine son championnat et sa collaboration par une honorable vingt-et-unième place.

Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Camille Kirmann
Bastien Theotime et Ocean de Bourdons - ph. Camille Kirmann
En partant dans la finale avec 12 pts, l’Anglaise Amy Inglis et le crack français Nils d’Hurl’Vent (Pfs, Quick Star x Boogie de la Gere) ne peuvent guère encore prétendre à un podium… le couple s’en éloigne définitivement après une barre sur le vertical qui suit la Spa sur le premier tour et préfèrera ne pas repartir.

Amy Inglis et Nils d'Hurl'Vent - ph. Camille Kirmann
Amy Inglis et Nils d'Hurl'Vent - ph. Camille Kirmann
Même souci pour Jens van Grunsven (neveu de la championne Anky) et Indorado (It’s Morado x Bora) qui en plus ont le privilège de passer sous le début de l’orage : le parcours commence bien pour le couple néerlandais, mais celui-ci renverse le 11b et le 12. Avec 9 pts qui s’ajoutent à leur score initial de 12, ils décident de ne pas repartir non plus.

Jens van Grunsven et Indorado - ph. Camille Kirmann
Jens van Grunsven et Indorado - ph. Camille Kirmann

Florine Roussel et Politica de Florys sont les suivantes en piste ; elles s’appliquent et ne renversent que l’entrée du triple, asseyant leur légitimité à ce niveau. Il y a donc 5 pts de plus au compteur. On ajoute 4 pts (sur le dernier, sacrée Florine !) sur le second tour, et c’est une dix-neuvième place bien méritée. Evidemment, on espère le couple prêt pour une belle performance l’an prochain à Fontainebleau…

Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann
Florine Roussel et Politica de Florys - ph. Camille Kirmann

Estelle Wettstein et Calinka III - ph. Camille Kirmann
Estelle Wettstein et Calinka III - ph. Camille Kirmann
Estelle Wettstein (SUI) a donc préféré courir le championnat en CSO, délaissant cette année le dressage. Aux rênes de la jolie mais particulière sauteuse Calinka III (Drp, Sambesi x Windsor N), elle met à terre la Spa et prend également un peu de temps sur ses deux tours : 9+5+1 = 15 pts, elles sont 16e.

Leonie Peeters et Kyra - ph. Camille Kirmann
Leonie Peeters et Kyra - ph. Camille Kirmann
Léonie Peeters et sa Kyra (Kanshebber x E Boy) réalisent une jolie finale pour la Belgique en se jouant de toutes les difficultés : 2 pts en première manche, sans-faute sur la seconde, elles terminent 13e.

Jessica Toelstang et Murphy's Flight - ph. Camille Kirmann
Jessica Toelstang et Murphy's Flight - ph. Camille Kirmann
La Danoise Jessica Toelstang associée à Murphy’s Flight est moins chanceuse : une barre sur le n°4 en première manche… une chute dans la seconde !

Amber Fijen et Winning Mood - ph. Camille Kirmann
Amber Fijen et Winning Mood - ph. Camille Kirmann
Le score est lourd, lourd pour la pourtant très bonne (mais sans doute un peu verte) Winning Mood, montée par Amber Fijen pour les Pays-Bas : festival de barres, temps… il y a 21 pts en première manche et le couple s’arrêtera là.

Morgane Dassio et Ashlair Lady - ph. Camille Kirmann
Morgane Dassio et Ashlair Lady - ph. Camille Kirmann
La Suissesse Morgane Dassio entre en piste avec sa toute bonne Connemara Ashlair Lady (Ruialle Buialle Bui x Abbeyleix Fionn)… mais la complicité habituelle ne semble pas au rendez-vous. Après un refus dès le n°2 et plusieurs barres, elles s’arrêtent à nouveau en seconde manche. Plutôt étrange et surtout dommage, car elles ne partaient qu’avec 8 pts.

Le premier sans-faute est à mettre à l’actif des Anglais Emily Roe et Aroldo ! Well done ! Nous les reverrons en seconde manche pour connaître leur classement final…

Emily Roe et Aroldo - ph. Camille Kirmann
Emily Roe et Aroldo - ph. Camille Kirmann
Michael Duffy (IRL) et Kadia Mouche (Sfa, Type d’Elle x Hidalgo de Riou) font une bête, mais alors vraiment bête barre sur le n°1… le reste est top, il y a donc 4 pts. En seconde manche, c’est la Spa qui tombe et il y a 1 pt de temps, total championnat 17 pts et une dix-septième place.

Michael Duffy et Kadia Mouche - ph. Camille Kirmann
Michael Duffy et Kadia Mouche - ph. Camille Kirmann
Le noiraud Coral Springs (Dito RW x Wagner) s’élance ensuite avec sa cavalière suédoise Sissela Smith. Chaque tour sera crédité de 5 pts, et le couple finit 18e.

Sissela Smith et Coral Springs - ph. Camille Kirmann
Sissela Smith et Coral Springs - ph. Camille Kirmann
Leurs compatriotes Katarina Bork et la belle expatriée Istoriah La Bree (Pfs, La Bree Eros x Brenneville) ne sont guère à la fête sur le premier tour… avec un refus sur l’entrée du triple et plusieurs barres, elles sortent à 16 pts. Elles se rattrapent cependant en seconde manche, clôturant leur championnat par un tour à 1 pt et une vingt-deuxième place.

Katarina Bork et Istoriah La Bree - ph. Camille Kirmann
Katarina Bork et Istoriah La Bree - ph. Camille Kirmann

On assiste ensuite à un joli tir groupé de sans-faute :
Julie de Pelsmaeker (BEL) et le phénoménal Sambo Lino (Nrps, Kenaf) qui se permet de mettre de la marge sur 1,35m…

Julie de Pelsmaeker et Sambo Lino - ph. Camille Kirmann
Julie de Pelsmaeker et Sambo Lino - ph. Camille Kirmann

Suivis d’une autre cavalière en rouge, Evy Morssinkhof, en selle sur la non moins bonne Ballyowen Maybell Molly. Avec 4 pts sur la Spa en seconde manche, elles se classent 14e.

Evy Morssinkhof et Ballyowen Maybelle Molly - ph. Camille Kirmann
Evy Morssinkhof et Ballyowen Maybelle Molly - ph. Camille Kirmann

Megan Laseur et Ensilla (Luron x Gon Xo) font partie des sans-faute pour le camp des Néerlandais et restent à 5 pts à l’issue de la première manche, tout est encore possible !

Megan Laseur et Ensilla - ph. Camille Kirmann
Megan Laseur et Ensilla - ph. Camille Kirmann

Mathilde Faverio et Miss Ennis - ph. Camille Kirmann
Mathilde Faverio et Miss Ennis - ph. Camille Kirmann
La bonne cavalière italienne Mathilde Faverio est en passe de réaliser un très bon championnat aux rênes de sa Miss Ennis. Une barre sur le dernier obstacle du premier parcours entache quelque peu le résultat, mais il y a un sans-faute en seconde manche et une belle douzième place, c’est évidemment la meilleure performance italienne.

On entre maintenant dans les couples à 4 pts qui, rappelons-le, sont au nombre de 6. Graham Babes et sa formidable Dollar Girl sont sans-faute et restent donc sur ce score.

Graham Babes et Dollar Girl - ph. Camille Kirmann
Graham Babes et Dollar Girl - ph. Camille Kirmann
Tandis que Tom Foley et Dibidoe mettent malheureusement à terre le n°7. Une seconde barre sur le parcours suivant les fait dégringoler au classement, et ils terminent la compétition 15e.

Tom Foley et Dibidoe - ph. Camille Kirmann
Tom Foley et Dibidoe - ph. Camille Kirmann

Entrent en piste Tressy Muhr et Milford de Grangues, derniers tricolores en lice pour une bonne place. Malgré un n°3 où l’on retient notre souffle (mais finalement parfaitement géré), le parcours est formidable : sans-faute, le couple reste donc en pôle position… peut être une nouvelle médaille pour les Bleus ?

Tressy Muhr et Milford de Grangues - ph. Camille Kirmann
Tressy Muhr et Milford de Grangues - ph. Camille Kirmann

La bagarre sera rude, car il reste derrière Tressy un paquet de sacrés couples… A commencer par Jessica Mendoza et la championne d’Europe 2007, la phénoménale Tixylix (Cavalier x Lauriston)… évidemment sans-faute !

Jessica Mendoza et Tixylix - ph. Camille Kirmann
Jessica Mendoza et Tixylix - ph. Camille Kirmann

Ils sont suivis d’Emma O’Dwyer et Jacknell Street pour l’Irlande… sans-faute également !

Emma O'Dwyer et Jacknell Street - ph. Camille Kirmann
Emma O'Dwyer et Jacknell Street - ph. Camille Kirmann

Puis des champions d’Europe en titre, Bertram Allen et Acapella Z, évidemment sans-faute…

Bertram Allen et Acapella Z - ph. Camille Kirmann
Bertram Allen et Acapella Z - ph. Camille Kirmann

Max O'Reilly Hyland et Rock Dee Jay - ph. Camille Kirmann
Max O'Reilly Hyland et Rock Dee Jay - ph. Camille Kirmann
Max O’Reilly Hyland, troisième Irlandais à la suite, a lui aussi une sérieuse carte à jouer puisqu’il n’est qu’à 1 pt pour le moment… catastrophe, Rock Dee Jay (Arko III x Louella Inschallah III) ne franchit pas la rivière mais marche carrément dedans ! Avec 5 pts, il dégringole… Une barre sur le dernier en seconde manche achèvera cette descente aux enfers, le couple termine 11e.

Beth Vernon et Falaza - ph. Camille Kirmann
Beth Vernon et Falaza - ph. Camille Kirmann
Deux cavalières restent à passer… et elles sont toutes les deux sans-faute pour le moment. Beth Vernon est la première à s’élancer avec sa Falaza (Libro). Le parcours commence bien, mais le couple est victime d’une petite incompréhension dans le triple, et une barre est au sol. Il termine évidemment le reste du parcours sans encombre, mais rejoint les 5 autres couples à 4 pts.

Enfin Justine Tebbel, magistrale aux rênes de son pie Okehurst Little Bow Wow signe un quatrième sans-faute consécutif… et garde donc la tête en cette fin de première manche !

Justine Tebbel et Okehurst Little Bow Wow - ph. Camille Kirmann
Justine Tebbel et Okehurst Little Bow Wow - ph. Camille Kirmann

Second round
Le parcours de la seconde manche est donc, comme en 2009 notamment, très allégé. Huit obstacles, on garde un double oxer/vertical, la Spa, le mur, et l’ultime obstacle est l’oxer carré n°8. On prend donc les mêmes, moins les éliminés et ceux qui ont préféré ne pas repartir, et on recommence.

Julie de Pelsmaeker / Sambo Lino et Emily Roe / Aroldo, sont à 8 pts. Loin de la tête pour le moment mais elles assurent néanmoins le sans-faute pour remonter « au cas où ». Malheureusement pour elles, les derniers concurrents ne se feront pas avoir non plus, et les deux jeunes filles terminent ce championnat ex aequo à la huitième place.
(photos Julie et Megan en dessous dans tableau 2×1)

Julie de Pelsmaeker et Sambo Lino - ph. Camille Kirmann
Julie de Pelsmaeker et Sambo Lino - ph. Camille Kirmann

Emily Roe et Aroldo - ph. Camille Kirmann
Emily Roe et Aroldo - ph. Camille Kirmann

Elles y sont rejointes par une troisième cavalière… notre Tressy nationale. En effet, une malheureuse touchette sur le n°3 met la barre à terre, emportant avec elle tout espoir de podium… quel dommage ! C’est une cavalière évidemment très déçue (et on la comprend) qui entrera quelques minutes plus tard sur la remise des prix, mais on ne peut que saluer sa très belle performance.

Tressy Muhr et Milford de Grangues accèdent à la huitième place - ph. Camille Kirmann
Tressy Muhr et Milford de Grangues accèdent à la huitième place - ph. Camille Kirmann
Megan Laseur et Ensilla sont sans-faute et passent en tête avec 5 pts au compteur… un maudit point de temps qui va évidemment leur coûter cher…

Megan Laseur et Ensilla, 7e pour les Pays-Bas - ph. Camille Kirmann
Megan Laseur et Ensilla, 7e pour les Pays-Bas - ph. Camille Kirmann

Souvenez-vous, ils étaient 6 couples à 4 pts. Tressy est hors-jeu, ils sont donc encore 5 à titiller le podium, 6 si Justine Tebbel faute une fois. Graham Babes (GBR) et Dollar Girl, premiers des 4 pts, sont sans-faute ; ça, c’est fait !

Graham Babes et Dollar Girl, premier couple à 4 pts ! - ph. Camille Kirmann
Graham Babes et Dollar Girl, premier couple à 4 pts ! - ph. Camille Kirmann

Jessica Mendoza et Tixylix également, il y aura donc barrage !

Jessica Mendoza et Tixylix - ph. Camille Kirmann
Jessica Mendoza et Tixylix - ph. Camille Kirmann

Emma O’Dwyer et Jacknell Street assurent… ils sont les troisièmes barragistes !

Emma O'Dwyer et Jacknell Street - ph. Camille Kirmann
Emma O'Dwyer et Jacknell Street - ph. Camille Kirmann

Ils ne sont plus que trois couples à passer, trois couples pour qui la moindre erreur peut coûter très cher… Beth Vernon et Falaza tiennent jusqu’au bout, sans-faute !

Beth Vernon et Falaza - ph. Camille Kirmann
Beth Vernon et Falaza - ph. Camille Kirmann

Même scenario pour Betram Allen et Acapella Z.

Bertram Allen et Acapella Z - ph. Camille Kirmann
Bertram Allen et Acapella Z - ph. Camille Kirmann

Justine Tebbel et Okehurst Little Bow Wow, la descente aux enfers - ph. Camille Kirmann
Justine Tebbel et Okehurst Little Bow Wow, la descente aux enfers - ph. Camille Kirmann
On en est à 5 barragistes pour l’argent et le bronze, si tenté est que Justine Tebbel soit sans-faute, auquel cas elle serait couronnée directement à la sortie du tour. La jeune cavalière entre en piste… le silence se fait, « Woody » est à l’écoute et le parcours commence. Avec facilité et style les obstacles s’enchaînent, reste le dernier… et là catastrophe ! Justine, peut-être un peu relâchée, est déjà en train de lever les bras quand la barre tombe sur le sol… il y a 4 points.
Quasiment championne d’Europe, Justine va devoir barrer à 6… Dur dur, surtout quand on est aussi jeune, que ce coup qui fait s’envoler l’ascendant psychologique !

Le barrage

L’obstacle n°2 devient le n°1. A la suite après une galopade, les cavaliers sautent le 3, tournent derrière l’arbre pour arriver sur le double 4a/b, demi-tour gauche pour franchir le n°10, demi-tour à droite pour le mur puis galopade vers l’oxer 8, ultime obstacle. Les drapeaux sont brandis et le public s’est logé en masse dans les tribunes pour assister au dénouement final de cette captivante épreuve, on y va !

Beth Vernon et Falaza, la victoire ! - ph. Camille Kirmann
Beth Vernon et Falaza, la victoire ! - ph. Camille Kirmann
Graham Babes a la lourde tâche de partir le premier. La bonne galopade de sa Dollar Girl lui permet d’avancer, mais les tournants ne sont pas serrés serrés… sans-faute en 32’47’’.
Sa compatriote Jessica Mendoza peut miser sur la souplesse de sa Tixylix pour s’en sortir un peu mieux : elle touche l’entrée du double mais ça tient, elle gère le 10 qu’elle prend de biais mais perd un peu de temps derrière, le mur et le dernier passent, c’est sans-faute et plus rapide : 30’40’’ !
Emma O’Dwyer est une cavalière styliste, elle le prouve là encore en serrant ses courbes, mais lâche quelques secondes dans ses abords qu’elle soigne un peu plus que ses concurrents. A l’arrivée sans pénalité que dit le chrono ? 30’48’’, ça ne suffira pas pour passer devant.
Beth Vernon est en piste. Son barrage n’est pas le plus impressionnant, elle perd un peu de temps devant le mur mais relance derrière… et c’est finalement plus rapide ! 29’88’’, c’est la première place du provisoire !
Betram Allen va-t-il laisser filer son titre de champion d’Europe ? Ou tenter un doublé comme Faye Schoch, dernière en date en 2000 et 2001 ? Il attaque bien décidé, le tracé est millimétré, la galopade de sa jument fantastique… que dit le chrono ? 30’38’’, dommage, c’est juste derrière !
Reste à passer notre petite Justine. Son poney pie n’est pas forcément le compagnon idéal pour ce genre d’exercice, mais répond aux moindres sollicitations de sa cavalière. En enlevant une foulée dans la dernière ligne ils prennent une bonne option, mais les tournants un peu écartés leur coûtent cher : 30’92’’, c’est la cinquième place.

Retrouvez ici les 6 barragistes en vidéo !

Récapitulons : Beth Vernon conserve la tête et se voir donc sacrée championne d’Europe 2011 aux rênes de son efficace grisette. Elle devance Bertram Allen, descendu d’un rang cette année, et ce sont Jessica Mendoza et Tixylix qui prennent la médaille de bronze. Deux Anglaises et un Irlandais, scénario logique…
Quel spectacle ! On n’a beau savoir qu’un championnat n’est jamais acquis avant la dernière barre passée, cette édition 2011 aura été marquée par la qualité des prestations des cavaliers. Dix d’entre eux au moins pouvaient prétendre à un titre au regard de leur saison, et sans surprise, on les retrouve à 6 sur le barrage… c’était juste grandiose.

Les championnes 2011, Beth Vernon et Falaza - ph. Camille Kirmann
Les championnes 2011, Beth Vernon et Falaza - ph. Camille Kirmann

Le podium individuel, Bertram, Beth et Jessica - ph. Camille Kirmann
Le podium individuel, Bertram, Beth et Jessica - ph. Camille Kirmann
 En bonus retrouver ici notre album photos !


Les résultats : (score avant finale) + finale en deux manches + barrage
1er : Beth Vernon (GBR) / Falaza (Po, par Libro) – (0)+4+0+0 en 29’88’’
2e : Bertram Allen (IRL) / Acapella Z (Z, par Alcamera La Silla et Renata La Silla par Ramiro II) – (4)+0+0+0 en 30’38’’
3e : Jessica Mendoza (GBR) / Tixylix (Po, par Cavalier et Mandra par Lauriston) – (4)+0+0+0 en 30’40’’
4e : Emma O’Dwyer (IRL) / Jacknell Street – (4)+0+0+0 en 30’48’’
5e : Justine Tebbel (GER) / Okehurst Little Bow Wow – (0)+0+4+0 en 30’92’’
6e : Graham Babes (GBR) / Dollar Girl – (4)+0+0+0 en 32’47’’
7e : Megan Laseur (NED) / Ensilla (Pwb, par Luron et Endora par Gon Xo) – (5)+0+0
8e ex : Emily Roe (GBR) / Aroldo – (8)+0+0
8e ex : Julie de Pelsmaeker (BEL) / Sambo Lino (Nrps, par Kenaf) – (8)+0+0
8e ex : Tressy Muhr (FRA) / Milford de GRangues (Pfs, par Shning Starr Aristo, Poet et Edanum de Grangues par Laudanum, Ps) – (4)+0+4
19e : Florine Roussel (FRA) / Politica de Florys (Pfs, par Welcome Sympatico SL, Han et Dolie par Ors Tulira Sparrow, Co) – 10+5+4
21e : Bastien Theotime (FRA) / Océan de Bourdons (Pfs, par Nenuphare du Logis, Wb et Jaeken St Hymer, Sfa par Laeken) – (12)+9+1

Texte et Photos : Camille Kirmann
Vidéo : Pauline Bernuchon

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook
Pinterest